Terre Information Magazine n°251 février 2014
Terre Information Magazine n°251 février 2014

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
36. Premier tir des lance-roquettes par la DGA sur l’île du Levant. vie des unités Innover [Le lance-roquette unitaire] Premier pas de tir Fin novembre 2013, la Direction générale de l’armement (DGA) a supervisé le premier tir de munition de guerre par le lance-roquette unitaire (LRU) sur un site de DGA Essais missiles, implanté sur l’île du Levant, en mer Méditerranée. Ce test est une étape majeure dans le processus de qualification de ce nouveau système d’arme qui devrait être livré au 1er régiment d’artillerie, à l’été 2014. Texte  : CNE Élodie BARNIER• Photos  : CCH Géraldine MANGIN tim 251 — février 2014 Tir autorisé, annonce l’ingénieur des études et techniques d’armement Tanguy Camenen de la DGA. Lanceur armé en position. » Plus que quelques secondes. « 10, 9, 8, 7…. » Le compte à rebours est lancé. « 3, 2, unité. Top lancement ! » La roquette file sur l’écran de contrôle. Sur la pointe du Titan, à l’est de l’île du Levant, le LRU positionné face à la mer est enveloppé d’un nuage de fumée blanche. L’équipage protégé, à l’intérieur du véhicule, derrière les volets blindés, n’a subi aucune secousse tandis qu’à l’extérieur, le spectacle est impressionnant. Le souffle de la roquette a dégradé une partie du bitume. Départs de coups C’est le premier tir de munition de guerre par le LRU, le dernier né des systèmes d’arme de l’artillerie. Plusieurs roquettes M31 1 ont été tirées dans la journée, toujours selon le même rituel  : bascule du cache de sécurité, pression du bouton de mise à feu et tir. Ces essais s’inscrivent dans un processus plus large de qualification du matériel afin de valider la conformité de l’engin. « Lorsque l’armée sollicite l’obtention d’un nouveau matériel, la DGA lance un programme qui permet d’en faire l’acquisition auprès d’un maître d’œuvre 2, explique Francis Céleste, ingénieur principal des études et techniques de l’armement à la DGA. Elle s’occupe ensuite de réaliser les tests de qualification du système avant son adoption par l’armée de Terre et enfin sa livraison dans les unités. » Le cycle de validation opérationnelle va durer un an sous la forme d’essais par la DGA, puis d’évaluation par la section technique de l’armée de Terre (STAT) renfor-
Je suis convaincu que lorsqu’un chef interarmes français emploiera le LRU en configuration opérationnelle, il ne pourra plus s’en passer. » GBR ROYAL cée par une équipe du 1er RA, le régiment qui percevra ce lanceur chenillé. Les premiers tests ont été effectués au parc d’entraînement Provence, début novembre, avec des munitions d’exercice. Aujourd’hui, au large d’Hyères, les tirs sont réalisés avec des munitions de guerre. Face à la mer, les équipes évaluent les départs de coups et la trajectoire des munitions ; l’effet terminal 3 ayant déjà été testé, il y a quelques mois. Les ultimes vérifications seront effectuées en Suède à l’été 2014 au cours d’évaluations technico-opérationnelles effectuées par la STAT. Une fois la décision d’adoption prise par le CEMAT pour l’armée de Terre, 13 LRU et 42 paniers de six roquettes seront livrés à l’armée de Terre. Précise et furtive 10 h 30. Le second tir vient de retentir. Propulsée à 45°, la roquette file dans le ciel bleu. Derrière elle, le filet de fumée blanche ondule comme un serpentin avant de s’évaporer. Presque deux minutes d’attente avant la déflagration de l’impact. Le M 31 a frappé 30 km plus loin sur une cible arrimée. La précision estimée par le constructeur est inférieure à 10 mètres de 30 à 70 km. Les conditions météo et la géographie du terrain n’interfèrent pas sur la trajectoire de la munition, cette dernière étant guidée par centrale inertielle assistée par GPS. Leur charge est faible, supérieure à celle d’un obus d’artillerie, mais inférieure à celle d’une bombe. De plus, la roquette atteint presque verticalement l’objectif (90°). La gerbe générée par l’explosion au sol est très ramassée, ce qui permet un emploi en milieu urbain à forte densité de population, sans dommage collatéral. « Tous ces paramètres en font une arme précise, souligne le lieutenant-colonel Alexandre Lesueur, chef du bureau opérations et instruction au 1er RA. La roquette La salle de contrôle observe et commande les tirs de l’équipage du LRU. 1 Roquettes qui équiperont les LRU. 2 Le LRU est un matériel américain acheté par un consortium européen  : l’Allemagne, le Royaume-Uni et l’Italie participent avec la France au développement du système d’arme (le lanceur), les États- Unis coopèrent pour l’acquisition des munitions. 3 L’étude des impacts de la roquette a été réalisée lors de tirs aux États-Unis en août 2013. 4 Une roquette M31 pèse 90 kg dont 24.5 kg d’explosifs, elle en contient donc moins que les armes aériennes..37 LRU, comme les obus de nouvelle génération de type Bonus, possède désormais des capacités de destruction d’objectifs ponctuels avec une précision infra décamétrique. » Ce système permet l’appui au contact des unités de mêlée sur un terrain ouvert ou en zone urbanisée. Le LRU ressemble, dans la forme, au lance-roquettes multiples (LRM), mais s’en éloigne dans l’emploi. Jusqu’à présent, le lanceur servait à réaliser de l’artillerie de saturation comme la destruction d’un bataillon de chars en deux minutes. Il est employé comme artillerie de précision. « Pour des prix d’achat, d’entretien et d’emploi supportables, inférieurs à tous les autres vecteurs appui-feu, notamment aériens, le système d’arme est ultra moderne et très performant », commente le LCL Lesueur. Il complète le dispositif, déjà conséquent, des appuis feux disponibles dans les armées. Utilisé en Afghanistan par les Américains et les Britanniques, le LRU a fait ses preuves en opérations. « Je suis convaincu que lorsqu’un chef interarmes français emploiera le LRU en configuration opérationnelle, il ne pourra plus s’en passer », affirme le général Benoît Royal, commandant l’École d’artillerie. l tim 251 — Février 2014



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 1Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 72