Terre Information Magazine n°250 déc 13/jan 2014
Terre Information Magazine n°250 déc 13/jan 2014

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
48. VIE DES UNITÉS Exercer [Pilote de PC 6 Pilatus] ATTACHEZ VOS CEINTURES En France comme en opération extérieure, chargés de personnel ou de matériel, les Pilatus rallient les unités sur court préavis. Ces machines, peu connues, font partie de l’unique escadrille d’avions de transport de l’armée de Terre. Texte  : CNE Élodie BARNIER• Photos  : ADC Jean-Raphaël DRAHI Mardi 29 octobre, 8 heures. Sur le tarmac de l’aérodrome de Montauban, un Pilatus s’apprête à décoller. La check-list a été effectuée. Dans le cockpit, le pilote actionne une dernière fois le manche et enclenche l’interrupteur de démarrage. Une odeur de kérosène se diffuse tandis que la turbine se lance bruyamment. La machine se met à vibrer. Dans ce petit appareil bleu et blanc incliné sur l’arrière, les passagers sanglés sur leurs sièges semblent attendre le démarrage d’un manège à sensation. « Mise en route effectuée, on roule pour TIM 250 — DÉCEMBRE 2013 - JANVIER 2014 Ci-dessus, retour de mission pour un PILATUS PC6 qui se pose sur la piste de l’aérodrome de Montauban. la 32 », annonce le pilote. Premier virage, pression sur la droite, accélération, placage au siège, et c’est parti. En un instant, l’avion survole les toits de la base et, vue du ciel, la ville ressemble à une maquette. DEUX ANS DE FORMATION Aux commandes ce jour-là, le lieutenant Stéphane Imbert et le capitaine Stéphane Buffet du 9 e bataillon de soutien aéromo- Le CNE Stéphane Buffet et le LTN Stéphane Imbert lors d’un vol de convoyage de maintenanciers entre Rennes et Montauban. bile (9 e BSAM). Tous les deux sont d’anciens pilotes d’hélicoptères. Le premier a quitté les Gazelle du 5 e régiment d’hélicoptères de combat (5 e RHC) de Pau en 2010 après 900 heures de vol, le second celles du 3 e RHC d’Étain avec près de 500 heures. À la recherche d’une autre expérience, ils ont demandé à être affectés en escadrille avion. « J’avais envie de tester un nouvel appareil, de nouvelles missions et
Id - - Ce qui est agréable dans ce métier, c’est la variété des missions et l’expérience aéronautique qu’on acquiert. » CNE Stéphane Buffet de voler davantage », raconte le LTN Imbert. Dans l’armée de Terre, les avions sont répartis dans deux unités  : huit TMB 700 à l’escadrille avion de l’armée de Terre (EAAT) basée à Rennes, et cinq Pilatus à l’escadrille de transport et de convoyage du matériel (ETCM) du 9 e BSAM implanté à Montauban. « Pour les rejoindre, il faut obtenir l’accord de la DRHAT et suivre deux ans de formation », explique le LTN Imbert. La première année, les volontaires suivent par correspondance, le « cours de pilote de ligne théorique ». S’ensuivent dix mois en école, au centre de formation civile, situé à Carcassonne. Ils en sortent avec une commercial pilot licence et la qualification de vol aux instruments. Au 9 e BSAM, trois mois supplémentaires de formation interne sont nécessaires avant de piloter en solo ou en équipage de deux. La formation achevée, les pilotes sont parés aux décollages. « Ce qui est agréable dans ce métier, c’est la variété des missions et l’expérience aéronautique qu’on acquiert, confie le CNE Buffet. On est en autonomie complète, parfois sans copilote. C’est une responsabilité importante, mais qui donne un grand sentiment de liberté. » « Je vous ai mis le chauffage », annonce le pilote. Dans la carlingue capitonnée de plastique blanc où l’aménagement est sommaire et le confort pour le moins rudimentaire, l’attention est appréciée. Point de siège confortable ni d’hôtesse souriante. UN AVION TOUT TERRAIN Plutôt rustique, le Pilatus n’est pas un avion VIP, dédié aux vols de liaison ou au transport d’autorité. À l’intérieur, la soute est modulable. D’extérieur, l’appareil est allongé, un peu carré et les rivets sont apparents. « Il n’est pas élégant, mais il ne tombe pas en panne, consent.49 Le CNE Stéphane Buffet, pilote PILATUS PC6, effectue le contrôle visuel de l’avion avant un décollage de l’aéroport de Rennes. le LTN Imbert. C’est une machine hyper fiable même si c’est un monomoteur. Il pose partout, il est robuste, endurant, il ne coûte pas cher en heure de vol et sa capacité d’emport est intéressante. C’est un avion tout terrain. » À vitesse constante, le Pilatus a une autonomie de près de 6 heures, contre 2 h 30 pour un Puma. Il peut donc rallier Gao à Bamako sans poser. Le Pilatus n’est pas un aéronef d’attaque, mais son utilisation, pour le transport logistique notamment, permet de préserver le potentiel des hélicoptères. « Tant que le chargement reste dans le gabarit poids/volume offert par l’appareil, on privilégie le Pilatus, témoignait, il y a quelques mois à Gao, le lieutenant-colonel Mohamed-Mady Kamara, chef logistique du groupement aéromobile de SERVAL. C’est un outil très appréciable dans les mains du chef. » Dans l’habitacle réchauffé, bercé par le ronronnement du moteur, l’avion semble avancer au ralenti. Des barres de nuages enveloppent les Pyrénées comme une épaisse meringue. « La vue est imprenable depuis notre bureau », avoue le pilote, avec humour. l TIM 250 — DÉCEMBRE 2013 - JANVIER 2014



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 250 déc 13/jan 2014 Page 1Terre Information Magazine numéro 250 déc 13/jan 2014 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 250 déc 13/jan 2014 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 250 déc 13/jan 2014 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 250 déc 13/jan 2014 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 250 déc 13/jan 2014 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 250 déc 13/jan 2014 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 250 déc 13/jan 2014 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 250 déc 13/jan 2014 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 250 déc 13/jan 2014 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 250 déc 13/jan 2014 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 250 déc 13/jan 2014 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 250 déc 13/jan 2014 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 250 déc 13/jan 2014 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 250 déc 13/jan 2014 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 250 déc 13/jan 2014 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 250 déc 13/jan 2014 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 250 déc 13/jan 2014 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 250 déc 13/jan 2014 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 250 déc 13/jan 2014 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 250 déc 13/jan 2014 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 250 déc 13/jan 2014 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 250 déc 13/jan 2014 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 250 déc 13/jan 2014 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 250 déc 13/jan 2014 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 250 déc 13/jan 2014 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 250 déc 13/jan 2014 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 250 déc 13/jan 2014 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 250 déc 13/jan 2014 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 250 déc 13/jan 2014 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 250 déc 13/jan 2014 Page 60