Terre Information Magazine n°247 septembre 2013
Terre Information Magazine n°247 septembre 2013
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°247 de septembre 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Délégation à l'Information et à la Communication de la Défense

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 30,4 Mo

  • Dans ce numéro : dossier sur les espaces d'entraînement.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
52. vie des unités Se souvenir [Débarquement en Provence] L’opération ANVIL DRAGOON Tandis que le débarquement en Normandie a nécessité deux mois de combats meurtriers pour percer le front allemand, celui de Provence, en août 1944, moins célèbre en dépit de durs affrontements, a atteint très rapidement ses objectifs, avec un mois d’avance sur les prévisions. Texte  : Bernard EDINGER• Photos  : ECPAD tim 247 — SEPTEMBRE 2013 Sur plusieurs centaines de milliers de combattants à avoir débarqué le 6 juin 1944 en Normandie 1, les seuls Français étaient les 177 fusiliersmarins commandos du commandant Philippe Kieffer. Deux mois après, en Provence, leur présence a été, en revanche, conséquente. Dès le déclenchement de l’opération ANVIL 2 rebaptisée peu de temps après DRAGOON 3, les forces françaises, commandées par le général Jean de Lattre de Tassigny, constituent environ la moitié des quelque 200 000 hommes engagés. Marseille et Toulon L’un des premiers objectifs de l’opération est la libération de Marseille et Toulon, car ni Cherbourg, ni les ports artificiels détenus par les Alliés au large des plages de Normandie ne suffisent aux besoins logistiques. C’est aux Français de « l’armée B », rebaptisée première armée française le 25 septembre, qu’est confiée la mission de prendre les deux villes portuaires méditerranéennes, très fermement défendues. Ceux-ci, gonflés à bloc, viennent d’être entièrement rééquipés par les Américains ECPAD/France/BELIN, Jacques
Colonne de prisonniers après la reddition de l’ouvrage du Fortuna. 1 La 2 e division blindée est arrivée en août 1944. 2 Enclume en anglais. 3 Dragon au sens militaire. 4 Futur général de corps d’armée et grande figure des parachutistes en Indochine et en Algérie. avec du matériel des plus modernes. « Ceux qui avaient connu les misères des années 30 et les pénuries cruelles de l’année 40, n’en revenaient pas. Les chars livrés suffisamment tôt pour se former dessus ; les munitions et l’essence disponibles à profusion, de vastes terrains pour manœuvrer, rien de tout cela ne leur a manqué. Des moyens de transmissions et des services médicaux modernes complétaient leurs équipements. Ils s’estimaient comblés », a écrit le lieutenant Bernard Destremau, du 5 e régiment de chasseurs d’Afrique. 600 bateaux de transport, escortés par 250 navires de guerre et appuyés par 2 000 avions, atteignent les côtes de France le 14 août 1944. Les premiers à débarquer sont des commandos français, américains et canadiens. Dans la nuit, ils neutralisent des batteries côtières allemandes pouvant menacer la flotte alliée. Le capitaine Paul Ducourneau 4 et 40 hommes des commandos d’Afrique escaladent les 100 mètres à pic du Cap Nègre pour neutraliser l’adversaire qui le surplombe. 9 000 hommes de la First Airborne Task Force angloaméricaine sont parachutés ou déposés par planeurs dans la région du Muy pour désorganiser les arrières ennemis et empêcher des renforts allemands de s’approcher des plages de débarquement. Trois pieds de vigne Au matin, trois divisions américaines, soutenues par un groupement tactique de la 1 re division blindée française, sont sur les plages de Cavalaire-sur-Mer, de Saint-Tropez et de Saint-Raphaël. Il n’y a qu’à Saint-Raphaël que la résistance est sérieuse. Mais le coût humain (95 morts) ne représente qu’une petite fraction des pertes subies sur Omaha Beach (Saint-Laurent-surmer), la plage la plus défendue en Normandie. Les 100 000 Américains arrivés le premier jour s’enfoncent dans les terres en direction de l’Isère et de la vallée du Rhône. C’est le lendemain que débarquent 37 000 hommes et 6 000 véhicules de la 1 re division française libre (1 re DFL) à Cavalaire et de la 3 e division d’infanterie algérienne à La Foux. Le lieutenant Roger Nordmann, de la 1 re DFL, ancien de Bir Hakeim, pose le pied à Cavalaire avec sa batterie anti-aérienne. « J’ai fait prendre de la hauteur pour ne pas encombrer la plage et avoir un champ de tir bien dégagé, raconte-t-il. J’ai aperçu mon premier civil français métropolitain — je n’en avais pas vu un depuis quatre ans — qui m’a accueilli d’un « Vous avez écrasé trois pieds de vigne ! » ″ C’est là un de mes plus mauvais souvenirs de la guerre. » Le lieutenant Henri Beaugé, lui aussi de la 1 re DFL, est ému à l’idée de rencontrer son « premier Français ». Ses camarades et lui tombent sur un paysan d’une cinquantaine d’années  : « Nous nous sommes jetés au cou de cet homme ; mais à l’évidence, il n’avait pas l’air heureux de nous voir. « Ah, c’est vous.53 Convoi maritime allié à l’approche des côtes françaises. les gens des colonies ? Vous êtes bien gras ; ça vous aurait fait du bien quatre ans d’occupation ! » », nous a-t-il lancé. Bientôt renforcés de la 9 e division d’infanterie coloniale puis d’autres unités, les Français foncent vers Toulon et Marseille qu’ils libèrent le 28 août, après plusieurs jours de combat. Les pertes françaises du 15 au 29 août s’élèvent à 933 morts et 3 732 blessés. Mais plus de 900 000 hommes et quatre millions de tonnes de matériel transitent ensuite par les deux ports. L’accueil de la population y est enfin très chaleureux. Le général de Lattre se souvient dans son Histoire de la Première Armée française, du général Diégo Brosset, patron de la 1 re DFL, « qui fonce seul en jeep sur Toulon, y entre puis revient chercher ses éléments de tête  : « Allez-y, leur crie-t-il. J’ai déjà embrassé au moins 200 filles. » » l tim 247 — SEPTEMBRE 2013 ECPAD/France/AUCLAIRE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 1Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 72