Terre Information Magazine n°247 septembre 2013
Terre Information Magazine n°247 septembre 2013
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°247 de septembre 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Délégation à l'Information et à la Communication de la Défense

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 30,4 Mo

  • Dans ce numéro : dossier sur les espaces d'entraînement.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
.•...•.•...•. 46. AM  : OC44•:•: !• vie des unités Découvrir [Course d’orientation] Sport de combat Les 5 et 6 juin dernier, la section technique de l’armée de Terre (STAT) organisait le championnat national Terre de course d’orientation (CO). L’occasion de rappeler l’importance de ce sport dans la formation des militaires. Texte  : Gabrielle DESANGES• Photos  : ADC Jean-Raphaël DRAHI La CO devrait être obligatoire pour tout combattant », s’exclame le lieutenant-colonel Dominique Rudeaut, officier de marque canon munitions 155-120 mm à la STAT, traceur du championnat national terre de CO 1. L’homme maîtrise le sujet puisqu’il pratique ce sport depuis 27 ans. À l’époque où il a commencé, la CO faisait partie des épreuves du certificat militaire de niveau 2 2 (BSTAT). Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Il le regrette car, selon lui, c’est le complément idéal à la préparation opérationnelle du soldat. « Pour le caporal comme pour le commandant d’unité, c’est le sport par excellence. Le coureur doit constamment faire un choix et prendre une décision en situation de stress », explique le LCL Rudeaut. C’est donc un sport tim 247 — SEPTEMBRE 2013 qui sollicite la tête et les muscles. Il suffit de constater l’état dans lequel arrivent les coureurs pour se persuader de l’efficacité de la CO. Les participants franchissent la ligne d’arrivée dégoulinants de sueur, le souffle court, les bras, les jambes et le visage égratignés. Ils se frayent un chemin dans la forêt, à travers les ronces et les branchages, alternant les terrains plats et accidentés et les changements de direction soudains. L’effort est intense mais, malgré cela, l’orienteur ne doit jamais cesser de réfléchir. L’objectif principal n’est pas de courir vite ou de trouver les balises, mais bien de prendre l’itinéraire le plus adapté en fonction du terrain et de ses propres forces, sans céder à la pression de la compétition. Qu’attend-on d’un soldat au combat et d’un chef en particulier ? « Qu’il analyse la situation. répond le général Daniel Poedras, ex-directeur de la STAT et lui-même orienteur de longue date. Qu’il prenne rapidement la bonne décision pour accomplir la mission du groupe dans un délai optimal. Qu’il demeure disponible intellectuellement quel que soit son état de fatigue physique et mentale. Sport militaire par excellence, il allie des qualités physiques, des techniques d’orien- Lors de la course relais, passage de balise de pointage. 1 Organisée sous la direction de l’ADC Arnaud Latrobe, officier des sports de la STAT avec l’aide de moniteurs des sports venant d’autres unités et du personnel de la STAT et du groupement de soutien de la base de Défense de Versailles. 2 Dans le cadre du BMP2, ancienne formule du BSTAT. Pour le caporal comme pour le commandant d’unité, c’est le sport d’excellence. » LCL Rudeaut.
Pour découvrir tous les résultats des compétitions de CO, et notamment des 46 es championnats du monde de course d’orientation en Suède du 27 août au 1er septembre 2013, auxquels a participé l’équipe de France militaire de course d’orientation, rendez-vous sur le site www.sports.defense.gouv.fr• Passage de concurrents sur une balise en zone urbaine. tation et de lecture de carte, la lucidité et la prise de décision. Autant de qualités que l’on attend des opérationnels, du soldat au général de corps d’armée. » Chaque balise est positionnée de telle manière qu’il existe plusieurs choix d’itinéraires envisageables. Il faut faire réfléchir l’orienteur et non le placer face à une évidence. « En opérations, cela se traduirait par  : ″dois-je progresser tout droit à découvert ou bien en toute discrétion mais sur un trajet plus long, affronter ce relief ou bien le contourner ? », illustre le lieutenant-colonel Rudeaut. Marginalisé Ce sport fait travailler la mémoire. Le coureur doit « photographier » la carte pour la regarder le moins possible afin de conserver une vitesse de progression acceptable. Après une première partie en forêt, les coureurs ont poursuivi la compétition en zone urbaine au milieu des immeubles, des escaliers en colimaçon et des voitures. Un décor particulier et déroutant, censé coller aux réalités du terrain des OPEX actuelles. L’utilisation massive du GPS aurait contribué à mettre de côté la pratique de la CO, la carte papier étant tombée en désuétude sur le terrain..47\_6 46 1.,, 1 44, 1'4 141 I a, 411. 2• 4 1P Pourtant, à en croire les défenseurs de cette discipline, aucun de ces arguments n’est réellement fondé. Le GPS est un instrument qui connaît des limites puisque les informations émises par satellite peuvent être brouillées. Le soldat ne doit pas être esclave de la technologie et mettre de côté la lecture topographique  : au combat, le fantassin ou l’artilleur doivent savoir interpréter une carte pour évaluer le relief, la végétation, la planimétrie. La CO reste pourtant marginalisée dans l’armée de Terre, en raison de son organisation. Il ne suffit pas de mettre une ligne de départ et d’arrivée, il faut créer un parcours et installer les balises en avance. Il faut également produire de bonnes cartes très précises. Pourtant, la dimension chronophage de cette activité peut facilement être contournée. Pour le LCL Dominique Rudeaut, « il suffirait d’installer des balises permanentes et de changer l’ordre dans lequel les trouver à chaque course (parcours dit ʺpermanent). Un quartier, un camp peuvent servir pour l’entraînement, nul besoin d’aller loin pour cela. » Une piste intéressante pour rétablir cette pratique à pérenniser au sein des formations. l tim 247 — SEPTEMBRE 2013



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 1Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 247 septembre 2013 Page 72