Terre Information Magazine n°246 jui/aoû 2013
Terre Information Magazine n°246 jui/aoû 2013
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°246 de jui/aoû 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Délégation à l'Information et à la Communication de la Défense

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 19,9 Mo

  • Dans ce numéro : l'European union training mission Mali... un gage de stabilité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
48. ou les éperons rocheux culminant à près de 3 000 mètres d’altitude ne sont pas sans rappeler la topographie afghane. « Les mandats en Afghanistan ont notamment entraîné une demande accrue de l’armée de l’Air », remarque le CNE Lacambre. Les armées étrangères ne s’y sont pas trompées. Le centre est fortement sollicité et reçoit très régulièrement des détachements belges, anglais, tchèques, néerlandais ou allemands, qui fonctionnent de façon autonome. Le CVM joue principalement le rôle de soutien en procurant hébergement, locaux et alimentation, et surtout un aérodrome avec sa tour de contrôle. Ce jour-là, l’armée belge est à la manœuvre. Dans la cabine d’un Augusta A109 4, le commandant Frank Hermans, chef du détachement et moniteur pilote, veille sur le sous-lieutenant Therese Binder, aux commandes. Mission  : réaliser un poser en haute altivie des unités Découvrir [Centre de vol en montagne] Vol à haut risque En Cerdagne, à l’est de la chaîne des Pyrénées, se trouve le centre de vol en montagne (CVM). Base détachée de l’école de l’aviation légère de l’armée de Terre (EALAT), le CVM a pour vocation première la formation des pilotes d’hélicoptères de l’ALAT. Mais il accueille également des détachements aéromobiles des régiments d’hélicoptères de combat de l’ALAT, interministériels 1, interarmées 2 et internationaux. Texte  : ASP Arthur HATCHUEL• Photos  : ADC Jean-Raphaël DRAHI tim 246 — juillet-août 2013 À Sainte-Léocadie, au cœur du massif des Pyrénées orientales, se trouve l’unique centre de formation et d’entraînement militaire français au vol en montagne, depuis la fermeture notamment de l’escadrille de haute montagne (EHM) de Gap en 2009. Bénéficiant d’un climat particulièrement clément 3, le CVM mène à bien des formations tout au long de l’année sur près de 1 500 km² de zones montagneuses environnantes dont il peut disposer. « La base, en tant qu’entité de l’EALAT, est un passage obligé des jeunes pilotes lors de leur formation initiale », précise le capitaine Éric Lacambre, chef du centre. Ils y viennent en fin de cursus pour acquérir les savoir-faire techniques afférents au « vol en limite de puissance en zone hostile montagneuse ». Faible densité de l’air, aérologie erratique et perte de la Dans ces conditions de vol difficiles, le pilote est conseillé par un commandant de bord instructeur. référence horizon rendent difficile la pratique du vol en montagne. « Une ombre peut cacher un relief inattendu. Le manteau neigeux peut « déplacer » une ligne de crête, les zones de poser sont souvent exigües, souligne le capitaine. Cela demande de la concentration, une bonne faculté de jugement et de gestion du stress. » Ces stages ne sont pas encadrés pédagogiquement par le centre. Les élèves de l’EALAT se déplacent avec leurs propres appareils, mécaniciens et moniteurs. L’armée belge à la manœuvre Le CVM n’accueille pas seulement les pilotes en formation initiale. Même aguerris, nombreux sont ceux qui, de toutes les armées, viennent s’y entraîner pour profiter des conditions uniques offertes par la région et le centre. Les grandes vallées encaissées de ses massifs
Les formations au CVM tude à flanc de montagne. « Notre première préoccupation, c’est le vent, souligne le CDT Hermans. Pour estimer sa vitesse et sa direction, on peut regarder l’ombre des nuages qui glisse sur le sol. Il faut se méfier des courants rabattants en bordure de col. » Sous l’appareil défilent forêts de pins enneigés ou aplombs rocheux défiant la gravité. « Tu te poses là, en contrebas », intime le chef de bord au pilote. L’hélicoptère dessine de grands huit à travers la vallée pour reconnaître la zone de posé. Un calcul et le pilote détermine la puissance avec laquelle le sous-lieutenant Binder devra atterrir, ainsi que celle qui lui sera indispensable pour redécoller. « On va faire une approche à 49 degrés pour être Le centre reçoit très régulièrement des détachements belges, anglais, tchèques, néerlandais ou allemands. À l’année, le CVM accueille près de 300 stagiaires dont ceux en formation initiale à l’EALAT de Dax, pour des périodes d’une durée de 15 jours. En tout, près de vingt semaines sont réservées dans sa planification à l’instruction des jeunes pilotes. Le CVM concourt également à l’entraînement d’environ 250 pilotes au cours de stages de deux semaines, dont de nombreux détachements étrangers. Avec environ 2 500 heures de vol d’instruction réalisées par an, réservées en priorité aux élèves de l’ALAT, le centre contribue pleinement à « former des aérocombattants aptes à être engagés en opérations extérieures dès leur sortie d’école », résume le CNE Lacambre. 1 Douanes et Gendarmerie. 2 Armée de l’Air et Aéronavale. 3 Il existe en Cerdagne un microclimat propice à l’activité aéronautique et générant une moyenne de 300 jours de soleil par an. 4 Modèle d’hélicoptère léger de conception italienne. plus safe ». L’engin se pose en douceur sur l’épais manteau neigeux tout en maintenant la puissance nécessaire pour ne pas s’y enfoncer. Mission réussie. Priorité à la sécurité Le CVM apporte aux détachements une réelle plus-value tant par les qualifications de son personnel, bons connaisseurs de la zone, que par des moyens adaptés, comme une station météorologique, une cellule opérations-contrôle aérien, un peloton de sécurité incendie sauvetage. La sécurité est la priorité du centre, qui évalue sur chaque vol le respect des mesures afférentes. « On veille à ce que l’environnement soit propice à l’entraînement des pilotes, explique.49 Un hélicoptère de l’armée belge. le CNE Lacambre. Notre rôle est surtout de protéger, d’assister et de conseiller. » Ces stages sont aussi l’occasion d’un échange entre armées. « Le retour d’expérience nourrit la culture opérationnelle des pilotes et participe de la sécurité au sens le plus large », précise le CNE Lacambre. Dans la tour de contrôle, les horloges sont réglées à l’heure universelle. Les contrôleurs aériens des deux pays travaillent de concert. « Être deux permet d’améliorer nos capacités, mais aussi de découvrir les procédures de chacun », estiment-ils. L’armée belge, qui a apporté un renfort aéromobile à la France dans l’opération SERVAL au Mali, s’entraîne au CVM depuis 20 ans. « Ces expériences favorisent l’intégration lors des missions communes, se réjouit le commandant Olivier Hayez, pilote. Elles facilitent notre interopérabilité. » l tim 246 — juillet-août 2013



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 1Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 72-73Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 74-75Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 76