Terre Information Magazine n°246 jui/aoû 2013
Terre Information Magazine n°246 jui/aoû 2013
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°246 de jui/aoû 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Délégation à l'Information et à la Communication de la Défense

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 19,9 Mo

  • Dans ce numéro : l'European union training mission Mali... un gage de stabilité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
32. -.. r -_.•-'• 4'.t.•'Que puis-je envoyer ? Où et quand faire mes envois ? À quel prix ? Quels sont les services proposés ? tim 246 — juillet-août 2013 vie des unités Ressources humaines [Services] LE SERVICE POSTAL à L’INTERNATIONAL Texte  : BCPEH Les services proposés aux militaires Tous types de lettres n Lettre prioritaire, lettre éco et lettre verte. n Prêt à poster (PAP) utilitaire, PAP Lettre suivie et PAP prestige. n Cartes enveloppes pré affranchies. n LR recommandée 1, LR R2 et LR R3. n Option « accusé de réception ». n Prêt à recommander suivi. Les colis (20 kg max) « Colissimo » n Colissimo international grand public. n Colissimo emballage international grand public orangeL, XL et « bouteille ». Dans tous les bureaux de poste, ouverts 6 jours sur 7. Aux tarifs nationaux « La Poste » en vigueur pour les lettres, depuis le 1er mars 2013 pour les colis également. Ainsi, grâce à une prise en charge financière par le ministère, je paie le même prix que pour un envoi en France. n Pour les lettres, je peux choisir une option de suivi  : en un clic sur www.csuivi.fr, je sais où est mon pli ! n Pour les colis, le « suivi » de bout en bout et une assurance de 23 € /kg sont systématiquement inclus. Au-delà, je peux même choisir une assurance jusqu’à 1 500 € par colis. En OPEX ou à l’étranger, loin des siens, les correspondances privées dynamisent bien souvent les esprits. Depuis fin 2012, l’acheminement du courrier et des colis destinés aux militaires déployés à l’étranger est assuré par le service postal à l’international pour la Défense (SPID). Par ailleurs, les codes postaux comporteront désormais un code unique (0200 HUB Armées) pour les destinations à l’étranger. Les adresses seront libellées sur quatre lignes  : n Grade/Nom/Prénom ou Formation n Désignation de l’unité élémentaire ou du service n SPXXXX n 0200 HUB Armées Métropole > Étranger Étranger > Métropole Les lettres n Prioritaire, internationale prioritaire et lettre verte, prêt à poster (PAP) utilitaire. n Lettre recommandée R1 et lettre recommandée internationale. Les colis n Colissimo international grand public. n Colissimo emballage international grand public orangeL, XL et « bouteille ». Selon mon implantation, je bénéficie des services d’une « agence SPID » ou d’un vaguemestre  : les modalités pratiques sont alors définies localement. Je bénéficie du tarif national pour mes lettres, comme si j’étais stationné en France. Pour l’envoi de colis, le tarif international est applicable. Si les infrastructures locales du ministère me le permettent, je dispose des mêmes services que pour les envois « exports » (France à International).
[Formation] L’ENSEIGNEMENT à DISTANCE Les technologies de l’information et de la communication (TIC) sont déjà utilisées au sein des organismes de formation et pour l’entraînement en unité. Désormais, l’enseignement à distance (EAD) vient compléter le dispositif. Texte  : BFAO Qu’est-ce que l’enseignement à distance (EAD) ? Une séquence d’EAD aujourd’hui est un module d’enseignement dirigé, utilisant un support numérique, poursuivant un objectif pédagogique, mis en œuvre par un formateur au profit de stagiaires à distance et faisant l’objet d’une évaluation et d’un contrôle. Il est ainsi possible de se connecter en ligne sur le réseau Intraterre/Internet et de travailler des cours en ligne avec un tutorat, en mesure de répondre aux questions liées au contenu. J’apprends quand je veux, où je veux, au rythme souhaité selon les impératifs du moment. Ce type de dispositif de formation est principalement adapté à des savoirs et savoir-faire procéduraux. Il n’est pas approprié à tous les contextes, en particulier là où les savoir-être demeurent le cœur de métier. La complémentarité du dispositif de formation est le point clé. Une plus-value tous azimuts Les acteurs de ce dispositif  : commandement, coordinateur administratif, administrateur de plateforme, formateurs et stagiaires ont accès à de nombreux avantages  : n toucher un plus grand nombre d’utilisateurs ; n obtenir un gain financier sur les coûts de déplacement, en diminuant les frais de journées de stagiaires indemnisés (JSI) ; n accéder à des contenus de cours plus souvent et plus facilement mis à jour ; n mutualiser les modules d’enseignement et limiter les redondances (avec une école référente dans un domaine de spécialité) ; n augmenter l’éventail des savoir-faire et des compétences du formateur grâce aux nouveaux outils à sa disposition….33 Pour autant, l’humain reste le facteur clef dans ces environnements techniques. Le tuteur est la pierre angulaire du dispositif, tout comme l’officier guide en unité garant du relais de proximité. C’est donc bien toute une chaine qui se met en place pour assurer la réussite du stagiaire dans ses apprentissages. Pour quels usages ? L’EAD est un outil supplémentaire pour améliorer l’apprentissage en formation continue tout au long d’une carrière  : passer un degré de langue, se préparer à un examen ou à un concours, préparer un stage en école, se remettre à jour sous forme de révisions, travailler des prérequis, recourir à une plateforme collaborative pour échanger sur le contenu du parcours… Pour l’armée de Terre, l’EAD propose d’ores et déjà plusieurs parcours actifs  : n l’EAD de l’épreuve d’accès au 2 e niveau du BSTAT piloté par l’ENSOA ; n 6 parcours EAD SIC pilotés par l’école des transmissions ; n 1 parcours MOBTERRE piloté par les écoles militaires de Bourges ; n 1 parcours FTEM (formation aux techniques d’état-major) dédié aux stagiaires du CFCU ; et de nombreux autres en cours de développement (comme ceux du CERAAT ou encore de l’école du génie pour ne citer qu’eux). Les équipes affinent les contenus et les adaptent au métier à s’approprier. Quelles perspectives ? Cette approche vise à offrir plus de souplesse dans l’accès à la connaissance, optimiser ce qui existe déjà dans le domaine de la formation et de l’entrainement et combler certaines lacunes pour améliorer encore l’efficience de la formation des cadres de l’armée de Terre. Ce dispositif se déploie actuellement dans tous les organismes de formation. La modularité d’une formation moderne et en évolution comme la nôtre connaît une individualisation des parcours professionnels et donc des parcours de formation de type EAD. La notion de formation, qui répond au juste besoin, sera un des fils conducteurs de l’action. L’objectif est bien, via ces dispositifs, de permettre l’adaptation réactive de l’apprentissage des compétences de nos cadres, dont la finalité demeure l’excellence opérationnelle. l tim 246 — juillet-août 2013



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 1Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 72-73Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 74-75Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 76