Terre Information Magazine n°246 jui/aoû 2013
Terre Information Magazine n°246 jui/aoû 2013
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°246 de jui/aoû 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Délégation à l'Information et à la Communication de la Défense

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 19,9 Mo

  • Dans ce numéro : l'European union training mission Mali... un gage de stabilité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26. Coopération entre militaires du DTA 33 et sapeurs-pompiers.lll sécurité civile », précise le capitaine de vaisseau Laurent Prost, chef du centre opérationnel des FAA. Rotations Si les moyens civils sont concentrés sur la gestion de l’urgence, la santé et le déblaiement, la manœuvre logistique est sous la responsabilité des armées. Celles-ci mettent à disposition leurs vecteurs maritimes et aériens. « Malgré la diminution des moyens militaires en Guadeloupe, l’enjeu de cet exercice est aussi de réadapter le dispositif et de s’appuyer sur les capacités de la zone avec, par exemple, le soutien des forces armées en Guyane pour la partie aérienne », poursuit le LCL Sarron. Près d’une heure après le lancement de l’exercice, un avion cargo Casa de l’armée de l’Air et un bâtiment de la Marine nationale sont mobilisés pour le transport des secours d’urgence. Provenant du 2 e régiment de dragons et du 1er régiment d’artillerie, les compagnies du détachement Terre Antilles du 33 e régiment d’infanterie de marine (DTA 33) se pressent sur le quai de la base navale de Fort Saint-Louis. En deux rotations, le bâtiment amphibie de transport léger (BATRAL) Dumont d’Urville transporte, de Fort-de-France à Pointe-à-Pitre, les véhicules tactiques et sanitaires, tim 246 — juillet-août 2013 actualités En direct -. En situation réelle, de nombreux éléments viendraient parasiter la mission principale. » CNE Christophe Larue, animation de l’exercice. 1 Le module 150 permet à un effectif de 150 hommes de vivre en parfaite autonomie sur le terrain. Il comprend notamment des douches et une cuisine de campagne. Simulation d’un accident de P4. puis les pelleteuses du régiment du service militaire adapté de Martinique qui viennent « grossir les rangs » de celui de Guadeloupe. Un module 150 1 renforce aussi le dispositif. Le lieutenant de vaisseau Édouard de Vallée est commandant en second du BATRAL. Responsable du chargement, il observe le ballet incessant de véhicules qui s’engouffrent dans le ventre du bateau. « Notre bâtiment opère souvent avec le DTA 33. Nous avons déjà travaillé l’embarquement et le débarquement, le plageage de jour et de nuit. Cet exercice est un aboutissement de cette formation », précise-t-il. « Trois coups de sifflet ! Bâbord arrière zéro ! Largué partout à l’avant ! 0,3 nœud en arrière », annonce le commandant de bord. Centimètre par centimètre, le BATRAL quitte le port de Saint- Louis, avec camions, P4 et véhicules sanitaires sur le pont. Quelques heures plus tard, à peine débarqué sur le port autonome de Jarry, le commandant d’unité réunit ses chefs d’éléments autour de la carte. Le camp militaire de Dugommier est trop endommagé pour accueillir les unités. Elles devront installer le PC avant sur le camp de Gardel, à l’est de la Grande-Terre, prêté par un propriétaire terrien pour l’occasion. Certaines routes ne sont plus praticables. Il faut étudier un nouvel itinéraire pour l’acheminement des hommes et du
Nous avons travaillé toute la nuit auprès de la sécurité civile. Nous avons recensé plusieurs morts et une quarantaine de blessés. Des plastrons se sont mobilisés pour jouer les victimes. Le scénario est très réaliste. » Médecin principal Caroline Brescon, CMIA. Une collaboration internationale matériel et composer les rames. Alors que, d’une barge civile débarquent les camions GBC, les remorques du module 150 s’immobilisent sur la rampe, trop haute pour permettre aux véhicules attelés d’avancer. Les imprévus se multiplient, comme les allers-retours du chariot élévateur qui charge palettes d’eau et tentes modulaires sur les véhicules logistiques TRM. Chaque difficulté technique est prise en considération et fera l’objet d’un RETEX précis à l’issue de l’exercice. Pendant ce temps, au Lamentin, route de la Lézarde, la sucrerie désaffectée accueille déjà les premiers secours. Une équipe médicale militaire venue de Martinique et une trentaine de sapeurspompiers spécialisés dans le sauvetage-déblaiement renforcent les équipes de Guadeloupe. En quelques heures, les secours civils du CHU, SMUR, SAMU, pompiers et militaires se sont mobilisés et s’activent sous les décombres à la recherche des premières victimes. Le médecin principal Caroline Brescon a été projetée avec une équipe médicale du centre interarmées de Martinique. « Nous avons travaillé toute la nuit auprès des services.27 de la sécurité civile. Nous avons recensé plusieurs morts et une quarantaine de blessés. Des plastrons se sont mobilisés pour jouer les victimes. Le scénario est très réaliste. Toutes les spécialités sont représentées et les équipes sont très professionnelles », assure-t-elle épuisée au terme de 24 heures de collaboration et de soins intensifs dans cette lutte contre la montre. De la reconnaissance de site à la protection des flux logistiques, les soldats ont pour mission de soutenir la sécurité civile. Selon le cas de figure, ils orientent la population vers les structures d’accueil ou interviennent pour maintenir le calme. Mission d’assistance Dans la moiteur tropicale, les patrouilles s’organisent dès l’aube. À la recherche d’informations sur la situation des habitants, des militaires scrutent la plage de l’Anse à l’Eau. Au loin, un petit groupe isolé est en détresse. Arrivée sur une embarcation de fortune depuis l’île voisine de La Désirade, la dizaine d’hommes est venue chercher des secours. Ils veulent alerter les autorités sur les besoins en vivres et en soins des familles sinistrées. Trois d’entre eux sont déshydratés et font des malaises. Le lieutenant de réserve David Lebon est responsable de la patrouille. « Nous devons surveiller le littoral et prendre en compte les ressortissants. Nous sommes au cœur de notre mission d’assistance », explique-t-il avec conviction avant de se tourner vers les réfugiés. « Restez au niveau du carbet, monsieur, calmez-vous. Les secours vont arriver. » Tour à tour, les rescapés sont recensés par les militaires  : état-civil, ville de départ, effectifs, etc. Ils sont ensuite escortés jusqu’à l’antenne d’une ONG pour être pris en charge. Un téléphonelll Les Pays-Bas, le Royaume-Uni et la France sont les seuls pays européens à assurer une présence militaire dans l’arc antillais. Tous les deux ans, les soldats néerlandais participent à l’exercice CARAÏBE afin de renforcer l’interopérabilité avec la France. Pour l’édition 2013, une section hollandaise de Curaçao s’est insérée dans la compagnie tournante du 1er régiment d’artillerie, en mission de courte durée au DTA 33. Déployée au nord de la Grande-Terre, elle a participé, aux côtés des soldats français, aux escortes de convois et patrouilles de reconnaissance. Également associées à l’exercice, une équipe médicale et une équipe de recherche britannique ont eu pour mission « réelle » de retrouver quatre touristes anglo-saxons perdus dans le secteur de Petit-Canal. Une battue multinationale a été organisée dans l’urgence. Après plus de cinq heures de recherche, les rescapés ont été repérés. Parmi eux, un blessé à la jambe a été rapatrié sur le bâtiment pétrolier ravitailleur de la Royal Navy, le Wave Night, mouillant au large des côtes guadeloupéennes. Patrouille multinationale à la recherche de touristes égarés. tim 246 — juillet-août 2013



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 1Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 72-73Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 74-75Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 76