Terre Information Magazine n°246 jui/aoû 2013
Terre Information Magazine n°246 jui/aoû 2013
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°246 de jui/aoû 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Délégation à l'Information et à la Communication de la Défense

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 19,9 Mo

  • Dans ce numéro : l'European union training mission Mali... un gage de stabilité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18. tim 246 – juillet-août 2013 actualités Panorama [Les rencontres militaires blessures et sport] La renaissance par le sport Pour leur deuxième édition, les rencontres militaires blessures et sport (RMBS) ont réuni à Bourges 48 militaires blessés en opérations extérieures ou en service. Au programme du stage, échanges et partage d’activités sportives. Organisées à l’initiative de la CABAT et soutenues par 18 partenaires financiers, les rencontres ont encore une fois tenu leurs promesses. Texte  : CNE Élodie BARNIER• Photos  : SCH Anthony THOMAS-TROPHIME Il est des moments qui passent plus vite que d’autres, des journées qui rendent serein, et des rencontres qui rendent plus fort. Il est des instants parfaits et ce lundi 3 juin compte parmi ceux-là. Loin des contraintes et des difficultés du quotidien, pour tous les militaires rassemblés sur la ligne de départ du biathlon, seuls comptent à cet instant le plaisir d’être ensemble et le bonheur de vivre. Les participants sont des militaires ordinaires, au parcours qui ne l’est pas. Blessés en opération extérieure ou en service, ils partagent une expérience de vie douloureuse. Ils sont unis par l’épreuve des structures de soin et leur connaissance des couloirs de l’hôpital. « Quand on se retrouve, c’est comme lorsqu’on croise un copain du même régiment  : t’es de quelle promo ? Je suis « Percy 2011 ». Et toi ? Quelle compagnie ? Rééduc’ !, s’amuse le CCH Benjamin Itrac, stagiaire. On n’a pas besoin d’en savoir plus ou d’en dire plus, on se comprend. » Certains sont toujours en cours de réadaptation, d’autres occupent déjà des postes civils ou militaires, mais tous semblent vivre ce stage comme une bouffée d’oxygène, un second souffle. Loin des clichés du handicap lugubre et impudique, l’ambiance est chaleureuse et dynamique. Point de bienveillance ni de condescendance, ils sont jeunes, souriants et compétiteurs. « On n’est pas là pour manger des Pépitos », plaisante l’ADJ Hakim Belhafiane, un autre stagiaire. Un défi envers soi-même « Le premier stage, à moi ! appelle l’adjudant Élodie Chamoley, moniteur d’éducation et entraînement physiques militaires et sportifs (E²PMS) aux écoles militaires de Bourges. Avancez sur la ligne de départ. » Face à elle, la petite troupe hétéroclite en tenue de sport se prépare. Pendant une heure et demie, les blessés vont courir les balises d’une course d’orientation et enchaîner les épreuves de tir. « Djamel, tu prends le talon de contrôle et Frédéric, tu tiens la carte. » Les dernières consignes données, la tension monte d’un cran. « Top, c’est parti ! », lance l’adjudant. Les concurrents sont binômés avec un accompagnateur. Pas de catégorie d’âge ou de degré de handicap, c’est un défi envers soi-même avant tout. Les stagiaires sont tous volontaires, mais si, en fin de stage, les sourires s’affichent largement sur les visages, la démarche d’inscription n’en reste pas moins douloureuse au commencement. « Venir aux RMBS, c’est d’abord accepter sa blessure, et c’est quelque chose de difficile, avoue le lieute-
Les stagiaires ont fait quelques tours de piste avec les prothèses prévues pour la pratique de l’athlétisme. nant Stéphane César, stagiaire. Mais c’est aussi et surtout une incroyable ouverture, c’est découvrir que le monde ne s’arrête pas à la blessure, que beaucoup de sports peuvent s’adapter, et que c’est enfin la possibilité de se réapproprier son corps. » La reprise du sport, c’est la fin d’une parenthèse d’histoire et le début d’un nouveau chemin. « Quand vous reprenez une activité sportive, vous êtes un blessé qui reprend vie, vous êtes porteur d’un espoir incroyable et vous avez un devoir d’exemple pour les autres », affirme le chef de service psychiatrique de l’hôpital Percy. Se lancer ensemble dans une course contre soi-même est enfin un moteur exponentiel pour tous. « D’abord on relativise notre blessure en voyant qu’il y en a de plus graves que les nôtres, reconnaît le caporal Steven Assy, stagiaire. On se dit que s’ils ont repris le dessus, on peut le faire aussi. » Ça aide à aller mieux, et ça permet de découvrir aussi de nouveaux équipements. « Lorsque j’entends un jeune me dire qu’il va réessayer le fauteuil électrique pour gagner en autonomie, ça me fait plaisir. Je suis content que les blessés aient envie de recommencer et de s’ouvrir », assure l’adjudant Stéphane Forestier, un des moniteurs de sport. Camarades blessés C’est à Bourges qu’était organisée, par la cellule d’aide aux blessés de l’armée de Terre (CABAT), cette deuxième édition des RMBS. Ces stages ont été mis en place pour permettre aux militaires blessés de découvrir la pratique d’activités sportives adaptées à leur handicap, mais aussi Quand on se retrouve, c’est comme lorsqu’on croise un copain du même régiment […] On n’a pas besoin d’en savoir plus ou d’en dire plus, on se comprend. » CCH Benjamin Itrac, stagiaire..19 En fauteuil, les règles du basket sont spécifiques (dribbles, passes et tirs au panier). d’échanger avec les acteurs du suivi médical et psychologique. « C’est l’unique occasion de réunir au même moment et dans un même lieu tous les acteurs de la chaîne, constate le lieutenant-colonel Thierry Maloux, chef de la CABAT. Ça permet de pouvoir évaluer, conseiller, fixer des objectifs et relancer les parcours. En rassemblant tout le monde, on peut créer des stratégies d’accompagnement à plusieurs, et c’est unique. » Le stage accueille, et c’est nouveau, les grands blessés et les blessés psychiques. Par ailleurs, si la première édition était organisée au seul profit des blessés de l’armée de Terre, celle de 2013 est ouverte aux militaires blessés des trois armées et de la gendarmerie. Ainsi, 48 participants ont pu découvrir plus de soixante activités sportives. Aux côtés des blessés, une vingtaine de cadres accompagnants des trois armées, des moniteurs de sport, des appareilleurs prothésistes, des cadres du service social et du personnel soignant du service de santé des armées les ont aidés à apprendre ou à réapprendre la pratique de sports en adéquation avec leur handicap. Ils n’ont pas été désignés, ils sont eux aussi tous volontaires. « Pour nous, vous n’êtes pas de simples stagiaires ou patients, vous êtes des camarades blessés », affirme le professeur Franck de Montleau, psychiatre à Percy. Le sentiment d’appartenir à un même corps et la cohésion d’un groupe autour des siens ont rayonné durant les RMBS. « Nous sommes très fiers de vous et de l’image de la France que vous nous renvoyez », a conclu Kader Arif, ministre délégué aux anciens combattants, venu rencontrer les stagiaires le 4 juin. l tim 246 – juillet-août 2013



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 1Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 72-73Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 74-75Terre Information Magazine numéro 246 jui/aoû 2013 Page 76