Terre Information Magazine n°245 juin 2013
Terre Information Magazine n°245 juin 2013
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°245 de juin 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Délégation à l'Information et à la Communication de la Défense

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 23,1 Mo

  • Dans ce numéro : dossier sur l'école nationale des sous-officiers d'active.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
34. tim 245 — juin 2013 vie des unités Ressources humaines [Prestations] Aides aux vacances Organiser les vacances scolaires de ses enfants est parfois un casse-tête pour les parents. Bien souvent les idées ne manquent pas, mais le financement peut s’avérer compliqué. Si vous êtes militaire ou civil de la Défense, en fonction de vos revenus, il est possible de vous faire rembourser une partie d’un séjour. Texte  : BCPEH Les aides mises en place n Une participation aux frais de séjour En centre de vacances avec hébergement. de 7 à 10 € par jour environ selon l’âge, dans la limite de 45 jours/an. En centres familiaux de vacances, villages 7 € /jour environ dans la limite de 45 jours/an. de vacances et gîtes de France (gîtes ruraux, gîtes d’étape, chambres d’hôte). En centre de loisirs sans hébergement. de 2 à 5 € environ/journée complète selon le cas. En centre de vacances spécialisé pour 20 € par jour environ. les enfants handicapés. n Une aide aux séjours éducatifs Les classes de mer et nature. Les séjours de loisirs à l’étranger pendant les vacances scolaires. Les séjours linguistiques, en partenariat avec l’IGESA. n D’autres formes d’aide  : pensez IGESA ! 54 centres de vacances de jeunes (CVJ) partout en France à un tarif social avantageux. Les prix proposés sont subventionnés par le ministère. Ainsi, même le tarif le plus élevé reste inférieur aux prix proposés par d’autres opérateurs sociaux ou du secteur marchand, pour le même type d’activités. Enfin, l’IGESA peut prendre en charge le transport de votre enfant jusqu’au CVJ et accueille de plus en plus d’enfants présentant un handicap ou 0• De 5 jours minimum à 21 jours maximum par année.• Forfait pour 21 jours  : 71,50 € .• Séjours inférieurs à 21 jours  : environ 4 € /jour. un problème de santé pour lesquels sont mis en place un accompagnement et des équipements spécifiques. Pour qui ? Ces prestations financières concernent les enfants à charge de moins de 18 ans et sont, pour la plupart, soumises à condition de ressources. Votre assistant social de proximité reste votre conseiller privilégié. Il vous délivrera toutes les informations nécessaires. l Vous pouvez également consulter le catalogue vacances juniors IGESA ou le site igesa.fr Une plaquette est disponible sur le portail du réseau social  : http://reseausocial.sga.defense. gouv.fr/bira.php3 ? id_page=114
i, [Recrutement] Devenez cadre de réserve en 2014 ! Un nouveau dispositif de recrutement et de formation initiale. Texte  : BCPEH D Pour en savoir plus  : http://portail-drhat. intradef.gouv.fr/DRHAT/reserve/edito/actualites RECRUTEMENT DIRECT En 2014, l’armée de Terre rénove le dispositif de recrutement direct des cadres de réserve en élargissant celui des officiers et en l’ouvrant aux sous-officiers. L’objectif est à la fois de dynamiser le recrutement des jeunes cadres en exploitant au mieux la ressource et d’optimiser la formation initiale au plus près des besoins du futur emploi. Ainsi, les candidats officiers sont orientés dès le début du processus de recrutement  : n soit vers la voie commandement en vue d’être chef de section en régiment, par le biais d’une formation initiale des officiers de réserve (FIOR) D/commandement, sous réserve de détenir un niveau validé bac+2, d’avoir moins de 30 ans et d’avoir suivi avec succès une préparation militaire supérieure (PMS) ; n soit vers la voie état-major pour devenir officier traitant dans un état-major ou un organisme spécifique par le biais d’une formation initiale FIOR D/état-major pour les titulaires d’un master II ou [PAM 2014] LA DURéE D’AFFECTATION OUTRE-MER ET ETRANGER (OME) PASSE DE 2 A 3 ANS.35 équivalent, âgé de moins de 35 ans (pas de PMS requise). De plus, un recrutement direct sous-officiers est proposé aux bacheliers de moins 30 ans ayant suivi avec succès une PMS en vue d’une formation initiale à l’encadrement (FIE/D) en 2014. La mise en œuvre de tous ces recrutements directs s’appuie sur la chaîne recrutement, notamment les centres d’information et de recrutement des forces armées (CIRFA), points d’entrée uniques et sur les départements d’évaluation. Au final, une commission de recrutement arrêtera début 2014 la liste des candidats retenus pour chacun des recrutements. Ces recrutements directs sont également ouverts aux réservistes sous engagement à servir dans la réserve (ESR) remplissant les conditions, notamment d’âge et de diplôme. Renseignez-vous dès maintenant auprès d’un CIRFA ! Il initiera votre dossier de candidature et vous guidera au cours du processus de recrutement. La sélection en vue d’une FIE/D et d’une FIOR/D-CDT en 2014 impose de suivre une PMS dès 2013. RECRUTEMENT SEMI-DIRECT De plus, les conditions du recrutement semi-direct sont assouplies en terme de diplôme exigé afin de les rapprocher du dispositif existant dans l’active. L’accès au corps des officiers sera donc ouvert aux sous-officiers titulaires d’un bac (et non plus bac+3) par le biais d’une FIOR/SD (FIOR semi-directe). Celui au corps des sous-officiers sera possible aux militaires du rang titulaires du diplôme national du brevet (DNB) ou d’un CAP (au lieu du bac précédemment), par le biais d’une FIE/SD. l En 2013, une première réduction de l’enveloppe « frais de mutation » avait déjà conduit la DRHAT à accorder plus largement les prolongations d’affectation OME d’une année. Un nouveau pas sera franchi dès 2014 en systématisant la durée d’affectation à 3 ans, au lieu de 2 ans actuellement. Cette mesure prise sous contrainte financière a néanmoins fait l’objet d’une consultation de tous les acteurs de l’OME. Sa mise en œuvre s’effectuera en souplesse pour permettre la prise en compte des parcours professionnels (TCUE, BSTAT…) ainsi que des spécificités locales laissées à l’appréciation des employeurs. Comme leurs prédécesseurs, les personnels affectés OME en 2014 conserveront la possibilité de demander une prolongation d’1 an de la durée de leur affectation et les réductions seront étudiées au cas par cas sur demandes des autorités locales. Enfin, les personnels affectés OME au PAM 2011 qui ont obtenu une 3 e année pourront, à titre exceptionnel, postuler de nouveau cette année pour une prolongation d’une année supplémentaire. l tim 245 — juin 2013



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 1Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 72-73Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 74-75Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 76