Terre Information Magazine n°245 juin 2013
Terre Information Magazine n°245 juin 2013
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°245 de juin 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Délégation à l'Information et à la Communication de la Défense

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 23,1 Mo

  • Dans ce numéro : dossier sur l'école nationale des sous-officiers d'active.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26. ivo, - - - :.•.: :.•:  : • :  : • :  : • l’opération héliconia SURINAM Maroni GUYANE Papaïchton SUR INAME Zone de l’opération HÉLICONIA Océan Atlantique Parc régional de Guyane Cayenne G U YANE Maripasoula tim 245 — juin 2013 actualités En direct BRÉSIL 75 km 25 km 7000 km Maripasoula 5 km Base opérationnelle avancée (camp Lunier) Une exploitation minière surpeuplée À l’image des rizières d’Asie, la pente a été aménagée en terrasses. Soigneusement percé tous les 10 mètres de trous pouvant aller jusqu’à 20 mètres de profondeur, le sol est instable car les puits sont reliés entre eux par des galeries souterraines. La terre ocre, molle et collante, est également jonchée de nombreux déchets générés par l’activité humaine. Alors que les marsouins continuent d’explorer la zone, quelques garimpeiros tentent encore de récupérer du matériel et des denrées alimentaires pour les cacher aux alentours. Un mode d’action bien connu, leur permettant de se réinstaller rapidement dès que l’action militaire est terminée. Mais l’opération prévoit un effet en « tenaille ». Tandis que des gendarmes et les commandos de recherche et d’action en jungle (CRAJ) ont été déposés en corde lisse par l’hélicoptère au centre du site d’extraction, plusieurs groupes de marsouins infiltrés ont bouclé la zone. Ceux-ci doivent maintenant retenir les fuyards et les diriger vers les gendarmes, seuls habilités à les interpeller et à mener des interrogatoires utiles à la compréhension du fonctionnement du site. 12h. Les premières auditions d’ESI révèlent que la mine, exploitée depuis seulement trois mois, a compté jusqu’à 1 500 orpailleurs illégaux. Difficile d’imaginer qu’il a fallu si peu de temps pour transformer la forêt vierge en une exploitation minière surpeuplée. Les gendarmes apprennent qu’environ deux kilos d’or étaient extraits quotidiennement. Une aubaine pour le chef de la mine qui, selon ses « employés », en récupérerait plus du tiers. Les langues se délient peu à peu et parlent d’un homme unijambiste. Une description surréaliste dans cette forêt boueuse et escarpée, où même un homme aguerri évolue difficilement. 13h. Pas de temps à perdre, les gendarmes commencent à démanteler le site. À l’aide de tronçonneuses et de machettes, chaque installation est détruite et, un à un, chaque puits est rendu inexploitable. La lutte contre l’orpaillage clandestin se fait à la force des bras et à la sueur des fronts. La mission HARPIE, devenue permanente en 2010, a pour objectif de venir à bout du pillage des sols de ce département d’outre-mer. Une activité clandestine donnant également lieu à un véritable désastre écologique. Car en sus de la destruction forestière, les produits uti-lll nalité brésilienne, s’installent au cœur de la forêt équatoriale pour en creuser les sols. Avec son or réputé de qualité, la Guyane française demeure un eldorado pour ces sud-américains en quête d’une vie meilleure. Malgré des conditions de vie déplorables, sous une chaleur écrasante et sans eau potable, le travail dans ces mines clandestines d’un autre âge continue d’attirer les habitants des favelas. 9 h 30. L’opération a débuté. Les moteurs font glisser les pirogues à toute vitesse vers le nord. Après une heure de navigation, un hélicoptère volant dans la direction opposée indique que les premiers éléments ont été débarqués sur la zone, située près du village de Papaïchton. Les pirogues accostent sur le dégrad 2. Il reste deux heures d’infiltration à pied. Les marsouins marchent avec 25 kg de paquetage individuel en moyenne, pour une autonomie de quatre jours. Au bout d’une longue piste dénivelée, le GPS indique l’arrivée sur la zone prévue. La fatigue laisse alors place à la stupéfaction. Alors qu’ils s’attendaient à trouver une trentaine de puits, les marsouins en découvrent près d’une Maroni centaine et autant de carbets 3 s’étalant sur tout un versant de colline. Sur place, de nombreux arbres abattus jouxtent ceux transformés en planches de menuisier. Il y avait ici une activité foisonnante. 2 Nom donné aux bords de rive dégagés et permettant aux pirogues d’accoster. 3 Abri en bois sans mur, typique des cultures amérindiennes. 4 Les concasseurs permettent de broyer la roche « mère » dans laquelle se trouve l’or dit « primaire »  : du minerai brut emprisonné dans des filons de quartz aurifère.
k`\« 2ÆÇ, 7 ; '.4\'4-  : 11 7.  : g  : w -:.. a z) #lisés pour l’extraction aurifère sont très nocifs pour la population, en particulier le mercure qui pollue sols et nappes phréatiques. Gendarmes et militaires doivent donc décourager au maximum les garimpeiros à se réinstaller sur cette zone aménagée, notamment en coupant leurs flux logistiques. 15h. Plusieurs feux parsèment désormais la zone et les coups de massue résonnent de façon ininterrompue. Qu’ils servent à l’extraction du précieux minerai ou à la vie courante, les matériels trouvés sont parfois saisis, le plus souvent détruits sur place. 13 mars, 7h. Opération HÉLICONIA. Jour 2. Au son grave et lointain des singes hurleurs, le groupe de marsouins et de gendarmes se réveille. Alors que certains se préparent un semblant de Les orpailleurs clandestins sont principalement des brésiliens d’une pauvreté extrême en quête d’une vie meilleure. » ADC Philippe Doussin, du groupe de recherches et d’investigations en forêt. petit-déjeuner, d’autres tentent d’oublier la désagréable sensation de remettre un treillis froid et encore mouillé. En forêt, chacun doit faire le deuil d’une propreté corporelle exemplaire. La journée commence par une attraction souterraine. Un moteur de concasseur 4, caché au fond d’un puits, est remonté à la surface pour être détruit. Première trouvaille d’une longue série  : il faudra encore trois jours aux gendarmes, aidés par un grou-lll.27 En arrivant sur le site, les marsouins évaluent l’ampleur de la mine illégale. tim 245 — juin 2013



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 1Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 72-73Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 74-75Terre Information Magazine numéro 245 juin 2013 Page 76