Terre Information Magazine n°244 mai 2013
Terre Information Magazine n°244 mai 2013
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°244 de mai 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Délégation à l'Information et à la Communication de la Défense

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 20,1 Mo

  • Dans ce numéro : opération Panthère III... coup de pied dans la fourmilière.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
44. tim 244 — mai 2013 vie des unités Exercer [Recyclage instructeur TIOR] les maîtres du tatami Au Centre national des sports de la Défense à Fontainebleau, l’École interarmées des sports (EIS) accueille plusieurs fois par an des instructeurs de techniques d’intervention opérationnelle rapprochée (TIOR) de toutes les armées. Pendant une semaine, ces stagiaires se remettent à niveau sur les plans techniques et pédagogiques. Texte  : ASP Arthur HATCHUEL• Photos  : ADC Jean-Raphaël DRAHI 1 Voir encadré. Défense sur une attaque pieds poings avec contrôle au sol dorsal ! », lance l’instructeur. Les 22 stagiaires, répartis en binômes, miment des gestes. Cinq secondes pour se remémorer la technique demandée. « Top ! » Les mouvements s’enchaînent, rapides, précis. En un quart de seconde, l’attaquant est maîtrisé. Les mots, comme les gestes, sont au plus près de la réalité. Ces stagiaires sont loin d’être des débutants en TIOR. Ils sont tous détenteurs du brevet d’instructeur Des militaires répètent différentes prises de maîtrise de personnel, notamment avec le bâton de défense télescopique. qu’ils ont obtenu lors d’un précédent stage de quatre semaines. Mais pour conserver ce titre, ils doivent effectuer tous les cinq ans un stage de recyclage d’une semaine au cours duquel ils vont revoir les techniques, les différents types de parades, et s’entraîner à mains nues ou avec des armes  : couteau, pistolet automatique, FAMAS, bâton de défense télescopique. De retour dans leur garnison, ils transmettent leurs savoir-faire réactualisés. Ils participent ainsi directement au développement de la capacité opérationnelle de leur unité. À l’issue du stage, plusieurs séances d’évaluation viennent valider la formation. « Le savoirfaire pédagogique est la priorité, explique le chef de bataillon Renan Cuzon, commandant le bataillon d’Antibes. Les stagiaires doivent être capables de corriger leurs élèves, il faut « avoir l’œil » ; c’est la difficulté. » Les stagiaires sont notés en binôme et en trinôme sur la technique. « Lors de l’évaluation, décrit un stagiaire, on a des situations figées, pour lesquelles il y a toujours plusieurs solutions. À la fin, on effectue un parcours de synthèse en
trinôme avec des cas concrets  : personnes agressives, alcoolisées, des attaques… ». Pour la vérification pédagogique, ils doivent conduire une séance de 30 minutes face à de vrais élèves. Comme le souligne le CBA Cuzon, « les stagiaires doivent être aptes à enseigner, c’est làdessus qu’on les attend en unité ». Pour être un bon instructeur, il faut savoir rester humble (…) On enseigne des choses simples. » SCH Sébastien Pierre, 92 e RI. Corriger les gestes Pour ces stagiaires, tous volontaires, le stage est bénéfique. « Toute qualification sportive nécessite un recyclage, reconnaît un stagiaire de l’école du génie d’Angers. Cela fait du bien de se remettre un peu dedans. » Lui organise tous les ans un stage de formation moniteur TIOR dans son unité, mais tous n’ont pas forcément cette opportunité. « Certains ne savent pas qu’ils ont cette possibilité, alors on le leur rappelle », remarque le CBA Cuzon. Pour le sapeur, le cadre interarmées est aussi un des avantages de ce stage  : « Ce qui est très riche, c’est qu’il y a plusieurs armées qui participent. On apprend beaucoup, notamment au contact des gendarmes. » Les séances d’instruction sont conduites par des formateurs de la cellule sports de combat (CSC) 1. Le sergent-chef François Aubry est spécialisé self-defense. Il mène la séance d’entraînement technique. « Dans le processus pédagogique, la démonstration se fait à cadence rapide puis lente, sans commentaires, puis avec », indique-t-il. Il martèle les fondamentaux  : « On recherche la maîtrise rapide d’une situation. » Ici l’assaillant est armé d’un couteau. De binôme en binôme, il corrige les gestes  : « On percute, appui au sol, là tu enroules. » Un coup bien placé et la lame vole à terre. « Génital, coup de coude, bim ! » Il présente ensuite l’évolution des techniques. Si l’objectif du stage est aussi l’acquisition des nouveaux gestes, les bases demeurent. « Pour être un bon instructeur, il faut savoir rester humble  : on n’est pas des ninjas, on enseigne des choses simples », souffle le sergent-chef Sébastien Pierre, du 92 e régiment d’infanterie, front humide et voix haletante. « Il faut garder un niveau de base qui soit accessible à tout le monde », renchérit l’adjudant-chef Patrick Reynaud, chef de la CSC. La vocation des TIOR doit rester la mise en œuvre opérationnelle  : « Le but, c’est de s’adapter à n’importe quelle situation. » l focus.45 Dernier entraînement avant le test final du stage de recyclage. La cellule sports de combat (CSC) Les sept formateurs de la CSC ont assumé en 2011-2012 la formation de 612 moniteurs TIOR (dont 439 dans l’armée de Terre), de 39 instructeurs TIOR et de 10 instructeurs sports de combat. « La cellule a formé deux fois plus de stagiaires cette année que l’an dernier. Nous avons effectué 53 recyclages instructeurs TIOR », constate son chef, l’adjudantchef Reynaud. Cette structure en expansion a pour vocation de « former les formateurs » TIOR et sports de combat des armées. Les membres de la cellule sont tous moniteurs-chefs EPMS et sont spécialisés dans la pratique de plusieurs disciplines  : boxe thaï, jujitsu, krav-maga, judo… Mais l’ADC Reynaud recherche plus qu’une simple compétence technique. « Chaque instructeur participe à la formation de 135 stagiaires en moyenne par an. Il faut des gens passionnés par l’envie de transmettre leurs connaissances. » tim 244 — mai 2013



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 1Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 72