Terre Information Magazine n°244 mai 2013
Terre Information Magazine n°244 mai 2013
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°244 de mai 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Délégation à l'Information et à la Communication de la Défense

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 20,1 Mo

  • Dans ce numéro : opération Panthère III... coup de pied dans la fourmilière.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
36. [SPRAT] Déployé au Qatar lors de l’exercice GULF FALCON 2013, le système de pose rapide de travures (SPRAT) du 13 e RG a fait ses preuves dans une manœuvre tactique opérationnelle. Bijou de technologie, cet engin hors norme dispose de deux travures de 14 mètres chacune, pouvant couvrir, en dix minutes, une brèche de 24 mètres de large. Le sergent Grégory Chaboud, chef d’engin, a manœuvré le SPRAT lors de son déploiement dans le désert qatarien. « De la P4 au char Leclerc, tous les véhicules tactiques de l’armée de Terre peuvent rouler dessus », précise-t-il, admiratif devant ce mastodonte de 58 tonnes. Grâce à son pied stabilisateur pouvant supporter une charge jusqu’à 100 tonnes, le ponteur se déploie à l’horizontale sans jamais dépasser les quatre mètres tim 244 — mai 2013 vie des unités Innover 24 mètres au ponteur Seule unité à en être dotée, le 13 e régiment du génie (13 e RG) de Valdahon compte 10 systèmes de pose rapide de travures (SPRAT). Livré début 2012, ce nouvel engin de franchissement a gagné ses lettres de noblesse sur le terrain, lors de sa première projection hors des frontières. Texte  : LTN Eloïse ROSSI• Photos  : CCH Alexandre DUMOUTIER de hauteur. Plus furtif et efficace que ses prédécesseurs malgré sa masse, le SPRAT peut franchir une marche de 80 cm à 10 km/h et dispose de quatre positions de gonflage  : urgence, sable, tous terrains ou route. Mandaté par la section technique de l’armée de Terre (STAT) sur l’exercice GULF FALCON, l’adjudant-chef Frédéric Jarry a évalué le SPRAT en milieu désertique et étudié sa résistance au sable et à la chaleur. « Nous avions déjà fait des évaluations à Biscarosse, mais ce contexte désertique est idéal. Nous disposons d’ailleurs d’un « kit sable » sur certains modèles, avec des filtres pour la ventilation ou des bâches de protection, explique l’ADC Jarry, observant la progression du SPRAT. Avec cinq essieux moteurs et directeurs, ce véhicule est d’une mobilité exceptionnelle pour suivre un char Leclerc ou un Légende. Li De la P4 au char Leclerc, tous les véhicules tactiques de l’armée de Terre peuvent passer dessus. » SGT Grégory Chaboud, chef d’engin au 13 e RG. VBCI. Il dispose d’un rayon de braquage de 14 mètres. » Le capitaine Pierre-Yves Mesplede sert au 19 e régiment du génie. Commandant de l’unité génie de l’exercice, il comptait aussi parmi ses hommes des sapeurs du 13 et leur SPRAT. « C’était pour nous l’occasion de travailler avec des capacités nouvelles que le régiment n’a pas. Dans cet exercice de niveau sous-groupement tactique interarmes, nous avons pu intégrer le SPRAT dans une section de combat qui avait pour mission de s’empa-
rer d’un point. Au-delà du cadre technique de la STAT, nous l’avons testé dans un cadre tactique. » Sa cabine blindée dispose d’une tonne de sur-blindage amovible et permet aux sapeurs de déployer les travures en milieu tactique sans débarquer. Quatre caméras, dont une télémétrique et une d’alignement, assurent une précision millimétrique de cet engin entièrement automatisé. Sa structure aéronautique, sa base roulante et son système hydraulique confèrent au SPRAT puissance et précision. En cabine, un réchaud bain-marie, un frigo de 20 litres, un siège semicouchette et un WC de campagne permettent au pilote et au chef de bord de tenir pendant 24 heures en autonomie complète. Partie émergée Choisi pour sa proximité avec le camp de Valdahon, le 13 e RG accueille le système complet de pose rapide de travures. « On a livré aux forces un système opérationnel qui a fait ses preuves au Qatar. Il s’intègre parfaitement dans une manœuvre tactique et assure sa fonction vitale au sein d’une compagnie d’appui. Mais ce n’est pas tout d’avoir un bel engin, il faut aussi pouvoir l’accueillir », souligne le commandant Nicolas de Raguenel, officier de marque de la STAT, responsable des évaluations et expérimentations du SPRAT. De la zone d’instruction au hangar de la maintenance, tout a été conçu au sein du régiment pour recevoir ce système de franchissement. « Des mécanos seront bientôt formés, la maintenance s’est adaptée, le programme de formation a dû prendre en compte cet environnement. Les cursus de carrière ont été modifiés sur le DUO du régiment, les filières d’approvisionnement ont été bouleversées, un site d’évaluation dédié à l’instruction s’est monté… Il a fallu un long processus pour construire cet environnement. Le SPRAT n’est que la « partie émergée » d’un énorme chantier », insiste le commandant. Un simulateur, aide à la formation, équipe la salle d’instruction SPRAT du 13 e RG. Les jeunes s’exercent dessus avant de rejoindre la zone de dépose de ponts. « Le SPRAT est intuitif et se prend très vite en main, précise le sergent-chef Philippe Lagorse, chef de section SPRAT et responsable de la formation. Nous sélectionnons en interne des sapeurs pour travailler sur cet engin. Seul prérequis  : détenir le permis poids lourd et le certificat technique élémentaire génie-combat. Plus qu’une spécialité, c’est un nouveau métier, car il apporte une maîtrise complète du franchissement. » À terme, dix SPRAT équiperont le régiment. Six seront stationnés à Valdahon au profit de l’instruction et des alertes et quatre autres, délocalisés sur le camp de Mourmelon, seront dédiés aux exercices tactiques. l focus un pont en 10 minutes 01 02 03. Franchissement d’un pont de 24 m par un EBG. Le saviez-vous ?.37 01. Le SPRAT en appui sur ses stabilisateurs. 02. Lancement des deux travures. 03 n Le SPRAT fait 17 mètres de long. n Sa cabine cubique mesure 4 mètres sur 4. n 1 travure se déploie en 7 min pour un pont court. Il faut 7,30 min pour la récupérer. n 2 travures se déploient en 10 min pour un pont long. Il faut 11,30 min pour les récupérer. n Moteur  : MTU Mercedes V8 - 762 CV. n Capacité d’immersion  : 1,70m. tim 244 — mai 2013



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 1Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 72