Terre Information Magazine n°244 mai 2013
Terre Information Magazine n°244 mai 2013
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°244 de mai 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Délégation à l'Information et à la Communication de la Défense

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 20,1 Mo

  • Dans ce numéro : opération Panthère III... coup de pied dans la fourmilière.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
30. tim 244 — mai 2013 actualités En directlll manœuvre complète avec eux en leur présentant notre matériel, avec la mise en batterie inopinée ou les tirs en roulant. Cet exercice au Qatar nous permet de sortir de Canjuers que nous connaissons par cœur. Nous sommes obligés de jouer la reconnaissance et nous redécouvrons notre matériel dans un milieu plus hostile. C’est une vraie plus-value ! » Tir à toutes les armes Le commandant Thierry Japiot ne tarit pas d’éloges au sujet du Caesar, dont la portée de tir peut atteindre jusqu’à 38 km  : « Le Caesar réalise des frappes d’une efficacité redoutable. À 20 km il peut toucher une cible à 30 m près. En France, nous tirons rarement au-delà de cette distance, mais le Qatar, avec la profondeur de son champ de tir, nous offre cette possibilité. » Détaché du 40 e régiment d’artillerie d’Afrique, il est l’officier sécurité des tirs d’artillerie de l’exercice. Du haut de la tour de contrôle, il autorise tirs explosifs, éclairants ou fumigènes, en coordonnant les feux avec les manœuvres des autres troupes de contact qui, en France, s’entraînent souvent séparément. Même traitement pour les tirs des Leclerc et des VBCI. Pour l’escadron de chars Leclerc du 1er régiment de chasseurs (1er RCh), près de 500 obus seront tirés, dont 100 obus flèches 7. Du haut de son VBCI-PC, le capitaine Cédric Bernia, du RMT, observe le déplacement de sa compagnie. « Cet exercice est l’occasion de nous entraîner avec l’intégralité de nos moyens. Et de découvrir le milieu désertique. Les Qatariens sont des partenaires importants et il faut apprendre à les connaître. Nous nous plaignons souvent, mais on a du « dernier cri » et du beau matériel. Nous tirons à toutes les armes  : 12,7 mm, missiles, AT4, PGM, Eryx… Nous découvrons aussi de nouvelles fonctionnalités, comme le tir en roulant. Nous avons perçu le VBCI au régiment il y a tout juste un an. C’est un engin formidable, qui passe partout. Mes gars sont contents. Ces grandes étendues désertiques changent du combat de type centre-Europe. » À l’horizon pointent les chars Leclerc. « Ils tirent avec la tourelle à 9 heures ! C’est quand même impressionnant ! C’est le seul véhicule qui peut tout faire et tirer dans toutes les positions. Il va vite et tire en roulant », reconnaît le capitaine, fasciné par la diversité du déploiement tactique dont il est un des acteurs. À quelques mètres, le SPRAT du 13 e régiment du génie (13 e RG) se déploie majestueusement. Livré il y a un an au régiment, ce ponteur permet à tous les véhicules de l’armée de Terre de franchir une 11 Nous avons redécouvert le potentiel des Leclerc et des VBCI. » COL Tardieu de Maleissye. brèche jusqu’à 24 mètres de large 8. Chars Leclerc et autres VBCI s’engagent alors, tout à tour, sur ce pont provisoire, défiant insolemment les obstacles de ce désert rocailleux. « C’est une chance exceptionnelle d’avoir rassemblé un GTIA avec autant de moyens blindés projetés si loin de la France. Le soutien de la maintenance nous a permis de disposer complètement de nos matériels malgré les conditions difficiles. Nous avons redécouvert le potentiel des Leclerc et des VBCI. Dragons, gaillards, chasseurs, artilleurs, sapeurs, marsouins, bigors… pour tous, cet exercice reste un bon entraînement à la guerre, en règle générale. Il nous a permis de nous déployer face à un ennemi fortement équipé et très bien structuré que nous n’avons pas affronté dans nos récents engagements en opérations », commente le colonel Aymeric Tardieu de Maleissye, chef de corps du RMT, à l’issue de trois semaines hors normes. Le prochain rendez-vous de cette envergure dans le golfe Persique aura lieu en 2014, pour l’exercice franco-koweïtien PEARL OF THE WEST 2014. l Tir d’un char Leclerc du 1er RCh. a Plus de photos sur la Banque images de l’armée de Terre  : http://biat.terre. defense.gouv.fr/sirpat 7 Ces obus ont la particularité de perforer leur cible avant d’exploser. 8 Cf. article p.36-37.
Référence  : Instruction°230108/DEF/SGA/DRH-MD/SPGRH/FM du 13 février 2009. en mai 2013 [Revenus 2012] Suivez le guide ! [Bilan de la campagne 2013] Pécule d’incitation à une seconde carrière (PI2C) La DRHAT a attribué le PI2C à 261 officiers et 326 sous-officiers qui quitteront le service entre le 1er janvier et le 1er septembre 2013 avec le bénéfice immédiat d’une première fraction représentant 3/4 ou 2/3 de ce pécule. Texte  : BCM Le pécule est avant tout un levier de gestion dans la manœuvre des effectifs et l’effort porte sur le « haut de la pyramide »  : 18% des bénéficiaires sous-officiers sont des majors, 76% sont des adjudants-chefs, 6% seulement sont des adjudants. Chez les officiers, 12% sont des colonels, 52% des lieutenants-colonels, 12% des commandants et 24% des capitaines. Par ailleurs, la DRHAT a privilégié ceux qui appartiennent aux filières excédentaires  : MOT, ERM, ERZ, ADP, APP, REG, FIN et RHL chez les sous-officiers, PSI, GRH, MMT, INF, SIT et ADM chez les officiers. Le PI2C sera vraisemblablement attribué pour la dernière fois en 2014, lors d’une campagne qui sera lancée en juillet 2013. Le pécule d’incitation à une seconde carrière est contingenté et soumis à agrément. Il ne doit pas être considéré comme un outil de condition du personnel et en aucun cas ne constitue une récompense pour services rendus. Il répond à un besoin en gestion. Le fait de remplir les conditions techniques ne préjuge en rien de son attribution. Apres recueil et examen des candidatures, le pécule est attribué à l’occasion d’une commission. Il est [Notation] sous-officiers  : La QSR B devient la norme [OSC/S] Un nouveau cadencement des contrats.31 délivré de manière préférentielle aux militaires appartenant aux domaines de spécialités plutôt excédentaires en adéquation avec les objectifs de déflation de l’armée de Terre. Ainsi, la DRHAT n’étudie pas les demandes émanant de sousofficiers bénéficiaires, ou simplement éligibles, à la prime réversible des compétences à fidéliser (PRCF). Le demandeur doit être en position d’activité pour que le pécule puisse lui être attribué. Pour les officiers de carrière, ce dispositif vient en complément de celui prévu par le statut général des militaires et de l’ensemble des dispositifs facilitant les départs, tels que la mise en disponibilité et le détachement. Les dispositions du PI2C ne sont pas ouvertes aux officiers sous contrat et aux officiers servant à titre étranger. Il est rappelé que la 2 e fraction est versée si le bénéficiaire peut justifier de la reprise d’une activité professionnelle d’au moins 12 mois, dans les 24 mois suivant la date de cessation des services, en qualité de salarié en vertu d’un contrat de travail, de chef d’entreprise, de travailleur indépendant, de membre d’une profession libérale ou d’agriculteur. l [Réinsertion] l’affectation en cellule « blessés de l’armée de Terre » tim 244 — mai 2013



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 1Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 244 mai 2013 Page 72