Terre Information Magazine n°243 avril 2013
Terre Information Magazine n°243 avril 2013
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°243 de avril 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Délégation à l'Information et à la Communication de la Défense

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 18,2 Mo

  • Dans ce numéro : opération Serval... la réponse à la menace.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 68 - 69  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
68 69
08. tim 243 — dossier — avril 2013 DOSSIER Les périodes militaires [Les PM de perfectionnement] Le régiment en alternance Les PM spécialisées ont pour objectif de faire découvrir aux lycéens en filière professionnelle le métier de soldat, mais aussi des emplois dans lesquels il s’exerce. Ce cycle de formation offre aux candidats une instruction dans les domaines des mouvements-ravitaillements et de la maintenance. Les spécialités de la maintenance sont déficitaires en termes de recrutement, et bénéficient à ce titre d’une période militaire dédiée. Cette PM est proposée aux lycéens qui suivent une filière professionnelle du domaine, dans un établissement ayant un partenariat avec l’armée de Terre. Les étudiants sont alors amenés à effectuer la totalité de leur stage en entreprise au sein de régiments spécialisés. Ce système permet aux candidats de suivre simultanément leur scolarité et de découvrir le milieu militaire. Il rend la filière attractive et offre des débouchés d’emploi fiables et pérennes. Ce partenariat offre aussi aux lycéens une vision concrète des emplois du métier de soldat dans l’armée de Terre, en lien avec leur spécialité et peut susciter des vocations. Les jeunes motivés et aptes à tenir des emplois d’engagés et de spécialistes, voire de sous-officiers techniciens, sont alors identifiés au plus tôt par les services de recrutement. Adrien suit une période militaire spécialisée au 61 e régiment d’artillerie de Chaumont. Comme trois autres de ses camarades, il est élève de Terminale en lycée professionnel, en filière maintenance des équipements industriels (MEI). Aujourd’hui, c’est par une séance de tir que débute sa journée. « Sommet du guidon sur le carré ! Ajustez bien les casques anti-bruit et les lunettes de protection, puis entraînez-vous à prendre la visée ! » Le lieutenant Yohan Gaubicher, chef de la section maintenance drone, passe entre les tireurs et prodigue les derniers conseils. Du tir au sport régimentaire, ces lycéens sont complètement intégrés à la batterie de maintenance. « On n’a pas l’habitude d’avoir des lycéens, mais je les traite comme des militaires, déclare-t-il, avant de poursuivre  : Pour un tir de 10 cartouches sur cible à 50 mètres ! Vu ? Tir dès que prêts ! » Dans le stand de tir, les détonations résonnent. En fin de séance, ce sont des lycéens fiers de leurs résultats qui rejoignent le TRM en chahutant, cibles cartonnées sous le bras en guise de trophée. De l’apprentissage à l’engagement De retour à l’atelier, ces jeunes de 17 et 18 ans s’affairent autour du drone SDTI 1 et remontent la commande du capteur d’image, sous l’œil avisé du brigadier-chef Aurélien Noirault, chef d’équipe de maintenance drone. Dans cet atelier, depuis leur premier stage en classe de Seconde, les jeunes ont une vision globale des outils qui composent la chaîne du SDTI, de la rampe de « Travailler sur des drones qui partent en mission en Afghanistan, c’est plus valorisant que de brancher une ampoule ou faire des câblages dans une société lambda. » Adrien, lycéen en filière MEI. Des jeunes s’affairent autour du drone SDTI. 1 Système de drone tactique intérimaire. Cette appellation comprend le système de lancement global du drone, de la rampe au capteur d’image.
lancement à l’atelier de remise en condition. « C’étaient des gamins quand ils sont arrivés, explique le BCH Noirault, mais maintenant au niveau technique, ils savent se débrouiller sur les engins. Parfois, ce sont eux qui trouvent les diagnostics des pannes. » Adrien est volontaire  : « Quand j’étais petit, je regardais avec envie les militaires passer dans mon village. Puis j’ai entendu parler de la filière MEI mais surtout de ce partenariat avec l’armée de Terre. Aujourd’hui, travailler sur des drones qui partent en mission en Afghanistan, c’est mythique. C’est plus valorisant que de brancher une ampoule ou faire des câblages dans une société lambda. » Corentin a intégré la filière en Seconde, mais a dû attendre ses 16 ans pour commencer les stages. « Nous savons qu’il y a d’autres PM pour découvrir l’armée, mais avec l’option armée de Terre de notre classe, nous avions cette occasion par le biais du bac pro. Pour nous, c’est un plaisir de porter l’uniforme, car il permet de se projeter professionnellement et de s’intégrer plus facilement », reconnaît-il, tout en poursuivant l’inventaire d’un chargement pour le Mali. Lors de chaque stage, les lycéens sont binômés avec un chef d’équipe maintenance drone, pour les aider au quotidien, tant sur le plan militaire et comportemental que dans le travail en atelier. L’épreuve pratique du bac Pour chaque journée passée au régiment, les jeunes renseignent un livret de correspondance à remettre à leur professeur dès leur retour au lycée. En Terminale, lors de leur dernier stage, c’est un rapport de 40 pages qui retrace leur expérience professionnelle en unité. Pour clôturer cette période militaire, les lycéens sont évalués sur un cas pratique. Cette épreuve, présentée devant les professeurs, compte pour l’obtention du baccalauréat. Le capitaine Jean-Baptiste Devaux est commandant d’unités à la batterie de maintenance régimentaire du 61 e RA. « L’épreuve pratique du bac se déroule dans nos ateliers. Je n’aurais jamais pensé noter des bacheliers en m’engageant, avoue-t-il. Les professeurs de la filière viennent voir si les travaux proposés sont conformes, mais l’Éducation nationale nous fait totalement confiance. Nous faisons les notations et sommes vraiment impliqués dans le processus pédagogique. » Quatre à six lycéens par niveau suivent une période militaire spécialisée maintenance au 61 e RA, sans perturber la mission opérationnelle du régiment. Pour le colonel Gilles Randreau, chef de corps  : « Nous sommes clients de la chaîne recrutement mais aussi prestataires de service pour les stages. Au-delà de la maintenance, ces jeunes confirment un désir d’engagement. Nous travaillons avant tout pour l’institution. ».09 « Au-delà de la maintenance, ces jeunes confirment un désir d’engagement. Nous travaillons avant tout pour l’institution. » Colonel Gilles Randreau, CDC du 61 e RA. En chiffres La sélection des candidats se fait en lien étroit avec le CIRFA local et l’Éducation nationale en fonction des motivations, du dossier scolaire et du comportement du candidat. Il doit avoir au moins 16 ans et posséder une autorisation parentale, s’il est mineur. Pour l’année 2013, pas moins de 49 postes sont ouverts à candidature pour une prévision de 10 PM spécialisées. tim 243 — dossier — avril 2013



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 1Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 72