Terre Information Magazine n°243 avril 2013
Terre Information Magazine n°243 avril 2013
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°243 de avril 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Délégation à l'Information et à la Communication de la Défense

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 18,2 Mo

  • Dans ce numéro : opération Serval... la réponse à la menace.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
52. vie des unités Se souvenir [Cinquantenaire de l’ENSOA] la forge des glaives tim 243 — avril 2013 Créée en 1963, l’École nationale des sous-officiers d’active (ENSOA) fête cette année ses cinquante ans. Sa mission  : former les sous-officiers, qui constituent presque le tiers des effectifs de l’armée de Terre. Texte  : Bernard EDINGER• Photo  : ENSOA Pour tout soldat, l’ENSOA est le creuset de la formation des sous-officiers, la maison mère. Derrière ces notions pérennes se cache en réalité une permanente évolution liée à la nécessité de nous adapter aux natures et volume de nos ressources », explique le général Frédéric Thuet, commandant l’école. Depuis 1963, l’ENSOA a connu des évolutions majeures, dans le domaine de la formation (instruction sur le tir de combat, ces) et trois de recrutement direct (709 places). Six des sept promotions de premier niveau de 2013 porteront le nom de « promotion du Cinquantenaire ». La première, la 286 e promotion, a été baptisée à Saint-Maixent-L’École le 18 janvier. La dernière, la 292e, recevra ses galons le 19 décembre. Ces cérémonies de baptême et de remise de galons seront parmi les temps forts du 50 e anniversaire. La 289 e promotion sera baptisée dans la cour d’honneur de l’Hôtel national des Invalides le 23 mai avant de revenir défiler à Paris le 14 Juillet. La 287 e promotion, à recrutement semi-direct, est exceptionnellement baptisée « promotion adjudant-chef Correia ». L’ADC Pascal Correia, mort pour la France en Afghanistan en 2007, appartenait au 1er régiment de chasseurs paraanglais opérationnel…), mais aussi dans celui des ressources qui lui sont dédiées (simulation, enseignement assisté par ordinateur…). « En revanche, l’enthousiasme et la rigueur des formateurs comme des élèves demeurent des valeurs intangibles qui leur permettent de toujours « s’élever par l’effort » », ajoute le général, citant la devise de l’école. Cette année, l’ENSOA forme sept promotions de sergents (ou maréchaux-des-logis), dont quatre de recrutement semi-direct (865 pla- Une cérémonie de remise de galons à l’ENSOA.
4 444r4 4,., ritIVICkif ***it l -7ïiail ; Wii4I{:.._#ff chutistes, dont le général Thuet a été l’un des chefs de corps. « Le souvenir des parrains de promotion a une très grande importance dans la vie et l’esprit de l’école et des élèves, explique le lieutenant-colonel Pascal Hemmerlé, directeur de la communication de l’ENSOA. Certaines promotions prennent aujourd’hui les noms d’anciens de l’ENSOA, tels le sergent-chef James Canavese, tombé en ex-Yougoslavie en 1993 et l’adjudant Dario Jean Giraldo, mort en République Centrafricaine en 1997. » Des cadres exemplaires Le colonel Bruno Fremin du Sartel, commandant la base de Défense de Saint-Maixent-Poitiers, a son bureau proche de l’ENSOA. « Je suis entré ici bac en poche en.41,11'1980, quand j’avais tout juste 20 ans. Je ne savais même pas reconnaître les grades, se souvient-il. J’ai été instruit tout au long de ma carrière lors de stages et formations en écoles, mais mon comportement militaire a vraiment été forgé ici. Plus que l’instruction et l’apprentissage du tir ou de la topographie, le comportement et l’exemplarité des cadres m’ont permis de prendre le bon chemin à ce moment-là. » Sous-officier au 6 e régiment de cuirassiers, il est entré à l’École militaire interarmes en 1986 pour suivre ensuite une carrière à la Légion étrangère. « Aujourd’hui, de mon bureau, je vois la progression des élèves dans la manière dont ils se comportent en marchant et en chantant. Je vois arriver des jeunes civils imberbes à voix douce. Huit mois plus tard, ce sont des soldats qui ont une certaine stature, qui portent leur tête haute et sont fiers de leur état. C’est vraiment une très belle école », conclut-il. L’enthousiasme et la rigueur des formateurs comme des élèves demeurent des valeurs intangibles. » Général Frédéric Thuet. Un unique lieu d’instruction.53 Le major Muriel Guernet fait partie de l’encadrement de l’ENSOA, où elle était arrivée en 1984 parmi les premières élèves féminines. « Nous n’étions pas très bien informées. Par exemple, on ne savait pas qu’il y aurait des séances de marche ! Aujourd’hui, je fais des compétitions de course d’orientation au niveau national, soulignet-elle. Le plus dur est arrivé après l’école, quand il a fallu se faire une place dans des milieux très masculins. Mais ici, nous avons été très bien reçues et j’en garde de très bons souvenirs. Les sections n’étaient pas mixtes comme aujourd’hui, mais il n’y avait pas de différence du point de vue de la formation. » Et les élèves actuels ? Le caporal-chef Isabelle Daumain, élève chef de la 288 e promotion, a été la première femme tireur d’élite de l’armée de Terre, fonction qu’elle a occupée en Afghanistan au 13 e bataillon de chasseurs alpins. Elle est titulaire de la croix de la Valeur militaire. « Pour moi, l’armée est une vraie vocation révélée dès la classe de sixième. J’ai suivi les stages de préparation militaire parachutiste, marine et de montagne. Aujourd’hui, je me lance un nouveau défi  : intégrer le corps des sous-officiers. » l L’ENSOA a été créée le 1er septembre 1963 sous l’impulsion de Pierre Messmer, ministre des Armées, et du général Louis Le Puloch, alors CEMAT, afin d’uniformiser l’instruction des jeunes sous-officiers de l’armée de Terre. Depuis, plus de 100 000 sous-officiers y ont été formés. L’ENSOA est aujourd’hui l’unique lieu d’instruction de premier niveau pour les sous-officiers de l’armée de Terre, à l’exception de ceux de la Légion étrangère et de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris. Saint-Maixent-l’école (Deux-Sèvres) était dès la fin du XIX e siècle un important lieu d’instruction militaire. De 1881 à 1940 y étaient installées des écoles correspondant, pour les sous-officiers d’infanterie et de chars, à l’actuelle école militaire interarmes. Saint-Maixent fut également, à différentes époques, le siège de l’école d’application de l’infanterie, d’une école d’instruction d’élèves officiers de réserve, ainsi que d’un lieu d’instruction de sous-officiers d’active et de réserve de l’infanterie. tim 243 — avril 2013



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 1Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 72