Terre Information Magazine n°243 avril 2013
Terre Information Magazine n°243 avril 2013
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°243 de avril 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Délégation à l'Information et à la Communication de la Défense

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 18,2 Mo

  • Dans ce numéro : opération Serval... la réponse à la menace.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
48. [SCH Mark] Avec l'Afghanistan l’Afghanistan et d'autres d’autres engagements plus anciens, chaque régiment compte dans ses rangs plusieurs sous-officiers possédant l'expérience l’expérience d'.• A ire d’actions sous le feu. À la 1 compagnie du 92e e RI, il il en est un dont le 1• parcours force le respect. C'est C’est le sergentchef Marke Mark. Ce chef de groupe sert d à la 2e e section depuis 2011, année de son•.ffffectation affectation au régiment. Une carrière riche de nombreuses OPEX, de souvenirs et de blessures mais aussi une sacrée volonté de tim 243 — avril 2013 vie des unités Rencontrer Le gaulois irréductible L’expérience opérationnelle du sergent-chef Mark, chef de groupe à la 2 e section de la 1 re compagnie du 92 e régiment d’infanterie (92 e RI) lui vaut d’être un homme respecté et apprécié de tous. Texte  : CNE Céline BRUNETAUD• Photos  : ADC Jean-Raphaël DRAHI partager son expérience et de tout donner jusqu’à jusqu'son retour à dl la vie civile dans trois ans. Au premier abord, ce « vieux » soldat n'est n’est pas très avenant. Les traits durcis de son visage sont marqués par ses 22 années au service de la France, au cours desquelles il a parcouru bien des territoires  : Tchad, Gabon, République centrc[.fricaine, centrafricaine, République de Côte d'Ivoire, d’Ivoire, Kosovo, Afghanistan. Depuis février, il est au Mali, engagé dans l'opération l’opération SERVAL avec sa compagnie, la Vieille Garde'. 1. C'est C’est son troisième man- dat à Mitrovic,• Mitrovica,, avec le 35e e RI, qui a marqué sa vie. C'était C’était le 17 mars 2008. Médaille des blessés Il choisit ses mots pour décrire ce qu'il qu’il lui est arrivé. Le ton de sa voix devient grave. On discerne chez ce Grognarde 2 aux yeux bleus une blessure toujours ouverte, qui le guide désormais pour « a faire son métier avec passion », comme il aime à le répéter. « Ce jour-là, une manifestation a tourné à la guérilla urbaine. Tout mon groupe a été blessé. J'ai J’ai été touché à trois reprises par des éclats de grenade et de mortiers de fortune. Je n'ai n’ai jamais lâché mon poste. Je ne me voyais pas abandonner mes hommes. lis Ils avaient besoin de moi. Certains n’avaient n'avaient que huit mois de servicee, », raconte le sergent-chef. Ces blessures de guerre lui ont v,• valu l'attribution l’attribution de la médaille des blessés deux étoiles et une citation à l'ordre l’ordre de corps d’armée d'armée décernée par le ministre de la Défense de 4t.
Mes médailles me rappellent les souffrances passées, les décisions prises à ce moment-là, sous le feu. » SCH Mark. l'époque. l’époque. Elles lui ont aussi fait prendre un certain recul sur son métier. « Auparavant, j'étais j’étais fougueux. Je suis plus mûr à présent, avoue-t-il humblement. On ne sort pas indemne. Cependant, j'ai j’ai toujours voulu continuer. Ma plus grande crainte, c'était c’était d'être d’être mis à l'écart. l’écart. » Ayant retrouvé toutes ses aptitudes, le chef de groupe a pu reprendre sa place. « J’ai J'ai quitté l'école l’école en classe de troisième. L’armée L'armée m'a m’a sorti de ma banlieue. Je lui ai tout donné. Elle me l'a l’a rendu. Et j’ai j'ai tellement de choses à apporter aux autres... » La description que son commandant d'unité d’unité fait de ce Gaulois3, 3, est dithyrambique  : « Il est très expérimenté et très professionnel. Proche de ses hommes, il chérit son groupe. Il a en plus le contact facile. C’est C'est un peu le grand frère des soldats et des jeunes sergents. » Il est vrai que ce fantassin au grand coeur cœur a un enthousiasme débordant. « L’expérience L'expérience ne vaut que si elle est partagée, ce que je lais fais volontiers. D’autant D'autant plus que je suis devenu plus pédago avec le temps », reconnaît-il. Son style de commandement est le même ici, au Mali, qu'en qu’en métropole. « Je suis très perfectionniste, dur mais juste. Au combat, il n'y n’y a pas de place pour la médiocrité. Ce jour du 17 mars 2008, je le revois constamment. Mes médailles me rappellent les souffrances passées, les décisions prises à ce momentlà, sous le feu. » Le SCH est fier d’être d'être primo formateur VBCI au 92e e RI. Bientôt il quittera l'Institution l’Institution et et ses « mecs ». « Ce que je leur souhaite, c'est c’est d'avoir d’avoir une aussi belle carrière que la mienne. » l 1 Lire le «. En direct ». du Mali,pp. 22-29. 2'Nom donné aux fantassins de la Ir'1 re compagnie du 92'eM. RI. 3'Nom donné aux fantassins servant cran au 92. e RI..49 tim 243 — avril 2013



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 1Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 72