Terre Information Magazine n°243 avril 2013
Terre Information Magazine n°243 avril 2013
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°243 de avril 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Délégation à l'Information et à la Communication de la Défense

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 18,2 Mo

  • Dans ce numéro : opération Serval... la réponse à la menace.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
46. vie des unités Découvrir [Le CERAH] Maintenir debout L’armée de Terre soutient ses blessés par tous les moyens dont elle dispose. Le centre d’études et de recherche sur l’appareillage des handicapés (CERAH), dépendant de l’institution nationale des Invalides (INI), en est l’illustration. Texte  : Joseph DAUCE• Photos  : ADC Jean-Raphaël DRAHI Alors qu’il se rend sur son lieu de travail, le 22 février 2000, l’a d j u d a n t C y r i l Micoulas, sergent à l’époque, est percuté par un chauffard. Black-out. Quelques instants plus tard, il découvre son état… Treize ans après l’accident, rien ne laisse supposer dans la démarche de l’adjudant une quelconque séquelle. Et pourtant, sous son jean, depuis la partie inférieure du genou gauche, se cache une prothèse. Une jambe de métal et de composite de carbone qui fait partie intégrante de sa vie. L’adjudant Micoulas s’est battu pour rester debout. Une force de caractère que Jérémie Kouvtanovitsch, prothésiste pour le CERAH, juge toute militaire. « Je suis dans le service depuis plus de six ans et je n’ai tim 243 — avril 2013 Prise de mesures au laser afin de vérifier le bon positionnement de l’emboîture de la prothèse. jamais vu un militaire démoralisé. » C’est parce qu’« il y a la cohésion. On est tous solidaire », répond sobrement l’adjudant. Ce sont aussi ses frères d’armes lui rendant visite au quotidien, présents pour l’épauler, comme autant de soutien face à l’adversité, qui lui ont permis de maintenir le cap. « Il y avait l’aide de ma femme, bien sûr. Il faut une famille en béton. Un caporal-chef de la cellule d’aide aux blessés de l’armée de Terre (CABAT) est également venu me voir. Il m’a aidé au niveau administratif, dans l’urgence. J’ai reçu des courriers de soutien pour Noël, pour le Nouvel an », ajoute-t-il. Servir les blessés Aujourd’hui, l’ADJ Micoulas sert au sein du groupement de soutien de la base de Défense de Saint- Dizier-Chaumont et, de son aveu, demeure viscéralement attaché à l’armée de Terre. « Pour rien au monde je ne l’aurais quittée », avoue-t-il. Thierry Vandermeersch, du service de santé des armées à Percy, abonde en ce sens  : « La première chose que nous demandent les patients lorsqu’ils viennent nous voir, c’est de savoir s’ils pourront retourner dans leur unité. » L’armée de Terre s’attache en effet à réinsérer ses blessés en son sein, sous statut militaire ou civil. C’est notamment le rôle de la CABAT, qui est chargée, en liaison avec la formation d’appartenance, de l’accompagnement du blessé de son entrée en milieu hospitalier et tout au long de sa convalescence, jusqu’à sa réinsertion au sein de l’institution militaire, ou sa reconversion dans le civil. Le CERAH, quant à lui, s’occupe de l’appareillage, du suivi et du conseil des blessés présentant des problèmes complexes. Pour ses patients militaires et civils, le CERAH livre près de 200 prothèses chaque année et réalise de 800 à 900 consultations sur la même période. Mais ce qui étonne le plus au CERAH, c’est la proximité voire la complicité entre le patient et les
zoom Le CERAH Dirigé par le docteur Pascale Fode, le CERAH, qui emploie 55 personnes, a pour mission la recherche en matière de handicap moteur. Ses prestations s’adressent à toutes les personnes handicapées, civiles ou militaires. Sa compétence médicale, scientifique et technique en appareillage et sa vocation particulière de spécialiste du fauteuil roulant en font l’interlocuteur privilégié de tous les milieux concernés  : usagers, fabricants, revendeurs et prescripteurs. Lieu d’échange, d’écoute, de rencontre, de concertation, le CERAH est l’interface entre les milieux professionnels et les usagers. Le centre est réparti sur trois sites  : Woippy, l’INI à Paris (avec le laboratoire d’orthèse-prothèses orthopédiques) et Créteil. Ii est intégré à l’INI depuis le 1er janvier 2010. prothésistes. « La relation que j’ai ici avec le prothésiste, tout le monde n’a pas la chance de l’avoir », lâche, sourire en coin, l’adjudant que les prothésistes appellent par son prénom. L’ambiance est cordiale. Au mur du cabinet sont affichés des remerciements, la photo d’un patient… Le savoir-faire du prothésiste est déterminant pour la réalisation de l’emboîture et le choix du pied prothétique, mais la collaboration du patient est indispensable. « Nous parlons beaucoup. 50% de la réussite de notre travail, c’est de discuter, de voir ce qu’il se passe. C’est le mental », confirme Christian Cazorla, orthoprothésiste, lors d’une prise d’empreinte par strapping pour refaire une nouvelle prothèse. Christian Cazorla, orthoprothésiste. Chacun est unique par sa blessure et par son expérience. Une relation qui tient à cœur à Didier Azoulay, responsable du secteur appareillage orthopédique, qui a su donner l’impulsion à son service. Cela fait aujourd’hui 32 ans que ces deux passionnés travaillent ensemble au profit de leurs patients. Perfection Lorsque que les prothésistes réalisent leur travail, le patient, loin de rester dans une salle d’attente, œuvre à leurs côtés. Après le moulage du moignon par Christian.47 La relation que j’ai ici avec le prothésiste, tout le monde n’a pas la chance de l’avoir. » ADJ Micoulas. Cazorla, une empreinte négative est obtenue. Ce travail ne peut faire l’économie de la perfection  : il faut que les appuis et les pressions soient homogènes dans la future prothèse. Pour Christian Cazorla, « [l’adjudant] doit s’y sentir comme dans un chausson ». Un plâtre positif est ensuite réalisé. Il servira de structure pour le thermoformage de la prothèse à venir. En un peu plus de deux heures, les ultimes réglages accomplis, la prothèse est prête, opérationnelle. L’adjudant peut partir sur son nouveau pied. Une efficacité qui tient essentiellement aux savoir-faire des prothésistes. l Légende. tim 243 — avril 2013



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 1Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 72