Terre Information Magazine n°243 avril 2013
Terre Information Magazine n°243 avril 2013
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°243 de avril 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Délégation à l'Information et à la Communication de la Défense

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 18,2 Mo

  • Dans ce numéro : opération Serval... la réponse à la menace.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
40.',._-.,. ti 1.., r a.1 -  : _, `. A*`-_'f 4'."•i•,. 75. iR { _` 1,, 1 F1i, k+ f• ? f, ! f- ; A ; '.• Al : !, ; * 74'+'" l9 n ; •...,rc.r - ; Y}} - Ÿ+ - jy,ru ! y +'. k• A 4`1.'e-. 1),. y -, ` f tf w ; y  : 1r.. tim 243 — avril 2013 vie des unités Se former [Le brevet de skieur militaire] Hors limites Dans le cadre de la formation d’adaptation montagne initiale, le 27 e bataillon de chasseurs alpins a préparé ses sections aux épreuves du brevet de skieur militaire (BSM). Trois semaines de sorties montagne sans relâche, où l’aguerrissement physique et mental doit permettre de surmonter les conditions climatiques. Texte  : LTN Maxime SIMONNOT-VIRBEL• Photos  : ADC Gilles GESQUIÈRE Allez la section, tout le monde va les aider ! Plus vite ! », s’égosille le sergent-chef Morgan Lambert, sous-officier adjoint à la 2 e compagnie du 27 e BCA. « Nous avons creusé des igloos pendant plusieurs heures, quand l’un d’eux s’est affaissé et a entraîné l’effondrement des autres à proximité. Il faut vite tout reconstruire à côté, et d’une autre manière », explique-t-il. Les hommes de la section passeront la nuit dans ces igloos. L’un des prérequis du BSM est en effet de savoir construire des abris de fortune en montagne. Celui qui s’est effondré était creusé dans la neige à environ deux mètres de profondeur  : une tranchée de laquelle partaient latéralement des alvéoles pouvant chacune abriter plusieurs hommes. Désormais la luminosité baisse de minute en minute et le temps presse. Telle une fourmilière grouillante, la section reconstruit à proximité plusieurs abris d’un autre type, dits « igloos allemands ». La technique consiste à former des monticules de sacs à dos puis de les recouvrir d’une épaisse couche de poudreuse. Il faut ensuite tasser la neige avant de percer un tunnel et extraire les sacs un à un. Une cavité est alors formée, suffisamment grande pour accueillir trois ou quatre chasseurs. À l’intérieur, la température peut être maintenue entre 0 et 4 °C, par la seule respiration des hôtes. « C’est un vrai hammam ici ! plaisante l’un d’eux après avoir pris place dans l’abri. Pour cette
nuit il faudra quand même mettre quelque chose sous les duvets pour s’isoler au maximum du sol. » Environnement hostile Au petit matin, à en croire les visages, la nuit a été courte. La neige est tombée jusqu’à l’aube et plus de 40 centimètres de poudreuse ont recouvert le village éphémère. Les rondes se sont organisées sans interruption au cours de la nuit. « Dans ce cas, les tours de garde ont un rôle vital, explique le sergent-chef Lambert. Une bougie doit rester allumée en permanence dans chaque abri pour témoigner de la présence d’oxygène. Et les chutes de neige ne doivent en aucun cas boucher l’entrée des abris. » L’aspect sécuritaire est un élément majeur de la formation, inculquant aux stagiaires les réactions à adopter face aux dangers du milieu alpin. Parmi eux, les avalanches, véritables bêtes noires du skieur. La formation au BSM comprend ainsi une partie d’instruction et d’entraînement au secourisme, notamment pour ce qui est de l’ensevelissement sous la neige. Équipés de détecteurs de victimes en avalanches (DVA), les stagiaires apprennent à repérer et à porter secours à une personne bloquée à plusieurs mètres sous leurs pieds. Lors de l’épreuve technique de recherche d’une victime focus par DVA et sonde, ils disposent de dix minutes pour trouver la position exacte de l’émetteur, délai au-delà duquel les chances de survie sont réduites de moitié. Mais la plus grande difficulté du BSM reste l’épreuve physique  : Les épreuves du BSM Le BSM comprend trois types d’épreuves  : physique, techniques et de connaissances générales. L’épreuve physique se réalise à ski individuellement sur un parcours homologué et reconnu. Il comprend des difficultés techniques, comme la traversée de pentes inclinées, des passages en sous-bois, du franchissement d’obstacles et de la descente avec les peaux 1. Les épreuves techniques comprennent la recherche de victime d’avalanche et la descente à ski sur piste et toute neige. L’épreuve de contrôle des connaissances générales concerne tous les modules du stage  : secourisme, ski, déplacements, stationnement, utilisation du matériel, etc. Les sorties montagne nous poussent rapidement jusqu’à nos propres limites. » Chasseur Tomi Staropoli. 1 Pour faciliter les déplacements en montagne les hommes ont commencé à utiliser, dans les années 1930, les peaux de phoques. Placé sous les skis, ce système est accrocheur à rebrousse-poil et très glissant dans le sens du poil. Aujourd’hui les « peaux de phoques » utilisées sont en mohair ou synthétiques..41 Recherche de victime d’avalanche au moyen du DVA. un déplacement à ski avec tout l’équipement de combat, sur un parcours de plus de 10 kilomètres, avec un dénivelé positif de 1 200 mètres, le tout à réaliser en trois heures. Le chasseur Tomi Staropoli est l’un des stagiaires du BSM. À 23 ans et avec près de dix mois de service derrière lui, il réalise à quel point la formation est exigeante  : « Les sorties montagne nous poussent rapidement jusqu’à nos propres limites. Je n’avais jamais fait de ski de randonnée avant, et c’est très cardio ! On va vraiment puiser dans ses réserves lors de la montée. Pour ce qui est du froid, c’est vrai qu’on n’a pas été épargné par la météo. Je dois avouer que la nuit en igloo a été dure ; il a fallu du temps avant que je me réchauffe et puisse trouver le sommeil. » Le BSM en poche, c’est 50% de la formation réalisés, car celle-ci comprend également une partie estivale  : le brevet d’alpinisme militaire. Une fois les deux stages effectués, les chasseurs pourront porter l’insigne du brevet d’alpiniste et de skieur militaire (BASM). Le début d’une ritournelle, puisque, chaque année, tous les militaires servant en troupes de montagne doivent repasser leurs qualifications du BASM. l tim 243 — avril 2013



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 1Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 72