Terre Information Magazine n°243 avril 2013
Terre Information Magazine n°243 avril 2013
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°243 de avril 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Délégation à l'Information et à la Communication de la Défense

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 18,2 Mo

  • Dans ce numéro : opération Serval... la réponse à la menace.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
28. actualités En direct At La QRF dans le centre-ville de Gao. 11 C’est du véritable combat en zone urbaine avec une réelle difficulté d’identification de la présence ennemie dans la ville. » Colonel BERT. tim 243 — avril 2013 Les opérations au sol sont appuyées par les hélicoptères du groupement aéromobile. Détruire l’ennemi Les Grognards atteignent l’aéroport de Gao 6 le 16 février en début de soirée. Leurs camarades de la 4 sont, avec les éléments du GTIA 2 7, en opération sur l’axe Gao-Bourem. Dans quelques jours, ce sera au tour de la 1 re. Les choses sérieuses vont pouvoir commencer. Les GTIA ont pour mission de mener des actions offensives visant à localiser et démanteler les groupes terroristes. La manœuvre du général Bernard Barrera, commandant la composante terrestre de la force SERVAL, s’inscrit dans une logique de « zone de chasse » dans laquelle les combattants vont réduire les poches de résistance tenues par les groupes armés terroristes. Cette phase est ponctuée par une succession de petites opérations. « Dans sa zone de chasse, c’est au capitaine de conduire entièrement la manœuvre. Chose inédite jusqu’à présent, le sous-groupement tactique interarmes (SGTIA) à l’avant commande. La brigade est uniquement pourvoyeuse de moyens. Elle attribue une mission au colonel commandant le GTIA qui retransmet ses ordres aux capitaines. Je donne une entière liberté aux colonels et aux capitaines. Je leur dis « c’est à vous de jouer avec un seul et unique effet à obtenir  : détruire l’ennemi » », déclare le général Barrera. 19 février. La 1 re section de la 1 re compagnie part en reconnaissance de l’axe Gao-Ménaka, à l’est du pays, tandis que des éléments du GTIA 2 renseignent sur les berges du Niger 8, véritable lieu d’échange, de vie et d’infiltration au Mali. Deux jours plus tard, au rassemblement du GTIA, le colonel Bruno Bert met en garde  : « Restez réactifs ! La menace peut survenir à tout moment. » La pression monte d’un cran avec des combats d’une très haute intensité. En fin de matinée, une vaste colonne de fumée noire s’échappe de Gao. Les Grognards ont le regard fixé sur le nuage qui assombrit le ciel. Les forces maliennes sont au contact des terroristes qui ont pris d’assaut la mairie et le palais de justice de la ville. Soudain, l’alerte est donnée. Les compalll est d’éclairer. Nous vérifions les abords des routes et prenons du renseignement une fois arrivés à hauteur des check-points, à l’entrée des villages. Là, les forces maliennes nous indiquent s’il y a ou non de la présence ennemie. Ces informations proviennent généralement de la population qui nous est favorable. »
6 Transformé en base opérationnelle d’éléments de SERVAL dont le PC brigade. 7 Voir Encadré  : composition du GTIA 2 Auvergne. 8 Le Niger est le 3 e fleuve d’Afrique. 40% de la population malienne vit le long de ses berges et 60% des échanges économiques se font sur ce fleuve. gnies VBCI, avec le renfort d’éléments du 6 e régiment du génie (6 e RG) et du 126 e RI, sont envoyées pour appuyer les soldats pris sous le feu. Trois sections de la 4 e Cie sont en première ligne. Mobiles, les VBCI peuvent aisément se déplacer dans la ville. Les chefs tireurs de véhicules de l’infanterie utilisent leurs canons de 25 mm pour réduire les résistances. « Les Rapaces ont en face d’eux l’équivalent d’une section. Certains adversaires portent des ceintures d’explosifs. Ces suicide bombers sont prêts à se battre jusqu’au bout. C’est du véritable combat en zone urbaine avec une réelle difficulté d’identification de la présence ennemie dans la ville », explique le colonel Bert. Une Gazelle Viviane intervient en appui des troupes au sol. Après plusieurs heures de combat aux côtés des forces armées maliennes, les VBCI ont joué leur rôle par la puissance et la précision de leurs tirs. « Cette manœuvre de prise de contact avec l’ennemi et de destruction par le feu a été une réussite. Aucune perte n’est à déplorer chez les Rapaces. Les fantassins débarqués ont eu une bonne discipline de feu. Ils ont fait preuve de sang-froid et d’efficacité. Ils savaient par ailleurs que les Grognards étaient derrière eux pour les soutenir au cas où », souligne le commandant du GTIA au retour de la 4 e compagnie vers 21h. La.29 Un pick-up de l’armée malienne rentre dans le dispositif de protection du 92 e RI, au nord de Gao. 1 re compagnie armait en effet la Quick Reaction Force (QRF). Elle était en surveillance, face au nord, en cas d’infiltration ennemie. « Cette capacité de réserve a été d’une incroyable réactivité et rapidité », ajoute-t-il. À la nuit tombante, la 4 e section de la 1 re compagnie décroche pour renforcer un check-point tenu par l’armée nigérienne sur la route menant à Bourem. Des tirs sporadiques émaillent la soirée. Le harcèlement se poursuit jusqu’au lendemain. Une roquette s’abat à 700 mètres des VBCI stationnés à proximité du check-point. Les 2 e et 3 e sections, quant à elle, jettent leur dispositif face au sud de l’aéroport de Gao. La capacité de surveillance des VBCI leur permet de mesurer, de jour comme de nuit, la menace ennemie. Et là, le renseignement ami provenant des soldats maliens indique une présence d’insurgés aux abords du camp français. « Nous avons une excellente coopération avec les forces armées maliennes qui constituent un atout par leur connaissance du milieu dans lequel nous évoluons. De notre côté, nous leur apportons notre savoir-faire et nos capacités technologiques. Nous sommes là dans un premier temps pour rétablir l’intégrité et la souveraineté du pays. Après, il s’agira de passer le relais », résume le colonel Bert. l tim 243 — avril 2013



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 1Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 243 avril 2013 Page 72