Terre Information Magazine n°242 mars 2013
Terre Information Magazine n°242 mars 2013
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°242 de mars 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Délégation à l'Information et à la Communication de la Défense

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 16 Mo

  • Dans ce numéro : en direct du centre national d'entraînement commando... l'école unique des savoir-faire commandos.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
38. vie des unités S’entraîner [Les forces spéciales à Djibouti] Pris dans la toile Du 20 novembre au 9 décembre 2012, les unités de la brigade des forces spéciales Terre (BFST) ont participé à l’exercice TARENTULE à Djibouti. Le but  : s’entraîner dans des conditions réalistes et parfaire la coopération entre les unités d’élite qui composent la brigade. Texte  : ADJ Cédric EHLERS• Photos  : BCH Jérôme BARDENET Les 15 premiers jours de l’exercice, d’une durée globale de trois semaines, ont été principalement consacrés à l’entraînement et au drill, comme le saut à ouverture automatique ou à ouverture retardée (OA/OR), l’aérocordage, le combat en véhicule et bien sûr le tir. La chaleur et l’humidité, très élevées en cette période de l’année, ont rapidement mis les commandos en ambiance « rusticité ». « Cet exercice est important pour nous car il permet d’harmoniser nos procédures et de partager tim 242 — mars 2013 nos savoir-faire tactiques et techniques », explique le lieutenantcolonel Michael 1, chef de détachement de l’exercice. Pour les hommes, cet aguerrissement en milieu désertique est l’occasion de renforcer leur mental, leur physique et de tester de nouveaux matériels. Chaque unité s’entraîne donc de façon spécifique en vue de l’exercice final. Les équipes de recherche du 13 e régiment de dragons parachutistes (13 e RDP), spécialisées, entre autres, dans l’insertion en véhicule en milieu désertique et le recueil du renseignement, utilisent toutes les confi- Plus de photos sur la BIAT. 1 Pour des raisons de sécurité, les noms ont été remplacés par des pseudonymes. k gurations du terrain pour travailler leurs procédés. La compagnie de commandement et de transmissions des forces spéciales (CCTFS) part pour une nomado de cinq jours dans le désert en autonomie complète. Sa mission ? Garder la liaison dans n’importe quelles conditions. Sur le terrain, rocaille, chaleur et sable compliquent le franchissement en véhicule, la manœuvre de force et le tir. Un peu plus loin, les patrouilles stick action spéciale (PATSAS) du 1er régiment de parachutistes d’infanterie de marine (1er RPIMa) sont en formation. Après une première partie de stage en France, elles mettent en pratique les techniques récemment apprises. Après deux jours de préparation des véhicules patrouille spéciale (VPS) et armes collectives, les stagiaires partent pour six jours de patrouille dans le désert. Entre combat en véhicule, tir embarqué, poser d’assaut opérations spéciales (PAOS) et réaction à l’embuscade, les com-
L'Cet exercice nous permet d’harmoniser nos procédures et de partager nos savoir-faire tactiques et techniques. » LCL Michael, chef de détachement de l’exercice. mandos drillent l’ensemble des missions d’un équipier PATSAS. cer l’intervention. Alors que Brieuc dirige les appuis aériens et exploite les derniers renseignements des ER, la PATSAS mène une action simultanée  : un groupe attaque le poste sol-air et l’autre capture le chef, afin de désorganiser la milice, qui se retrouve attaquée sur tous les fronts. À 3 h 15, le premier objectif est traité et le poste sol-air détruit. Les miliciens présents ont été neutralisés et des documents collectés. 3 h 17  : le reste de la milice est neutralisé et le chef capturé. 3 h 45  : l’exfiltration débute afin de livrer le chef au CO pour qu’il soit pris en charge avant d’être exfiltré par avion. Puis c’est le retour à Djibouti  : la pression retombe même si pour Allan la mission ne se termine pas encore ; c’est l’heure du débriefing. Tous les acteurs de l’exercice sont présents. La fatigue se lit sur les visages, mais la concentration est toujours aussi présente. Chaque phase de l’exercice est décortiquée, chaque détail de la mission analysé, chaque décision expliquée. Dans leur métier, rien ne peut être laissé au hasard et leur entraînement va d’ailleurs se poursuivre  : après le milieu désertique fin 2012, c’est le grand froid de la Suède qui les a accueillis en début d’année puis le milieu tropical de la Guyane en mars. l focus les moments forts de Tarentule 01 03.39 02 01. Des équipiers du 13 e RDP préparent leur entraînement au tir dynamique embarqué. 02. Observation de l’objectif à travers une lunette à fort grossissement. 03. Récupération d’une équipe de recherche du 13 e RDP par un hélicoptère Puma. Brief, backbrief… Après une remise en condition rapide, les premiers briefings de l’exercice sont présentés  : « Le groupement des forces spéciales (GFS) a reçu pour mission de localiser et capturer le leader d’une milice portant atteinte directement aux intérêts de la France et de neutraliser ses moyens sol-air. » L’adjudant Guillaume, chef du centre de traitement et diffusion du renseignement (CTDR), expose la situation géopolitique du Djiboutland (pays fictif), tandis que le capitaine Brieuc, chef opération, briefe les hommes sur la mission qui a été donnée au GFS. Quelques heures plus tard, les équipes de recherche (ER) du 13 e RDP sont les premières à être déployées sur le terrain pour localiser les objectifs et transmettre le renseignement à fin d’action. Après 24 heures, le CTDR analyse déjà le renseignement reçu et élabore le dossier d’objectif pour la PATSAS en alerte. Après trois heures d’infiltration en ambiance « tactique », la patrouille arrive à quelques kilomètres de l’objectif où l’attend une partie des ER, qui la guideront au plus près de l’objectif. Le poste de commandement tactique (PC TAC) est aussi sur place afin de coordonner l’action au plus près. Il est 2 h 55, le silence est total  : pas de nervosité, mais une concentration optimale. 3 h  : un ordre transperce le silence, « Top Action ! » Allan vient de lantim 242 — mars 2013



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 1Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 242 mars 2013 Page 72