Tennis Revue n°3 mar/avr/mai 2013
Tennis Revue n°3 mar/avr/mai 2013
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°3 de mar/avr/mai 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 37,4 Mo

  • Dans ce numéro : quart de finaliste surprise à l'Open d'Australie, le Français Chardy rêve tout haut désormais.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 92 - 93  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
92 93
RÉTRO EDBERG LE DERNIER GRAND Avec lui, tout paraissait facile. Aérien, léger et toujours sous contrôle, Stefan Edberg volait sur les courts quand ses compatriotes s’arrachaient et enchaînaient les rallyes interminables pour tordre la concurrence. Si peu Suédois dans ses caractéristiques techniques et physiques, il l’était malgré tout dans la maîtrise de ses émotions, la hargne au combat, le respect des valeurs de fair-play qui étaient la marque de fabrique des joueurs venus du froid. Un gentleman, un esthète… qui savait aussi gagner. A une époque où la mode était plutôt au revers à deux mains, au lift et à la défense à tout crin, Edberg dénotait. « Je l’avais surnommé le géomètre de l’espace, se rappelle Patrice Dominguez, l’un de ses grands admirateurs. A la volée, il avait une vision du jeu et une gestion de son corps dans l’espace tout à fait extraordinaires. » Numéro 1 mondial en 1990 et 1991, il gagna six Grands Chelems (2 US Open, 2 Wimbledon et 2 Open d’Australie) n’échouant, comme McEnroe, qu’en finale de Roland-Garros en 1989 face à un certain… Chang. « J’ai toujours regretté qu’il ne gagne pas ce jour-là, poursuit Dominguez, car cela en aurait fait un joueur encore plus complet. Il avait tout pour gagner, il ne lui a manqué qu’un peu de solidité et un coup droit qui était bizarre, un peu à l’image de celui de Murray aujourd’hui… » Ce jour-là, Edberg menait pourtant deux sets à un face à l’inimitable jeune américain qui venait d’humilier Lendl, alors numéro 1 mondial, en 8 èmes de finale. Plus jamais il n’aura l’occasion de gagner à la Porte d’Auteuil, ne parvenant au mieux qu’en quarts de finale. Non, son royaume à lui était plutôt Wimbledon où il atteint le dernier carré à six reprises entre 1987 et 1993, gagnant deux fois face à Becker et Lendl. Toujours de la même manière, en allant de l’avant et en se VOLLEYEUR Aux antipodes du jeu suédois, tel que l’avaient imposé avant lui, au sommet du tennis mondial, Borg ou Wilander, Stefan Edberg était un vrai attaquant. Un adepte du service-volée aussi efficace qu’élégant qui inspira de nombreux contemporains. Un des derniers vrais volleyeurs. DOMINGUEZ : « JE L’AVAIS SURNOMMÉ LE GÉOMÈTRE DE L’ESPACE » reposant sur un service… particulier. « Oui, son dos se tordait beaucoup, se cambrait à la manière d’un roseau et il parvenait à donner de la vitesse à la balle en revenant sur ses appuis. Surtout, il fut l’un des derniers à monter systématiquement à la volée, même sur ses secondes balles. » Coaché par Percy Rosberg, c’est à lui qu’il doit ce revers à une seule main qui ne faisait pourtant pas partie de sa formation de base « à la suédoise ». « Comme Sampras, il est passé à un revers à une main parce que Rosberg a vite vu que son jeu l’amenait à la volée ». Sans ça, jamais il n’aurait eu cette magnifique volée de revers qui lui rapporta tellement de points… et lui permit d’obtenir ses meilleurs résultats en Australie avant que le tournoi ne change de surface (deux victoires, trois finales et trois demi-finales entre 1985 et 1994). Avec ses deux titres à l’US Open (plus deux demi-finales), une médaille d’or aux J-O de 1984 et deux couronnes de numéro un mondial en 1990 et 1991, plus quatre Coupes Davis, « il a eu une belle carrière, se félicite Dominguez. Il dénotait face aux gros bras de l’époque, aux stakhanovistes des courts, c’est 92 Tennis Revue n°3 - mars-avril-mai 2013 aussi ce qui l’a rendu inoubliable. Je vais vous faire un aveu : je n’ai rêvé que de deux joueurs dans ma vie, Federer et Edberg (rires) ! » Avec Tony Pickard, son coach historique, « le blond » comme l’appellerait aujourd’hui Gad Elmaleh, a traversé le circuit pendant près de quinze ans en restant d’une disponibilité et d’une humilité rares. C’est aussi ce qui en faisait un être attachant et très populaire. « Comme beaucoup de Suédois, c’était l’homme de la fidélité, conclue Dominguez. Je le revois encore faire la queue devant le restaurant l’Entrecôte à Paris pendant Roland-Garros, alors qu’il était numéro 1 mondial… en toute simplicité au milieu des gens. Désarmant. » Marié avec Annette, l’ancienne petite amie de Mats Wilander, Stefan Edberg termina sa carrière sur… le dos de Yannick Noah, après une finale de Coupe Davis, perdue face à la France en 1996. Depuis, il s’est installé à Londres, puis dans le Sud de la France avec ses deux enfants, Christopher et Emilia, où il a notamment investi dans un golf. Elu 14 ème meilleur joueur de tous les temps par les journalistes américains, il a aussi fondé une école de tennis à Vaxjö, en Suède, et participe au Senior Tour en étant l’un des meilleurs anciens du circuit. « Il joue tous les jours parce qu’il a toujours aimé sincèrement le tennis, nous dit Dominguez. Et lorsque je le vois de temps en temps, il a toujours cette fantastique dissociation du haut et du bas du corps à la volée ». Face à Becker et Lendl, ses deux grands rivaux, il aura incarné une approche à la fois romantique et absolue de son métier. Un des derniers grands et vrais volleyeurs qui aura gagné 42 tournois dans sa carrière. Chapeau l’artiste. n Frédéric Denat



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 1Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 2-3Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 4-5Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 6-7Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 8-9Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 10-11Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 12-13Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 14-15Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 16-17Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 18-19Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 20-21Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 22-23Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 24-25Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 26-27Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 28-29Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 30-31Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 32-33Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 34-35Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 36-37Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 38-39Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 40-41Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 42-43Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 44-45Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 46-47Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 48-49Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 50-51Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 52-53Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 54-55Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 56-57Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 58-59Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 60-61Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 62-63Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 64-65Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 66-67Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 68-69Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 70-71Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 72-73Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 74-75Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 76-77Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 78-79Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 80-81Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 82-83Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 84-85Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 86-87Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 88-89Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 90-91Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 92-93Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 94-95Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 96-97Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 98-99Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 100