Tennis Revue n°3 mar/avr/mai 2013
Tennis Revue n°3 mar/avr/mai 2013
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°3 de mar/avr/mai 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 37,4 Mo

  • Dans ce numéro : quart de finaliste surprise à l'Open d'Australie, le Français Chardy rêve tout haut désormais.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
46 LA DOYENNE DU CIRCUIT KIMIKO TOUT SAUF DATÉE ! A 42 ans, la Japonaise est la doyenne du circuit. Et au regard de son dernier Open d'Australie très abouti, elle n'est pas prête de rendre les armes. La doyenne du circuit Kimiko Date-Krumm vous salue bien. Mariée au pilote automobile Michael Krumm, elle a démarré son année 2013 sur les chapeaux de roues, elle qui est passée professionnelle en mars 1989. Battue en huitièmes de finale à Sydney par Radwanska, elle s’est ensuite hissée jusqu’en 16èmes de finale à l’Open d’Australie mettant une rouste à Petrova (12ème mondiale, 6/2 6/0), battant ensuite l’Israélienne Peer avant de tomber, avec les honneurs, contre la jolie Serbe Jovanovski, une des révélations du tournoi. Pas mal pour une joueuse qui a fêté ses 42 ans en septembre dernier ! Mais qu’est-ce qui fait encore courir cette mamie du circuit ? « Ce que je recherche surtout désormais, c’est
de continuer à jouer tout en me faisant plaisir. Mon secret ? Etre constamment à l’écoute de mon corps. Pourquoi je persiste à jouer à 42 ans ? Car c’est mon choix, c’est une raison et car je suis très motivée pour le faire ». On peut également, sans prendre de gros risques de se tromper, ajouter que pareille longévité n’aurait pas été possible si la vétéran du circuit n’avait pas fait un gros break de plusieurs années au milieu de sa carrière (de 1996 à 2008). Date-Krumm s’amuse par ailleurs beaucoup sur un court et a une grosse expérience puisqu’elle a été 4ème mondiale et dispose de ressources mentales hors du commun, dans la pure tradition japonaise. Diplômée de son école de tennis à Sanoda, elle a commencé par jouer de la main gauche, puis fut encouragée pour jouer de la main droite. Quand on lui évoque son retour à la compétition après une période de retraite de douze ans, Date-Krumm en parle sans retenue : « Mon mari m’a poussé à revenir à la compétition. A l’époque, j’avais aussi fait une exhibition avec Graf et Navratilova, donc j’avais dû m’entraîner. Cela avait été un tremplin pour revenir ». La championne japonaise est alors revenue fraiche et dispo avec ses jambes de 20 ans sur le circuit, après « avoir été consultante à la télévision, dirigé une école de tennis pour enfants, et en m’impliquant dans beaucoup d’oeuvres caritatives ». Quand elle résume le tennis féminin actuel, c’est « frapper, frapper, frapper, quel que soit l’endroit du court. La puissance et la vitesse ont pris le pas sur la stratégie ». Cependant, la demi-finaliste de l’Open d’Australie en 1994 a également ses armes. Elle joue relâchée, elle bouge bien, elle a un bon coup de main, et demeure une très bonne contreuse en utilisant la puissance adverse. Et elle est dotée d’une très grande endurance, elle qui a couru le marathon de Londres en 2004 en 3h30. Forcément, à son âge, les records tombent à la pelle. En 2010 à Roland-Garros, elle a ainsi battu Safina à 39 ans, 7 mois et 26 jours, faisant d’elle la joueuse la plus vieille à avoir battu une membre du top 10. Elle est aussi la deuxième joueuse (la plus vieille a été Billie Jean King en remportant le tournoi de Birmingham en 1983 à 39 ans et 7 mois) la plus vieille de l’histoire de la WTA à avoir remporté un titre (à Osaka en 2009, à 38 ans et 11 mois). Du coup, dans les vestiaires, Kimiko se fait gentiment chambrer : « Quelques joueuses me disent qu’elles n’étaient pas nées quand j’étais sur le court et d’autres, bébé, quand j’ai commencé à gagner... ». Pour Jean-Paul Loth pareil phénomène est exceptionnel : « Il y a eu d’autres cas comme Rosewall "CERTAINES JEUNES JOUEUSES ME DISENT QU’ELLES N’ÉTAIENT PAS NÉES QUAND JE JOUAIS…" et Navratilova qui ont gagné aussi à un certain âge. Ce qui est exceptionnel, c’est que la carrière des joueuses est tellement longue que pour certaines, elles se battent sur le circuit depuis plus de vingt ans. Il y a souvent une fatigue mentale. Mais je suis convaincu que si les uns et les autres voulaient continuer à jouer, ils pourraient parfaitement faire des résultats honorables jusqu’à 38 ans et davantage. Quand on a une technique du tennis solide, qu’on a du courage et que tactiquement on fait preuve d’intelligence, on peut jouer au tennis même au-delà. Ce qui est par contre beaucoup plus compliqué c’est de s’arrêter et de reprendre. Cela n’arrive pas souvent. Kimiko Date- Krumm l’a fait et en cela c’est exceptionnel de sa part, ce qui lui vaut les félicitations et les attentions du monde du tennis ». Mais pas que. Femme de coeur sur le court, la Japonaise l’est aussi en dehors. Elle est très impliquée et a fondé une école au Laos : « Mon mari m’a donné un jour un livre de John Wood et j’ai beaucoup appris de « Room to Read » (organisation qui permet l’alphabétisation et l’égalité des sexes dans le domaine de l’éducation pour près de six millions d’enfants d’Afrique et d’Asie, Ndlr). Je suis très investie dans tout ce qui touche les projets pour les enfants. A partir de là, j’ai ressenti beaucoup d’empathie pour le concept de John Wood. On a ensuite décidé de passer à l’action en fondant une école au Laos ». Nul doute que ces enfants doivent aussi voir en Kimiko un modèle, comme les plus jeunes joueuses du circuit... n Jean-Marc Azzola 47



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 1Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 2-3Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 4-5Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 6-7Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 8-9Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 10-11Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 12-13Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 14-15Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 16-17Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 18-19Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 20-21Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 22-23Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 24-25Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 26-27Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 28-29Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 30-31Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 32-33Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 34-35Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 36-37Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 38-39Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 40-41Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 42-43Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 44-45Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 46-47Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 48-49Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 50-51Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 52-53Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 54-55Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 56-57Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 58-59Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 60-61Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 62-63Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 64-65Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 66-67Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 68-69Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 70-71Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 72-73Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 74-75Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 76-77Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 78-79Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 80-81Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 82-83Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 84-85Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 86-87Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 88-89Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 90-91Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 92-93Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 94-95Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 96-97Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 98-99Tennis Revue numéro 3 mar/avr/mai 2013 Page 100