Tennis Revue n°2 jan/fév 2013
Tennis Revue n°2 jan/fév 2013
  • Prix facial : 5,80 €

  • Parution : n°2 de jan/fév 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 32,8 Mo

  • Dans ce numéro : Djokovic toujours plus fort... le n°1 mondial ne craint plus personne.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
LA N°5 MONDIALE AU CRIBLE LA GUERRIÈRE KERBER LE BRAS Angelique Kerber doit en partie son éclosion au plus haut niveau à son coup droit. Son coup droit de gauchère a toujours été une vraie arme dans son jeu. Elle s’appuie souvent dessus et marque pas mal de points. Son coup droit est très puissant et elle aime asséner des coups droits d’attaque hauts et bien placés. LA MAIN L’une de ses principales qualités, c’est son revers. Comme beaucoup de gauchers, elle en possède un qui est particulièrement efficace et elle marque la majorité de ses points grâce à son revers. Elle a de grosses qualités de cogneuse de fond du court. Même si elles le savent maintenant, ses adversaires essaient de la prendre en défaut, mais elles n’y parviennent pas souvent. Angelique Kerber a la main leste et elle maîtrise parfaitement l’art du revers. LE GENOU Les coups à genoux. Voilà une drôle de position dont elle est devenue une spécialiste, un point fort qu’elle partage avec Agnieszka Radwanska et Jelena Jankovic. La joueuse allemande est très polyvalente, possède de nombreuses cordes à son arc et un jeu spectaculaire puisqu’elle a montré qu’elle était capable de jouer des coups dans des positions inconfortables. Et quand elle se retrouve à genoux, elle n’est pas battue pour autant puisqu’elle a la plupart du temps le dernier mot. LES POUMONS Pour expliquer sa métamorphose, Angelique Kerber raconte que c’est dû, en partie, au travail physique qu’elle a réalisé à l’intersaison. Et ce gros travail physique porte ses fruits aujourd’hui car elle a une grosse résistance et peut enchaîner les efforts. Pourtant son jeu ne l’épargne pas puisque c’est un mélange de coups puissants du fond du court et de qualités de défense exceptionnelles. Elle assure une excellente couverture de terrain. Bref, Angelique Kerber propose aujourd’hui un jeu varié aussi bien en attaque qu’en défense, un jeu d’une solidité étonnante et dû à ses grandes qualités physiques.
LE PIED (DÉPLACEMENT) Le déplacement est l’une de ses qualités. Elle balaie bien le terrain et est donc difficile à prendre en défaut. Elle est quasiment sur toutes les balles, arrive avec un temps d’avance. Elle ne lâche rien et elle a la hargne dont font souvent preuve les sportifs allemands. LA TÊTE Elle a un mental de guerrière qui lui a permis de remporter de nombreux matches joués en trois sets. La talentueuse gauchère allemande a incontestablement passé un cap en 2012. Sa place de 5ème joueuse mondiale (32ème en 2011) et son record de victoires (60) le prouvent. Mentalement, elle est plus solide que les autres années. Cela augure d’une belle saison 2013 où elle devrait se rapprocher encore un peu plus des premières places mondiales. Avec Angelique Kerber, le tennis féminin allemand revient en force dans le gratin du tennis mondial. Même si elle a éclos relativement tard, à 23 ans, par rapport aux autres joueuses qui sont précoces, pour la plupart, sa constance aujourd’hui au plus haut niveau impressionne. LA BOUCHE Angelique parle plusieurs langues : allemand, polonais et anglais. En revanche, pour le français c’est plus compliqué et si dans un futur proche elle remporte Roland-Garros, elle aura du mal à faire son discours dans la langue de Molière. Si elle a pris des cours de français au collège, elle reconnaît qu’elle n’a pas gardé de grands souvenirs de ses cours et qu’elle ne sait dire que « bonjour » , « oui », « non » et « merci ». Ce n’est déjà pas si mal et c’est un bon début. L’ŒIL Elle possède un bon coup d’œil. Ce qui lui permet d’anticiper les coups et d’avoir donc un temps d’avance. Comme elle se déplace bien et rapidement, elle est souvent sur la balle et n’est pas souvent débordée. LA TAILLE Avec ses 1m73 et ses 68 kg, Angelique Kerber est une joueuse élancée avec un tour de taille qu’elle surveille avec attention car elle reconnaît qu’elle est gourmande et qu’elle prend vite des kilos superflus. Si elle s’autorise des écarts de temps en temps, elle fait donc extrêmement attention à sa taille. Et le résultat est probant, elle a été au sommet de sa forme physique cette année. L’INFO EN PLUS Pendant ses vacances, bien méritées après sa saison pleine, Angelique Kerber s’est découvert un nouveau hobby : la plongée sous-marine. C’est à Istanbul qu’elle s’est essayée à ce nouveau sport et elle l’a fait avec succès puisqu’elle a passé et réussi le premier examen qui lui permet de pouvoir plonger à 18 mètres partout. Elle ambitionne de passer lors de ses prochaines vacances l’examen niveau 2 qui lui permettra d’aller plus loin. Il vaut mieux plonger en mer que sur les courts, ça fait moins mal !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 1Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 2-3Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 4-5Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 6-7Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 8-9Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 10-11Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 12-13Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 14-15Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 16-17Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 18-19Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 20-21Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 22-23Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 24-25Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 26-27Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 28-29Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 30-31Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 32-33Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 34-35Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 36-37Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 38-39Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 40-41Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 42-43Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 44-45Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 46-47Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 48-49Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 50-51Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 52-53Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 54-55Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 56-57Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 58-59Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 60-61Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 62-63Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 64-65Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 66-67Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 68-69Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 70-71Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 72-73Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 74-75Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 76-77Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 78-79Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 80-81Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 82-83Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 84-85Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 86-87Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 88-89Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 90-91Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 92-93Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 94-95Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 96-97Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 98-99Tennis Revue numéro 2 jan/fév 2013 Page 100