Tennis Revue n°1 nov/déc 2012
Tennis Revue n°1 nov/déc 2012
  • Prix facial : 5,80 €

  • Parution : n°1 de nov/déc 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 33,1 Mo

  • Dans ce numéro : Gaël Monfils a choisi Tennis revue pour afficher son ambition... « revenir au top. »

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
LE GRAND ESPOIR FRANÇAIS MLADENOVIC A DÉJÀ TOUT D’UNE GRANDE Kristina Mladenovic est LE grand espoir du tennis féminin français. A seulement 19 ans, beaucoup d'observateurs lui prédisent un grand avenir. La jeune franco-serbe vient d’ailleurs d'atteindre pour la première fois de sa carrière les demi-finales d’un tournoi, à l'Open de Québec. Cette performance lui permet même d'entrer dans le top 100 (95ème rang). Une première et ce n’est sans doute pas fini. Portrait. "ELLE VEUT GAGNER UN TOURNOI DU GRAND CHELEM ! " Née le 14 mai 1993 à Saint-Polsur-Mer, Kristina Mladenovic baigne depuis toute petite dans le sport. Ses parents (son père Dragan et sa mère Dzenita ont représenté l’ex-Yougoslavie, en handball et en volley-ball) l’incitent en effet à s’épanouir dans une discipline sportive. Pour Kristina, le choix est facile. Sa passion se révèle très vite être le tennis. Elle commence à peine à frapper dans la balle que son potentiel saute déjà aux yeux. Son talent sera confirmé quelques années plus tard quand la joueuse remporte son premier titre juniors à Sfax en 2007. Le 7 juin 2009, la Franco-serbe s’impose aux Internationaux de France de tennis de la catégorie, sans avoir concédé le moindre set, tout au long du tournoi. Elle atteint ensuite la finale de Wimbledon la même année et est sacrée championne du monde juniors en simple. Son énorme potentiel s’est ainsi révélé dès ses débuts ce qui fait d’elle l’un des plus grands espoirs du tennis féminin (français). Passée professionnelle en 2010, ses débuts sont pourtant difficiles. Elle ne parvient pas à passer le premier tour des tournois du Grand Chelem. L’année suivante, la joueuse remporte néanmoins ses deux premiers titres en professionnel, à Sutton et à Stockholm (tournois ITF) puis à Padova et Ankara. Cette année, la Française a atteint les demi-finales à Québec, lui permettant ainsi d’atteindre le top 100 pour la première fois de sa carrière. Aujourd’hui à la 94 ème place mondiale, « l’objectif est de rester dans les 100 meilleures joueuses en prévision de l’Open d’Australie » explique son entraîneur Thierry Ascione. « On travaille très bien ensemble, on s’entend pour le mieux, ce qui est un vrai facteur de progression pour Kristina » ajoute ce dernier. La Franco-serbe, qui a également passé à l’US Open, pour la première fois, un tour (16èmes de finale) dans un tournoi du Grand Chelem, est très ambitieuse et cherche à s’améliorer le plus vite possible pour être compétitive au plus haut niveau. Son père, Dragan, qui est aussi son préparateur physique, l’encourage sans cesse pour pousser sa fille à se dépasser, à l’entraînement comme en match. Thierry Ascione fait part des prochaines é- chéances qui attendent sa joueuse : « En 2013, Kristina a pour objectif d’entrer dans le top 50 le plus tôt possible. J’espère que ça pourra être effectif en début d’année. Ça voudra dire qu’on bosse bien ! ». La Tricolore - et le tennis français pour elle ! - voit bien plus loin et espère rendre, un jour, le sourire à tous les déçus du tennis féminin français depuis quelques années. « C’est vrai qu’il y a une carence dans le tennis fémi-
nin, surtout quand on compare aux hommes » avoue Thierry Ascione. Seule Marion Bartoli parvient à s’immiscer dans les derniers carrés des tournois du Grand Chelem. Les espoirs Rezaï et Cornet ont déçu et le tennis féminin est en recherche de second souffle, pour soutenir la numéro une française Marion Bartoli bien seule depuis la retraite de Mauresmo. « Il y a une place à prendre, mais celle-ci ne se prendra pas comme ça. Il faut beaucoup travailler ! » prévient Thierry Ascione. Mladenovic compte bien confirmer tous les espoirs placés en elle. « Kristina veut gagner un titre du Grand Chelem ! » n’hésite pas à affirmer son entraîneur. « Elle est très performante sur gazon, qui reste sa surface préférée, mais elle espère aussi, pourquoi pas, remporter Roland-Garros devant son public. La terre battue lui convient bien également » précise l’ancien tennisman. De telles ambitions ne vont pas freiner l’élan médiatique qui tourne autour de la joueuse. Une pression difficile à supporter pour une jeune joueuse de 19 ans ? « La pression médiatique ne doit aucunement peser sur Kristina. C’est à l’agent, à l’entraîneur et à la famille de gérer tout l’environnement. La joueuse ne doit se soucier que de son coup droit et de son revers ! » lâche Thierry Ascione. Nul doute que celle qui réside à Boulogne-Billancourt non loin de la Porte d’Auteuil est très bien entourée par ses proches. Une situation très enviable quand on connaît celle d’Aravane Rezaï qui lui a sans doute coûté une carrière au premier plan international. Kristina Mladenovic, à seulement 19 ans, veut gagner son premier titre sur le circuit WTA (elle s’est imposée cette année en double à Montréal et Québec) et réaliser de grandes performances dans les quatre tournois du Grand Chelem dès 2013. Elle a tout pour y parvenir, mais le plus dur reste à venir car combien d’espoirs n’ont pas ensuite confirmé… n Anthony Halpern



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 1Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 2-3Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 4-5Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 6-7Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 8-9Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 10-11Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 12-13Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 14-15Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 16-17Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 18-19Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 20-21Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 22-23Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 24-25Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 26-27Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 28-29Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 30-31Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 32-33Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 34-35Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 36-37Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 38-39Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 40-41Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 42-43Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 44-45Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 46-47Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 48-49Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 50-51Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 52-53Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 54-55Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 56-57Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 58-59Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 60-61Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 62-63Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 64-65Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 66-67Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 68-69Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 70-71Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 72-73Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 74-75Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 76-77Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 78-79Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 80-81Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 82-83Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 84-85Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 86-87Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 88-89Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 90-91Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 92-93Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 94-95Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 96-97Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 98-99Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 100