Tennis Revue n°1 nov/déc 2012
Tennis Revue n°1 nov/déc 2012
  • Prix facial : 5,80 €

  • Parution : n°1 de nov/déc 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 33,1 Mo

  • Dans ce numéro : Gaël Monfils a choisi Tennis revue pour afficher son ambition... « revenir au top. »

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 DUEL EN HAUTE ALTITUDE ÇA VA FRAPPER FORT ! L'un est plus jeune (Del Potro, 24 ans) que l'autre (Isner, 27 ans), mais possède un savoir-faire plus grand qui a fait ses preuves depuis des années sur le circuit. Si certaines de leurs forces demeurent pourtant similaires (coup droit, volée, service) tout comme leurs faiblesses (courses vers l'avant), le vainqueur de l'US Open 2009 a une marge de manoeuvre bien plus grande. JUAN MARTIN DEL POTRO 40/60 Tennis Revue n°1 - novembre-décembre 2012 LE PHYSIQUE : 4/10 Le poignet de l'Argentin est son gros point faible. Le vainqueur des tournois d'Estoril et de Marseille cette saison a disputé récemment une rencontre de Coupe Davis dans des conditions très compliquées face à la République tchèque. Diminué par une blessure au poignet gauche, il ne devait pas être sur le court. Son médecin lui avait préconisé deux semaines de repos après un été éreintant marqué par une médaille de bronze aux J-O de Londres et un quart de finale à l'US Open. Victime d'une tendinite au poignet droit en janvier 2010, il avait déjà dû se résoudre à se faire opérer aux Etats-Unis quelques mois plus tard, ce qui avait totalement gâché sa saison. Tous ces pépins le fragilisent forcément. EXPÉRIENCE : 9/10 Celui que l'on surnomme « la Tour de Tandil » est passé professionnel en 2005. A 24 ans, le protégé de Franco Davin a déjà beaucoup bourlingué. Son fait d'arme reste évidemment un US Open remporté en 2009 aux dépens de Roger Federer. A 20 ans, il remporte ainsi son premier titre du Grand Chelem. Il devient aussi le second Argentin après Guillermo Vilas à s'imposer à New- York. A ce jour, il a remporté onze titres dans sa carrière. Il a également multiplié les quarts de finale en tournois du Grand Chelem (quarts de finale en 2009 et 2012 à l'Open d'Australie, quart de finale à Roland-Garros en 2012 et demi-finale en 2009, quart de finale à l'US Open en 2008 et 2012). En dépit de son jeune âge, l'Argentin jouit d'une très grande expérience au plus haut niveau. Avec un bon tableau et si son physique le laisse en paix, rien ne lui interdit de prétendre à un nouveau sacre. LE MENTAL : 7/10 L'Argentin est un joueur qui ne lâche jamais prise. Les cadors de la discipline savent pertinemment que quand ils le croisent sur leur route, ils doivent s'employer au maximum. « Je suis habitué à combattre l'adversité et j'ai la force pour aller de l'avant ». Une philosophie qu'il emploie merveilleusement sur le court. Son visage ne traduit aucune émotion, ce qui laisse très peu d'indices à ses adversaires. LE SERVICE : 6/10 A l'heure où nous écrivons ces lignes, l'Argentin n'a passé que 65% de ses premières balles durant cette saison 2012, ce qui le place au 15ème rang de la hiérarchie dans ce domaine. Certes, cela reste honorable surtout pour une mise en jeu aussi puissante que peut-être la sienne, mais Del Potro a encore des progrès à faire dans ce registre. Le service n'est pas encore autant à la hauteur de ses autres coups. S'il venait à s'améliorer, cela le rendrait encore plus dangereux surtout pour un joueur qui mesure 1m98 ! LES DÉPLACEMENTS : 5/10 On compare souvent son style à celui de Robin Soderling. Mais le Suédois, à son meilleur, se déplaçait bien mieux. L’Argentin est assez perfectible dans ce domaine. Il est d'ailleurs très sensible aux amorties et aux balles basses. Un joueur comme Roger Federer le sait mieux que quiconque et en abuse, car il sait que l'Argentin est à la peine dès qu'il s'agit de faire des courses vers l'avant. AVENIR : 9/10 On a peine à croire que Del Potro n'a que 24 ans. On croirait qu'il sillonne le circuit depuis plus de quinze ans. Pourtant, cela fait déjà sept ans qu'il terrorise ses adversaires. Sa précocité est le signe de son immense talent. A chaque fois qu'il prend part à un tournoi il est un vainqueur potentiel. Les Federer, Nadal, Djokovic, Murray, soit les quatre premiers au classement, sont quasiment les seuls à lui barrer la route. Mais dès que l'un d'eux baissera radicalement de pied, Del Potro pourrait en profiter pour enlever un nouveau titre du Grand Chelem. Rien ne lui interdit d'y croire ! Si le physique tient, bien entendu.
JOHN ISNER LE PHYSIQUE : 8/10 Lors du dernier tournoi de Cincinnati, l'Américain a dû déclarer forfait en raison d'une blessure au dos. Mis à part ce contretemps, ce dernier n'a pas eu encore à souffrir d'une blessure grave. Cette raison peut notamment s'expliquer par le fait que John Isner n'est pas depuis très longtemps sur le circuit. Son corps n'a pas eu encore à trop souffrir des matches. EXPÉRIENCE : 5/10 L'Américain est passé professionnel en 2007, à 22 ans, soit une entrée en matière relativement tardive sur le circuit, après avoir fait ses classes à l'Université de Georgia. Avant de devenir le joueur professionnel de tennis qu'il est, il a joué assez longtemps au basket à un bon niveau (il mesure il est vrai 2m06), admirant KarlMalone. Ses débuts sur le circuit ont été prometteurs. Cependant, il a dû attendre 2011 pour enregistrer un résultat significatif dans un tournoi du Grand Chelem (quart de finale à l'US Open). Il fait certes partie des dix premiers mondiaux, mais on le sent véritablement en difficulté face aux tous meilleurs qui savent parfaitement déchiffrer son jeu. Considéré longtemps comme le nouveau Roddick, il n'a encore jamais atteint le niveau du nouveau retraité (1er en 2003). LE MENTAL : 7/10 John Isner possède un mental fort. Faut-il rappeler son match d'anthologie remporté contre Nicolas Mahut à Wimbledon en juin 2010 ? Ce dernier avait bataillé pendant 11 heures et 5 minutes avant de terrasser le Français. Lors de ce match, qui est entré dans l'histoire, il avait aussi réussi 113 aces, un record. L'Américain n'est pas du genre à se laisser envahir par ses émotions. Plus on le croit en difficulté, plus il retourne la situation en sa faveur. LE SERVICE : 9/10 Sa mise est en jeu reste incontestablement son coup le plus fort. C'est même une terreur sur le circuit. Jusqu'à septembre, il dominait la hiérarchie mondiale avec le plus grand nombre d'aces (plus de 900 en 60 matches !). Quand on possède une telle arme, on met forcément son adversaire sous pression. Sa grande taille lui permet évidemment d'être très performant sur sa mise en jeu. LES DÉPLACEMENTS : 3/10 A l'instar de Del Potro, son grand gabarit l'empêche de se déplacer rapidement. Face à cette faiblesse, l'Américain essaie de tirer au maximum profit de sa mise en jeu. Il semble même encore plus emprunté que l'Argentin dans ses courses. Ses appuis deviennent alors incertains. Tous ses adversaires connaissent cette faille. AVENIR : 6/10 Qualifié « d'Ivo Karlovic en puissance » selon Andy Murray, l'Américain obtient pourtant des résultats d'une tout autre envergure que le Croate à son meilleur (14ème en 2008). Pour l'instant, il n'a pas rempli tous les espoirs placés en lui. Il est doté d'un coup droit puissant et solide, d'une bonne qualité de volée. Bref, il a les armes pour s'installer durablement dans le top 10. De là à remporter un tournoi du Grand Chelem... Verdict Jean-Marc Azzola Plusieurs indices poussent à croire que Juan Martin Del Potro est en mesure d'accomplir une carrière bien plus riche que l'Américain. Tout d'abord, l'Argentin n'a que 24 ans tandis que John Isner en a déjà 27. Les résultats d'ensemble de Del Potro plaident également en sa faveur. Enfin, ce dernier possède dans son jeu un éventail de coups plus larges que le protégé de Craig Boynton. En d'autres termes, Del Potro est un joueur plus complet à l'expérience bien plus grande. 38/60 Tennis Revue n°1 - novembre-décembre 2012 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 1Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 2-3Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 4-5Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 6-7Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 8-9Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 10-11Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 12-13Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 14-15Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 16-17Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 18-19Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 20-21Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 22-23Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 24-25Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 26-27Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 28-29Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 30-31Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 32-33Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 34-35Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 36-37Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 38-39Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 40-41Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 42-43Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 44-45Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 46-47Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 48-49Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 50-51Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 52-53Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 54-55Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 56-57Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 58-59Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 60-61Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 62-63Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 64-65Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 66-67Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 68-69Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 70-71Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 72-73Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 74-75Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 76-77Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 78-79Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 80-81Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 82-83Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 84-85Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 86-87Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 88-89Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 90-91Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 92-93Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 94-95Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 96-97Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 98-99Tennis Revue numéro 1 nov/déc 2012 Page 100