SVM n°24 janvier 1986
SVM n°24 janvier 1986
  • Prix facial : 18 F

  • Parution : n°24 de janvier 1986

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (203 x 280) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 149 Mo

  • Dans ce numéro : spécial Amiga de Commodore.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 90 - 91  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
90 91
LOGICIELS PROFESSIONNELS 90 S IDENCK r mi• r é W Hrh firh. Edit. VIVE LES DIRIONS Le Sidekick nouveau est arrivé. Près d'un an après la version pour IBM PC, la version anglaise destinée au Macintosh d d'Apple 1 1 débarque en France, la version française 11678.542 devant être disponible au mois dejanvier. Mieux qu'une a : aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaSt adaptation, ti:2 ! : -ne:2e:"222nimi. LES FIDÈLES LECTEURS DE - SVM, et et en particulier ceux du numéro 13, se rappellent sans doute que la la version pour IBM lBM PC de Sidekick était casée dans un coin de la mémoire et venait s'afficher directement sur l'écran sans perturber l'application en cours. Grâce â à cette particularité qui assura le succès du logiciel, les différentes fonctions du programme étaient disponibles à n'importe quel moment, par simple pression de deux touches. Philippe Kahn, créateur de Sidekick et patron français de la société américaine Borland International, na !, a tenu à conserver à la version mise au point pour le Macintosh la même disponibi- disponibi lité. Ainsi, les fonctions de Sidekick peuvent être installées dans le menu Pomme de n'im- n'im lntematio porte quel autre logiciel, en remplacement ou en supplément des quelques accessoires de bureau qui y sont normalement rangés. Il li est ainsi possible de remplacer dans le menu Pomme de Mac Write l'album, le calepin, l'hor l'hor- loge, la calculatrice, le clavier et le tableau de bord par les fonctions de Sidekick. Parmi celles-ci, un calendrier, une nouvelle horloge, une calculatrice financière, différents blocs- blocsnotes, un répertoire et différentes autres fonc- fonc tions destinées à préparer une impression ou l'utilisation d'un modem. Bref, un ensemble de fonctions toujours sous la main, quelle que soit l'application. L'installation de Sidekick sur un autre logiciel n'est cependant pas obli- obli gatoire, et le produit peut fonctionner seul. La version de Sidekick pour Macintosh est résolument orientée vers les communications que ce soit par modem ou par téléphone, au point que le produit pourrait paraitre paraître réservé aux fanatiques du combiné. En témoigne la page de travail qui affiche plusieures fenêtres : 1 11678.542 : 11 L'archétype de l'outil de bureau s'améliore en passant sur Macintosh répertoire téléphonique, bloc-notes et compo- compo seur automatique de numéros de téléphone auquel s'associe un petit compteur. Le lien entre ces différentes fonctions est facile à faire. Une fois un nom sélectionné dans le répertoire, le numéro de téléphone corres- correspondants's'affiche aussitôt dans le composeur. Le numéro est alors composé automatique- automatique ment et, pour peu que l'on possède l'acces- l'accessoire indispensable mais actuellement indis- indis ponible en France qui relie le Macintosh au téléphone, la communication est établie sans avoir touché le combiné. Avantage pour les appels interurbains : lors de l'enregistrement des numéros, il est possible d'insérer un si- si gnal de pause entre deux chiffres. Par exemple pie quelques secondes entre le 16 et le reste du numéro de téléphone. Un petit compteur mesure la durée.du coup de fil, indication aussitôt traduite en coût et portée dans un autre module de Sidekick pour permettre exem l'analyse des temps et des coûts du temps passé au téléphone. Quant au bloc-notes, il permet qu'on y ins- ins crive la teneur de l'appel. Il en existe cepen- cepen dant un autre d'un type légérement légèrement différent, comportant quatre fenêtres permettant de noter les dépenses effectuées avec les cartes de crédit, les dépenses faites au titre des frais ►.,.. Pour Macintosh 128 ou 512 Ko. Prix : 975 F f 7TC. Distribué par fraciel. h-aciel. ilieeterieet "eelerlrilieeieee alllllaaaaaa Iclierkliefierkak lieelYeeeekkk Print tape- kliikliefeeeee le Sidekick pour Macintosh est un produit plus complet, sa philosophie reste la même• : mettre " 1 à portée de main de chacun les accessoires qui traînent habituellement sur un bureau: : agenda, répertoire téléphonique et bloc-notes. 9847 18.6 100 1831.542 9847 11678.542 professionnels, les choses importantes à faire ainsi qu'un réveil. Toujours depuis l'écran principal, il est possible d'accéder à un calendrier. Celui-ci revêt deux formes : soit le calendrier de la semaine, soit celui du mois. Une tradition aussi solide pos- qu'inutile quïnutile sévit parmi les agendas électroni- électroni que et veut que le calendrier démarre en 1900 et s'achève aux environs del'l'an 2030. Plus original, Sidekick est doté de fonctions de sélection et de recherche. Il est ainsi possi- possi ble de trier le répertoire téléphonique en fonc- fonc tion du nom de la personne, de celui de la société ou de l'indicatif téléphonique qui sont autant d'indications comprises dans chaque fiche du répertoire. On notera également qu'il est possible d'effectuer une recherche dans les notes du calendrier à partir d'un mot clé, par exemple un nom. Le calendrier comme le répertoire téléphonique et la plupart des utili- utili taires de Sidekick pour Macintosh sont bien sûr susceptibles d'être imprimés, que ce soit à la taille de l'écran ou à â celle d'un calepin. Cette fonction d'impression permet même d'imprimer de façon sélective les informa- informa tions du répertoire, ce qui permet de réaliser du publipostage. Au total, la version de Sidekick pour Macin- Macin tosh s'avère plus complète que la version existant pour l'IBM PC au point qu'une nou- nou velle mouture de cette dernière pourrait bien- bien tôt voir le jour. Dernier bon point, le prix : Sidekick pour Macintosh ne coûte que 975 F TTC. Guillaume VIGNOLES'LOGICIEL 1 WOICJEL TESTÉ : Version anglaise du commerce avec docu- documentation en anglais de 160 pages. SCIENCE & VIE MICRO 1'1° N°24 - JAl'IVIER JANVIER 1986
APRÈS ÉPISTOLE ET GRI- GRI - bouille, le nouveau traite- traite ment de texte français pour les Apple de la série II s'appelle Saphir. C'est le premier produit professionnel issu de Priam, filiale de l'éditeur Loriciels jusqu'ici voué exclusivement aux logiciels familiaux. Pour ce coup d'essai, Priam a souhaité réali- réali ser un coup d'éclat Saphir est un logiciel complet, doté non seulement des fonctions habituelles d'un traitement de texte mais éga- éga lement de quelques particularités assez rares pour susciter un véritable intérêt. En effet, Saphir est capable de réaliser des calculs et de les intégrer dans le texte. Il est également capable de gérer deux textes texte$ différents en mémoire et surtout, de réaliser la césure auto auto- matique des mots. Hélas, parti pour jouer les surdoués, Saphir s'essoufle en chemin : c'est la faute au dieu convivialité et à son mauvais génie, le manuel d'utilisation incomplet. Tout commence pourtant bien. Facile à charger, Pour Apple 11c, lie, Il, II, Il+, 11+, lie Ile équipés d'une carte 80 colonnes et de 64 Ko de mémoire. Prix : 1 l 996 F f TTC. 1TC. Edité par Priam. LA A CATÉGORIE• « POIDS PLUME• - des traitements de texte pour IBM PC et et compatibles vient de s'enrichir d'un nouveau challenger, Trio, un produit dont le premier attrait est d'ordre pé- pé cuniaire : il ne coûte que 910 F TTC. Il rassemrassem- ble pour ce prix toutes les fonctions classi- classi ques des logiciels de traitements de texte : insertion, effacement, déplacement, centrage, justification, caractères soulignés ou gras, pu- pu blipostage, etc. Trio est capable de travailler sur des pages comptant 140 lignes de 80 colonnes et sait réaliser des tracés de cadres. De la manière la plus classique, il est égalem -,t it possible de copier et déplacer des textes. Parallèlement à ces diverses fonctions, Trio comporte un certain nombre de petites origi- origi nalités qui en font un produit sympathique..,.. 1,0- Pour 161,1/BM PC. Prix : 910 F f TTC. 1TC. Edité par Dièlon Informatique. SAPHIR SAPllIR Au titre de celles-ci, le positionnement de la première ligne, d'abord au centre de l'écran, puis remontant au fur et à mesure que le texte s'allonge. De même, la possibilité d'automati d'automati- ser la répétition de fonction par définition de macrocommandes. macro-commandes. Plus original, la fonction recherche et remplacement est capable de prendre en compte la présence d'une majus- majus cule en début de mot et d'effectuer le remplacement cernent en respectant cette particularité. À rempla noter également la possibilité de transformer des minuscules en majuscules par balayage du curseur sur les caractères. Le petit prix de Trio s'explique en partie par l'apparente ab- ab sence de manuel. En fait celui-ci celuici est enregistré sur la disquette elle-même, ellemême, et l'utilisateur peut donc l'imprimer facilement. Bref, un pro- pro Étonnant: : un traitement de texte pour IBM PC à moins de 1000 F LOGICIELS PROFESSIONNELS de chercher par contre un quelconque menu En entendant la la voiture s'arreter devant le le restaurant, d'aide: : Saphirn'en possède pas. Jack posa son torchon et et renifla bruyamment. brument. Le gros Paul s'extirpait de de sa sa limousine, li1ousine, regardait autour de lui d'un Les difficultés commencent avec l'appren- l'appren air prudent avant de de décider finalement finalmnt de de se remettrermttre en tissage des multiples commandes qui permet- permet route. A travers la la vitre vitre Jack Jack croisa bien bien son son regard rard mais 1ais ce fut fut pour pour y y voir voir un un brusque changement changmnt d'expression. d'expremon. Sans tront de définir la tabulation, de justifier le avoir pris conscience du bruit, de la pétarade, il il vit distinctementindelent les cheveux brillantinés brillantinds du gros Paul s'envoler, un peu comme coue s'il avait recu une tape sur la téta. téte. Un peu matique - qui paraît limitée à des textes de forte sans doute, puisque Finaluent finalement une partie de la cheve- cllevelure et et du du crame crane sur laquelle elle était plantée planUe tomba to1ba par 60 colonnes - et en règle générale de modifier terre. D'autres coups de feu firent éclater la poitrine, pitrine. souillèrent souillùent le le ventre de de taches taches sombres, solbres, esquinWent es



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 24 janvier 1986 Page 1SVM numéro 24 janvier 1986 Page 2-3SVM numéro 24 janvier 1986 Page 4-5SVM numéro 24 janvier 1986 Page 6-7SVM numéro 24 janvier 1986 Page 8-9SVM numéro 24 janvier 1986 Page 10-11SVM numéro 24 janvier 1986 Page 12-13SVM numéro 24 janvier 1986 Page 14-15SVM numéro 24 janvier 1986 Page 16-17SVM numéro 24 janvier 1986 Page 18-19SVM numéro 24 janvier 1986 Page 20-21SVM numéro 24 janvier 1986 Page 22-23SVM numéro 24 janvier 1986 Page 24-25SVM numéro 24 janvier 1986 Page 26-27SVM numéro 24 janvier 1986 Page 28-29SVM numéro 24 janvier 1986 Page 30-31SVM numéro 24 janvier 1986 Page 32-33SVM numéro 24 janvier 1986 Page 34-35SVM numéro 24 janvier 1986 Page 36-37SVM numéro 24 janvier 1986 Page 38-39SVM numéro 24 janvier 1986 Page 40-41SVM numéro 24 janvier 1986 Page 42-43SVM numéro 24 janvier 1986 Page 44-45SVM numéro 24 janvier 1986 Page 46-47SVM numéro 24 janvier 1986 Page 48-49SVM numéro 24 janvier 1986 Page 50-51SVM numéro 24 janvier 1986 Page 52-53SVM numéro 24 janvier 1986 Page 54-55SVM numéro 24 janvier 1986 Page 56-57SVM numéro 24 janvier 1986 Page 58-59SVM numéro 24 janvier 1986 Page 60-61SVM numéro 24 janvier 1986 Page 62-63SVM numéro 24 janvier 1986 Page 64-65SVM numéro 24 janvier 1986 Page 66-67SVM numéro 24 janvier 1986 Page 68-69SVM numéro 24 janvier 1986 Page 70-71SVM numéro 24 janvier 1986 Page 72-73SVM numéro 24 janvier 1986 Page 74-75SVM numéro 24 janvier 1986 Page 76-77SVM numéro 24 janvier 1986 Page 78-79SVM numéro 24 janvier 1986 Page 80-81SVM numéro 24 janvier 1986 Page 82-83SVM numéro 24 janvier 1986 Page 84-85SVM numéro 24 janvier 1986 Page 86-87SVM numéro 24 janvier 1986 Page 88-89SVM numéro 24 janvier 1986 Page 90-91SVM numéro 24 janvier 1986 Page 92-93SVM numéro 24 janvier 1986 Page 94-95SVM numéro 24 janvier 1986 Page 96-97SVM numéro 24 janvier 1986 Page 98-99SVM numéro 24 janvier 1986 Page 100-101SVM numéro 24 janvier 1986 Page 102-103SVM numéro 24 janvier 1986 Page 104-105SVM numéro 24 janvier 1986 Page 106-107SVM numéro 24 janvier 1986 Page 108-109SVM numéro 24 janvier 1986 Page 110-111SVM numéro 24 janvier 1986 Page 112-113SVM numéro 24 janvier 1986 Page 114-115SVM numéro 24 janvier 1986 Page 116-117SVM numéro 24 janvier 1986 Page 118-119SVM numéro 24 janvier 1986 Page 120-121SVM numéro 24 janvier 1986 Page 122-123SVM numéro 24 janvier 1986 Page 124-125SVM numéro 24 janvier 1986 Page 126-127SVM numéro 24 janvier 1986 Page 128-129SVM numéro 24 janvier 1986 Page 130-131SVM numéro 24 janvier 1986 Page 132