SVM n°24 janvier 1986
SVM n°24 janvier 1986
  • Prix facial : 18 F

  • Parution : n°24 de janvier 1986

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (203 x 280) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 149 Mo

  • Dans ce numéro : spécial Amiga de Commodore.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
ESSAI FLASH L'Unidisk un lecteur de de disquettes 3 1/2 pouces très attendu Enfin, l l'Unidisk permet aux possesseurs d'Ap- d'Apple II Il d'utiliser le for- format de disquettes 3 1/2 pouces, et d'ou- d'oublier le vieux 5 1/4 pouces et sa capacité dérisoire. Cependant, si les nouvelles dis- disquettes stockent 800 Ko, elles sont à peine plus rapides que les an- anciennes, fort lentes. Par ailleurs, l'Imagewri- l'Jmagewriter II Il est nettement plus performante que l'actûelle l imprimante Jmagewriter, Imagewriter, mais les possesseurs de Macin- Macintosh sentiront moins la différence que ceux d'Apple II. Il.L, LI APPLE 11 Il A A ÉTÉ PARMI LES FREmmiers micro-ordinateurs fami- fami­ PREliaux à proposer un lecteur de dis- disquettes comme mémoire de masse. Cela lui a ouvert la porte des applica- applications professionnelles et a, sans aucun doute, contribué à son succès. Aujourd'hui pourtant, les 140 Ko de stockage offerts par les lecteurs de la famille Apple Il 11 semblaient étriqués face aux capacités accrues des machines plus ré- récentes et aux besoins voraces des systèmes d'exploitation basés sur l'utilisation intensive de la souris, des icônes et autres fenétres. fenêtres. Il li y avait bien sur sûr l'alternative du disque dur Pro- Profile, mais celle-ci restait réservée aux plus fortunés. Le lecteur Unidisk 3 1/2 2 pouces, avec ses 800 Ko, permet de donner une nou- nouvellejeunesse à tous les Apple de la sériel]. Il. Extra-plat, carrossé dans la ligne Apple Ilc, lie, l'Unidisk constitue de jolies étrennes pour tous les fanatiques de l'Apple II. Il. Sa grande capacité révolutionne les possibilités et l'utili- l'utilisation de la machine, limite les besoins de L'Imagewriter II : une imprimante améliorée 46 SCIENCE & VIE MICRO 1"1° N°24 24 JAl"IVIEK JANVIER 1986 Photos Thierry MORIN
manipulations de disquettes avec certains programmes et permet d'envisager de nouvel- nouvelles applications nécessitant une grande capa- capacité de stockage de données (dictionnaire pour vérification d'orthographe, bases de données de grande taille, système d'exploita- d'exploitation de haut niveau...). L'arrivée de ce nou- nouveau lecteur sonne le glas du vieux système d'exploitation DOS 3.3, limité par sa concep- conception à 140 Ko par disquette. A À l'inverse, le système d'exploitation Prodos, dont les possibilités de catalogue hiérarchisé étaient un peu surdimensionnées pour un lecteur de 140 Ko, donne toute sa mesure sur les 800 Ko du possi- nouveau lecteur. Achat ou modification À l'arrière, l'Unidisk se prolonge par un câble avec un connecteur, destiné à s s'enficher dans la prise pour lecteur externe de l'Apple l'lie. Ilc. Si vous avez un Apple II, IL Il+, II+, ou lie, Ile, il vous faudra faire l'emplette supplémentaire d'une carte d'interface spécifique que vous insére- insérerez dans l'un des connecteurs internes de votre ordinateur. Précision importante, si les Apple lie Ilc n'ont pas besoin d'interface, c'est que celle-ci est intégrée dans la machine ; or, cette nouvelle interface n'existe que depuis peu, et seuls les Apple Ilc lie récents en sont pourvus. Si vous avez un Ilc lie ancien, il faudra le faire modifier par votre revendeur, sinon l'Unidisk ne fonctionnera pas. Pour savoir si votre Ilc lie est doté de l'indispensable interface, regardez à côté du connecteur du lecteur ex- externe : s'il s'y trouve une vignette représentant une disquette 3 1/2 2 pouces collée à côté de celle qui représente la disquette 51/4 5 pouces, vous êtes l'heureux possesseur d'un nouveau modèle. Dans le cas contraire, vous devrez vous offrir une mise à jour. Sur la face arrière de l'Unidisk, il il y a également une prise per- permettant de chainer un second Unidisk : un seul connecteur sur l'ordinateur suffit. Si vous avez un Apple 11c, lie, cette prise permet égale- égale ment de brancher le lecteur externe ancien modèle, au cas où vous en auriez déjà un, puisque l'unique connecteur arrière de l'ordi- l'ordi nateur est déjà occupé par l'Unidisk. li Il n'est n'est cependant pas possible de brancher en même temps deux Unidisk (de 3 1/2 pouces) et un lecteur externe de type ancien (de 5 1/4 pouces) il il faut choisir. La face avant, quant à elle, présente, outre la fente d'introduction de la disquette, un traditionnel voyant de fonctionnement et un bouton d'éjection. Celle-ci étant assurée électrique- électriquement, le bouton n'a aucun effet lorsque l'ordi- l'ordi nateur est hors tension. Comme sur le le Macin- Macintosh, il est possible d'éjecter malgré tout la disquette en introduisant l'extrémité d'un I MATÉRIELS TESTÉS: : 1 Lecteur du commerce sur Apple 11c, lie, nou- nouvelle version, avec documentation en trançals. Imprimante du commerce avec intro- Intro­ françaisducteur feuille à feullle feuille et documentation en français, sur Apple 11c lie et Macintosh. SCIENCE & VIE MICRO 1' ! N°0 24 - JANVIER 1986 trombone dans un trou latéral. L'Unidisk est un lecteur double-face, double densité. Il li gère sa vitesse de rotation en fonction de l'excen- l'excentricité des pistes, de façon à optimiser le sto- stockage des données. Autrement dit, les pistes de l'extérieur de la disquette étant plus lon- longues que celles de l'intérieur, il tourne plus lentement sur ces pistes-là pour pouvoir y stocker plus d'informations. C'est particuliè- particuliè rement perceptible au moment du formatage : pendant cette opération, le bruit du déplace- déplacement de la téte tête de lecture trahit une accéléra- accélération régulière (et non pas par paliers, comme sur le Macintosh). Si le système d'exploitation Prodos est le même méme que pour les anciens lecteurs, en re- revanche le format des disquettes change pour s'aligner sur les 3 1/2 2 pouces du Macintosh (l'Unidisk est d'ailleurs adaptable sur Mac, moyennant quelques• modifications inter- internes ; la société française P-Ingénierie Plngénierie propose de réaliser les modifications. Il li préfigure pro- probablement le lecteur double face du nouveau Macintosh attendu en janvier. Impossible, bien sûr, de lire une• vieille• disquette 5 1/4 pouces de 140 Ko dans le nouveau lecteur. Cependant, les nouveaux utilitaires Prodos permettent tous les types de transfert de fi- fi chiers depuis les anciens lecteurs vers l'Uni- l'Unidisk ainsi qu'en sens inverse avec, éventuelle- éventuellement, conversion simultanée du format DOS 3.3 en format Prodos. Tous les logiciels non protégés contre la copie fonctionnant sous Prodos, ainsi que vos propres fichiers de don- données ou de texte sont donc transférables sans difficultés sur le nouveau lecteur. Pour les logiciels protégés ou incompati- incompati bles avec Prodos, il vous faudra attendre une mise à jour éventuelle. Du point de vue du programmeur en langage Basic ou en assembleur, l'Unidisk est simplement un lecteur de disquettes supplémentaire de capacité plus assem- importante, connecté sur le port d'entrée/sortie n ° 5 dans le cas de l'Apple Ilc, lie, et sur celui de votre choix dans le cas des autres Apple de la série II. d'en Il. Prodos à la une Inutile de modifier les programmes si vous utilisez les noms de volume Prodos. Si vous employez les numéros de connecteurs inter- internes, à la manière du DOS 3.3, il faut simple- simple ment indiquer celui sur lequel est connecté votre Unidisk. li Il est important de préciser que l'Unidisk est compatible avec toutes les ver- versions du système Prodos, et donc avec tous les logiciels écrits sous ce système d'exploita d'exploita- tion. Nous l'avons essayé avec la première version du système, Prodos 1.0, qui date de 1983 et est donc antérieure et et à l'Apple l'A le Ilc lie et à l'Unidisk. Malgré cela, elle reconnait reconnaît parfaite- parfaitement et sait gérer le nouveau lecteur. Par exemple, les traitements de texte existant déjà sous Prodos, comme celui de l'intégré Appleworks, ou bier. bien Epistole, ou encore Ap- Ap plewriter Il IL. sont capables d'utiliser le nou- nouveau lecteur pour y stocker vos textes, même si une éventuelle protection leur interdit d'être eux-mêmes transférés sur une dis- disquette 800 Ko. Il li est possible de démarrer le système depuis l'Unidisk, sur Apple 11c, lie, comme sur les autres Apple de la série II. li. Toutefois, sur l'Apple 11c, lie, on peut démarrer indifféremment sur le lecteur interne ou sur l'Unidisk, suivant que l'on introduit une dis- disquette dans l'un ou dans l'autre (si chaque lecteur a une disquette, l'Apple Ilc lie démarre sur le lecteur interne). Sur les Applellpourvus Il pourvus de connecteurs internes, le système essaye toujours de démarrer sur le lecteur relié au connecteur situé le plus à droite dans l'ordi- l'ordi nateur. Ainsi, suivant la position relative des cartes d'interface dans la machine, le démar démar- rage se fera toujours soit à partir d'un lecteur 51/4 4 pouces, soit de l'Unidisk. En plus de Prodos, l'Unidisk sera utilisable en Pascal UCSD, dès que la version 1.3 L3 du langage sera disponible. Le Pascal de l'Apple qui est un ensemble très complet et non pas une version dégradée, souffraitjusqu'alors de l'exiguïté de l'espace disponible sur le disque. Le système Pascal occupe complètement deux disquettes 140 Ko, et méme même avec deux lecteurs, on était constamment contraint à de fastidieuses manipulations de disquettes. Avec 800 Ko sur l'Unidisk, il il reste près de 500 Ko libres pour travailler ou stocker des pro- pro - -. 120- T20 - 100- 80- - 60 40 20-'1.''1 0 ; J.ac..ua.z=.J.Ua.JJ.AJ:UJ..mJ= LE STANDARD SVM Apple lie Ilc lecteur 51/4 pouces (en pointillés): : 40% Apple lie Ilc lecteur 3 31/2 pouces (hachuré) : 42% IBM PCXT PC-XT : 38 `Yo% Référence : IBM PC-AT : l00 100% Avec l l'Unidisk, un gain de 15% Les tests du lecteur de disquettes 3 1/2 2 pouces sont un peu décevants l'Uni- !'Uni disk améliore la vitesse de la gestion des fichiers de 15% par rapport au lecteur interne. Avec le lecteur interne 5 1/4 pouces, la note moyenne du standard de l'Apple lie Ilc est de 40%, elle passe à 42% avec le lecteur 3 1/2 2 pouces. L'amélioration porte sur les seuls tests de gestion de fichiers. Notons que le passage, obligatoire, de l'ancien système d'exploitation DOS 3.3 à l'actuel Prodos mo- modifie beaucoup plus les performances de la gestion des fichiers, puisque l'ancienne note du standard de performances de l'Apple tic, lie, mesurée avec le DOS 3.3 était de 22% seulement. Le graphique compare les performan- performances des deux lecteurs de l'Apple Ilc lie avec celles de l'IBM PC-XT PCXT et de l'IBM PC-AT pour les seules opérations concernant conceruant les seule- fichiers.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 24 janvier 1986 Page 1SVM numéro 24 janvier 1986 Page 2-3SVM numéro 24 janvier 1986 Page 4-5SVM numéro 24 janvier 1986 Page 6-7SVM numéro 24 janvier 1986 Page 8-9SVM numéro 24 janvier 1986 Page 10-11SVM numéro 24 janvier 1986 Page 12-13SVM numéro 24 janvier 1986 Page 14-15SVM numéro 24 janvier 1986 Page 16-17SVM numéro 24 janvier 1986 Page 18-19SVM numéro 24 janvier 1986 Page 20-21SVM numéro 24 janvier 1986 Page 22-23SVM numéro 24 janvier 1986 Page 24-25SVM numéro 24 janvier 1986 Page 26-27SVM numéro 24 janvier 1986 Page 28-29SVM numéro 24 janvier 1986 Page 30-31SVM numéro 24 janvier 1986 Page 32-33SVM numéro 24 janvier 1986 Page 34-35SVM numéro 24 janvier 1986 Page 36-37SVM numéro 24 janvier 1986 Page 38-39SVM numéro 24 janvier 1986 Page 40-41SVM numéro 24 janvier 1986 Page 42-43SVM numéro 24 janvier 1986 Page 44-45SVM numéro 24 janvier 1986 Page 46-47SVM numéro 24 janvier 1986 Page 48-49SVM numéro 24 janvier 1986 Page 50-51SVM numéro 24 janvier 1986 Page 52-53SVM numéro 24 janvier 1986 Page 54-55SVM numéro 24 janvier 1986 Page 56-57SVM numéro 24 janvier 1986 Page 58-59SVM numéro 24 janvier 1986 Page 60-61SVM numéro 24 janvier 1986 Page 62-63SVM numéro 24 janvier 1986 Page 64-65SVM numéro 24 janvier 1986 Page 66-67SVM numéro 24 janvier 1986 Page 68-69SVM numéro 24 janvier 1986 Page 70-71SVM numéro 24 janvier 1986 Page 72-73SVM numéro 24 janvier 1986 Page 74-75SVM numéro 24 janvier 1986 Page 76-77SVM numéro 24 janvier 1986 Page 78-79SVM numéro 24 janvier 1986 Page 80-81SVM numéro 24 janvier 1986 Page 82-83SVM numéro 24 janvier 1986 Page 84-85SVM numéro 24 janvier 1986 Page 86-87SVM numéro 24 janvier 1986 Page 88-89SVM numéro 24 janvier 1986 Page 90-91SVM numéro 24 janvier 1986 Page 92-93SVM numéro 24 janvier 1986 Page 94-95SVM numéro 24 janvier 1986 Page 96-97SVM numéro 24 janvier 1986 Page 98-99SVM numéro 24 janvier 1986 Page 100-101SVM numéro 24 janvier 1986 Page 102-103SVM numéro 24 janvier 1986 Page 104-105SVM numéro 24 janvier 1986 Page 106-107SVM numéro 24 janvier 1986 Page 108-109SVM numéro 24 janvier 1986 Page 110-111SVM numéro 24 janvier 1986 Page 112-113SVM numéro 24 janvier 1986 Page 114-115SVM numéro 24 janvier 1986 Page 116-117SVM numéro 24 janvier 1986 Page 118-119SVM numéro 24 janvier 1986 Page 120-121SVM numéro 24 janvier 1986 Page 122-123SVM numéro 24 janvier 1986 Page 124-125SVM numéro 24 janvier 1986 Page 126-127SVM numéro 24 janvier 1986 Page 128-129SVM numéro 24 janvier 1986 Page 130-131SVM numéro 24 janvier 1986 Page 132