SVM n°24 janvier 1986
SVM n°24 janvier 1986
  • Prix facial : 18 F

  • Parution : n°24 de janvier 1986

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (203 x 280) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 149 Mo

  • Dans ce numéro : spécial Amiga de Commodore.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
MAGAZINE MAGAZINE 1 C UI OU SISTEMA DI CHGIAMI E RIS CUl OU SISTEMA Dl CHGIAMI E RISpondi di a Consulta di Corsica... Bonghjomu. Si vous téléphonez à un élu corse, il y a de bonnes chances que vous entendiez ce message. Il y a de meilleures chances encore pour que vous entendiez tout simplement, en français : , Vous êtes sur le système de messagerie vocale de pondi di a Consulta di Corsica... Bonghjomu. Si vous téléphonez à un élu corse, il y a de bonnes chances que vous entendiez ce message. Il y a de meilleures chances encore pour que vous en tendiez tout simplement, en français : • Vous étes sur le système de messagerie vocale de l'Assemblée de Corse. Boajour.• Et vous pour l'Assemblée de Corse. Bonjour. Et vous pourrez alors vous vanter de connaître un des élus les plus branchés de France : laissez un message, il vous rappellera. Dit comme ça, vous pourriez croire que la messagerie vocale n'est qu'une sorte de super-répondeur téléphonique. Et vous auriez presque raison : presque, parce qu'il y a entre rez alors vous vanter de connaitre un des élus les plus branchés de France : laissez un mes sage, il vous rappellera. Dit comme ça, vous pourriez croire que la messagerie vocale n'est qu'une sorte de super-répondeur téléphonique. Et vous auriez presque raison : presque, parce qu'il y a entre
un super-répondeur et la messagerie vocale la même subtile différence qui distingue une es- es tampe d'Hokusai d'un calendrier des Postes. Dans les deux cas, ça décore... Une message message- rie vocale, c'est comme une messagerie écrite, à ceci près que le texte est remplacé par la voix. Elle est gérée par un ordinateur ouvert sur le réseau téléphonique extérieur, fréquences vocales on pose un coupleur acoustique de la taille d'un paquet de Gauloi- Gauloi ses. Tout le dialogue avec l'ordinateur cen- cen tral, qui vous guidera par la voix, sera opéré par les touches du coupleur ou du téléphone. Il est assez difficile de trouver un Minitel à Caracas, ou à Rodez ; pour le téléphone, en revanche, la pénurie est quasiment terras- terras sée : on compterait 600 millions de postes à travers le monde. La messagerie vocale convient donc à des gens très mobiles, ou vivant à un autre rythme que celui de leurs relations professionnelles. On la consulte de n'importe où, et à n'importe quelle heure : depuis Acapulco, mais aussi à deux heures du matin. C'est dire qu'elle libère Issue de l'union du télÇphone téléphone et del'l'ordinateur, la messagerie vocale permet d'échapper aux contraintes de temps et de lieu RDINATEUR la communication de ses contraintes physi DONNE DE IA VOIX 1 comprenant des organes de gestion et d'ar- d'ar chivage. Chaque utilisateur du système dis- dis pose d'une boite boîte à lettres (on parle plutôt de boîte boite vocale) dans laquelle sont déposés les messages qu'on lui destine. Démystification du miracle : lors de l'entrée dans l'ordinateur, la voix est numérisée par un codeur qui en prélève des échantillons, et affecte une valeur numérique, zéro ou un, à chacun. Transfor- Transfor mée en une suite de bits, la voix est donc aisément stockable par lordinateur. l'ordinateur. Les utilisateurs de la messagerie vocale dis- dis posent chacun de leur boîte boite ; un code secret, inconnu du système lui-même, leur garantit le caractère confidentiel des messages reçus. Ils y trouveront les services d'un bête répondeur répondeur- enregistreur interrogeable à distance, agré- agré menté de plusieurs fonctions qui en transfor- transfor ment le sens. Des accusés de réception pré- pré viennent que des messages envoyés à d'autres utilisateurs ont été reçus par ceux- ceux ci ; une horloge indique précisément l'heure, des listes de diffusion permettent d'envoyer en une seule fois un même message en un nombre illimité d'exemplaires ; ; une recon- recon duction des messages permet de retransmet- retransmet tre à une tierce personne un message reçu, éventuellement en y ajoutant un commen- commen taire. Il est encore possible de détourner une ligne personnelle vers le système, qui jouera alors le rôle d'un répondeur domestique. Et sous certaines réserves de nature plus légale que technique, l'ordinateur pourra vous rap- rap peler à un numéro donné ou sur un « bippeur pour vous prévenir de la présence de messa- messa ges. Mais le meilleur du système tient à sa légè- légè reté : il ne nécessite pas d'autre terminal qu'un téléphone sur le micro duquel à moins qu'on ne dispose d'un téléphone à RDINATBUR DONNBDBIA Née aux Etats-Unis, la messagerie vocale émerge du brouillard où la maintenait, en France, le succès du Minitel• : grâce au téléphone électronique et à la numérisation de la voix, l'ordinateur peut stocker et traiter les messages vocaux de la même manière que les messages écrits. Avantage : une légèreté incomparable pour des fonctions de plus en plus diversifiées. la communication de ses contraintes physi- ques et horaires. Encore cette communication n'est-elle pas interactive : par nature, la communica lion messagerie décale dans le temps question et réponse. Mais il est vrai aussi que, dans l'or- l'or bite professionnelle dans laquelle la message message- rie vocale se taille une place, peu de commu- commu nications nécessitent le dialogue simultané. En revanche, rares sont les coups de télé- télé phone qui aboutissent directement: : le corres- corres pondant recherché est souvent absent ou oc- oc cupé (« (• en réunion• répond sans rire la secrétaire), et si on laisse un message à un intermédiaire, on risque qu'il soit mal trans- trans mis ou encore oublié I ! Dans nombre d'applications, la messagerie vocale transforme la façon de travailler et, d'une certaine manière, le mode de relations entre les gens. Par exemple, chez Mobil Oil Française, elle a été introduite en 1984, de manière progressive pour laisser le temps de s'y accoutumer aux travailleurs concernés : les commerciaux qui assurent la vente et la livraison dell'essence dans les stations-servi- stations-servi ces. Ainsi, nos joyeux hommes de terrain ar- ar pentent plaines, coteaux et vallées sans plus se préoccuper des messages qu'on pourrait chercher à leur transmettre. Il leur suffit de passer un coup de fil quotidien au système. La messagerie se révèle particulièrement utile pour les opérations qui demandent une diffu- diffu sion rapide de l'information : par exemple au début de l'année 1985, lorsque la libération du prix de lessence l'essence dans les stations-services entraînait une modification quasi quotidienne des tarifs. De même, l'efficacité lefficacité de la messa messa- gerie peut-elle améliorer le fonctionnement de l'organisation lorganisation : dans le cas où un compta- compta ble découvre un impayé dans telle station, il peut immédiatement prévenir le commercial de la région. Dans le système antérieur, il aurait averti le chef de la comptabilité, qui aurait transmis l'information à la direction commerciale, qui l'aurait fait redescendre vers la personne concernée : la messagerie favorise donc les transversales de'communi-'communi SCIENCE SCIEl'ICE tt & VIE JlllCKO MICRO 1'1° N°24 ; - JAl'IVIEK JANVIER 1986 33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 24 janvier 1986 Page 1SVM numéro 24 janvier 1986 Page 2-3SVM numéro 24 janvier 1986 Page 4-5SVM numéro 24 janvier 1986 Page 6-7SVM numéro 24 janvier 1986 Page 8-9SVM numéro 24 janvier 1986 Page 10-11SVM numéro 24 janvier 1986 Page 12-13SVM numéro 24 janvier 1986 Page 14-15SVM numéro 24 janvier 1986 Page 16-17SVM numéro 24 janvier 1986 Page 18-19SVM numéro 24 janvier 1986 Page 20-21SVM numéro 24 janvier 1986 Page 22-23SVM numéro 24 janvier 1986 Page 24-25SVM numéro 24 janvier 1986 Page 26-27SVM numéro 24 janvier 1986 Page 28-29SVM numéro 24 janvier 1986 Page 30-31SVM numéro 24 janvier 1986 Page 32-33SVM numéro 24 janvier 1986 Page 34-35SVM numéro 24 janvier 1986 Page 36-37SVM numéro 24 janvier 1986 Page 38-39SVM numéro 24 janvier 1986 Page 40-41SVM numéro 24 janvier 1986 Page 42-43SVM numéro 24 janvier 1986 Page 44-45SVM numéro 24 janvier 1986 Page 46-47SVM numéro 24 janvier 1986 Page 48-49SVM numéro 24 janvier 1986 Page 50-51SVM numéro 24 janvier 1986 Page 52-53SVM numéro 24 janvier 1986 Page 54-55SVM numéro 24 janvier 1986 Page 56-57SVM numéro 24 janvier 1986 Page 58-59SVM numéro 24 janvier 1986 Page 60-61SVM numéro 24 janvier 1986 Page 62-63SVM numéro 24 janvier 1986 Page 64-65SVM numéro 24 janvier 1986 Page 66-67SVM numéro 24 janvier 1986 Page 68-69SVM numéro 24 janvier 1986 Page 70-71SVM numéro 24 janvier 1986 Page 72-73SVM numéro 24 janvier 1986 Page 74-75SVM numéro 24 janvier 1986 Page 76-77SVM numéro 24 janvier 1986 Page 78-79SVM numéro 24 janvier 1986 Page 80-81SVM numéro 24 janvier 1986 Page 82-83SVM numéro 24 janvier 1986 Page 84-85SVM numéro 24 janvier 1986 Page 86-87SVM numéro 24 janvier 1986 Page 88-89SVM numéro 24 janvier 1986 Page 90-91SVM numéro 24 janvier 1986 Page 92-93SVM numéro 24 janvier 1986 Page 94-95SVM numéro 24 janvier 1986 Page 96-97SVM numéro 24 janvier 1986 Page 98-99SVM numéro 24 janvier 1986 Page 100-101SVM numéro 24 janvier 1986 Page 102-103SVM numéro 24 janvier 1986 Page 104-105SVM numéro 24 janvier 1986 Page 106-107SVM numéro 24 janvier 1986 Page 108-109SVM numéro 24 janvier 1986 Page 110-111SVM numéro 24 janvier 1986 Page 112-113SVM numéro 24 janvier 1986 Page 114-115SVM numéro 24 janvier 1986 Page 116-117SVM numéro 24 janvier 1986 Page 118-119SVM numéro 24 janvier 1986 Page 120-121SVM numéro 24 janvier 1986 Page 122-123SVM numéro 24 janvier 1986 Page 124-125SVM numéro 24 janvier 1986 Page 126-127SVM numéro 24 janvier 1986 Page 128-129SVM numéro 24 janvier 1986 Page 130-131SVM numéro 24 janvier 1986 Page 132