SVM n°24 janvier 1986
SVM n°24 janvier 1986
  • Prix facial : 18 F

  • Parution : n°24 de janvier 1986

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (203 x 280) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 149 Mo

  • Dans ce numéro : spécial Amiga de Commodore.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
LE PETIT JOURNAL _, DE L'INFORMATIQUE À L'ÉCOLE DIANE-ÉLfVE DIANE-ÉLÈVE (SUITE) Contrairement à ce que nous avions indiqué dans SVM no n°22 sur la foi de la liste établie par la Mission aux techno- techno logies nouvelles, les valises de logi- logi ciels destinées aux écoles et aux collè collè- ges contiennent non seulement l'interpréteur Diane-élève, mais aussi l'éditeur Arlequin: : celui-ci permet aux professeurs d'écrire des logiciels édu- édu catifs, qui seront ensuite utilisés en classe grâce à Diane-élève. Cela nuance donc le jugement sévère que nous portions sur l'introduction du système-auteur Diane dans les écoles (. (•Histoire d'une absurdité•)..). De même, Cassie, cassie, créateur d'Arlequin, fait remar- remar quer que cet éditeur n'exige pas de disque dur, alors que nous écrivions : • Il n'est pas raisonnable de créer des logiciels sous Diane sans disque dur.• Certes, mais nous disions bien « • sous Diane., c'est-à-dire està-dire en utilisant l'en- len semble du système. Or celui-ci comprend deux autres éditeurs, l'Édi- l'Édi teur fonctionnel et Marion, qui, eux, ne peuvent fonctionner, et ce n'est pas une simple clause de style, car suivant le type de logiciel que l'on veut réali- réali ser, on adoptera de préférence l'un ou l'autre de ces éditeurs, dont aucun n'est universel. Par ailleurs, bien que l'Éducation !'Éducation nationale ait été l'un des principaux partenaires à l'origine de la création de Diane, DiaQe, ce système-auteur vise aussi les besoins en formation professionnelle dans les entreprises. APPRENDRE L'EAO Le CESTA A organise des stages intitulés.• Vers une ingénierie pédagogique•. et destinés aux enseignants et forma- forma teurs qui s'interrogent sur l'EAO. En cinq jours, le programme assure une formation de base à tous ceux qui veu- veu lent s'orienter vers la réalisation de logiciels éducatifs. Tarif: : 2 500 F NT. HT. F ANTI-SÈCHE ANTISECHE SUR MINITEL Une application innovatrice, intelligente et amusante de la télématique scolaire F mies inies les vieilles paniques quand on sèche sur un ponse peut être retardée, mais le responsable laissera I devoir à à rendre pour le le lendemain. Inutile de dé- dé toujours quelques éléments pour aider l'élève à pour pour- ranger les parents, qui, de toute manière, sont dépas- dépas suivre sa réflexion. Les deux services sont complémentaires, mentaires. et les utilisateurs passent facilement de Prenez votre Minitel. Minitel, composez le 36 15 91 77 tapez l'un à l'autre. Ils Ils reviennent parfois sur Anti-sèche Antisèche CRACJ, puis SOS : vous voici dans SOS-devoirs, un pour approfondir un point qu'ils n'ont pas compris, ou nouveau service télématique qui vous viendra en aide. tout simplement pour remercier l'animateur de ses Deux options s'offrent à vous : Anti-sèche Antisèche.qui vous bons et loyaux services. met en communication directe avec un professeur ou• Libre-service•,., une boîte boite à lettres où vous pourrez es questions posées sont très diverses. Elles sont déposer votre problème. En cas d'urgence, prenez L parfois de type encyclopédique, du genre•. Quelle complé sés, ou le copain qui ne comprend pas davantage.• Anti-sèche Antisèche".. Pas de timidité : d'abord vous choisissez est la superficie de la place de la Concorde ?. (l'anima (l'anima- un pseudo, et surprise, vous n'êtes pas seul. Le sys- sys teur a répondu I). !). On trouve également des demandes tème fonctionne en effet suivant le principe du forum de références bibliographiques : • Où pourrais-je trou- trou­ électronique. Sur votre écran, vous voyez s'afficher le ver un liure livre sur la BD, à part le• Que sais-je ? • qui est thème de la. conférence. (maths-français-anglais), (mathsfrançaisanglais), et épuisé ? • Cependant, les exercices proprement dits le nombre de participants. Mais l'animateur (le prof) proO a représentent la majeure partie des appels. Afin de déjà repéré votre présence et vous invite à poser votre répondre à toutes les questions, l'animateur s'entoure problème. Le dialogue se poursuit sous vos yeux avec d'une documentation abondante. Dans la mesure du les autres participants. possible, il doit pouvoir se passer de documents lors- lors qu'il est en direct : il peut y avoir jusqu'à dix partici- partici I I Ikelke est est empêtré dans un exercice de physique pants avec lesquels il dialogue simultanément. Le U tandis que Jil cherche à traduire ses phrases d'an d'an- professeur qui répond enseigne habituellement le glais et que Jeanne demande la vérification de ses français, mais il est passé par Maths Sup et détient une calculs mathématiques. C'est un peu déroutant au licence d'anglais. Actuellement, Anti-sèche Antisèche ne début. Mais l'animatevr l'animateur (un virtuose !) I) parvient à ré- ré comprend qu'un seul forum pour toutes les matières. pondre à tous en même temps. C'est très convivial : on Il li se déroule du lundi au vendredi de 18 h à 19 h 30, et découvre que l'on n'est pas seul à éprouver des difficultés et lon l'on se sent plus à l'aise. Rien n'empêche de s'intéresser aux problèmes.des autres et de dialoguer avec eux. Ce soir-là, soirlà, par exemple, Anne planchait sur ses maths quand Christophe et Jérôme sont entrés dans la confé- confé rence. Christophe ne parvenait pas à extraire la racine d'un nombre complexe, Jérôme se colletait avec un parallélogramme retors. Anne a 1 devancé l'animateur pour aider les\nouveaux arrivants : • Pour Christo-) phe, il il te suffit de mettre (Z (Z —- (1)) en facteur pour trouver les deux racines, pour Jérôme, ton point J est l'isobanicentre. rycentre. L'animateur a confirmé et J le dialogue s'est poursuivi. Anti- Anti l'lsoba-l. 1 sèche ne fonctionne pas en livrant\les solutions, mais en essayant de ; Ji:J_,,,...,..A=:JI, remettre rLmedret l'élève l'élve sur strl la bonne bnn.e voie. vodi./i{ L'ordinateur ma fournit 1oum1 les principes pnnc1pes di- 1 •. - 1 recteurs, explique la méthode et donne quelques références lorsque c'est nécessaire. Il le mercredi de 16 h à 17 h 30, 30. Face au succès de leur incite l'élève lélève à tenter de résoudre son exercice, et le service, les organisateurs envisagent de le dédoubler corrige ensuite. Au contraire d'Anti-sèche, d'Antisèche, Libre-ser- Libre-ser en un forum littéraire et un forum scientifique. Ils lis vice est accessible 24 heures sur 24. Ici, on dépose envisagent également d'élargir leurs horaires de ser- ser une question dont on vient chercher la réponse 24 vice. La formule semble bonne en effet : elle s'appa- s'appa heures plus tard. La boite boîte est relevée trois fois par rente à une étude du soir à domicile, en moins scolaire, ! aire, en plus décontractée... et en plus efficace sco jour. Si le problème se révèle trop complexe, la ré- ré ! 24 SCIENCE & Br VIE JlllCRO MICRO N°N°24 24JAl' ! Vll':R1986 - JANVIER
L'ORDINATEUR AU BERCEAU C e week-end, Nicolas (5 ans) est arrivé tout fier IL, chez ses amis avec son ordinateur en bandou- bandou lière : transportable, un écran, deux lecteurs intégrés, un clavier fonnant formant couvercle. Mon premier ordinateur, un jouet fabriqué par Yeno, n'est pas en réalité un véritable ordinateur. Mais il en imite le fonctionnement de façon intéressante pour les jeunes enfants. Il li est à leur taille et d'un fonctionnement simple. Pas de pro- problème (ni de danger) de branchement : alimenté par quatre piles, l'appareil s'éteint tout seul au bout de dix minutes de non-utilisation. Le clavier sensitif - comprend chiffres et lettres (dans l'ordre alphabéti- alphabéti que) y compris les lettres accentuées. Certaines tou- tou ches sont doublées de notes de musique écrites en clair. Les touches de fonction placées à droite se différencient par leur couleur. L'écran à cristaux liqui liqui- des est agrémenté d'un décor fixe représentant des animaux. Les deux lecteurs, qui ressemblent à des lecteurs de disquettes, reçoivent des cartes program- program mes, fiches de carton supportant sur une face les codes barres lançant l'un des programmes en mé- mé moire. Sur l'autre face figurent généralement les illus illus- trations. Les manipulations sont à la portée des en- en fants. Les programmes sont résidents en mémoire morte: : on peut, si les fiches s'abîment, les rappeler en utilisant un code. Mon premier ordinateur est livré avec ses 50•. programmes ".. Pour changer de série, il suffit d'acheter une nouvelle cartouche ainsi que les cartes l'accompagnant. Les programmes sont des jeux de type éducatif, assez limités. La taille de la mémoire et les caractéristiques de l'affichage ont sé- svèrement restreint les possibilités. L'absence de gra- gra phismes est particulièrement gênante : pour les jeux de correspondance de formes, fonnes, destinés en principe à des enfants de 5/6 ans, les illustrations nécessaires ont dû être portées et codées sur la carte programme. L'enfant voit apparaître la lettre b, se reporte à la carte et constate qu'elle réfère à la voile triangulaire d'un bateau. Il li doit repérer que cette forme fonne correspond au U n nouvel éditeur, Jeriko, diffuse pour l'apprentis- l'apprentis sage de la langue écrite une série de logiciels venant du Centre mondial informatique infonnatique et ressource humaine : c'est dire qu'ils présentent les meilleures garanties. Ils lis ont été testés durant deux ans auprès de 600 enfants et sont destinés aux ordinateurs Thom- Thom son. Citons par exemple le logiciel Paysage A,B, C (220 F), destiné aux classes de maternelles et de cours préparatoires, et plus généralement aux enfants qui pratiquent la pré-lecture (3 à 8 ans). Il propose une pédagogie douce adaptée à l'acquisition d'un petit vocabulaire écrit. Les trois programmes du logiciel sont axés sur la créativité de l'enfant qui dispose d'un livret ou imagier de vingt dessins également stockés GRAMMAIRE GRAMMAIIœ NOUVELLE NOUVI !, LLI !, Un logiciel de grammaire qui autorise les constructions absurdes et les fautes de syntaxe ? Pas si bête ! Il est toujours tentant de s'amuser à détour détour- ner les mots, et l'on apprend sans chiffre 3 sur la même carte, et donner cette réponse à doute mieux lorsque l'on dispose du l'ordinateur. Ce système de double codage est assez droit à l'erreur. Jouer avec les élé- élé compliqué : seule une dizaine de jeux est utilisable ments d'une phrase permet pennet de mieux pour les enfants qui ne savent pas lire. Encore faut-il fautil comprendre la structure de sa composition. Le logiciel Grammaire, comme compo- qu'ils soient aidés par les parents. pr P vous avez de beaux compléments, our les jeunes lecteurs (7 ans), on trouve un bon édité par Les Plaisirs et les Jeux offre I nombre de de jeux portant sur sur le le vocabulaire. Les trois possibilités : la construction programmes portant sur les opérations sont du genre d'une phrase à partir de mots choisis de ceux que l'on s'écrit soi-même en dix lignes de au hasard dans les catégories deman- deman Basic. Le programme de musique, plus riche, pennet permet dées (sujet, verbe, compléments) ; la de composer et de mémoriser des mélodies, mais se permutation pennutation de groupes de mots pour limite à 40 notes mémorisables sur 2 octaves. Dièses transformer transfonner la phrase ; l'analyse gram gram- et bémols sont absents : les durées sont uniformes. unifonnes. maticale de cette phrase. À utiliser en Malgré ces quelques réserves, Mon premier ordinateur classe'll partir de de 8 8 ans. Cassette pour reste un jouet de qualité avec lequel les enfants peu- peu ordinateurs Thomson (crayon optique vent s'initier à la future manipulation d'un ordinateur. nécessaire). Nicolas et ses amis ne s'en lassent pas : tant pis s'ils n'utilisent pas les programmes correctement. Prix : 600 F avec 50 programmes (450 F dans certaines CHINOIS, JAPONAIS, CORÉEN CORÉI !.N grandes surfaces). Chez ITMC. Outre les classiques activités de stages sur l'informatique l'infonnatique et la robotique, l'as- l'as sociation CARI (Culture, Arts, Recher- Recher che par l'lnfonnation) l'Information) propose des en- en seignements du chinois, du japonais et du coréen assistés par ordinateur. En- En fants et adultes peuvent s'inscrire. :. CARI est une bonne camarade puis- qu'elle propose également ses servi- servi 1 ces aux autres associations en mal d'informatique d'infonnatique (réalisation d'un jour jour- nal informatique infonnatique télévisé, gestion de fichier adhérents, comptabilité...). - CARI, CARL 3 place du Président-Mithouard, PrésidentMithouard, 75007 7':1.YJ7 Paris. Tél. : (1) 43 06 0180. Banc d'essai d'un beaujouet en provenance d'Extrême-Orient # LE REVEIL RÉVEIL DU CENTRE MONDIAL Une institution oubliée lance une série de logiciels intéressants dans la mémoire del'l'ordinateur, et à partir desquels il pourra composer des scènes. L'enfant peut recopier au clavier le nom correspondant à l'image et, avec le stylo optique, déplacer les objets et les personnages. Avec un autre logiciel, Écrire, un petit éditeur de textes, il pourra composer ses phrases. Le troi- troi sième programme, Imagier, un peu plus scolaire, l'en l'en- traînera à lire et à reconnaître les vingt mots utilisés. Les couleurs et les dessins sont attrayants, les commandes simples et bien représentées à l'écran. li Il propose une activité synthétique basée à la fois sur la lecture, l'écriture et le dessin, combinant le livre et l'ordinateur et développant l'imaginaire de l'enfant. SUR CATALOGUE CATALOGUI !. Fin novembre, date limite imposée aux établissements scolaires pour la commande des logiciels complétant les• valises., », le le catalogue complémen complémen- taire n'était pas encore arrivé partout : le ministère de l'Éducation nationale a dû demander à l'éditeur FIL, chargé de la centralisation des commandes un délai de grâce gràce de quinze jours. Le catalogue complé- complé mentaire présente surtout des logiciels destinés aux ordinateurs profession- profession nels 8 bits, des machines antérieures au plan Informatique lnfonnatique pour tous qui équipent encore certains établisse- établisse ments. Il contient aussi des titres desti desti- nés aux matériels livrés en 1985, parus trop tard pour être portés au catalogue principal. Par ailleurs, les écoles ont eu le droit d'utiliser le bon vieux courrier pour passer leurs commandes, car la transmission par Minitel n'a pu s'effec- s'effec tuer partout sans difficultés. SCIENCE SCIEl"ICE & VIE MICRO N0 1"1° 24 -• JAl"IVIER JANVIER 1986 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 24 janvier 1986 Page 1SVM numéro 24 janvier 1986 Page 2-3SVM numéro 24 janvier 1986 Page 4-5SVM numéro 24 janvier 1986 Page 6-7SVM numéro 24 janvier 1986 Page 8-9SVM numéro 24 janvier 1986 Page 10-11SVM numéro 24 janvier 1986 Page 12-13SVM numéro 24 janvier 1986 Page 14-15SVM numéro 24 janvier 1986 Page 16-17SVM numéro 24 janvier 1986 Page 18-19SVM numéro 24 janvier 1986 Page 20-21SVM numéro 24 janvier 1986 Page 22-23SVM numéro 24 janvier 1986 Page 24-25SVM numéro 24 janvier 1986 Page 26-27SVM numéro 24 janvier 1986 Page 28-29SVM numéro 24 janvier 1986 Page 30-31SVM numéro 24 janvier 1986 Page 32-33SVM numéro 24 janvier 1986 Page 34-35SVM numéro 24 janvier 1986 Page 36-37SVM numéro 24 janvier 1986 Page 38-39SVM numéro 24 janvier 1986 Page 40-41SVM numéro 24 janvier 1986 Page 42-43SVM numéro 24 janvier 1986 Page 44-45SVM numéro 24 janvier 1986 Page 46-47SVM numéro 24 janvier 1986 Page 48-49SVM numéro 24 janvier 1986 Page 50-51SVM numéro 24 janvier 1986 Page 52-53SVM numéro 24 janvier 1986 Page 54-55SVM numéro 24 janvier 1986 Page 56-57SVM numéro 24 janvier 1986 Page 58-59SVM numéro 24 janvier 1986 Page 60-61SVM numéro 24 janvier 1986 Page 62-63SVM numéro 24 janvier 1986 Page 64-65SVM numéro 24 janvier 1986 Page 66-67SVM numéro 24 janvier 1986 Page 68-69SVM numéro 24 janvier 1986 Page 70-71SVM numéro 24 janvier 1986 Page 72-73SVM numéro 24 janvier 1986 Page 74-75SVM numéro 24 janvier 1986 Page 76-77SVM numéro 24 janvier 1986 Page 78-79SVM numéro 24 janvier 1986 Page 80-81SVM numéro 24 janvier 1986 Page 82-83SVM numéro 24 janvier 1986 Page 84-85SVM numéro 24 janvier 1986 Page 86-87SVM numéro 24 janvier 1986 Page 88-89SVM numéro 24 janvier 1986 Page 90-91SVM numéro 24 janvier 1986 Page 92-93SVM numéro 24 janvier 1986 Page 94-95SVM numéro 24 janvier 1986 Page 96-97SVM numéro 24 janvier 1986 Page 98-99SVM numéro 24 janvier 1986 Page 100-101SVM numéro 24 janvier 1986 Page 102-103SVM numéro 24 janvier 1986 Page 104-105SVM numéro 24 janvier 1986 Page 106-107SVM numéro 24 janvier 1986 Page 108-109SVM numéro 24 janvier 1986 Page 110-111SVM numéro 24 janvier 1986 Page 112-113SVM numéro 24 janvier 1986 Page 114-115SVM numéro 24 janvier 1986 Page 116-117SVM numéro 24 janvier 1986 Page 118-119SVM numéro 24 janvier 1986 Page 120-121SVM numéro 24 janvier 1986 Page 122-123SVM numéro 24 janvier 1986 Page 124-125SVM numéro 24 janvier 1986 Page 126-127SVM numéro 24 janvier 1986 Page 128-129SVM numéro 24 janvier 1986 Page 130-131SVM numéro 24 janvier 1986 Page 132