SVM n°23 décembre 1985
SVM n°23 décembre 1985
  • Prix facial : 18 F

  • Parution : n°23 de décembre 1985

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (203 x 280) mm

  • Nombre de pages : 204

  • Taille du fichier PDF : 235 Mo

  • Dans ce numéro : Exel... le Macintosh explose.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
46 OUS VOUS PRÉSENTONS DANS les pages qui suivent les machines des constructeurs les plus importants. Mais comme on ne peut pas tout dire, voici les principaux pièges à éviter lors de l'examen d'un appareil. Vous pourrez les déceler par l'observation ou par des questions simples au revendeur, sans pour autant connaitre quoi que ce soit à l'informatique. Affichage. li se mesure en nombre de lignes et de colonnes sur l'écran. Selon les appareils, le nombre de lignes varie entre 16 et 35, celui des colonnes entre 40 et 90. Alimentation Si l'alimentation électrique est externe, le micro se doublera d'un boitier, et d'un raccordement supplémentaire. Certains poussent même le vice jusqu'à munir des périphérique,s (souvent le lecteur de disquettes) de leur propre alimentation externe ! Promesse d'encombrement. Clavier li y a les claviers en gomme, mous, lents : en enfer. Les claviers prétendument mécaniques : des touches rigides qui actionnent des contacts électriques sur une membrane : au purgatoire. Et les vrais claviers mécaniques, où les touches mettent en jeu des ressorts et permettent d'écrire vite : au paradis. Compatibilité. Ha ! ha ! ha !... Les constructeurs d'informatique ne sont pas d'accord entre eux ; passe encore. Mais beaucoup ne sont même pas capables d'assurer la compatibilité (c'est-à-dire la possibilité de lire un même logiciel sur des machines différentes) entre les machines de leur P.ropre gamme. Editeur L'éditeur est un logiciel-outil qui fait partie du Basic, et qui gouverne récriture et la correction des programmes. Un bon éditeur, dit• pleine page•, permet d'agir immédiatement en tout point der écran. Un mauvais éditeur, dit• ligne à ligne•, ne corrige que sur une ligne déterminée qu'il faut appeler. ! i o Dans les meilleurs cas, ce que r on voit à l'écran lors du traitement de texte est identique à ce qui sortira sur imprimante.'lla Rapidement indispensable. A se procurer au même endroit que l'ordinateur et après essai conjoint des deux éléments : seul moyen d'être sûr que ça marche. LE GUIDE e Un périphérique qui va vous devenir indispensable. Alors rensei- Lecteur de disquettes Lecteur de cassettes gnez-vous tout de suite sur sa capacité en Ko, en demandant la capacité formatée•, et sur sa dimension (2,8 pouces, 3 pouces, 3 1/2 pouces, ou 51/4 pouces). gn topho e Le magnétophone est le premier degré de la mémoire de masse : il permet de stocker les programmes et les données que vous établissez, et de charger les logiciels extérieurs. Certaines machines ont l'inélégance de n'accepter que les magnéto- LES COMPOSANTS Unité centrale Memo1re vive (la partie foncée est réservée pour lesystemel Moniteur
Pour ceux qui ne comprennent rien à l'informatique, mais veulent quand même s'en seroir, voici les questions qui permettront d'arracher la vérité aux vendeurs les plus évasifs. DU BEOTIEN phones conçus par leur constructeur. qu'il faut donc acheter. Coût supplémentaire. Manettes de jeu. Ou joysticks. Elles peuvent être intégrées dans l'ordinateur lui-même ou bien être reliées par une sortie spécifique. Mieux vaut que celle-ci soit à la norme Atari (9 broches), on aura ainsi le plus grand choix de manettes. Par ailleurs, attention, beaucoup d'ordinateurs n'ont qu'une sortie manette. et non pas deux. D'UN MICKOOKDINATEUK - Microprocesseur jeux Mémoire morte Impriman te Prise Péritel Mémoire vive. On vous annonce 64 Ko et vous en retrouvez 28 Ko. Cette petite arnaque est fréquente : la mémoire vive est occupée en partie par la gestion de l'écran et par le Basic. Aussi. la mémoire vive• disponible• est infé rieure à la mémoire vive annoncée. Modes. En mode graphique, l'ordinateur gère l'écran point par point. Par contre. en mode texte, il le gère caractère par caractère. La résolution est différente selon les modes. Et Téléviseur tous les ordinateurs ne savent pas mélanger les deux modes. Pal et Secam. Si on vous parle de sortie PAL, n'achetez pas. Un ordinateur sans moni teur doit pouvoir se relier à tout téléviseur moderne par l'intermédiaire d'une prise Péritel normalisée. L'appellation SECAM est ambiguë : elle signifie soit qu'il faut relier l'ordinateur à la prise antenne d'un téléviseur SECAM (n'ache tez pas). soit qu'il existe une sortie Péritel. au standard SECAM évidemment (pas de problème). Prix. Les constructeurs indiquent des• prix maximum conseillés•. Ce qui signifie que les revendeurs ne peuvent pas vendre leurs machi nes plus cher, mais peuvent sacrifier un peu de leur marge en abaissant les prix. Autrement dit. de nombreuses machines ont des prix diffé rents selon les endroits : promenez-vous. Résolution et couleurs. Attention aux chif fres mirifiques, exprimés en nombre de points : on vous indique la plus haute résolution et le nombre de couleurs. Mais l'on ne peut jamais avoir toutes les couleurs dans la meilleure ré solution : c'est soit l'un soit l'autre. Faites préci ser, pour chaque résolution possible, le nom bre de couleurs affichables simultanément. Saint-Thomas. Plus menteurs que certains vendeurs d'informatique, il n'y a que les arra cheurs de dents. Ils vous promettent d'ici trois semaines 10 000 logiciels, 25 périphériques, l'attenissage sur Mars... Ne vous fiez qu'à ce que vous voyez. Sorties. L'absence de certaines d'entre elles ampute l'ordinateur de toute possibilité d'évo lution. Sans sortie parallèle Centronics (pour l'imprimante) et série RS232 C (pour le modem ou l'imprimante), l'ordinateur est comme un § oisillon tombé de son nid (à moins d'une i interface spécifique acceptant les périphériques tJ du constructeur). 47



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 23 décembre 1985 Page 1SVM numéro 23 décembre 1985 Page 2-3SVM numéro 23 décembre 1985 Page 4-5SVM numéro 23 décembre 1985 Page 6-7SVM numéro 23 décembre 1985 Page 8-9SVM numéro 23 décembre 1985 Page 10-11SVM numéro 23 décembre 1985 Page 12-13SVM numéro 23 décembre 1985 Page 14-15SVM numéro 23 décembre 1985 Page 16-17SVM numéro 23 décembre 1985 Page 18-19SVM numéro 23 décembre 1985 Page 20-21SVM numéro 23 décembre 1985 Page 22-23SVM numéro 23 décembre 1985 Page 24-25SVM numéro 23 décembre 1985 Page 26-27SVM numéro 23 décembre 1985 Page 28-29SVM numéro 23 décembre 1985 Page 30-31SVM numéro 23 décembre 1985 Page 32-33SVM numéro 23 décembre 1985 Page 34-35SVM numéro 23 décembre 1985 Page 36-37SVM numéro 23 décembre 1985 Page 38-39SVM numéro 23 décembre 1985 Page 40-41SVM numéro 23 décembre 1985 Page 42-43SVM numéro 23 décembre 1985 Page 44-45SVM numéro 23 décembre 1985 Page 46-47SVM numéro 23 décembre 1985 Page 48-49SVM numéro 23 décembre 1985 Page 50-51SVM numéro 23 décembre 1985 Page 52-53SVM numéro 23 décembre 1985 Page 54-55SVM numéro 23 décembre 1985 Page 56-57SVM numéro 23 décembre 1985 Page 58-59SVM numéro 23 décembre 1985 Page 60-61SVM numéro 23 décembre 1985 Page 62-63SVM numéro 23 décembre 1985 Page 64-65SVM numéro 23 décembre 1985 Page 66-67SVM numéro 23 décembre 1985 Page 68-69SVM numéro 23 décembre 1985 Page 70-71SVM numéro 23 décembre 1985 Page 72-73SVM numéro 23 décembre 1985 Page 74-75SVM numéro 23 décembre 1985 Page 76-77SVM numéro 23 décembre 1985 Page 78-79SVM numéro 23 décembre 1985 Page 80-81SVM numéro 23 décembre 1985 Page 82-83SVM numéro 23 décembre 1985 Page 84-85SVM numéro 23 décembre 1985 Page 86-87SVM numéro 23 décembre 1985 Page 88-89SVM numéro 23 décembre 1985 Page 90-91SVM numéro 23 décembre 1985 Page 92-93SVM numéro 23 décembre 1985 Page 94-95SVM numéro 23 décembre 1985 Page 96-97SVM numéro 23 décembre 1985 Page 98-99SVM numéro 23 décembre 1985 Page 100-101SVM numéro 23 décembre 1985 Page 102-103SVM numéro 23 décembre 1985 Page 104-105SVM numéro 23 décembre 1985 Page 106-107SVM numéro 23 décembre 1985 Page 108-109SVM numéro 23 décembre 1985 Page 110-111SVM numéro 23 décembre 1985 Page 112-113SVM numéro 23 décembre 1985 Page 114-115SVM numéro 23 décembre 1985 Page 116-117SVM numéro 23 décembre 1985 Page 118-119SVM numéro 23 décembre 1985 Page 120-121SVM numéro 23 décembre 1985 Page 122-123SVM numéro 23 décembre 1985 Page 124-125SVM numéro 23 décembre 1985 Page 126-127SVM numéro 23 décembre 1985 Page 128-129SVM numéro 23 décembre 1985 Page 130-131SVM numéro 23 décembre 1985 Page 132-133SVM numéro 23 décembre 1985 Page 134-135SVM numéro 23 décembre 1985 Page 136-137SVM numéro 23 décembre 1985 Page 138-139SVM numéro 23 décembre 1985 Page 140-141SVM numéro 23 décembre 1985 Page 142-143SVM numéro 23 décembre 1985 Page 144-145SVM numéro 23 décembre 1985 Page 146-147SVM numéro 23 décembre 1985 Page 148-149SVM numéro 23 décembre 1985 Page 150-151SVM numéro 23 décembre 1985 Page 152-153SVM numéro 23 décembre 1985 Page 154-155SVM numéro 23 décembre 1985 Page 156-157SVM numéro 23 décembre 1985 Page 158-159SVM numéro 23 décembre 1985 Page 160-161SVM numéro 23 décembre 1985 Page 162-163SVM numéro 23 décembre 1985 Page 164-165SVM numéro 23 décembre 1985 Page 166-167SVM numéro 23 décembre 1985 Page 168-169SVM numéro 23 décembre 1985 Page 170-171SVM numéro 23 décembre 1985 Page 172-173SVM numéro 23 décembre 1985 Page 174-175SVM numéro 23 décembre 1985 Page 176-177SVM numéro 23 décembre 1985 Page 178-179SVM numéro 23 décembre 1985 Page 180-181SVM numéro 23 décembre 1985 Page 182-183SVM numéro 23 décembre 1985 Page 184-185SVM numéro 23 décembre 1985 Page 186-187SVM numéro 23 décembre 1985 Page 188-189SVM numéro 23 décembre 1985 Page 190-191SVM numéro 23 décembre 1985 Page 192-193SVM numéro 23 décembre 1985 Page 194-195SVM numéro 23 décembre 1985 Page 196-197SVM numéro 23 décembre 1985 Page 198-199SVM numéro 23 décembre 1985 Page 200-201SVM numéro 23 décembre 1985 Page 202-203SVM numéro 23 décembre 1985 Page 204