SVM n°23 décembre 1985
SVM n°23 décembre 1985
  • Prix facial : 18 F

  • Parution : n°23 de décembre 1985

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (203 x 280) mm

  • Nombre de pages : 204

  • Taille du fichier PDF : 235 Mo

  • Dans ce numéro : Exel... le Macintosh explose.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
.. E NFOURCHANT LA VEDETTE AMSTRAD, Ere Informatiques'est attaqué à la réalisation de logiciels de jeux dont la qualité des graphismes et de l'animation rivalise avec celle des meilleurs produits anglo-saxons. Ces nouveaux logiciels, dont les premiers seront disponibles pour les fêtes, sont à une exception près, des jeux de parcours, entre le jeu d'action et lejeu d'aventure. Dans un univers organisé et logique, mais souvent hostile, vous guidez à laide de la manette de jeu un personnage à travers des salles variées. Celles-ci ont une profondeur, et tout est représenté en perspective. Dans l'un d'entre eux, Krafty et Xunk, il y a même une• ON A DU MAL à trouver des insultes assez basses pour ceux qui ont osé proposer, à un récent colloque sur l'informatique et l'orthographe, à Paris, la suppression des accents, des cédilles et des accords de participes sous le prétexte suivant : les pauvres créateurs de logiciels étrangers dépensent trop d'argent pour adapter leurs oeuvres à notre langue capricieuse. Ces phares de la pensée feignent d'oublierceci : s'il y a une chose qu'un ordinateur fait sans effort, c'est bien de transcrire à volonté un signe par un autre, et donc de s'adapter à des langues différentes.• APPLE fait un pas vers IBM : John Sculley luimème a annoncé la sortie, d'ici deux à dix huit mois, de produits rendant ses ordinateurs compatibles avec le réseau local d'IBM récemment annoncé (voir page 88). VTR MICRO NORD 54. ru e Ramey 750 18 PARI S - Tél. : 42.52.87.97 VTR MICRO SUD 105, boulevard Jourdan 750 14 PA RI S - Tél. : 45.45.38.96 VTR MICRO LYON DIR A - 4 9, ru e de la Cha rité 6900 2 LYO N - Tél. 78.38.23.72 VTR MICRO REIMS HER CET INFORMATIQUE 41, Esplanade Fl échambaut 51100 REIM S - Tél.. 26.82.57.98 VTR MICRO BÉZIERS SEDUKTA Centre Cia l Béziers 2. Rou te de Bessan 34 500 BEZIERS - Tél. : 67.76.02.26 ERE INFORMATIQUE : LE STYLE ANGLAIS gestion des faces cachées, et personnages et objets peuvent disparaître partiellement ou complètement derrière les éléments du décor, murs, grillages... Si leur principes sont similaires, ces nouveaux logiciels sont assez différents dans leur esprit et dans le type des graphismes. Dans Eden Blues, vous incarnez LE L'INNOVATION RESPONSABLE l'un des derniers survivants de la race humaine. Il s'agit de se tirer d'une prison gardée par des robots et de retrouver la dernière femme. Avec une gestion des points de force, de courage, et ses pièges nombreux et variés, cejeu se rapproche du jeu d'aventure classique, à ceci près que l'on est délivré du dialogue. Le graphisme, assez humoristique, fait très BD, le personnage fait penser à l'un des frères Dalton en chauve, et une bulle avec Aie apparaît à chaque fois qu'il se cogne quelque part. Krafty et Xunk laisse plus de place à la découverte, chaque salle contenant un certain nombre d'objets, animés ou non, dont le joueur doit trouver le fonctionnement et l'utilité éventuelle. Très colorés, les graphismes sont enrichis par une animation de qualité. Chez Ere Informatique, le cru 1986 semble prometteur. DISQUES OPTIQUES L'OFFENSIVE DISQUE À LECTURE LASER SERA LE support mémoire de la prochaine décennie : pour le lecteur de disques compacts audio, bien-sûr, mais aussi pour le vidéodisque, pour les ordinateurs oû il remplacera la traditionnelle disquette (CDROM) et enfin pour le stockage massif de données (d isque optique numérique). Un tel enjeu - le marché mondial est estimé à 4 milliards de dollars en 1990 - suscite dès à présent de nombreuses convoitises et les pions se mettent progressivement en place pour monter sur le podium. Deux géants des technologies de pointe- l'électronicien Philips (numéro un européen) et le chimiste Du Pont de Nemours (numéro un mondial) - ont signé un vaste accord de recherche, commercial et industriel avec pour objectif déclaré de devenir le leader mondial en contrôlant le quart des ventes totales. A la fin de la décennie, la filiale commune Philips- Du Pont Opticial (PDO) produira 200 millions de disques, notamment dans l'usine Polygram de Hanovre et dans une future unité de fabrication en Caroline du Nord. Cette alliance - qui prévoit un programme annuel de recherche de VTR MICRO BRIVES VIDEOMATIQUE, 5, ru e des Ca rbonn1 ers 19 100 BRIVES - Tél. : 55.24.22.33 VTR MICRO AIX FANFAN MICRO, 10, Place de la Mairie 131 OO A IX en PROV EN CE - T. : 4 2.23.29.9 1 VTR MICRO - GUEBWILLER STÉRÉ O - PU CE. 23, rue M aréchal J offre 68500 G UEBW ILLER - Tél. : 89.74.12.55 VTR MICRO TROYES MI CROPOLI S, 29, ru e Paillot de M ontabert l OOOO TR OYES - Tél. : 25.73.28.49 VTR MICRO EVRY C4 E MICRO BOUTIQUE Pl ace M endès France 9 1000 EVRY - Tél. : 40.77.49.17 60 millions de dollars - devrait déboucher d'ici deux ou trois ans sur la commercialisation d'un disque effaçable pour les besoins de l'informatique. Dès à présent. les prototypes de CDROM peuvent contenir 250 000 pages de textes, soit léquivalent du contenu de 1 500 disquettes. PDO devrait également donner un nouvel essor à la technologie des disques optiques numériques capables de stocker un milliard de bits et destinés notamment aux besoins de stockage massif des compagnies d'assurances, des banques. de l'armée ou de l'éducation. Philips, qui produit déjà des DON de 12 pouces, poursuivra son association avec Contrai Data dans ce domaine, tandis que Du Pont proposera ses disques de 14 pouces. Mais PDO n'est pas le seul à s'intéresser à ce secteur plein de promesses : quelques jours après l'accord PhilipsDu Pont Thomson et Na kamichi ont annoncé leur association pour lancer en 1988 un lecteur enregistreur de disques audio et vidéo dont le prix sera voisin de 1400 dollars. Il pourra lire, effacer et enregistrer un disque audio de cinq heures ou un vidéodisque d'une heure. Le rés eau VTR Informatique esr cons titué de distributeurs compétents qui sauront vous accueillir et vous conseiller. Notre réseau s'enrichit en peonanence de/'expérience de tous et nous pennet ainsi de proposer les solutions les plus adaptées et les plus fiables. VTR bénéf1c1e au ssi des excellentes relations que nous entretenons avec les constructeurs et fournisseurs permettant ainsi d'avoir la communication tec hnique et co mmerciale la plus performante du moment. VTR MICRO SAINT MALO PUBLI C ÉLECTRONIQUE, 86. ru e Ville Pépi n 35400 SAINT M ALO - Tél. : 99.81.75.49 VTR MICRO DUNKERQUE GIL INFOR M ATIQUE - 21, rue Paul M ac hy 59240 RODEN DAEL - Tél. : 28.59.20 26 VTR MICRO LIMOGES RI COCHET - 17, bis, Bd Georges Pénn87000 LIMOGES - Tél. : 55 33.12.64 VTR MICRO GRENOBLE BY Informatique, 28, Rue Den fert Roc herea u 3800 0 GREN OBLE - Tél. 76.43.40.4 9 VTR MICRO VALENCE BY In formatique - 4 2, Ru e des Alpes 26000 VALENCE - Tél. 75.55.93.56 VTR MICRO MELUN MELUN IN FORMATIQUE 9, Rue de l'Eperon 77000 MELUN - Tél.. 64.52.45.88 VTR MICRO MAUBEUGE LOG ICAL 145.29, Rue du 145ème RI 59600 M AUB EUGE - Té l : 27.64.30. 77 VTR MICRO BAYONNE VITTO NA TTO SA 17, Rue de Lormond 6410 1 BAYO NNE - Tél. : 59.59.06.23 VTR MICRO ROMANS BY Informatique, 7, Rue de la République 26100 ROM ANS - Tél. : 75.02.68.72 VTR MICRO BORDEAUX SO N VID EO 2000, 3 1, Cours de l'Yser 33800 BOR DEAUX - Tél. : 56.92.9 1.78
Î HOMSON N'A PAS APPRÉCIÉ LES réserves que nous avons apportées à la compatibilité ascendante entre le MO 5 et le TO 7/70 d'une part, et le TO 9 d'autre part, THOMSON TO 9 : COMPATIBLE OU PAS ? dans le banc d'essai que nous avons consacré à ce dernier dans notre précédent numéro. La totalité des programmes sur cartouche développés pour le TO 7 et le TO 7/70 fonctionne sur le TO 9, nous écrit Robert Kaplan, vice P-DG de la SIMIV, qui coiffe l'activité micro familiale de Thomson. Quatre logiciels sur 46 présentent des effets secondaires : hormis l'auto-démonstration, qui, du fait de la rapidité très supérieure du clauier du TO 9, se déroule effectivement trop vite, Gestion privée fonctionne tout à fait normalement. Pour les trois autres. Pictor. Gérez vos fich es et Mélodia, la seule restriction d'usage est la nécessité de formater sa disquette de données en simple densité. Certains programmes sur cassettes ne fonctionnent effectivement pas sur TO 9. Le TO 9 est une machine nettement orientée vers l'utilisation des disquettes. On peut faire confiance aux éditeurs : les meilleurs de ces SVM n a pu faire fonctionner le logiciel Votre auto sur le TO 9. programmes sont en cours d'édition sw disquettes TO 9. Par ailleurs, des éditeurs comme tnfogrames échangent sur demande, pour une somme minime, les cassettes non compatibles contre des disquettes. A ce jour, nous avons testé 180 logiciels couramment disponibles : 8 ne fonctionnent pas sur TO 9, soit, dans l'état de nos mesures. une compatibilité à 95%. Par ailleurs, nous avions décelé une certaine improvisation dans la mise au point de la machine, en nous appuyant notamment, sur. le passage tardif du format 51/4 pouces au 31/2 pouces pour le lecteur de disquettes, et sur l'absence totale d'un des deux logiciels incorporés sur les machines de test. 3 semaines après la date théorique de disponibilité du produit. Robert Kaplan rejette le terme : Quand nous avons fait les premiers choix techniques concernant le TO 9, le format.31/2 pouces, que nous étudions depuis plus d'un an, ne répondait pas encore, selon notre SCIENCE lt VIE MICRO N°23 DECEl"l8RE 1985 expertise technique, aux garanties de fiabilité nécessaires à du matériel grand public. Deux hypothèques devaient étre levées. li fallait que la fiabilité des lecteurs soit satisfaisante, et qu un nombre suffisant de fabricants de disquettes maitrise cette technologie, de façon à garantir 1 approvisionnement des utilisateurs. Soucieux de jouer un format d'avenir tout en prenant toutes les garanties nécessaires. nous avons décidé, en cours de développement du produit. d'adopter le format 31/2 pouces. Est-ce de l'improvisation ou une attitude responsable de la part d'un constructeur ? La méme remarques applique au logiciel incorporé fiches et dossiers. Nous avons effectivement dû retarder d un mois la livraison du TO 9 pour offrir un produit parfaitement au point. Contrairement à certains de ses concurrents bien connus, Thomson a jugé préférable de prendre le risque de décevoir certains de ses acheteurs impatients. plutôt que de mettre sur le marché un produit qui ne satisferait pas ses normes de qualité. Que n aurait-on pu, alors, parler d'improvisation ! Quelques remarques à ce sujet : 1. La lettre de Robert Kaplan confirme pour l'essentiel nos remarques sur les limites de la compatibilité du TO 9. 2. li a fallu un banc d'essai de SVM pour que Thomson reconnaisse que cette compatibilité souffrait des exceptions. Le dossier de presse diffusé avant le lancement disait : fort de toute la bibliothèque TO 7/70et M05 (c'est nous qui soulignons). le TO 9 évolue dans un univers multilangages et complet" Le jour du lancement, Robert Kaplan disait : Maintenir la z compatibilité de la gamme est pour Thomson : § un impératif fondamental. li fallait assurer aux utilisateurs une compatibilité avec les logiciels existants : il en existe plus de 500. On ne saurait signifier plus clairement que ces 500 logiciels marchent sur le TO 9. Thomson reconnait n'en avoir testé que 180... deux mois après. 3. Thomson a fait le bon choix en aaoptant le format 3 1/2 pouces et en ne livrant pas un logiciel inachevé. 4. Le changement de format dévoilé en août est néanmoins surprenant. après que le premier prototype présenté en mai avec un lecteur 51/4 pouces a été qualifié de terminé par José Henrard, le concepteur du TO 9. 5. Les doutes de Thomson sur la fiabilité du 31/2 pouces sont étonnants. Hewlett Packard, qui ne prend pas la fiabilité à la légère, a adopté ce format bien avant Thomson, de même qu'Apple avec son Macintosh, critiqué sur de nombreux points mais pas sur celui-là. 6. Notre qualificatif d'• improvisation se fondait aussi sur le caractère tardif des tests de compatibilité. Caractère confirmé. 7. Notre appréciation du TO 9 était globalement positive avec un regret : son prix. COMMODORE* BOUTIQUE 13, Bd Voltaire - 75011 PARIS Tél. : 43-55-63-00 Métro République COMMODORE 128 + JOYSTICK + 4 CARTOUCHES JEUX.. 3 490 F C 128 + MONITEUR VERT 80 COL AVEC + SON LECTEUR 1541. 5 990 F LECTEUR DISQUETTE 1571... 2 950 F C 64 + JOYSTICK + 4 CARTOUCHES OEJEUX.. 1 990 F C 64 + 1541 + JOYSTICK + 1 JEU AU CHOIX 3 690 F C 64 + 1530 + JOYSTICK + 2 CARTOUCHES JEUX...•... 2 390 F C 64 + 1530 + JOYSTICK + PERITEL + AUTO FORMATION... 2 790 F C 64 + 1530 + MONITEUR COULEUR + CABLE... 4 500 F C 64 + 1541 + MONITEUR COULEUR + CABLE. 5 990 F LECTEUR 1541. 1 990 F LECTEUR 1530. 350 F IMPRIMANTE MPS 803 1 590 F IMPRIMANTE MPS 1101 COURRIER. 2 990 F MONITTUR MONOCHROME... 950 F MONITTUR COULEUR. 2 590 F MODEM HANDIC EMULATEUR MINITEL. 1 990 F INTERFACE RS 232 HANDIC.. 650 F SOURIS DATEX AVEC SOFT... 1 200 F KOALA PAO. 900 F CRAYON OPTIQUE. 390 F ET TOUJOURS 600 PROGRAMMES DISPONIBLES AU PLUS BAS PRIX COMMODORE BOUTIQUE Un espace exclusivement consacré aux ordinateurs Commodore et à leurs périphériques. Une réalisation COCONUT INFORMATIQUE : ! < 50 F DE RÉDUCT ION SPÉCIAL NOËL SUR PRÉSENTATION DE CE BON



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 23 décembre 1985 Page 1SVM numéro 23 décembre 1985 Page 2-3SVM numéro 23 décembre 1985 Page 4-5SVM numéro 23 décembre 1985 Page 6-7SVM numéro 23 décembre 1985 Page 8-9SVM numéro 23 décembre 1985 Page 10-11SVM numéro 23 décembre 1985 Page 12-13SVM numéro 23 décembre 1985 Page 14-15SVM numéro 23 décembre 1985 Page 16-17SVM numéro 23 décembre 1985 Page 18-19SVM numéro 23 décembre 1985 Page 20-21SVM numéro 23 décembre 1985 Page 22-23SVM numéro 23 décembre 1985 Page 24-25SVM numéro 23 décembre 1985 Page 26-27SVM numéro 23 décembre 1985 Page 28-29SVM numéro 23 décembre 1985 Page 30-31SVM numéro 23 décembre 1985 Page 32-33SVM numéro 23 décembre 1985 Page 34-35SVM numéro 23 décembre 1985 Page 36-37SVM numéro 23 décembre 1985 Page 38-39SVM numéro 23 décembre 1985 Page 40-41SVM numéro 23 décembre 1985 Page 42-43SVM numéro 23 décembre 1985 Page 44-45SVM numéro 23 décembre 1985 Page 46-47SVM numéro 23 décembre 1985 Page 48-49SVM numéro 23 décembre 1985 Page 50-51SVM numéro 23 décembre 1985 Page 52-53SVM numéro 23 décembre 1985 Page 54-55SVM numéro 23 décembre 1985 Page 56-57SVM numéro 23 décembre 1985 Page 58-59SVM numéro 23 décembre 1985 Page 60-61SVM numéro 23 décembre 1985 Page 62-63SVM numéro 23 décembre 1985 Page 64-65SVM numéro 23 décembre 1985 Page 66-67SVM numéro 23 décembre 1985 Page 68-69SVM numéro 23 décembre 1985 Page 70-71SVM numéro 23 décembre 1985 Page 72-73SVM numéro 23 décembre 1985 Page 74-75SVM numéro 23 décembre 1985 Page 76-77SVM numéro 23 décembre 1985 Page 78-79SVM numéro 23 décembre 1985 Page 80-81SVM numéro 23 décembre 1985 Page 82-83SVM numéro 23 décembre 1985 Page 84-85SVM numéro 23 décembre 1985 Page 86-87SVM numéro 23 décembre 1985 Page 88-89SVM numéro 23 décembre 1985 Page 90-91SVM numéro 23 décembre 1985 Page 92-93SVM numéro 23 décembre 1985 Page 94-95SVM numéro 23 décembre 1985 Page 96-97SVM numéro 23 décembre 1985 Page 98-99SVM numéro 23 décembre 1985 Page 100-101SVM numéro 23 décembre 1985 Page 102-103SVM numéro 23 décembre 1985 Page 104-105SVM numéro 23 décembre 1985 Page 106-107SVM numéro 23 décembre 1985 Page 108-109SVM numéro 23 décembre 1985 Page 110-111SVM numéro 23 décembre 1985 Page 112-113SVM numéro 23 décembre 1985 Page 114-115SVM numéro 23 décembre 1985 Page 116-117SVM numéro 23 décembre 1985 Page 118-119SVM numéro 23 décembre 1985 Page 120-121SVM numéro 23 décembre 1985 Page 122-123SVM numéro 23 décembre 1985 Page 124-125SVM numéro 23 décembre 1985 Page 126-127SVM numéro 23 décembre 1985 Page 128-129SVM numéro 23 décembre 1985 Page 130-131SVM numéro 23 décembre 1985 Page 132-133SVM numéro 23 décembre 1985 Page 134-135SVM numéro 23 décembre 1985 Page 136-137SVM numéro 23 décembre 1985 Page 138-139SVM numéro 23 décembre 1985 Page 140-141SVM numéro 23 décembre 1985 Page 142-143SVM numéro 23 décembre 1985 Page 144-145SVM numéro 23 décembre 1985 Page 146-147SVM numéro 23 décembre 1985 Page 148-149SVM numéro 23 décembre 1985 Page 150-151SVM numéro 23 décembre 1985 Page 152-153SVM numéro 23 décembre 1985 Page 154-155SVM numéro 23 décembre 1985 Page 156-157SVM numéro 23 décembre 1985 Page 158-159SVM numéro 23 décembre 1985 Page 160-161SVM numéro 23 décembre 1985 Page 162-163SVM numéro 23 décembre 1985 Page 164-165SVM numéro 23 décembre 1985 Page 166-167SVM numéro 23 décembre 1985 Page 168-169SVM numéro 23 décembre 1985 Page 170-171SVM numéro 23 décembre 1985 Page 172-173SVM numéro 23 décembre 1985 Page 174-175SVM numéro 23 décembre 1985 Page 176-177SVM numéro 23 décembre 1985 Page 178-179SVM numéro 23 décembre 1985 Page 180-181SVM numéro 23 décembre 1985 Page 182-183SVM numéro 23 décembre 1985 Page 184-185SVM numéro 23 décembre 1985 Page 186-187SVM numéro 23 décembre 1985 Page 188-189SVM numéro 23 décembre 1985 Page 190-191SVM numéro 23 décembre 1985 Page 192-193SVM numéro 23 décembre 1985 Page 194-195SVM numéro 23 décembre 1985 Page 196-197SVM numéro 23 décembre 1985 Page 198-199SVM numéro 23 décembre 1985 Page 200-201SVM numéro 23 décembre 1985 Page 202-203SVM numéro 23 décembre 1985 Page 204