SVM n°23 décembre 1985
SVM n°23 décembre 1985
  • Prix facial : 18 F

  • Parution : n°23 de décembre 1985

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (203 x 280) mm

  • Nombre de pages : 204

  • Taille du fichier PDF : 235 Mo

  • Dans ce numéro : Exel... le Macintosh explose.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 164 - 165  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
164 165
LOGICIELS DE JEUX Suite de la page 162 Chaque armée ne peut attaquer qu'une seule fois par tour, mais plusieurs unités peuvent concentrer leur attaque sur la même cible, Vous pouvez choisir l'une des batailles en cours afin d'y prendre part de façon plus active : la carte d'Europe s'efface alors pour laisser place à un paysage dans lequel se déplacent camions, chars et avions ennemis ; vous devez tirer sur eux et en détruire le maximum, sans gaspiller vos munitions. Cette dernière phase peut être supprimée gràce à une option au début de la partie. Après les combats, vous pouvez renforcer chaque unité, dans les maigres limites des renforts disponibles. Le planning de renfort pour chaque camp peut être consulté à tout moment sur la cartè-poster en couleurs fournie avec le logiciel. La phase suivante vous permet de contrôler l'armée de l'air dont les unités peuvent entrer ou sortir de la réserve et se voir assignées une grande variété de missions : la supériorité aérienne a pour objectif la domination de l'espace aérien au-dessus de l'Europe, et son succès est lié à celui de l'anti-aérienne, qui attaque les terrains d'aviation ennemis. La Mission d'interdiction retarde l'arrivée des renforts ennemis en cherchant à détruire le réseau routier et ferroviaire. Enfin, la reconnaissance permet d'obtenir des rapports plus ou moins précis sur les unités ennemies. Cette liste n'est pas exhaustive, et il existe de nombreuses autres possibilités. La gestion des réserves aériennes et l'assignation des unités sur les différentes missions sont des facteurs importants pour la victoire. Après toutes ces décisions, la dernière phase, et non la moindre, concerne les missions spéciales : le tir chimique stratégique entraîne l'attaque d'une ville de renforts par missiles à tètes chimiques, tandis que le tir nucléaire stratégique agit de même avec des missiles à têtes nucléaires. Vous ne pouvez viser qu'une cible par tour, et l'ennemi ne peut pas riposter immédiatement, sauf s'il a actionné le système automatique de riposte (dans la réalite, le SAR n'existe pas, mais ce système de réaction contrôlé par ordinateur gagne actuellement la faveur du Pentagone...). Avant l'utilisation d'armes nucléaires, l'ordinateur vous donne un numéro de téléphone que vous devez appeler pour connaître le code de déverrouillage des silos. La destruction d'une ville ne vous est pas seulement annoncée par un télex froid et inhumain : une animation vous montre l'explo- 164 sion dans toute sa splendeur meurtrière, avec bruitages angoissants en prime... Un quart de page dans le• Sunday Times•, une page dans• Le Quotidien de Paris., une émission sur la deuxième chaîne allemande, le moins que l'on puisse dire c'est que Théâtre Europe crée des remous... Loin de développer les instincts violents des joueurs, ce logiciel aide, mieux que tout discours ou film à comprendre ce que pourrait être une guerre atomique. Il faut d'ailleurs noter que le pourcentage d'aptitude au commandement qui vous est attribué par l'ordinateur à la fin d'une partie devient nul dès que vous employez l'arme nucléaire. Pourtant, le message semble avoir été mal perçu par certains distributeurs qui refusent de commercialiser ce wargame. Foin de toutes ces considérations, Théâtre Europe est un bon logiciel, accessible..,. Cassette : 140f. Edité par PSS & ERE informatique, 27 rue de Leningrad, 75008 Paris. Tél. : (1) 43 87 27 27. au plus grand nombre par sa facilité d'utilisation, même s'il n'atteint pas la complexité des grands classiques du genre. Les séquences d'action, les bruitages et les animations, qui seront considérés comme des gadgets par les habitués du wargame, plairont sans doute à ceux qui n'aiment pas simplement déplacer des pions sur une carte électronique. La notice est assez mal structurée, ce qui rend difficile la recherche d'un renseignement précis, mais il faut souligner qu'elle est en français, comme le programme et les documents qui l'accompagnent. Malgré cela, certains importateurs sans scrupules s'obstinent à commercialiser ce programme en version anglaise, pour le même prix ! GRAPHISME 7/10 ANIMATION 7/10 SON 9/10 ERGONOMIE 8/10 RICHESSE 8/10 » » » » » » » » » » » » » » » » » » > » ? » » » » » » » » » » » » » » » » » > SPYVS. SPY : TlfB ISLAND CAP BR Pour Commodore 64 LES AVENTURES DES DEUX ESPIONS fous continuent sur une île déserte ! Le missile XJ4 s'est écrasé sur un paradis tropical au milieu du Pacifique. Vous devez rassembler les trois parties du missile qui sont dispersées à travers l'île, et vous échapper en sous-marin, avant l'éruption volcanique imminente. Mais vous n'êtes GRAPHISME ANIMATION SON ERGONOMIE RICHESSE 7/10 7/10 8/10 8/10 8/10 » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » ? » » » » » » » » » » » » » » » » » > pas seul, et l'autre espion, contrôlé par l'ordinateur ou par un ami (si vous possédez deux manettes de jeu), fera tout pour vous en empêcher ! Chacun est équipé d'un Trapulator•, appareil infernal qui permet de tendre des pièges à l'adversaire (ou à vous-même si vous ne faites pas attention !). Le piège le plus simple est un trou dans le sable, que vous pouvez ou non rendre invisible en posant des branchages par-dessus. L'île est couverte de cocotiers qui peuvent s'avérer utiles pour tendre des collets : il suffit de grimper au sommet de l'arbre et d'y attacher un lasso dont la boucle sera cachée dans le sable en attendant celui qui s'y prendra les pieds ! Vous pourrez aussi fabriquer des bombes avec des noix de coco et du carburant récupéré sur l'épave de votre avion. Quiconque posera le pied sur cette mine enfouie dans le sable sera alors réduit en cendres. Prenez garde à ne pas tomber dans les sables mouvants, dont vous ne pourrez sortir qu'en vous débattant frénétiquement, ou dans la mer infestée de requins. Tous ces pièges font perdre du temps et de l'énergie à ceux qui en sont victimes. Lorsque les deux adversaires se rencontrent, ils peuvent combattre avec leurs épées pliantes, à moins que l'un d'eux Suite page 166 SCIENCe tr vrn MICRO l'l 0 23 - o eceJllBKe 1985
T07-70. CREATIVITE COMPRISE. *•du 1/11/85 au 31/01/86. Le micro-ordinateur T07/70 et son crayon optique, la cartouche Basic Microsoft Niveau 5, le lecteur de cassettes, le cube d'initiation au Basic, le logiciel de création graphique Colorpaint. THDMSDNO MICRO-INFORMATIQUE TOUT UN MONDE DANS UN CADEAU



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 23 décembre 1985 Page 1SVM numéro 23 décembre 1985 Page 2-3SVM numéro 23 décembre 1985 Page 4-5SVM numéro 23 décembre 1985 Page 6-7SVM numéro 23 décembre 1985 Page 8-9SVM numéro 23 décembre 1985 Page 10-11SVM numéro 23 décembre 1985 Page 12-13SVM numéro 23 décembre 1985 Page 14-15SVM numéro 23 décembre 1985 Page 16-17SVM numéro 23 décembre 1985 Page 18-19SVM numéro 23 décembre 1985 Page 20-21SVM numéro 23 décembre 1985 Page 22-23SVM numéro 23 décembre 1985 Page 24-25SVM numéro 23 décembre 1985 Page 26-27SVM numéro 23 décembre 1985 Page 28-29SVM numéro 23 décembre 1985 Page 30-31SVM numéro 23 décembre 1985 Page 32-33SVM numéro 23 décembre 1985 Page 34-35SVM numéro 23 décembre 1985 Page 36-37SVM numéro 23 décembre 1985 Page 38-39SVM numéro 23 décembre 1985 Page 40-41SVM numéro 23 décembre 1985 Page 42-43SVM numéro 23 décembre 1985 Page 44-45SVM numéro 23 décembre 1985 Page 46-47SVM numéro 23 décembre 1985 Page 48-49SVM numéro 23 décembre 1985 Page 50-51SVM numéro 23 décembre 1985 Page 52-53SVM numéro 23 décembre 1985 Page 54-55SVM numéro 23 décembre 1985 Page 56-57SVM numéro 23 décembre 1985 Page 58-59SVM numéro 23 décembre 1985 Page 60-61SVM numéro 23 décembre 1985 Page 62-63SVM numéro 23 décembre 1985 Page 64-65SVM numéro 23 décembre 1985 Page 66-67SVM numéro 23 décembre 1985 Page 68-69SVM numéro 23 décembre 1985 Page 70-71SVM numéro 23 décembre 1985 Page 72-73SVM numéro 23 décembre 1985 Page 74-75SVM numéro 23 décembre 1985 Page 76-77SVM numéro 23 décembre 1985 Page 78-79SVM numéro 23 décembre 1985 Page 80-81SVM numéro 23 décembre 1985 Page 82-83SVM numéro 23 décembre 1985 Page 84-85SVM numéro 23 décembre 1985 Page 86-87SVM numéro 23 décembre 1985 Page 88-89SVM numéro 23 décembre 1985 Page 90-91SVM numéro 23 décembre 1985 Page 92-93SVM numéro 23 décembre 1985 Page 94-95SVM numéro 23 décembre 1985 Page 96-97SVM numéro 23 décembre 1985 Page 98-99SVM numéro 23 décembre 1985 Page 100-101SVM numéro 23 décembre 1985 Page 102-103SVM numéro 23 décembre 1985 Page 104-105SVM numéro 23 décembre 1985 Page 106-107SVM numéro 23 décembre 1985 Page 108-109SVM numéro 23 décembre 1985 Page 110-111SVM numéro 23 décembre 1985 Page 112-113SVM numéro 23 décembre 1985 Page 114-115SVM numéro 23 décembre 1985 Page 116-117SVM numéro 23 décembre 1985 Page 118-119SVM numéro 23 décembre 1985 Page 120-121SVM numéro 23 décembre 1985 Page 122-123SVM numéro 23 décembre 1985 Page 124-125SVM numéro 23 décembre 1985 Page 126-127SVM numéro 23 décembre 1985 Page 128-129SVM numéro 23 décembre 1985 Page 130-131SVM numéro 23 décembre 1985 Page 132-133SVM numéro 23 décembre 1985 Page 134-135SVM numéro 23 décembre 1985 Page 136-137SVM numéro 23 décembre 1985 Page 138-139SVM numéro 23 décembre 1985 Page 140-141SVM numéro 23 décembre 1985 Page 142-143SVM numéro 23 décembre 1985 Page 144-145SVM numéro 23 décembre 1985 Page 146-147SVM numéro 23 décembre 1985 Page 148-149SVM numéro 23 décembre 1985 Page 150-151SVM numéro 23 décembre 1985 Page 152-153SVM numéro 23 décembre 1985 Page 154-155SVM numéro 23 décembre 1985 Page 156-157SVM numéro 23 décembre 1985 Page 158-159SVM numéro 23 décembre 1985 Page 160-161SVM numéro 23 décembre 1985 Page 162-163SVM numéro 23 décembre 1985 Page 164-165SVM numéro 23 décembre 1985 Page 166-167SVM numéro 23 décembre 1985 Page 168-169SVM numéro 23 décembre 1985 Page 170-171SVM numéro 23 décembre 1985 Page 172-173SVM numéro 23 décembre 1985 Page 174-175SVM numéro 23 décembre 1985 Page 176-177SVM numéro 23 décembre 1985 Page 178-179SVM numéro 23 décembre 1985 Page 180-181SVM numéro 23 décembre 1985 Page 182-183SVM numéro 23 décembre 1985 Page 184-185SVM numéro 23 décembre 1985 Page 186-187SVM numéro 23 décembre 1985 Page 188-189SVM numéro 23 décembre 1985 Page 190-191SVM numéro 23 décembre 1985 Page 192-193SVM numéro 23 décembre 1985 Page 194-195SVM numéro 23 décembre 1985 Page 196-197SVM numéro 23 décembre 1985 Page 198-199SVM numéro 23 décembre 1985 Page 200-201SVM numéro 23 décembre 1985 Page 202-203SVM numéro 23 décembre 1985 Page 204