SVM n°22 novembre 1985
SVM n°22 novembre 1985
  • Prix facial : 17 F

  • Parution : n°22 de novembre 1985

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (203 x 280) mm

  • Nombre de pages : 196

  • Taille du fichier PDF : 235 Mo

  • Dans ce numéro : 5 vérités sur le TO9 de Thomson.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 94 - 95  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
94 95
Suite de la paQe 92 une lentille. Chaque arc de cercle est défini par 9 paramètres stockés sous forme de 9 tableaux : pour le ième arc, XC (i) et YC (i) sont les coordonnées du centre du cercle, R (i) son rayon, XA (i), YA (i), XB (i) et YB (i) les coordonnées des deux extrémités de l'arc et enfin NI (i) et NE (i) les indices de réfraction de l'intérieur et de lextérieur du cercle. Un indice de 1 indique un miroir et un indice de 0 indique la cible. Le programme calcule la tra jectoire de la lumière segment par segment, en déterminant à chaque étape le prochain point d'intersection du rayon lumineux avec un arc de cercle délimitant un objet. Pour cela, il examine tous les arcs de cercle, cal cule tous les points d'intersection avec les cercles, élimine ceux qui sônt en dehors des arcs considérés et conserve le plus proche. Une fois ce point déterminé, il applique la loi de Descartes pour déterminer la nouvelle di Un exemple de faisceau de rayons obtenu auec Laser Bearn. rection du rayon lumineux. Il applique cette méthode jusqu'à ce que le rayon sorte de l'écran ou rencontre la cible. Laser Bearnest un programme très modu taire facilement modifiable. Les sous-pro grammes 80008080et10000-10570 permet tent de créer respectivement des miroirs et des lentilles. Il est possible d'en augmenter le nombre et d'en modifier la position en modi fiant la ligne 100 qui appelle ces deux sous programmes. Pour créer une lentille supplé mentaire, par exemple, il faut rajouter.à la fin de la ligne 100 les instructions : X=... : Y=... : GOSUB 10000 en remplaçant les pointillés par >= les coordonnées du point où vous voulez voir f apparaitre cette lentille supplémentaire. Le programme crée lentilles et miroirs de façon aléatoire, mais rien ne vous empêche de le modifier afin d'imposer vos conditions. Pour cela, il vous faut introduire dans les neuf ta bleaux précités, les caractéristiques de votre dispositif optique, à la manière du sous-pro gramme des lignes 7500-7510 qui impose la position et la nature de la cible. Dans ce cas, il ne faudra pas oublier de mettre à jour la variable NC qui indique le nombre d'arc de cercles présents dans le jeu. Lumineux, non ? Frédéric NEUVILLE L'AMSTRAD MBWMANB Avec ce programme de création musicale sur la série Amstrad, de qualité exceptionnelle, qui a valu à Serge Ceci d'tre proclamé vainqueur, il ne vous est demandé que de jouer... et de mordre à l'Amson. AMSON PERMET DE jouer de la musique sur le clavier d'un Amstrad à l'aide de la représentation graphi que, sur l'écran, d'un clavier de piano. Le jeu est monophoni que sur deux octaves. - Il ne faut donc pas s'attendre aux performances d'un véritable piano électronique ; en revanche, ce pro gramme d'initiation à la synthèse musicale bénéficie d'une présentation graphique et d'une finition tout à fait inhabituelles. Il per met de modifier à volonté les caractéristiques du son, par la modification de lenveloppe de volùme et de lenveloppe de ton. Chaque note 94 L'option Choix de i'enveloppe permet de ulsuallser une réduction de l'enveloppe telle qu'elle a été définie. émise par le synthétiseur de la machine est régie par de nombreux paramètres tels que sa durée, son volume et sa hauteur. D'autres paramètres plus complexes entrent en ligne de compte dans l'émission d'un son - ces fameuses enveloppes de volume et de ton - et sont traités par des instructions spécifiques en Basic. La première enveloppe régit l'évolu tion du volume d'une note dans le temps. Chaque note est constituée d'une attaque pendant laquelle le volume augmente rapide ment, d'une période de maintien où il reste stable, d'une période de relâche où il diminue progressivement, et enfin d'une période d'ex tinction brutale. L'enveloppe de ton régit lévolution de la tonalité dans le temps. C'est elle qui permet par exemple de créer des effets de glissando, de sirène ou de pédale• wahwah• et également de jouer sur la hau teur d'une note : qu'un la se transforme pro gressivement en si puis en do, par exemple. Mais la gestion de ces paramètres serait assez compliquée si Amson n'était pas là pour vous faciliter la vie. Après une présentation somptueuse, s'affi che la page d'utilisation d'Amson avec, en bas de l'écran, un clavier de deux octaves et au dessus, un menu d'options. Point n'est besoin d'en passer par ces options pour jouer une mélodie. Pianotez simplement sur les deux rangées supérieures du clavier. La première, celle des chiffres, représente les touches noires d'un piano et par conséquent les tou ches 3, 7 et O sont inactives. Pour vous per mettre de reconnaitre la note jouée, un petit repère clignotant apparait sur la touche cor respondante à l'écran. Si le volume ne vous convient pas, vous avez deux façons de le modifier : via le bouton situé sur le côté droit de l'Amstrad, ce qui permet d'ajuster le vo turne de façon globale ou à l'aide des touches de déplacement vertical du curseur. Dans ce dernier cas, la modification s'effectue sur le volume initial de la note paramétrée dans l'instruction SOUND. Les flèches de déplace ment horizontal du curseur vous permettent respectivement d'accéder à l'octave supé La page principale du programme Amson propose un clauler de deux octaves et les options du menu. rieure ou inférieure. En appuyant sur l'une des touches qui portent une barre de fraction (normale ou inversée), vous accédez au menu secondaire. Six options y sont présentées. Six options au menu Avant tout, une remarque. Il est conseillé de ne jamais se servir de la petite touche ENTER du pavé numérique, sous peine d'effets inat tendus. Seule exception : si vous voulez sortir du programme, appuyez deux fois sur ESC puis sur ENTER. La première option a pour but de modifier la durée de la note. L'ordinateur vous demande une valeur comprise entre - 32 000 et + 32 000. Si c'est une valeur positive, elle Suite page 106 SCIEl'ICE 8t VIE ! lllCRO 1'1° 22• 1'10\'ElllBRE 1985



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 22 novembre 1985 Page 1SVM numéro 22 novembre 1985 Page 2-3SVM numéro 22 novembre 1985 Page 4-5SVM numéro 22 novembre 1985 Page 6-7SVM numéro 22 novembre 1985 Page 8-9SVM numéro 22 novembre 1985 Page 10-11SVM numéro 22 novembre 1985 Page 12-13SVM numéro 22 novembre 1985 Page 14-15SVM numéro 22 novembre 1985 Page 16-17SVM numéro 22 novembre 1985 Page 18-19SVM numéro 22 novembre 1985 Page 20-21SVM numéro 22 novembre 1985 Page 22-23SVM numéro 22 novembre 1985 Page 24-25SVM numéro 22 novembre 1985 Page 26-27SVM numéro 22 novembre 1985 Page 28-29SVM numéro 22 novembre 1985 Page 30-31SVM numéro 22 novembre 1985 Page 32-33SVM numéro 22 novembre 1985 Page 34-35SVM numéro 22 novembre 1985 Page 36-37SVM numéro 22 novembre 1985 Page 38-39SVM numéro 22 novembre 1985 Page 40-41SVM numéro 22 novembre 1985 Page 42-43SVM numéro 22 novembre 1985 Page 44-45SVM numéro 22 novembre 1985 Page 46-47SVM numéro 22 novembre 1985 Page 48-49SVM numéro 22 novembre 1985 Page 50-51SVM numéro 22 novembre 1985 Page 52-53SVM numéro 22 novembre 1985 Page 54-55SVM numéro 22 novembre 1985 Page 56-57SVM numéro 22 novembre 1985 Page 58-59SVM numéro 22 novembre 1985 Page 60-61SVM numéro 22 novembre 1985 Page 62-63SVM numéro 22 novembre 1985 Page 64-65SVM numéro 22 novembre 1985 Page 66-67SVM numéro 22 novembre 1985 Page 68-69SVM numéro 22 novembre 1985 Page 70-71SVM numéro 22 novembre 1985 Page 72-73SVM numéro 22 novembre 1985 Page 74-75SVM numéro 22 novembre 1985 Page 76-77SVM numéro 22 novembre 1985 Page 78-79SVM numéro 22 novembre 1985 Page 80-81SVM numéro 22 novembre 1985 Page 82-83SVM numéro 22 novembre 1985 Page 84-85SVM numéro 22 novembre 1985 Page 86-87SVM numéro 22 novembre 1985 Page 88-89SVM numéro 22 novembre 1985 Page 90-91SVM numéro 22 novembre 1985 Page 92-93SVM numéro 22 novembre 1985 Page 94-95SVM numéro 22 novembre 1985 Page 96-97SVM numéro 22 novembre 1985 Page 98-99SVM numéro 22 novembre 1985 Page 100-101SVM numéro 22 novembre 1985 Page 102-103SVM numéro 22 novembre 1985 Page 104-105SVM numéro 22 novembre 1985 Page 106-107SVM numéro 22 novembre 1985 Page 108-109SVM numéro 22 novembre 1985 Page 110-111SVM numéro 22 novembre 1985 Page 112-113SVM numéro 22 novembre 1985 Page 114-115SVM numéro 22 novembre 1985 Page 116-117SVM numéro 22 novembre 1985 Page 118-119SVM numéro 22 novembre 1985 Page 120-121SVM numéro 22 novembre 1985 Page 122-123SVM numéro 22 novembre 1985 Page 124-125SVM numéro 22 novembre 1985 Page 126-127SVM numéro 22 novembre 1985 Page 128-129SVM numéro 22 novembre 1985 Page 130-131SVM numéro 22 novembre 1985 Page 132-133SVM numéro 22 novembre 1985 Page 134-135SVM numéro 22 novembre 1985 Page 136-137SVM numéro 22 novembre 1985 Page 138-139SVM numéro 22 novembre 1985 Page 140-141SVM numéro 22 novembre 1985 Page 142-143SVM numéro 22 novembre 1985 Page 144-145SVM numéro 22 novembre 1985 Page 146-147SVM numéro 22 novembre 1985 Page 148-149SVM numéro 22 novembre 1985 Page 150-151SVM numéro 22 novembre 1985 Page 152-153SVM numéro 22 novembre 1985 Page 154-155SVM numéro 22 novembre 1985 Page 156-157SVM numéro 22 novembre 1985 Page 158-159SVM numéro 22 novembre 1985 Page 160-161SVM numéro 22 novembre 1985 Page 162-163SVM numéro 22 novembre 1985 Page 164-165SVM numéro 22 novembre 1985 Page 166-167SVM numéro 22 novembre 1985 Page 168-169SVM numéro 22 novembre 1985 Page 170-171SVM numéro 22 novembre 1985 Page 172-173SVM numéro 22 novembre 1985 Page 174-175SVM numéro 22 novembre 1985 Page 176-177SVM numéro 22 novembre 1985 Page 178-179SVM numéro 22 novembre 1985 Page 180-181SVM numéro 22 novembre 1985 Page 182-183SVM numéro 22 novembre 1985 Page 184-185SVM numéro 22 novembre 1985 Page 186-187SVM numéro 22 novembre 1985 Page 188-189SVM numéro 22 novembre 1985 Page 190-191SVM numéro 22 novembre 1985 Page 192-193SVM numéro 22 novembre 1985 Page 194-195SVM numéro 22 novembre 1985 Page 196