SVM n°22 novembre 1985
SVM n°22 novembre 1985
  • Prix facial : 17 F

  • Parution : n°22 de novembre 1985

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (203 x 280) mm

  • Nombre de pages : 196

  • Taille du fichier PDF : 235 Mo

  • Dans ce numéro : 5 vérités sur le TO9 de Thomson.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
MAGAZINE 50 (Au milieu d'une industrie saisie par le doute et le marasme, il y a deux constructeurs de micro-informatique dont les profits continuent de grimper de trimestre en trimestre, qui affichent une insolente santé commerciale, financière et technologique, et dont l'avenir ne semble obscurci par aucun nuage : l'américain Compaq, leader mondial du micro-ordinateur professionnel DE LA compatible IBM, et l'anglais Amstrad, champion de l'ordinateur familial et semi-professionnel à très bas prix. Ils sont deux, et ils sont les seuls. On aurait bien du mal à en trouver un 1 Rod Canion (Compaq) : lliii.J.-llm !!! B==:..J RodCanion, P-DGdeCompaq. l'esclave, c'est IBM AVEC UNE GAMME QUI COMPORTE aujourd'hui quatre micro-ordinateurs professionnels, deux compatibles avec l'IBM PC et deux compatibles avec l'IBM PC-AT, Compaq a réalisé jusqu'ici des résultats qui laissent rêveur. Trois cent mille machines vendues depuis janvier 1983, date de lancement du premier modèle. Cent onze millions de dollars de chiffre d'affaires dès la première année d'existence (un record dans l'histoire des Etats-Unis, dit Compaq). Trois fois plus dès 1984, soit 329 millions (un record de croissance pour le second exercice d'une société informatique, dit Compaq). Et ça continue cette année : les bénéfices du deuxième trimestre 1985 se sont envolés de plus de 500% par rapport au trimestre correspondant de 1984 ! Cela va-t-il durer ? Jusqu'ici, la plupart des observateurs estimaient que le marché des compatibles IBM, ordinateurs capables d'utiliser tels quels la plupart des logiciels et des cartes d'extension destinés à IBM, était dangereux pour ceux qui s'y aventuraient. Certes, pensaient-ils, il est possible de faire de l'argent rapidement en proposant des ordinateurs un peu meilleurs ou un peu moins chers Suite page 52 SCIEl'ICE lit VIE JlllCKO 1'1°ll - l'IOVEJllBKE 1985
AlanSugar, P-DG d'Amstrad. troisième, sauf à chercher chez des constructeurs très spécialisés exploitant des créneaux très étroits. On serait même tenté de dire que Compaq et Amstrad sont les seuls constructeurs informatiques tout court à tirer leur épingle du jeu, tant le tassement de la croissance a ébranlé tout le monde, jusqu'aux spécialistes du mini-ordinateur comme Digital et Hewlett-Packard, voire des gros ordinateurs comme IBM lui-même. @ ra.5 EUSSITE Comment font-ils ? Ont-ils un secret ? La réponse est oui. Rod Canion, président de Compaq, et Alan Sugar, président d'Amstrad, l'ont expliqué à SVM. Prenez-en de la graine. Alan Sugar (Amstrad) : le prix d'abord 0 N SAIT BIEN QUE LA MICRO infonnatique est le royaume des surprises ; mais le phénomène Amstrad, ce n'est plus de la sur prise, c'est du mystère. Amstrad est l'unique représentant en bonne santé d'un secteur bien malade : l'infonnatique familiale. Bonne santé est d'ailleurs une litote. En un an et demi, depuis le lancement du premier modèle en avril 1984, 800 000 machines ont été ven dues dans le monde, dont600 000 rien qu'entre janvier et octobre 1985. La société prévoit de vendre au moins 500 000 exemplaires en un an de son dernier modèle, la machine de SCIEl'ICE lt VIE JlllCRO 1'1° 22• l'IOVEJllBRE 1985 traitement de texte PCW 8256 (voir notre banc d'essai dans SVM n°21). Ce succès instantané est le fait d'une société qui n'avait jamais touché à l'infonnatique auparavant : Amstrad n'étaitjusquelà connu que des amateurs de hifi pour ses chaînes stéréo très bon marché, ses téléviseurs et ses magnétoscopes.• Mals quand donc Amstrad fera-t-11 fallllte ? •, grom melaient des concurrents agacés, dans les allées du dernier SICOB. Certainement pas demain, en tous cas, à en juger par l'attrait qu'exercent sur les consommateurs des prix systématiquement imbattables. Deux mille Suite page 54 51



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 22 novembre 1985 Page 1SVM numéro 22 novembre 1985 Page 2-3SVM numéro 22 novembre 1985 Page 4-5SVM numéro 22 novembre 1985 Page 6-7SVM numéro 22 novembre 1985 Page 8-9SVM numéro 22 novembre 1985 Page 10-11SVM numéro 22 novembre 1985 Page 12-13SVM numéro 22 novembre 1985 Page 14-15SVM numéro 22 novembre 1985 Page 16-17SVM numéro 22 novembre 1985 Page 18-19SVM numéro 22 novembre 1985 Page 20-21SVM numéro 22 novembre 1985 Page 22-23SVM numéro 22 novembre 1985 Page 24-25SVM numéro 22 novembre 1985 Page 26-27SVM numéro 22 novembre 1985 Page 28-29SVM numéro 22 novembre 1985 Page 30-31SVM numéro 22 novembre 1985 Page 32-33SVM numéro 22 novembre 1985 Page 34-35SVM numéro 22 novembre 1985 Page 36-37SVM numéro 22 novembre 1985 Page 38-39SVM numéro 22 novembre 1985 Page 40-41SVM numéro 22 novembre 1985 Page 42-43SVM numéro 22 novembre 1985 Page 44-45SVM numéro 22 novembre 1985 Page 46-47SVM numéro 22 novembre 1985 Page 48-49SVM numéro 22 novembre 1985 Page 50-51SVM numéro 22 novembre 1985 Page 52-53SVM numéro 22 novembre 1985 Page 54-55SVM numéro 22 novembre 1985 Page 56-57SVM numéro 22 novembre 1985 Page 58-59SVM numéro 22 novembre 1985 Page 60-61SVM numéro 22 novembre 1985 Page 62-63SVM numéro 22 novembre 1985 Page 64-65SVM numéro 22 novembre 1985 Page 66-67SVM numéro 22 novembre 1985 Page 68-69SVM numéro 22 novembre 1985 Page 70-71SVM numéro 22 novembre 1985 Page 72-73SVM numéro 22 novembre 1985 Page 74-75SVM numéro 22 novembre 1985 Page 76-77SVM numéro 22 novembre 1985 Page 78-79SVM numéro 22 novembre 1985 Page 80-81SVM numéro 22 novembre 1985 Page 82-83SVM numéro 22 novembre 1985 Page 84-85SVM numéro 22 novembre 1985 Page 86-87SVM numéro 22 novembre 1985 Page 88-89SVM numéro 22 novembre 1985 Page 90-91SVM numéro 22 novembre 1985 Page 92-93SVM numéro 22 novembre 1985 Page 94-95SVM numéro 22 novembre 1985 Page 96-97SVM numéro 22 novembre 1985 Page 98-99SVM numéro 22 novembre 1985 Page 100-101SVM numéro 22 novembre 1985 Page 102-103SVM numéro 22 novembre 1985 Page 104-105SVM numéro 22 novembre 1985 Page 106-107SVM numéro 22 novembre 1985 Page 108-109SVM numéro 22 novembre 1985 Page 110-111SVM numéro 22 novembre 1985 Page 112-113SVM numéro 22 novembre 1985 Page 114-115SVM numéro 22 novembre 1985 Page 116-117SVM numéro 22 novembre 1985 Page 118-119SVM numéro 22 novembre 1985 Page 120-121SVM numéro 22 novembre 1985 Page 122-123SVM numéro 22 novembre 1985 Page 124-125SVM numéro 22 novembre 1985 Page 126-127SVM numéro 22 novembre 1985 Page 128-129SVM numéro 22 novembre 1985 Page 130-131SVM numéro 22 novembre 1985 Page 132-133SVM numéro 22 novembre 1985 Page 134-135SVM numéro 22 novembre 1985 Page 136-137SVM numéro 22 novembre 1985 Page 138-139SVM numéro 22 novembre 1985 Page 140-141SVM numéro 22 novembre 1985 Page 142-143SVM numéro 22 novembre 1985 Page 144-145SVM numéro 22 novembre 1985 Page 146-147SVM numéro 22 novembre 1985 Page 148-149SVM numéro 22 novembre 1985 Page 150-151SVM numéro 22 novembre 1985 Page 152-153SVM numéro 22 novembre 1985 Page 154-155SVM numéro 22 novembre 1985 Page 156-157SVM numéro 22 novembre 1985 Page 158-159SVM numéro 22 novembre 1985 Page 160-161SVM numéro 22 novembre 1985 Page 162-163SVM numéro 22 novembre 1985 Page 164-165SVM numéro 22 novembre 1985 Page 166-167SVM numéro 22 novembre 1985 Page 168-169SVM numéro 22 novembre 1985 Page 170-171SVM numéro 22 novembre 1985 Page 172-173SVM numéro 22 novembre 1985 Page 174-175SVM numéro 22 novembre 1985 Page 176-177SVM numéro 22 novembre 1985 Page 178-179SVM numéro 22 novembre 1985 Page 180-181SVM numéro 22 novembre 1985 Page 182-183SVM numéro 22 novembre 1985 Page 184-185SVM numéro 22 novembre 1985 Page 186-187SVM numéro 22 novembre 1985 Page 188-189SVM numéro 22 novembre 1985 Page 190-191SVM numéro 22 novembre 1985 Page 192-193SVM numéro 22 novembre 1985 Page 194-195SVM numéro 22 novembre 1985 Page 196