SVM n°22 novembre 1985
SVM n°22 novembre 1985
  • Prix facial : 17 F

  • Parution : n°22 de novembre 1985

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (203 x 280) mm

  • Nombre de pages : 196

  • Taille du fichier PDF : 235 Mo

  • Dans ce numéro : 5 vérités sur le TO9 de Thomson.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
CARACTl ! RllTIQUH Tl ! CHNIQUES Processeur : Z 80 - Mémoire : 64 K - Clavier : OWERTY, pavé, numérique - A:"fichage : 80 colon-' : t 1 0 rir d i " imprimante, user et 110 - Son : stt.féo, haut par1eur incorporé et contrôle de volume - Progiciels : 50 au lancement - Et1tpansion : manette de jeux, modulateur îV. intertace série et lecteur de disquette. AMSTRADDD1 avec san alimentaon et san interface 1995'A crédit (CETELEM) au comptant + 6 mensualttés de..,W avec assurance Coll ! tolal du cr6dlt cmc - : 135,80'TIG24,35" AMSTRADFD2 2- unlt6 1an1 lntrface contr61eur 1590'marché. Bien sûr, les cassettes suffisent aux jeux d'ordinateur. Seulement, lorsque l'on aborde la programmation ou les programmes plus sérieux, l'accés direct offre des possibilités inégalées. Cependant, vous ne pouvez vous contenter de brancher un lecteur de disquettes sur un ordinateur : vous devez disposer en outre d'un logiciel adapté afin de tirer le plus grand profit de cette capacité de vitesse et de rangement nettement accrue. Le 001-1 d'AMSTRAO comporte une série complête d'extensions sur le Basic permettant à 1a disquette de fonctionner avec des fiches conçues au départ pour une cassette. Le logiciel s'occupe de l'ensemble de la gestion du fichier : les fiches du CP/M peuvent ainsi cohabiter avec les fiches AMSDOS. Et qui plus est, l'AMSOOS et le CP/M sont en mesure de partager leurs fiches de données. Tout utilisateur du CPC 464 digne de ce titre comprend parfaitement Le 001-1 est fourni avec tout son dispositif d'alimentation courant et un pourquoi les lecteurs de disquettes s'imposent de plus en plus sur le segment de branchement des corn- 11Ü1 : J ; l I, r ! j : i i =133:ii ; t•l:1 tJt ; J ! il§lt 1ll mandes placé pour plus de sécurité sur le canal de l'interface de la disquette à- Varrière du CPC464. ôn peut également brancher une seconde unité de lecteur de disquettes (AMSTRAD FOI) afin de doubler la capacité de la disquette et de simplifier la copie des fiches et l'exécution de disques de sécurité. Un deuxième interface n'est pas nécessaire. DIMENSIONS : Lecteur de cassettes : Taille : 75(H) x 105(W) x 280(0) mm Poids : 1,6 kg Voltage : 240V AC 50 Hz. Interface : Taille : 75(H) X 165(W) X 35(0) mm Poids : 0,2 kg. A mesure que les ordinateurs personnels à usage familial ou de petites entreprises de viennent des éléments indispensables de la vie moderne, il se crée une demande toujours plus grande pour des imprimantes compactes, lé gères, de haute qualité mais deprix raisonna ble. L'imprimante CENTRONICS GLP 3101 a justement été conçue pour fonctionner avec des ordinateurs personnels. Elle offre des ca ractéristiques que l'on ne trouve pas toujours sur les autres imprimantes du même ordre de prix, telles qu'une tete d'impression à matrice de 9 aiguilles, de très petite taille et 9arantie pour une longue dilrée de vie, impression à recherche logique bidirectionnelle pour textes et unidirectionnelle pour graphiques, à 50 caractères par seconde et un fonctionnement plus silencieux. Elle P.résente également un choix recherché de différents types de caractères tels que ASCII 96, caractères graphiques et caractères internationaux. Elle imprime le papier feuille à feuille, mais peut aussi imprimer le papier à pliage paravent et le papier en rouleau, grâce a son dispositif d'alimentation auto mati que en option. Pour plus de maniabilité, son, panneau de commande avec touches de mise en marche et d'arrêt (ON/OFF), de connection (ON UNE), d'alimentation par ligne (LF) et indi cateurs de mise sous tension (POWÈR)et d'er reur (ERROR) se trouve placé à l'avant de l'imprimante. Fabriquée et essayée selon des nor mes très sévères, le CENTRONICS GLP 31 01 est une unité de grande fiabilité qui offrira de bons et loyaux services. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES Méthode d'impression : matrice de points à impact Tête d'impression 9 aiguilles - Vitesse d'impression : 50 cps Direction d'impression : à recherche logique bidirectionnelle pour caractè res standards, elargis. condensés ou gras ; unidi rectionnelle pour indices supérieurs et inférieurs. profil binaire et caractères graphiques - Nombre de copies. original plus 2 copies Jeux de caractères : 96 caractères ASCII ; 48 caractères européens ; 16 caractères grecques ; 48 caractères graphiques ; 16 symboles mathématiques et au tres, 5 symboles Vitesse : 250 mis a pas d'interligne de 1/6", 4 lignes/sen continu (FF) Caractères par ligne : normal, 80 car/ligne (10cpi) ; élargis, 40 car/ligne (5 cpi) ; condensés. 132 car/ligne (17 cpi) ; condensés élargis, 66 carnigne (8,5 cpi) - Mode alimentation papier : par friction ; par picots (option) Type et largeurs de papier : feuille àfeuille(A4) 201.8mm ; Lettre216mm ; Phage paravent (option) 101, 6mm à 254mm, Rouleau (op­ tion) 210,8mm ou 216mm Ruban : largeur 8mm ; longueur 10m ; type_ : en tissus. continu ou cassëtte ; coureur noir 01mens1ons 333(l)- x 190(P) x 70(H) mm - Poids. 3 kg Température : 5°C à 35°C Humidité : 20 à 80% Niveau bruit moins de 60dB en fonctionnement Alimenta t1on : 117. 220 ou 240 V Consommation : 30 VA lntertace standard parallèle 8 bits Fonctions di verses détection positionnement. détection fin de papier, auto-impression, mise en réser1e hexadecimale. 1995'
L'AMSTRAD CPC 664 Pro comprend un lecteur de diskette, à la place du lecteur de cassette, ce qui le transforme en un micro ordinateur très perform,.,.,t, à l'usage des petittJ et moyennes entreprises. A notre connaissance, ce CPC 664 est le seul micro sous CPM 80 à descendre sous la barre des 4500 F, avec un dise et un moniteur. La révolution AMSTRAD est en route, la concurrence doit en être bien malheureuse. Amstrad PCW 8526 Quantités limitées - Nous prenons les réservations AMSTRAD CPC 664 C version moniteur couleur complet, avec ses câbles prêt à l'emploi 529QF Machine traitement de texte complète avec imprimante intégrée : rv:tnéute résolution 6990'• clavier 82 touches• 256 K RAM• imprimante rapide intégrée• extensions possibles (nombreux types de caractères)• option : second drive dur• chargement automatique 1 Mo feuille à feuille• CP/M plus avec GSX et Dr Logo Une progrHalon logique : Encouragés par l'immense succès des systèmes AMSTRAD CPC464 ET CPC664 et mûs par la même impulsion novatrice, nous sommes fiers de vous présenter le CPC6128. Fidèle à notre concept de compatibilité, le CPC6128 fonctionne avec les logiciels de ses deux prédécesseurs et dispose en outre d'une RAM supplémentaire de 64Ko pour explortation du système CP/M et autres applications utilisateur. CP/M PLua : Le système CP/M Plus, appelé également CP/M 3.1, offre une grande facilité d'accès à la bibliothèque des logiciels CP/M80. Les 61 Ko de TPA (Transient Program Array ou "tableau de programme transitoire") fournissent à tous les programmes CP/M 80 une vaste capacité d'exploitation et tout l'espace requis pour le stockage des données. Bien que compatibles entre elles, les versions CP/M Plus et CP/M 2.2 sont toutes deux disponibles pour vous permettre d'exploiter sans modification les applications développées avec le système CP/M 2.2. La plupart des logiciels CP/M 2.2 peuvent bénéficier des nombreuses améliorations du CP/M Plus, sans risque de conflit. La fonction d'émulation des terminaux, intégrée au CP/M Plus, permet d'installer directement des logiciels configurés pour l'exploitation d'écrans aux caractéristiques analogues à celles des terminaux VT52 et Zenith Z19/Z29. QSX : Grâce au système d'extension graphique GSX fourni avec le CP/M Plus, les programmes d'application peuvent adresser imprimantes, tables tracantes et écrans utilisant des instructions standard ; la notion de portabilité des programmes CP/M est ainsi élargie au-delà des seuls écrans de texte. Il est possible, en outre, d'interfacer les logiciels bénéficiant du GSX avec un grand nombre d'imprimantes, pour obtenir des copies sur papier de graphiques, diagrammes, etc... Dr. LOGO : Tandis que LOGO de Digital Research poursuit ses investigations dans le monde de l'enseignement. assisté par ordinateur, la capacité accrue du 6128 permet d'étendre le logiciel Dr. LOGO, utilisé précédemment sous CP/M 2.2. Et bien entendu, les programmes écrits sous CP/M 2.2 jouissent d'une compatibilité ascendante. LH dlaquettH : Avec son système de disquettes intégré, le CPC664 a ouvert la voie du futur ; le CPC6128 reprend le flambeau : offrant à une clientèle de plus en plus exigeante une informatique à disquettes pour un prix abordable, il réconcilie enfin les performances de l'informatique personnelle avec les coûts des ordinateurs individuels. Les disquettes de tous les systèmes AMSTRAD sont interchangeables, mais les programmes bénéficiant des améliorations du CP/M Plus et du système GSX ne tournent pas, on s'en doute, sur les systèmes dépourvus de ces avantages. Derrière le CPC6128 s'inscrit, en fait, l'un des noms les plus prestigieux de l'informatique britannique. Par ailleurs, le club des utilisateurs AMSTRAD et son mensuel jouissenl d'une solide réputation pour la qualité et la primeur des informations qu'ils diffuent. LH loglclela : Le CPC6128 accepte tous les logiciels sur disquette des CPC664 et CPC464/DDll et la quasi-totalité des logiciels'sur cassette du CPC464 (si un lecteur de cassette lui est raccordé, bien sûr). Il offre ainsi à l'utilisateur un choix fantastique de'. logiciels immédiatement disponibles, issus de la gamme étendue d'AMSOFT, et de produits existant sur le marché. -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 22 novembre 1985 Page 1SVM numéro 22 novembre 1985 Page 2-3SVM numéro 22 novembre 1985 Page 4-5SVM numéro 22 novembre 1985 Page 6-7SVM numéro 22 novembre 1985 Page 8-9SVM numéro 22 novembre 1985 Page 10-11SVM numéro 22 novembre 1985 Page 12-13SVM numéro 22 novembre 1985 Page 14-15SVM numéro 22 novembre 1985 Page 16-17SVM numéro 22 novembre 1985 Page 18-19SVM numéro 22 novembre 1985 Page 20-21SVM numéro 22 novembre 1985 Page 22-23SVM numéro 22 novembre 1985 Page 24-25SVM numéro 22 novembre 1985 Page 26-27SVM numéro 22 novembre 1985 Page 28-29SVM numéro 22 novembre 1985 Page 30-31SVM numéro 22 novembre 1985 Page 32-33SVM numéro 22 novembre 1985 Page 34-35SVM numéro 22 novembre 1985 Page 36-37SVM numéro 22 novembre 1985 Page 38-39SVM numéro 22 novembre 1985 Page 40-41SVM numéro 22 novembre 1985 Page 42-43SVM numéro 22 novembre 1985 Page 44-45SVM numéro 22 novembre 1985 Page 46-47SVM numéro 22 novembre 1985 Page 48-49SVM numéro 22 novembre 1985 Page 50-51SVM numéro 22 novembre 1985 Page 52-53SVM numéro 22 novembre 1985 Page 54-55SVM numéro 22 novembre 1985 Page 56-57SVM numéro 22 novembre 1985 Page 58-59SVM numéro 22 novembre 1985 Page 60-61SVM numéro 22 novembre 1985 Page 62-63SVM numéro 22 novembre 1985 Page 64-65SVM numéro 22 novembre 1985 Page 66-67SVM numéro 22 novembre 1985 Page 68-69SVM numéro 22 novembre 1985 Page 70-71SVM numéro 22 novembre 1985 Page 72-73SVM numéro 22 novembre 1985 Page 74-75SVM numéro 22 novembre 1985 Page 76-77SVM numéro 22 novembre 1985 Page 78-79SVM numéro 22 novembre 1985 Page 80-81SVM numéro 22 novembre 1985 Page 82-83SVM numéro 22 novembre 1985 Page 84-85SVM numéro 22 novembre 1985 Page 86-87SVM numéro 22 novembre 1985 Page 88-89SVM numéro 22 novembre 1985 Page 90-91SVM numéro 22 novembre 1985 Page 92-93SVM numéro 22 novembre 1985 Page 94-95SVM numéro 22 novembre 1985 Page 96-97SVM numéro 22 novembre 1985 Page 98-99SVM numéro 22 novembre 1985 Page 100-101SVM numéro 22 novembre 1985 Page 102-103SVM numéro 22 novembre 1985 Page 104-105SVM numéro 22 novembre 1985 Page 106-107SVM numéro 22 novembre 1985 Page 108-109SVM numéro 22 novembre 1985 Page 110-111SVM numéro 22 novembre 1985 Page 112-113SVM numéro 22 novembre 1985 Page 114-115SVM numéro 22 novembre 1985 Page 116-117SVM numéro 22 novembre 1985 Page 118-119SVM numéro 22 novembre 1985 Page 120-121SVM numéro 22 novembre 1985 Page 122-123SVM numéro 22 novembre 1985 Page 124-125SVM numéro 22 novembre 1985 Page 126-127SVM numéro 22 novembre 1985 Page 128-129SVM numéro 22 novembre 1985 Page 130-131SVM numéro 22 novembre 1985 Page 132-133SVM numéro 22 novembre 1985 Page 134-135SVM numéro 22 novembre 1985 Page 136-137SVM numéro 22 novembre 1985 Page 138-139SVM numéro 22 novembre 1985 Page 140-141SVM numéro 22 novembre 1985 Page 142-143SVM numéro 22 novembre 1985 Page 144-145SVM numéro 22 novembre 1985 Page 146-147SVM numéro 22 novembre 1985 Page 148-149SVM numéro 22 novembre 1985 Page 150-151SVM numéro 22 novembre 1985 Page 152-153SVM numéro 22 novembre 1985 Page 154-155SVM numéro 22 novembre 1985 Page 156-157SVM numéro 22 novembre 1985 Page 158-159SVM numéro 22 novembre 1985 Page 160-161SVM numéro 22 novembre 1985 Page 162-163SVM numéro 22 novembre 1985 Page 164-165SVM numéro 22 novembre 1985 Page 166-167SVM numéro 22 novembre 1985 Page 168-169SVM numéro 22 novembre 1985 Page 170-171SVM numéro 22 novembre 1985 Page 172-173SVM numéro 22 novembre 1985 Page 174-175SVM numéro 22 novembre 1985 Page 176-177SVM numéro 22 novembre 1985 Page 178-179SVM numéro 22 novembre 1985 Page 180-181SVM numéro 22 novembre 1985 Page 182-183SVM numéro 22 novembre 1985 Page 184-185SVM numéro 22 novembre 1985 Page 186-187SVM numéro 22 novembre 1985 Page 188-189SVM numéro 22 novembre 1985 Page 190-191SVM numéro 22 novembre 1985 Page 192-193SVM numéro 22 novembre 1985 Page 194-195SVM numéro 22 novembre 1985 Page 196