SVM n°214 avril 2003
SVM n°214 avril 2003
  • Prix facial : 4 €

  • Parution : n°214 de avril 2003

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 202

  • Taille du fichier PDF : 178 Mo

  • Dans ce numéro : virus... prévenir, guérir et éradiquer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
pare-feu Outil composite, le pare-feu requiert de bonnes connaissances pour affiner ses paramètres les plus intimes. Ecran total contre les intrusions e pare-feu est un outil complexe, qui a longtemps été réservé aux administrateurs réseau et autres spécialistes ès sécurité. Pour sa diffusion dans le grand public, les éditeurs ont simplifié l'usage des paramétrages, avec des bonheurs variés. En pratique, le but ultime du réglage d'un pare-feu est d'assurer une bonne protection contre les attaques et de moduler son mode de fonctionnement en fonction des conditions particulières (intégration au sein d'un réseau local avec partage de fichiers et/ou d'imprimantes, partage de connexion Internet), tout cela sans générer à tout bout de champ des messages d'alerte inutiles. Le paramétrage d'un pare-feu s'effectue à plusieurs niveaux. Quasiment tous les éditeurs ont opté pour un réglage du niveau général de sécurité par un curseur pouvant se déplacer entre différentes positions (3 à 5). Le niveau moyen constitue le niveau de référence, assurant une bonne sécurité tout en autorisant une navigation Internet sans problème ni message intempestif. La personnalisation des niveaux permet d'affiner ce réglage général : étendue du blocage des cornu svm l'ADSL en pratique KASPERSKY`ANTIHACKER Mie «. 1.011 *ai raarrre - Je « a*.rhoe. 6 racage de « {fb.0 blésa, A6 perrea Karobel (le skulà1 euttoileemn nover, Id* smille Mea é* eam kawm‘edlrebee,.1e4.1 eue p «.16 *embu d lm nome wotearca po* pœ ymnropan eur Irèmet 14:41.. {mamans Facile d'usage pour le novice, le parefeu de Kaspersky offre à l'utilisateur avancé des paramétrages pointus. KAinRix munications Internet, attitude face aux appelettes Java et contrôles ActiveX, types d'alertes. Les règles - qui déterminent la réaction du parefeu face aux connexions entrantes et sortantes - permettent d'aller encore beaucoup plus loin, par exemple en déterminant précisément les actions autorisées pour chaque protocole Windows. Dans le cadre du contrôle des logiciels accédant à Internet, un système similaire de règles s'applique. En pratique, chaque nouveau logiciel s'ouvrant sur Internet doit disposer de votre autorisation préalable, qui peut être temporaire ou permanente (de même que pour l'interdiction). Symantec automatise un peu la procédure dans son pare-feu Norton Internet Security, à l'aide d'une base de programmes courants qui seront identifiés et configurés automatiquement. Le paramétrage couvre aussi toutes les fonctions annexes : contrôle parental, anti-spam, blocage des publicités, etc.
Paramétrez votre pare-feu Nos conseils pour éviter que votre pare-feu refuse l'accès à certains sites Web ou affiche des messages d'alerte à tout bout de champ. Etat du système : Urgent X Q. Sécurité Acta& Persona Fiume Acmé Afficher les Détection d'intrusion Active options I Norton AnnVous Contrairement à Norton Antivirus, l'accès aux options générales d'Intemet Security ne s'effectue pas par le menu Options, qui conduit aux paramètres avancés que nous verrons plus loin. Déroulez "l'onglet" Norton Internet Security et cliquez à gauche sur Statut et paramètres. Cliquez sur Personal Firewall dans la rubrique Etat du système, puis sur le bouton Configurer à droite. Persona) firearall Régler le niveau Afin de définir plus librement le niveau de sécurité, cliquez sur Niveau personnalisé et faites votre choix : autoriser toutes les communications, tout bloquer sauf autorisation, ne bloquer que les chevaux de croie connus... Pour les "programmes" contenus dans les pages Web (appelettes Java, contrôles ActiveX), précisez "blocage", "confirmation requise", ou "autorisation". Un clic sur Niveau par défaut vous ramène aux réglages initiaux. Deplacez la glissière pour &Amr le niveau du pare-leu. - 1 - timesu d'alerte d Statuai:am d'abonnement ustes.m. taleseleur 1 romoves 1 Moyen (recommande) Vous alerte quand des programmes ess Les contrôles ActiveX et les applets Jaw, avenissement Masque les ports inutilisés, les rendant ordinateurs distants Choisir sa protection Cliquez sur l'onglet Personal Firewall. Le curseur est normalement sur le réglage Moyen, recommandé. Le réglage "Bas" limite un peu les alertes. Les grands logiciels (Internet Explorer, Outlook...) communiqueront sans avertissement. En réglage Elevé, chaque contrôle ActiveX et appelette Java réclame une validation. Au niveau maximal, la navigation devient vite fastidieuse sur des sites un peu riches. kderlrél et sur Ch. insisseeskérair que les utilisateurs Détecter les Unrque intrusions L"'Ad Sur l'écran Wise (général de Norton Internet Security, cliquez sur Détection d'intrusion, puis sur Configurer. Cochez les cases Activer la détection d'intrusion et Activer l'AutoBlock. Cliquez à gauche sur Niveau d'alerte. Ce curseur détermine le seuil de déclenchement des alertes. Il peut être poussé à Moyen, mais le mode Elevé est inutilisable, avec ses alertes incessantes. l'ADSL en pratque svm 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 214 avril 2003 Page 1SVM numéro 214 avril 2003 Page 2-3SVM numéro 214 avril 2003 Page 4-5SVM numéro 214 avril 2003 Page 6-7SVM numéro 214 avril 2003 Page 8-9SVM numéro 214 avril 2003 Page 10-11SVM numéro 214 avril 2003 Page 12-13SVM numéro 214 avril 2003 Page 14-15SVM numéro 214 avril 2003 Page 16-17SVM numéro 214 avril 2003 Page 18-19SVM numéro 214 avril 2003 Page 20-21SVM numéro 214 avril 2003 Page 22-23SVM numéro 214 avril 2003 Page 24-25SVM numéro 214 avril 2003 Page 26-27SVM numéro 214 avril 2003 Page 28-29SVM numéro 214 avril 2003 Page 30-31SVM numéro 214 avril 2003 Page 32-33SVM numéro 214 avril 2003 Page 34-35SVM numéro 214 avril 2003 Page 36-37SVM numéro 214 avril 2003 Page 38-39SVM numéro 214 avril 2003 Page 40-41SVM numéro 214 avril 2003 Page 42-43SVM numéro 214 avril 2003 Page 44-45SVM numéro 214 avril 2003 Page 46-47SVM numéro 214 avril 2003 Page 48-49SVM numéro 214 avril 2003 Page 50-51SVM numéro 214 avril 2003 Page 52-53SVM numéro 214 avril 2003 Page 54-55SVM numéro 214 avril 2003 Page 56-57SVM numéro 214 avril 2003 Page 58-59SVM numéro 214 avril 2003 Page 60-61SVM numéro 214 avril 2003 Page 62-63SVM numéro 214 avril 2003 Page 64-65SVM numéro 214 avril 2003 Page 66-67SVM numéro 214 avril 2003 Page 68-69SVM numéro 214 avril 2003 Page 70-71SVM numéro 214 avril 2003 Page 72-73SVM numéro 214 avril 2003 Page 74-75SVM numéro 214 avril 2003 Page 76-77SVM numéro 214 avril 2003 Page 78-79SVM numéro 214 avril 2003 Page 80-81SVM numéro 214 avril 2003 Page 82-83SVM numéro 214 avril 2003 Page 84-85SVM numéro 214 avril 2003 Page 86-87SVM numéro 214 avril 2003 Page 88-89SVM numéro 214 avril 2003 Page 90-91SVM numéro 214 avril 2003 Page 92-93SVM numéro 214 avril 2003 Page 94-95SVM numéro 214 avril 2003 Page 96-97SVM numéro 214 avril 2003 Page 98-99SVM numéro 214 avril 2003 Page 100-101SVM numéro 214 avril 2003 Page 102-103SVM numéro 214 avril 2003 Page 104-105SVM numéro 214 avril 2003 Page 106-107SVM numéro 214 avril 2003 Page 108-109SVM numéro 214 avril 2003 Page 110-111SVM numéro 214 avril 2003 Page 112-113SVM numéro 214 avril 2003 Page 114-115SVM numéro 214 avril 2003 Page 116-117SVM numéro 214 avril 2003 Page 118-119SVM numéro 214 avril 2003 Page 120-121SVM numéro 214 avril 2003 Page 122-123SVM numéro 214 avril 2003 Page 124-125SVM numéro 214 avril 2003 Page 126-127SVM numéro 214 avril 2003 Page 128-129SVM numéro 214 avril 2003 Page 130-131SVM numéro 214 avril 2003 Page 132-133SVM numéro 214 avril 2003 Page 134-135SVM numéro 214 avril 2003 Page 136-137SVM numéro 214 avril 2003 Page 138-139SVM numéro 214 avril 2003 Page 140-141SVM numéro 214 avril 2003 Page 142-143SVM numéro 214 avril 2003 Page 144-145SVM numéro 214 avril 2003 Page 146-147SVM numéro 214 avril 2003 Page 148-149SVM numéro 214 avril 2003 Page 150-151SVM numéro 214 avril 2003 Page 152-153SVM numéro 214 avril 2003 Page 154-155SVM numéro 214 avril 2003 Page 156-157SVM numéro 214 avril 2003 Page 158-159SVM numéro 214 avril 2003 Page 160-161SVM numéro 214 avril 2003 Page 162-163SVM numéro 214 avril 2003 Page 164-165SVM numéro 214 avril 2003 Page 166-167SVM numéro 214 avril 2003 Page 168-169SVM numéro 214 avril 2003 Page 170-171SVM numéro 214 avril 2003 Page 172-173SVM numéro 214 avril 2003 Page 174-175SVM numéro 214 avril 2003 Page 176-177SVM numéro 214 avril 2003 Page 178-179SVM numéro 214 avril 2003 Page 180-181SVM numéro 214 avril 2003 Page 182-183SVM numéro 214 avril 2003 Page 184-185SVM numéro 214 avril 2003 Page 186-187SVM numéro 214 avril 2003 Page 188-189SVM numéro 214 avril 2003 Page 190-191SVM numéro 214 avril 2003 Page 192-193SVM numéro 214 avril 2003 Page 194-195SVM numéro 214 avril 2003 Page 196-197SVM numéro 214 avril 2003 Page 198-199SVM numéro 214 avril 2003 Page 200-201SVM numéro 214 avril 2003 Page 202