SVM n°214 avril 2003
SVM n°214 avril 2003
  • Prix facial : 4 €

  • Parution : n°214 de avril 2003

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 202

  • Taille du fichier PDF : 178 Mo

  • Dans ce numéro : virus... prévenir, guérir et éradiquer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
1 y antivirus Un boulier contre les épidémies L'installation d'un antivirus tenu à jour reste un moyen sûr de prévenir ou réparer l'infection. existe aujourd'hui plus de 60000 virus sur PC. Au sens strict du terme, l'appellation "virus" est réservée aux programmes contagieux, capables de s'autodupliquer, mais elle est bien souvent étendue à d'autres programmes nocifs (vers, chevaux de Troie, bombes logiques, appelettes Java et contrôles ActiveX dangereux), incapables de se multiplier par eux-mêmes. Les virus se manifestent par un spectre extrêmement diversifié d'actions. Nticrmoft Wonl haro Vira*. der., Me ln le. tere.p (4mr f orle. k/aDaenExemple de macro virus, Word97.Techno infecte les macros "globales" et les autres documents Word. Il désactive la protection antivirale du logiciel et verrouille les documents après son passage. Même une fois le virus éradiqué, il reste impossible de modifier les documents qui ont été infectés. to svm l'ADSL en pratique Certains se limitent à l'affichage d'un message, d'autres perturbent ou ralentissent le fonctionnement du système, mais les plus dangereux sont capables d'effacer tout ou partie des données du disque dur et d'interdire alors le redémarrage du système, voire la détection du disque (virus CIH et ses variantes). Vers et chevaux deTroie, pour leur part, jouent les espions, en transmettant des informations confidentielles ou en permettant l'intrusion d'un pirate dans le poste infecté. Les modes de diffusion de ces programmes pernicieux sont tout aussi variés. Limités pendant longtemps à tolu Wall LU'lutaie Chaos Wd/Ualfla Certains virus infectent les logiciels de Windows (les fichiers se terminant par.exe). Par exemple, Win32.Bee renomme les fichiers.exe du dossier courant en.3x3. Ce virus peut aussi se propager par le biais d'un canal IRC de messagerie instantanée, ouvert par le programme mIRC.
I I Produit/éditeur Prix Kaspersky Anti-Virus Personal 4 so € Kaspersky I k Notre avis Très efficace en détection et très rapide mais un peu complexe pour le novice. McAfee VirusScan 7.0 50 € Rapide et d'une bonne efficacité en dé- Network Associates tection, mais perfectible en réparation. Norton Antivirus 2003 60 € Un outil efficace et complet, bien Symantec adapté aux novices comme aux utilisateurs avancés. Panda Antivirus Platinium 7.0 70 € Une interface ergonomique et un Panda Software traitement efficace des fichiers infectés, mais des oublis en détection. PC Catin 9 56 € Une couverture étendue des risques et Trend Micro une interface adaptée aux utilisateurs de tous niveaux. deux catégories — virus de boot, se déclenchant à la lecture de l'amorce des disquettes et disques durs, et virus exécutables (.com,.exe...) — ils se propagent désormais par de nombreuses voies. Citons les virus macro, dont l'action, contrôlée par des fonctionsVisual Basic, se déclenche à l'ouverture d'un document Office infecté (Word avant tout, mais aussi Excel et Powerpoint). De la même manière, les virus de scripts tel I Love You, utilisent les commandes Visual Basic pour multiplier les vecteurs de contagion : envoi de pièces jointes infectées dans un mail, contagion de fichiers, diffusion par messagerie instantanée (IRC - Internet Relay Chat). Les virus de mail utilisent quant à eux le carnet d'adresses de l'utilisateur pour se communiquer à tous les contacts. Il faut savoir que, dans certains cas (KIez, Nlimda), l'infection peut être activée sans que la pièce jointe ait été ouverte, la simple prévisualisation du message pouvant suffire ! Pour faire face à cette diversité, les antivirus multiplient les protections : reconnaissance des virus selon une signature numérique spécifique, analyse comportementale des programmes suspects, filtrage des pièces jointes dont rextension" (les trois lettres qui terminent le nom du fichier) semble douteuse, parade contre la désactivation de l'antivirus, etc. Cette veille est assurée en permanence par un logiciel appelé "bouclier", le "scanner" se chargeant d'analyser le disque dur à la demande. l'ADSL e pranque SVM 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 214 avril 2003 Page 1SVM numéro 214 avril 2003 Page 2-3SVM numéro 214 avril 2003 Page 4-5SVM numéro 214 avril 2003 Page 6-7SVM numéro 214 avril 2003 Page 8-9SVM numéro 214 avril 2003 Page 10-11SVM numéro 214 avril 2003 Page 12-13SVM numéro 214 avril 2003 Page 14-15SVM numéro 214 avril 2003 Page 16-17SVM numéro 214 avril 2003 Page 18-19SVM numéro 214 avril 2003 Page 20-21SVM numéro 214 avril 2003 Page 22-23SVM numéro 214 avril 2003 Page 24-25SVM numéro 214 avril 2003 Page 26-27SVM numéro 214 avril 2003 Page 28-29SVM numéro 214 avril 2003 Page 30-31SVM numéro 214 avril 2003 Page 32-33SVM numéro 214 avril 2003 Page 34-35SVM numéro 214 avril 2003 Page 36-37SVM numéro 214 avril 2003 Page 38-39SVM numéro 214 avril 2003 Page 40-41SVM numéro 214 avril 2003 Page 42-43SVM numéro 214 avril 2003 Page 44-45SVM numéro 214 avril 2003 Page 46-47SVM numéro 214 avril 2003 Page 48-49SVM numéro 214 avril 2003 Page 50-51SVM numéro 214 avril 2003 Page 52-53SVM numéro 214 avril 2003 Page 54-55SVM numéro 214 avril 2003 Page 56-57SVM numéro 214 avril 2003 Page 58-59SVM numéro 214 avril 2003 Page 60-61SVM numéro 214 avril 2003 Page 62-63SVM numéro 214 avril 2003 Page 64-65SVM numéro 214 avril 2003 Page 66-67SVM numéro 214 avril 2003 Page 68-69SVM numéro 214 avril 2003 Page 70-71SVM numéro 214 avril 2003 Page 72-73SVM numéro 214 avril 2003 Page 74-75SVM numéro 214 avril 2003 Page 76-77SVM numéro 214 avril 2003 Page 78-79SVM numéro 214 avril 2003 Page 80-81SVM numéro 214 avril 2003 Page 82-83SVM numéro 214 avril 2003 Page 84-85SVM numéro 214 avril 2003 Page 86-87SVM numéro 214 avril 2003 Page 88-89SVM numéro 214 avril 2003 Page 90-91SVM numéro 214 avril 2003 Page 92-93SVM numéro 214 avril 2003 Page 94-95SVM numéro 214 avril 2003 Page 96-97SVM numéro 214 avril 2003 Page 98-99SVM numéro 214 avril 2003 Page 100-101SVM numéro 214 avril 2003 Page 102-103SVM numéro 214 avril 2003 Page 104-105SVM numéro 214 avril 2003 Page 106-107SVM numéro 214 avril 2003 Page 108-109SVM numéro 214 avril 2003 Page 110-111SVM numéro 214 avril 2003 Page 112-113SVM numéro 214 avril 2003 Page 114-115SVM numéro 214 avril 2003 Page 116-117SVM numéro 214 avril 2003 Page 118-119SVM numéro 214 avril 2003 Page 120-121SVM numéro 214 avril 2003 Page 122-123SVM numéro 214 avril 2003 Page 124-125SVM numéro 214 avril 2003 Page 126-127SVM numéro 214 avril 2003 Page 128-129SVM numéro 214 avril 2003 Page 130-131SVM numéro 214 avril 2003 Page 132-133SVM numéro 214 avril 2003 Page 134-135SVM numéro 214 avril 2003 Page 136-137SVM numéro 214 avril 2003 Page 138-139SVM numéro 214 avril 2003 Page 140-141SVM numéro 214 avril 2003 Page 142-143SVM numéro 214 avril 2003 Page 144-145SVM numéro 214 avril 2003 Page 146-147SVM numéro 214 avril 2003 Page 148-149SVM numéro 214 avril 2003 Page 150-151SVM numéro 214 avril 2003 Page 152-153SVM numéro 214 avril 2003 Page 154-155SVM numéro 214 avril 2003 Page 156-157SVM numéro 214 avril 2003 Page 158-159SVM numéro 214 avril 2003 Page 160-161SVM numéro 214 avril 2003 Page 162-163SVM numéro 214 avril 2003 Page 164-165SVM numéro 214 avril 2003 Page 166-167SVM numéro 214 avril 2003 Page 168-169SVM numéro 214 avril 2003 Page 170-171SVM numéro 214 avril 2003 Page 172-173SVM numéro 214 avril 2003 Page 174-175SVM numéro 214 avril 2003 Page 176-177SVM numéro 214 avril 2003 Page 178-179SVM numéro 214 avril 2003 Page 180-181SVM numéro 214 avril 2003 Page 182-183SVM numéro 214 avril 2003 Page 184-185SVM numéro 214 avril 2003 Page 186-187SVM numéro 214 avril 2003 Page 188-189SVM numéro 214 avril 2003 Page 190-191SVM numéro 214 avril 2003 Page 192-193SVM numéro 214 avril 2003 Page 194-195SVM numéro 214 avril 2003 Page 196-197SVM numéro 214 avril 2003 Page 198-199SVM numéro 214 avril 2003 Page 200-201SVM numéro 214 avril 2003 Page 202