SVM n°214 avril 2003
SVM n°214 avril 2003
  • Prix facial : 4 €

  • Parution : n°214 de avril 2003

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 202

  • Taille du fichier PDF : 178 Mo

  • Dans ce numéro : virus... prévenir, guérir et éradiquer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
nonnes questions Comment savoir si l'on est infecté par un virus ? S ans une analyse minutieuse par un antivirus, il n'est, hélas, pas facile de savoir que l'on est infecté. Certains signes ne trompent pourtant pas : un message insultant qui surgit, des fichiers et des dossiers qui disparaissent, un comportement farfelu de Windows comme sur la photo d'écran ci-contre... De même, si quel - qu'un vous contacte pour vous dire qu'il ne comprend rien au mail que vous lui avez envoyé, alors que vous ne lui avez rien envoyé du tout, un virus s'est vraisemblablement servi de votre carnet d'adresses pour contaminer vos correspondants habituels ; dans ce cas, le premier réflexe à avoir est de couper votre connexion Internet ! Mais les signes sont bien souvent moins flagrants : Windows se met à ralentir sans raison ou refuse de démarrer, l'espace disque commence à manquer, le lecteur de CD s'ouvre inexplicablement... Sans compter les virus qui, profitant de l'absence d'une protection antivirale, restent sagement enfouis dans vos fichiers en attendant de se déclencher à une date fatidique. 6 SV M I ADSL en pratique Assurément. Les antivirus actuels découvrent plus de 98% des germes connus. Ils détectent même parfois des formes virales inédites contre lesquelles ils ne sont pas, a priori, armés. Quant aux pare-feu, ils vérifient méthodiquement que chaque logiciel ou site qui tente d'établir une conversation furtive possède toutes les autorisations requises. Mais à l'impossible, nul n'est tenu : si vous installez un antivirus après coup, le malin sera bel et bien éradiqué de votre disque dur, mais cela ne signifie pas forcément que tous vos fichiers endommagés seront récupérés. Si les antivirus parviennent à réparer certains fichiers et documents, vous evrez, hélas, parfois réinstaller votre système d'exploitation, et faire une croix sur des documents que vous n'aviez pas pris soin de sauvegarder.
Les secrets d'un ordinateur bien gardé Virus, vers, macro virus, détournement des ports de communication... le point sur les agissements des codes malveillants et des hackers, et les parades.fifutinées par l'industrie. Personal frimerait Windows Update Afin de réparer ses propres failles, le système de Microsoft comporte une fonction spéciale pour se mettre à jour automatiquement. L'antivirus 10 Quel est le champ d'action d'un antivirus ? Pour le savoir, tour d'horizon des principales souches virales du moment. 8'Le pare-feu 12 Sans lui, les pirates pourraient prendre le contrôle de votre ordinateur. Portrait-robot de ce cerbère efficace et dévoué. al 14 Pour éviter les incompatibilités d'humeur entre antivirus et parefeu, autant choisir une solution tout-en-un : une "suite". I A.11`,1 svm 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 214 avril 2003 Page 1SVM numéro 214 avril 2003 Page 2-3SVM numéro 214 avril 2003 Page 4-5SVM numéro 214 avril 2003 Page 6-7SVM numéro 214 avril 2003 Page 8-9SVM numéro 214 avril 2003 Page 10-11SVM numéro 214 avril 2003 Page 12-13SVM numéro 214 avril 2003 Page 14-15SVM numéro 214 avril 2003 Page 16-17SVM numéro 214 avril 2003 Page 18-19SVM numéro 214 avril 2003 Page 20-21SVM numéro 214 avril 2003 Page 22-23SVM numéro 214 avril 2003 Page 24-25SVM numéro 214 avril 2003 Page 26-27SVM numéro 214 avril 2003 Page 28-29SVM numéro 214 avril 2003 Page 30-31SVM numéro 214 avril 2003 Page 32-33SVM numéro 214 avril 2003 Page 34-35SVM numéro 214 avril 2003 Page 36-37SVM numéro 214 avril 2003 Page 38-39SVM numéro 214 avril 2003 Page 40-41SVM numéro 214 avril 2003 Page 42-43SVM numéro 214 avril 2003 Page 44-45SVM numéro 214 avril 2003 Page 46-47SVM numéro 214 avril 2003 Page 48-49SVM numéro 214 avril 2003 Page 50-51SVM numéro 214 avril 2003 Page 52-53SVM numéro 214 avril 2003 Page 54-55SVM numéro 214 avril 2003 Page 56-57SVM numéro 214 avril 2003 Page 58-59SVM numéro 214 avril 2003 Page 60-61SVM numéro 214 avril 2003 Page 62-63SVM numéro 214 avril 2003 Page 64-65SVM numéro 214 avril 2003 Page 66-67SVM numéro 214 avril 2003 Page 68-69SVM numéro 214 avril 2003 Page 70-71SVM numéro 214 avril 2003 Page 72-73SVM numéro 214 avril 2003 Page 74-75SVM numéro 214 avril 2003 Page 76-77SVM numéro 214 avril 2003 Page 78-79SVM numéro 214 avril 2003 Page 80-81SVM numéro 214 avril 2003 Page 82-83SVM numéro 214 avril 2003 Page 84-85SVM numéro 214 avril 2003 Page 86-87SVM numéro 214 avril 2003 Page 88-89SVM numéro 214 avril 2003 Page 90-91SVM numéro 214 avril 2003 Page 92-93SVM numéro 214 avril 2003 Page 94-95SVM numéro 214 avril 2003 Page 96-97SVM numéro 214 avril 2003 Page 98-99SVM numéro 214 avril 2003 Page 100-101SVM numéro 214 avril 2003 Page 102-103SVM numéro 214 avril 2003 Page 104-105SVM numéro 214 avril 2003 Page 106-107SVM numéro 214 avril 2003 Page 108-109SVM numéro 214 avril 2003 Page 110-111SVM numéro 214 avril 2003 Page 112-113SVM numéro 214 avril 2003 Page 114-115SVM numéro 214 avril 2003 Page 116-117SVM numéro 214 avril 2003 Page 118-119SVM numéro 214 avril 2003 Page 120-121SVM numéro 214 avril 2003 Page 122-123SVM numéro 214 avril 2003 Page 124-125SVM numéro 214 avril 2003 Page 126-127SVM numéro 214 avril 2003 Page 128-129SVM numéro 214 avril 2003 Page 130-131SVM numéro 214 avril 2003 Page 132-133SVM numéro 214 avril 2003 Page 134-135SVM numéro 214 avril 2003 Page 136-137SVM numéro 214 avril 2003 Page 138-139SVM numéro 214 avril 2003 Page 140-141SVM numéro 214 avril 2003 Page 142-143SVM numéro 214 avril 2003 Page 144-145SVM numéro 214 avril 2003 Page 146-147SVM numéro 214 avril 2003 Page 148-149SVM numéro 214 avril 2003 Page 150-151SVM numéro 214 avril 2003 Page 152-153SVM numéro 214 avril 2003 Page 154-155SVM numéro 214 avril 2003 Page 156-157SVM numéro 214 avril 2003 Page 158-159SVM numéro 214 avril 2003 Page 160-161SVM numéro 214 avril 2003 Page 162-163SVM numéro 214 avril 2003 Page 164-165SVM numéro 214 avril 2003 Page 166-167SVM numéro 214 avril 2003 Page 168-169SVM numéro 214 avril 2003 Page 170-171SVM numéro 214 avril 2003 Page 172-173SVM numéro 214 avril 2003 Page 174-175SVM numéro 214 avril 2003 Page 176-177SVM numéro 214 avril 2003 Page 178-179SVM numéro 214 avril 2003 Page 180-181SVM numéro 214 avril 2003 Page 182-183SVM numéro 214 avril 2003 Page 184-185SVM numéro 214 avril 2003 Page 186-187SVM numéro 214 avril 2003 Page 188-189SVM numéro 214 avril 2003 Page 190-191SVM numéro 214 avril 2003 Page 192-193SVM numéro 214 avril 2003 Page 194-195SVM numéro 214 avril 2003 Page 196-197SVM numéro 214 avril 2003 Page 198-199SVM numéro 214 avril 2003 Page 200-201SVM numéro 214 avril 2003 Page 202