SVM n°214 avril 2003
SVM n°214 avril 2003
  • Prix facial : 4 €

  • Parution : n°214 de avril 2003

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 202

  • Taille du fichier PDF : 178 Mo

  • Dans ce numéro : virus... prévenir, guérir et éradiquer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
les nouvelles frontières Un Front Side Bus à 800 MHz Véritable autoroute de données entre le processeur, le chipset et la mémoire vive, le bus système ou FSB (Front Side Bus) est crucial pour le niveau de performances du PC : de sa largeur et de sa rapidité dépendent la quantité de données transmise à chaque cycle d'horloge, autrement dit la bande passante. Avec l'arrivée du bus EV6 d'AMD et du Pentium 4 d'Intel, le bus gagne en efficacité. A chaque cycle d'horloge, ce n'est plus un seul mais deux (chez AMD) ou quatre paquets de données (chez Intel) qui sont transmis par le processeur. Avec la technologie "Quad Pumped" d'Intel, la fréquence réelle du bus - 100 ou 133 MHz - ô est quadruplée et passe à 400 et 533 MHz. Des fréquences qui seront largement dépassées par les prochains Pentium 4, prévus fin avril, dotés d'un bus à 200 MHz "Quad Pumped", soit 800 MHz ! On attend la réponse d'AMD, dont les derniers Athlon XP travaillent sur un FSB "réel" de 166 MHz DDR (Double Data Rate) équivalant à 333 MHz. PB. 1978 Le premier processeur pour PC, le 8086 d'Intel, est doté d'un bus 16 bits à 4,77 MHz. Mais c'est le 8088, moins efficace et moins cher, avec son bus 8 bits, qu'IBM retient pour ses machines en 1981. 1999 AMD introduit son Athlon, pourvu d'un bus EV6 à 100 MHz DDR développé par Alpha. A chaque cycle d'horloge, deux blocs de 64 bits de données sont transmis, ce qui équivaut à un bus de 200 MHz. 2003 200 MHz, c'est la fréquence de bus "réelle" des Pentium 4 prévus pour avril, équivalente à 800 MHz, grâce à la technologie "Quad Pumped" d'Intel, pour une bande passante processeur de 6,4 Go/s. Deux nouveaux logiciels dans Office Office 2003, c'est donc le nom ANNONCE officiel de la nouvelle version de la suite bureautique de Microsoft. Prévu pour la rentrée, Office 2003 intégrera XML, ce puissant langage conçu pour échanger facilement des données entre logiciels. Désormais, l'utilisateur d'Office pourra ajouter ses propres balises XML dans ses documents et faire de ses fichiers de vrais "réceptacles à données". Avec XML, on peut réutiliser les données d'un document Office dans un autre programme, ou, à l'inverse, importer des informations XML pour les intégrer dans son document. Office 2003 sera a a ea ae...caa e 24 svm Avril 2003 ‘eihie d'ailleurs livré avec un nouveau logiciel, Infopath, conçu pour agréger des données dans des formulaires. Discrètement, la protection des documents, baptisée IRM (Information Right Management), fait aussi son entrée. Avec la nouvelle icône "sens interdit", on restreint l'accès à un document ou à un e-mail. La technologie s'appuie, pour les particuliers, sur l'emploi d'un compte Passport. Plus surprenants, le nouvel Outlook, qui s'enrichit d'un très pratique système de recherche des mails et, surtout, OneNote (notre photo). Proche, en plus complet, du Journal Windows des Tablet PC, OneNote maîtrise l'encre électronique et permet donc de prendre des notes via le clavier, le stylet d'une tablette ou un microphone. On peut y stocker ses notes dans différents onglets ainsi que sur plusieurs pages, et y importer à peu près n'importe quel contenu par simple glisserdéposer : textes, photos, raccourcis ou bouts de documents divers. Coloré et très léger - on le quitte sans sauvegarder -, OneNote détonne dans cette version d'Office, plutôt axée grandes entreprises. Il sera d'ailleurs aussi commercialisé seul. E.L.B. Noos sans fil Dès cet été, Noos va louer à ses abonnés un modem-câble doté de fonctions routeur Wi-Fi. Le SBG1000 de Motorola, avec qui Noos est en discussion, permettra donc de surfer librement et de brancher plusieurs équipements, comme une console Xbox et un PC, sans avoir à acheter un routeur externe. Ce modem fonctionne uniquement sur le câble dans les villes ayant adopté la norme Docsis (11e-de-France et Toulon), et intègre, outre Wi-Fi, un port USB, un port imprimante, cinq ports Ethernet et un parefeu complet. Mini-prix, maxi débit 9 Telecom sort les griffes, jugez plutôt : l'Internet bas débit pour un temps de surf illimité à 20 euros, l'ADSL à moyen débit (128 Kbits/s) à 25 euros, l'ADSL à haut débit (512 Kbits/s) à 30 euros, et l'ADSL à très haut débit (1 024 Kbit/s) à 35 euros ! Jusqu'au 31 mai, tous ces forfaits Internet sont à 15 euros pendant les deux premiers mois d'abonnement. La contrainte : il faut adopter l'offre de téléphonie fixe à la présélection de 9 Telecom. IP fixe Le fournisseur d'accès Internet Free a annoncé qu'il offrirait dorénavant une adresse IP (identifiant sur Internet) fixe à tous ses abonnés au haut débit par ADSL. Pour les internautes, cette possibilité d'identifiant unique présente l'avantage de transformer leur ordinateur en serveur Web.
Remous autour de la loi sur l'économie numérique L'Assemblée nationale LOI a adopté, en première lecture, le projet de loi "pour la confiance dans l'économie numérique" (LEN), présenté par Nicole Fontaine, ministre de l'Industrie (notre photo). Un texte qui n'en finit pas de provoquer des remous dans le petit monde de l'Internet français. Des associations de défense des internautes telles que la Fil, la ligue Odebi ou encore l'Iris, dénoncent avec vigueur trois articles (43-8, 43-9 et 43-12) du projet de loi, qui confient aux hébergeurs la responsabilité de retirer tout Orgonizers jt China External Trade Illbr Development Council (CETRA) www.taiwantrade.com.tw contenu illicite de leurs serveurs. En clair, c'est l'hébergeur, et non la justice, qui devra interdire l'accès à un contenu illicite, s'il en apprend l'existence, sous peine de voir sa responsabilité pénale engagée. Les associations dénoncent une "e-justice privatisée" qui donnerait, de fait, un pouvoir de censure sur le Web aux prestataires techniques. Autre point d'achoppement, le filtrage de l'accès à Internet. Prévu par la loi, sur la décision d'un juge, il est notamment critiqué par l'Association des fournisseurs 5 Hsin-yi Rd., Sec. 5, Taipei, Taiwan 110, R.O.C. Tel : 886-2-2725-1111 Fax : 886-2-2725-1314 E-mail : computex@cetra.org.tw For more information, please contact the CETRA office : Taiwan Trade Center. Pans Tel : 33-1-56895300 Fax : 33-1-56895301 E-Mail : paris@cetra.org.tw d'accès (Afa), qui conteste l'efficacité de cette technique et son impact sur la qualité du service des FAI. Particulièrement critiqué dans l'hémicycle et par le rapporteur de la loi, le tout premier article assimile Internet à de la communication audiovisuelle, donc potentiellement régulable par le CSA. Devant les réticences de l'Assemblée, Nicole Fontaine a, selon l'AFP, proposé que, sur cette question, un "débat de fond" ait lieu avant l'été. E.L.B. Nicole Fontaine, ministre de l'Industrie et promotrice du projet de loi "pour la confiance dans l'économie numérique", a constaté que l'adoption de ce projet est à mille lieues d'avoir dissipé tous les problèmes... irà Ï ptI. 00.tw Taipei Computer Association (TCA) Sponsor Taipei World Trade Center Venue Taipei World Trade Center



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 214 avril 2003 Page 1SVM numéro 214 avril 2003 Page 2-3SVM numéro 214 avril 2003 Page 4-5SVM numéro 214 avril 2003 Page 6-7SVM numéro 214 avril 2003 Page 8-9SVM numéro 214 avril 2003 Page 10-11SVM numéro 214 avril 2003 Page 12-13SVM numéro 214 avril 2003 Page 14-15SVM numéro 214 avril 2003 Page 16-17SVM numéro 214 avril 2003 Page 18-19SVM numéro 214 avril 2003 Page 20-21SVM numéro 214 avril 2003 Page 22-23SVM numéro 214 avril 2003 Page 24-25SVM numéro 214 avril 2003 Page 26-27SVM numéro 214 avril 2003 Page 28-29SVM numéro 214 avril 2003 Page 30-31SVM numéro 214 avril 2003 Page 32-33SVM numéro 214 avril 2003 Page 34-35SVM numéro 214 avril 2003 Page 36-37SVM numéro 214 avril 2003 Page 38-39SVM numéro 214 avril 2003 Page 40-41SVM numéro 214 avril 2003 Page 42-43SVM numéro 214 avril 2003 Page 44-45SVM numéro 214 avril 2003 Page 46-47SVM numéro 214 avril 2003 Page 48-49SVM numéro 214 avril 2003 Page 50-51SVM numéro 214 avril 2003 Page 52-53SVM numéro 214 avril 2003 Page 54-55SVM numéro 214 avril 2003 Page 56-57SVM numéro 214 avril 2003 Page 58-59SVM numéro 214 avril 2003 Page 60-61SVM numéro 214 avril 2003 Page 62-63SVM numéro 214 avril 2003 Page 64-65SVM numéro 214 avril 2003 Page 66-67SVM numéro 214 avril 2003 Page 68-69SVM numéro 214 avril 2003 Page 70-71SVM numéro 214 avril 2003 Page 72-73SVM numéro 214 avril 2003 Page 74-75SVM numéro 214 avril 2003 Page 76-77SVM numéro 214 avril 2003 Page 78-79SVM numéro 214 avril 2003 Page 80-81SVM numéro 214 avril 2003 Page 82-83SVM numéro 214 avril 2003 Page 84-85SVM numéro 214 avril 2003 Page 86-87SVM numéro 214 avril 2003 Page 88-89SVM numéro 214 avril 2003 Page 90-91SVM numéro 214 avril 2003 Page 92-93SVM numéro 214 avril 2003 Page 94-95SVM numéro 214 avril 2003 Page 96-97SVM numéro 214 avril 2003 Page 98-99SVM numéro 214 avril 2003 Page 100-101SVM numéro 214 avril 2003 Page 102-103SVM numéro 214 avril 2003 Page 104-105SVM numéro 214 avril 2003 Page 106-107SVM numéro 214 avril 2003 Page 108-109SVM numéro 214 avril 2003 Page 110-111SVM numéro 214 avril 2003 Page 112-113SVM numéro 214 avril 2003 Page 114-115SVM numéro 214 avril 2003 Page 116-117SVM numéro 214 avril 2003 Page 118-119SVM numéro 214 avril 2003 Page 120-121SVM numéro 214 avril 2003 Page 122-123SVM numéro 214 avril 2003 Page 124-125SVM numéro 214 avril 2003 Page 126-127SVM numéro 214 avril 2003 Page 128-129SVM numéro 214 avril 2003 Page 130-131SVM numéro 214 avril 2003 Page 132-133SVM numéro 214 avril 2003 Page 134-135SVM numéro 214 avril 2003 Page 136-137SVM numéro 214 avril 2003 Page 138-139SVM numéro 214 avril 2003 Page 140-141SVM numéro 214 avril 2003 Page 142-143SVM numéro 214 avril 2003 Page 144-145SVM numéro 214 avril 2003 Page 146-147SVM numéro 214 avril 2003 Page 148-149SVM numéro 214 avril 2003 Page 150-151SVM numéro 214 avril 2003 Page 152-153SVM numéro 214 avril 2003 Page 154-155SVM numéro 214 avril 2003 Page 156-157SVM numéro 214 avril 2003 Page 158-159SVM numéro 214 avril 2003 Page 160-161SVM numéro 214 avril 2003 Page 162-163SVM numéro 214 avril 2003 Page 164-165SVM numéro 214 avril 2003 Page 166-167SVM numéro 214 avril 2003 Page 168-169SVM numéro 214 avril 2003 Page 170-171SVM numéro 214 avril 2003 Page 172-173SVM numéro 214 avril 2003 Page 174-175SVM numéro 214 avril 2003 Page 176-177SVM numéro 214 avril 2003 Page 178-179SVM numéro 214 avril 2003 Page 180-181SVM numéro 214 avril 2003 Page 182-183SVM numéro 214 avril 2003 Page 184-185SVM numéro 214 avril 2003 Page 186-187SVM numéro 214 avril 2003 Page 188-189SVM numéro 214 avril 2003 Page 190-191SVM numéro 214 avril 2003 Page 192-193SVM numéro 214 avril 2003 Page 194-195SVM numéro 214 avril 2003 Page 196-197SVM numéro 214 avril 2003 Page 198-199SVM numéro 214 avril 2003 Page 200-201SVM numéro 214 avril 2003 Page 202