SVM n°214 avril 2003
SVM n°214 avril 2003
  • Prix facial : 4 €

  • Parution : n°214 de avril 2003

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 202

  • Taille du fichier PDF : 178 Mo

  • Dans ce numéro : virus... prévenir, guérir et éradiquer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 154 - 155  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
154 155
guide d'achat Passer à un processeur plus rapide Carte mère Asus P4G8X Deluxe phil Le Pentium 4 à 3,06 GHz d'Intel est redoutable... à condition qu'on lui donne les moyens d'exprimer sa pleine puissance, ce qui obligeait jusqu'ici à l'associer à la très coûteuse mémoire RDRam PC 1066. Avec l'arrivée du dernier chipset E7205 d'Intel, le même niveau de performances peut être É obtenu avec de la mémoire DDR ordinaire. L'astuce consiste à exploiter la DDR PC 2700 par paires et sur deux canaux séparés : les bandes passantes de chaque module (2,1 Go/s) s'additionnent pour offrir une bande passante globale de 4,3 Go/s, équivalente à celle des derniers Pentium 4 à bus 533 MHz. Asus est l'un des premiers constructeurs de cartes mères à intégrer la nouvelle solution dans une carte "Deluxe", onéreuse (280 € /1 840 F) mais très complète. Outre le support de 4 Go de mémoire vive et du Serial ATA, elle offre 6 ports USB 2.0, 2 Firewire ainsi qu'un contrôleur réseau 10/100/1000 Mbits/s. Une base solide pour une station de travail haut de gamme ou un petit serveur personnel ! Prix : env. 260 € (1 700 F). On l'aura compris, avec Intel comme avec AMD, seul le changement de la carte mère permet de profiter des toutes dernières puces. D'autant qu'une carte mère récente Produits/Caractéristiques sert aussi de support aux dernières technologies, comme le Serial ATA, l'USB 2.0 et l'AGP 8X, voire le Firewire et le son Dolby 5.1. 12étendue des fonctions gérées dépend surtout Les meilleurs matériels pour booster AMD Athlon XP 2200+ — Env. 160 € (1 050 F) Excellent rapport qualité/prix pour ce processeur d'AMD, qui affiche un niveau de performances assez proche de celui du Pentium 4 à 2,4 GHz (env. 220 Ett 440 F). Idéalement, il prendra place sur une carte mère à base de VIA KT333 ou de nForce 2. Samsung 256 Mo DDR-SDRam PC 2700 — Env. 40 € à 60 € (de 260 à 400 F) La mémoire DDR PC 2700 a le vent en poupe ! Avantage, elle peut accompagner aussi bien les processeurs Intel qu'AMD et s'installe sur 90% des cartes mères actuelles. Surveillez les prix, ils changent souvent ! ABff NF7-S — Env. 160 € (1 050 F) Le jeu de composants nForce 2 est à ce jour la meilleure solution pour tous les processeurs d'AMD, Duron et Athlon XP. Abit l'exploite au maximum avec une carte offrant l'USB 2.0, le Firewire, le Serial ATA et le son numérique. 118 SVIT1 Avril 2003 du chipset (jeu de composants) de la carte, un ensemble de puces qui gère les flux de données entre le processeur, la mémoire vive et le reste de la machine. Notre avis ***** La puissance reste abordable chez AMD ! Mais attention, le processeur est assez fragile et chauffe beaucoup. ***** La mémoire de marque à ce prix-là, on aime ! ***** Sans conteste le meilleur rapport qualité/prix des cartes AMD. Pour les puces Intel, le chipset 845E du même fondeur, ou l'une de ses déclinaisons, équipe la majorité des cartes vendues actuellement. La version initiale du 845 était prévue pour faire tourner le Pentium 4 avec de la mémoire SDRam. Mais les résultats furent décevants par rapport aux architectures Athlon-SDRam, et Intel a ensuite rectifié le tir avec le 845D, une évolution du chipset capable de gérer la DDR- SDRam avec des Pentium 4 en bus 100 MHz. La version E, de son côté, supporte les derniers Pentium 4 en bus 133 MHz. Moins chères que les cartes mères "tout Intel", les modèles à jeu de composants SIS 645DX et 648 offrent un bon niveau de performances. Quant à VIA, il propose ses plates-formes P4X333 et P4X400, mais leur disponibilité reste pour l'instant confidentielle en raison d'un contentieux juridique interminable entre Intel et le fondeur de Taiwan. Du côté d'AMD, un chipset s'impose pour l'excellence de ses performances : il s'agit du nForce 2 de nVidia. Outre qu'il supporte tous les processeurs Athlon XP et Duron, le nForce 2 est capable de gérer la mémoire DDR sur deux canaux, pour garantir une bande passante équivalente à celle de la mémoire RDRam, beaucoup plus chère. Il offre aussi, dans sa version haut de gamme, un contrôleur 3D de type GeForce4 MX ainsi que le décodage du son Dolby Digital, sans oublier le support de l'USB 2.0 et du Firewire ! Deux modèles qui en sont équipés sont à conseiller : la NF7-S d'Abit (environ 160 € 1 1 050 F)) et l'A7N8X d'Asus (env. 190 E/1 250 F). Précisons qu'à chipset égal, les cartes mères des différents constructeurs en lice offrent peu ou prou le même niveau de performances. Les différences sont à chercher du côté des "petits plus" : qualité de fabrication, suivi des pilotes et des versions de Bios. P.B.
LES LOGICIELS RECOMMANI.n. Optimiser pour accélérer Un PC ne donnera le meilleur de lui-même qu'avec des pilotes à jour. Le pilote du chipset se récupère sur le site du fabricant (ci-dessus Intel) de la carte mère et doit être installé avant tout autre pilote. Facultatif, mais efficace, le programme Intel Application Accelerator accélère le démarrage des PC basés sur tous les chipsets Intel à partir du 810. Votre ex-rutilant PC s'essouffle ? Avant de vous précipiter chez le premier marchand pour remplacer ses composants, prenezla peine de le soigner un peu ! Les ralentissements ou les plantages sont souvent dus à des petits problèmes de configuration ou d'incompatibilité de matériels, assez simples à résoudre avec un peu de patience. Si la machine plante très souvent, la meilleure solution consiste à réinstaller le système d'exploitation après avoir réalisé la sauvegarde de vos documents sur un CD, si vous avez un graveur, ou sur un support de stockage externe. Avant le formatage, assurez-vous de disposer de tous les éléments nécessaires à la réinstallation : codes d'enregistrement du système et des logiciels, pilotes, paramè- Gratuit dans sa version shareware (www.sisoftware.net), Sandra établit un diagnostic complet de votre configuration et permet de tester chaque sous-ensemble du PC : processeur, mémoire, disque dur... Le programme donne une idée des performances de la machine sous différentes configurations types et propose des méthodes d'optimisation. Gratuit Gratuit (shareware) ou 35 € (licence)/230 F tres d'accès à la messagerie. L'installation de Windows (ou de Linux) doit être immédiatement suivie de l'installation des pilotes du chipset de la carte mère, qui vont permettre une meilleure détection des composants de la carte mère. La mise en place des autres L'overclocking consiste à augmenter la fréquence normale de fonctionnement d'un processeur afin de pousser ce dernier au maximum de ses capacités. La chose est possible grâce aux normes de stabilité imposées aux fabricants de processeurs, qui les incitent à certifier les puces en dessous de Drive Image, de PowerQuest, permet de réinstaller facilement un système à partir d'une image de disque dur. Exploitable directement sous Windows depuis la version 2002, il reconnaît les partitions, Fat et NTFS sans limitation de taille. Symantec propose un outil équivalent avec Norton Ghost (environ 90 € /590 F). 70 € environ (460 F) pilotes éventuellement nécessaires en sera facilitée : carte graphique, carte son, modem, réseau... Les possesseurs de cartes graphiques récentes n'oublieront pas la mise à jour de DirectX, indispensable pour tous les jeux vidéo actuels. leur fréquence maximale réelle. En pratique, il s'agit d'augmenter la fréquence externe du processeur (le Front Side Bus) ou le coefficient multiplicateur - ou les deux - pour augmenter la vitesse d'horloge. Le gain peut être considérable : un Pentium 4 à 1,8 GHz peut ainsi être poussé à 2,4 GHz... Une fois votre système parfaitement "calé", pourquoi ne pas enregistrer une copie de votre configuration ? Un logiciel comme Drive Image, de PowerQuest, s'en charge pour vous. Il effectue un backup rigoureusement exact de votre système en quelques minutes. Une fois gravée sur un CD, la restauration complète d'une machine "propre" se fait en un tournemain ! Une fois votre système installé et son "image" sauvegardée, vous pourrez essayer — parfois à vos risques et périls ! — les nombreux utilitaires d'optimisation du PC disponibles en ligne. De multiples sites sont spécialisés dans les offres de téléchargement, qui proposent un grand nombre de programmes, classés par catégorie. Des milliers d'utilitaires sont ainsi à disposition sur Download.com (http://download.cnet.com) ; ils couvrent tous les domaines de l'informatique, de l'optimisation du matériel à la création vidéo, en passant par l'encodage MP3, le jeu ou la programmation. Citons aussi Telecharger.fr (www.logitheque.com) qui couvre les mêmes domaines... mais en français dans le texte. P.B. Loverdocking, pour auoi faire ? g sous plusieurs conditions, cependant. Il faut disposer d'une carte mère qui permette les "bidouilles" de fréquences et, surtout, d'un ventilateur surdimensionné, pour éviter les plantages liés à la surchauffe. Notre avis ? A éviter si vous aimez les machines très silencieuses et très stables ! Avril 2003 SVIT1 119



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 214 avril 2003 Page 1SVM numéro 214 avril 2003 Page 2-3SVM numéro 214 avril 2003 Page 4-5SVM numéro 214 avril 2003 Page 6-7SVM numéro 214 avril 2003 Page 8-9SVM numéro 214 avril 2003 Page 10-11SVM numéro 214 avril 2003 Page 12-13SVM numéro 214 avril 2003 Page 14-15SVM numéro 214 avril 2003 Page 16-17SVM numéro 214 avril 2003 Page 18-19SVM numéro 214 avril 2003 Page 20-21SVM numéro 214 avril 2003 Page 22-23SVM numéro 214 avril 2003 Page 24-25SVM numéro 214 avril 2003 Page 26-27SVM numéro 214 avril 2003 Page 28-29SVM numéro 214 avril 2003 Page 30-31SVM numéro 214 avril 2003 Page 32-33SVM numéro 214 avril 2003 Page 34-35SVM numéro 214 avril 2003 Page 36-37SVM numéro 214 avril 2003 Page 38-39SVM numéro 214 avril 2003 Page 40-41SVM numéro 214 avril 2003 Page 42-43SVM numéro 214 avril 2003 Page 44-45SVM numéro 214 avril 2003 Page 46-47SVM numéro 214 avril 2003 Page 48-49SVM numéro 214 avril 2003 Page 50-51SVM numéro 214 avril 2003 Page 52-53SVM numéro 214 avril 2003 Page 54-55SVM numéro 214 avril 2003 Page 56-57SVM numéro 214 avril 2003 Page 58-59SVM numéro 214 avril 2003 Page 60-61SVM numéro 214 avril 2003 Page 62-63SVM numéro 214 avril 2003 Page 64-65SVM numéro 214 avril 2003 Page 66-67SVM numéro 214 avril 2003 Page 68-69SVM numéro 214 avril 2003 Page 70-71SVM numéro 214 avril 2003 Page 72-73SVM numéro 214 avril 2003 Page 74-75SVM numéro 214 avril 2003 Page 76-77SVM numéro 214 avril 2003 Page 78-79SVM numéro 214 avril 2003 Page 80-81SVM numéro 214 avril 2003 Page 82-83SVM numéro 214 avril 2003 Page 84-85SVM numéro 214 avril 2003 Page 86-87SVM numéro 214 avril 2003 Page 88-89SVM numéro 214 avril 2003 Page 90-91SVM numéro 214 avril 2003 Page 92-93SVM numéro 214 avril 2003 Page 94-95SVM numéro 214 avril 2003 Page 96-97SVM numéro 214 avril 2003 Page 98-99SVM numéro 214 avril 2003 Page 100-101SVM numéro 214 avril 2003 Page 102-103SVM numéro 214 avril 2003 Page 104-105SVM numéro 214 avril 2003 Page 106-107SVM numéro 214 avril 2003 Page 108-109SVM numéro 214 avril 2003 Page 110-111SVM numéro 214 avril 2003 Page 112-113SVM numéro 214 avril 2003 Page 114-115SVM numéro 214 avril 2003 Page 116-117SVM numéro 214 avril 2003 Page 118-119SVM numéro 214 avril 2003 Page 120-121SVM numéro 214 avril 2003 Page 122-123SVM numéro 214 avril 2003 Page 124-125SVM numéro 214 avril 2003 Page 126-127SVM numéro 214 avril 2003 Page 128-129SVM numéro 214 avril 2003 Page 130-131SVM numéro 214 avril 2003 Page 132-133SVM numéro 214 avril 2003 Page 134-135SVM numéro 214 avril 2003 Page 136-137SVM numéro 214 avril 2003 Page 138-139SVM numéro 214 avril 2003 Page 140-141SVM numéro 214 avril 2003 Page 142-143SVM numéro 214 avril 2003 Page 144-145SVM numéro 214 avril 2003 Page 146-147SVM numéro 214 avril 2003 Page 148-149SVM numéro 214 avril 2003 Page 150-151SVM numéro 214 avril 2003 Page 152-153SVM numéro 214 avril 2003 Page 154-155SVM numéro 214 avril 2003 Page 156-157SVM numéro 214 avril 2003 Page 158-159SVM numéro 214 avril 2003 Page 160-161SVM numéro 214 avril 2003 Page 162-163SVM numéro 214 avril 2003 Page 164-165SVM numéro 214 avril 2003 Page 166-167SVM numéro 214 avril 2003 Page 168-169SVM numéro 214 avril 2003 Page 170-171SVM numéro 214 avril 2003 Page 172-173SVM numéro 214 avril 2003 Page 174-175SVM numéro 214 avril 2003 Page 176-177SVM numéro 214 avril 2003 Page 178-179SVM numéro 214 avril 2003 Page 180-181SVM numéro 214 avril 2003 Page 182-183SVM numéro 214 avril 2003 Page 184-185SVM numéro 214 avril 2003 Page 186-187SVM numéro 214 avril 2003 Page 188-189SVM numéro 214 avril 2003 Page 190-191SVM numéro 214 avril 2003 Page 192-193SVM numéro 214 avril 2003 Page 194-195SVM numéro 214 avril 2003 Page 196-197SVM numéro 214 avril 2003 Page 198-199SVM numéro 214 avril 2003 Page 200-201SVM numéro 214 avril 2003 Page 202