SVM n°214 avril 2003
SVM n°214 avril 2003
  • Prix facial : 4 €

  • Parution : n°214 de avril 2003

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 202

  • Taille du fichier PDF : 178 Mo

  • Dans ce numéro : virus... prévenir, guérir et éradiquer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 152 - 153  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
152 153
O Passer à un processeur plus rapide Les matériels, les logiciels La jeunesse d'un PC ne dure pas longtemps si l'on considère la rapidité avec laquelle les technos évoluent. Booster les performances de sa "vieille" machine reste possible, mais ce n'est pas toujours simple... ni pertinent. Ce qu'il faut savoir pour choisir la bonne option. Trois ans, c'est à peu près le temps qu'il faut pour transformer un PC dernier cri en rossinante de l'informatique. Sauf, évidemment, si l'on se contente d'utiliser le système d'exploitation et les applications d'origine ; au changement, nul n'est tenu, du moins en principe. Au premier rang des fashion victims du PC, les joueurs, obligés de changer tout ou partie de leur matériel tous les 6 mois pour profiter à plein des derniers effets 3D. A titre d'exemple, le tout récent Command & Conquer : Generals (Electronic Arts) met à 116 SVrn Avril 2003 BUDGET 1 De 30 à 230 € (200 à 1 500 F) dur peuvent apporter une nouvelle jeunesse à la machine. A moins qu'il suffise tout simplement de réinstaller le système et de mettre à jour les pilotes ! Cure de jouvence Envie de passer à la vitesse supérieure pour découvrir de nouvelles applications ? Changer par exemple votre Windows 98 pour le fringant [BUDGET 2 De 230 à 700 € (1 500 à 4 600 F) avais - près Amélioration ou métamorphose ? Léger lifting Sur du matériel ancien, la mise à jour du matériel rencontre vite ses limites : il est inutile, en effet, de chercher à transformer un PC de plus de 5 ans en bête de course, car le coût de tous les composants excéderait largement le prix d'une machine neuve chez un grand constructeur. En revanche, l'ajout de mémoire et le remplacement du disque Moins de 30 € (200 F) suffisent pour gonfler à 256 Mo la mémoire du PC avec un ou deux modules SDRam ou DDR-SDRam, en fonction des modules installés sur la carte mère. Pour 100 € (650 F) et plus, l'ajout de mémoire peut s'accompagner du changement du processeur par un modèle un peu plus rapide, en fonction des possibilités offertes par la carte mère du PC. Comptez environ 230 € (1 500 F) pour l'achat groupé d'une carte mère, d'un processeur d'entrée de gamme et de 256 Mo de mémoire SDRam ou DDR, qui permettront de remettre à jour un PC daté de 5 ans ou plus. L'idéal serait d'en profiter pour changer aussi le disque dur d'origine par un modèle plus vaste et plus rapide (env. 80 € /520 F pour un 40 Go). XP ? Si votre machine a moins de 2 ans, c'est possible, il vous faudra pour cela remplacer le processeur et la carte mère. Au-delà de la puissance, vous y gagnerez aussi en confort d'utilisation. A vous, l'USB 2.0 et le Firewire, les disques durs ultrarapides, les cartes vidéos AGP 8X... De quoi tenir la route pendant encore... une année au bas mot ! genoux un PC doté d'un Pentium 4 à 2,5 GHz et équipé d'une ATI Radeon 9700, l'une des cartes 3D les plus puissantes du marché ! Heureusement, jeux mis à part, des applications récentes peuvent parfaitement tourner sur un PC un peu daté. Windows XP se contente ainsi d'un Pentium III à 500 MHz et de 128 Mo de mémoire vive. Si votre PC affiche un niveau d'équipement inférieur, disonsle tout net, il vous faudra vous contenter de Windows 98... ou changer carrément de machine. Le nombre de composants à changer serait, en effet, tellement important que le coût des éléments atteindrait rapidement le prix d'une machine récente de milieu de gamme. Avant d'envisager le remplacement du processeur par un modèle plus rapide, ce qui implique souvent, on le verra, le changement simultané de la carte mère de la machine, voire de la mémoire vive, des options moins complexes et nettement plus abordables doivent être étudiées. La méthode la plus facile et la plus économique pour accélérer un PC consiste à augmenter la quantité de mémoire vive. Sous Windows XP, le simple fait de passer de 128 à 256 Mo vous fait gagner
de 15 à 30%, en fonction de la fréquence du processeur embarqué ! Au-delà de 256 Mo, le gain est plus modeste, du moins pour les applications de bureautique. Pour les logiciels multimédias les plus exigeants (traitement d'images ou vidéo, création 3D), on n'hésitera pas à doper la machine avec 512 Mo de mémoire, voire plus. Avant l'opération, on vérifiera quel type de mémoire équipe la machine, ainsi que le nombre d'emplacements disponibles pour les modules. Un PC de deux à trois ans d'âge a toutes les chances d'être équipé de SDRam, un format aujourd'hui en perte de vitesse mais toujours disponible, et à très bas prix : de 16 € (100 F) pour 128 Mo à 60 € (400 F) pour 512 Mo. Les machines plus récentes fonctionnent avec de la DDR-SDRam, physiquement assez proche de la SDRam, mais deux fois plus rapide : à chaque cycle d'horloge, deux données sont transférées au lieu d'une. Elle est déclinée en différentes versions, à choisir en fonction de la fréquence de bus du processeur embarqué. La DDR PC 1600 est ainsi cadencée à 100 MHz, contre 133 MHz pour la PC 2100 et 166 MHz pour la PC 2700. Le remplacement du disque dur permet aussi d'améliorer sensiblement les performances. Support du système d'exploitation et des divers logiciels installés, il doit aussi compenser les éventuelles insuffisances en mémoire vive de la machine, en servant de fichier d'échange mémoire ("swap"). Il lui faut donc avoir une capacité et une vitesse conséquentes, et offrir un bon niveau de sécurité. Rappelons enfin qu'un bon matériel, c'est bien, à condition de le gérer correctement ! L'optimisation d'une machine est réalisable à coût zéro - ou presque - grâce à l'optimisation de ses "drivers" et quelques petites astuces que vous découvrirez ici... Patrick Bertholet r êrt ! ‘r ! r. Trois composants pour un coeur vaillant Un module de Un processeur Une carte mère L'ajout de mémoire vive est la solution la plus économique et la plus simple pour augmenter les performances d'un PC : en passant de 128 Mo à 256 Mo, les performances augmentent en moyenne de 30% ! A vérifier avant l'achat, le nombre d'emplacements disponibles sur la carte mère du PC, ainsi que le type de mémoire géré (SDRam, DDR ou RDRam). De 15à 100 € (100 à 650 F) Se contenter d'ajouter de la mémoire ne suffira pas à compenser les faiblesses du processeur face aux applications récentes. Son remplacement par un modèle plus rapide peut être envisagé sur un PC acheté il y a moins de deux ans, surtout s'il est doté d'une puce AMD. Le fondeur de Sunnyvale a en effet gardé e même format physique Socket 462 (aussi appelé Socket A) sur tous ses processeurs Duron et Athlon XP, ce qui permet une assez large évolutivité du PC. Un Duron d'entrée de gamme cadencé à 1,2 ou 1,3 GHz peut ainsi laisser la place à un Ath- Ion XP, plus costaud, pour un prix très raisonnable. Comptez par exemple moins de 100 € (650 F) pour l'Athlon XP 2000+ Sur les PC de moins de 3 ans, il est assez simple de remplacer le processeur par un modèle un peu plus rapide, surtout sur les plates-formes AMD, qui peuvent accueillir aussi bien les Duron que les Athlon XP. Chez Intel, l'incompatibilité des cartes pour Pentium III avec les derniers Pentium 4 et Celeron 4 limite les possibilités d'upgrade. De 40 à 800 € (260 à 5 250 F) à 1,66 GHz, une puce plus puissante qu'un Pentium 4 à 2 GHz vendue aux alentours de 190 € (1 250 F) ! Il faudra peut-être procéder à une mise à jour du Bios de la carte mère, à l'aide du fichier ad hoc récupéré sur le site du constructeur, pour que le nouveau processeur soit correctement reconnu et donne toute sa puissance. Précisons cependant que toutes les cartes mères pour processeurs AMD n'offrent pas les mêmes possibilités d'évolution. Tout dépend des fréquences de bus qu'elles peuvent gérer : une carte de deux ans d'âge prévue pour un Duron (bus 100 MHz DDR) ne pourra accepter un Athlon XP 2800+ (bus 166 MHz DDR). On se reportera au manuel fourni avec la carte ou au Pour transformer votre très vieux PC (4-5 ans...) en athlète complet, le remplacement de la carte mère est incontournable. Vous pourrez y installer les toutes dernières puces Intel et AMD et des modules de mémoire DDR ou RDRam. Les cartes récentes offrent aussi les prises réseau, USB 2.0 ou Firewire. Attention, l'installation requiert un minimum de connaissances !. De 80 à 245 € (530 à 1 600 F) site Web du constructeur pour obtenir le détail des processeurs compatibles. Chez Intel, le changement du processeur est limité aux PC récents, dotés de Pentium 4 ou de Celeron, en raison des multiples changements de format des processeurs. Au Socket 370 des Pentium 370 et Celeron est venu s'ajouter le Socket 423 des premiers Pentium 4, cadencés de 1,3 à 2 GHz. Le Socket 423 a ensuite fait place au Socket 478 - rigoureusement incompatible avec le précédent - pour les Pentium 4 et les Celeron cadencés de 1,4 à 3,06 GHz. Difficile à suivre, Intel ! Précisons que le Pentium III est désormais introuvable dans le circuit du neuf, tout comme le Pentium 4 de première génération. Avril 2003 svm 117



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 214 avril 2003 Page 1SVM numéro 214 avril 2003 Page 2-3SVM numéro 214 avril 2003 Page 4-5SVM numéro 214 avril 2003 Page 6-7SVM numéro 214 avril 2003 Page 8-9SVM numéro 214 avril 2003 Page 10-11SVM numéro 214 avril 2003 Page 12-13SVM numéro 214 avril 2003 Page 14-15SVM numéro 214 avril 2003 Page 16-17SVM numéro 214 avril 2003 Page 18-19SVM numéro 214 avril 2003 Page 20-21SVM numéro 214 avril 2003 Page 22-23SVM numéro 214 avril 2003 Page 24-25SVM numéro 214 avril 2003 Page 26-27SVM numéro 214 avril 2003 Page 28-29SVM numéro 214 avril 2003 Page 30-31SVM numéro 214 avril 2003 Page 32-33SVM numéro 214 avril 2003 Page 34-35SVM numéro 214 avril 2003 Page 36-37SVM numéro 214 avril 2003 Page 38-39SVM numéro 214 avril 2003 Page 40-41SVM numéro 214 avril 2003 Page 42-43SVM numéro 214 avril 2003 Page 44-45SVM numéro 214 avril 2003 Page 46-47SVM numéro 214 avril 2003 Page 48-49SVM numéro 214 avril 2003 Page 50-51SVM numéro 214 avril 2003 Page 52-53SVM numéro 214 avril 2003 Page 54-55SVM numéro 214 avril 2003 Page 56-57SVM numéro 214 avril 2003 Page 58-59SVM numéro 214 avril 2003 Page 60-61SVM numéro 214 avril 2003 Page 62-63SVM numéro 214 avril 2003 Page 64-65SVM numéro 214 avril 2003 Page 66-67SVM numéro 214 avril 2003 Page 68-69SVM numéro 214 avril 2003 Page 70-71SVM numéro 214 avril 2003 Page 72-73SVM numéro 214 avril 2003 Page 74-75SVM numéro 214 avril 2003 Page 76-77SVM numéro 214 avril 2003 Page 78-79SVM numéro 214 avril 2003 Page 80-81SVM numéro 214 avril 2003 Page 82-83SVM numéro 214 avril 2003 Page 84-85SVM numéro 214 avril 2003 Page 86-87SVM numéro 214 avril 2003 Page 88-89SVM numéro 214 avril 2003 Page 90-91SVM numéro 214 avril 2003 Page 92-93SVM numéro 214 avril 2003 Page 94-95SVM numéro 214 avril 2003 Page 96-97SVM numéro 214 avril 2003 Page 98-99SVM numéro 214 avril 2003 Page 100-101SVM numéro 214 avril 2003 Page 102-103SVM numéro 214 avril 2003 Page 104-105SVM numéro 214 avril 2003 Page 106-107SVM numéro 214 avril 2003 Page 108-109SVM numéro 214 avril 2003 Page 110-111SVM numéro 214 avril 2003 Page 112-113SVM numéro 214 avril 2003 Page 114-115SVM numéro 214 avril 2003 Page 116-117SVM numéro 214 avril 2003 Page 118-119SVM numéro 214 avril 2003 Page 120-121SVM numéro 214 avril 2003 Page 122-123SVM numéro 214 avril 2003 Page 124-125SVM numéro 214 avril 2003 Page 126-127SVM numéro 214 avril 2003 Page 128-129SVM numéro 214 avril 2003 Page 130-131SVM numéro 214 avril 2003 Page 132-133SVM numéro 214 avril 2003 Page 134-135SVM numéro 214 avril 2003 Page 136-137SVM numéro 214 avril 2003 Page 138-139SVM numéro 214 avril 2003 Page 140-141SVM numéro 214 avril 2003 Page 142-143SVM numéro 214 avril 2003 Page 144-145SVM numéro 214 avril 2003 Page 146-147SVM numéro 214 avril 2003 Page 148-149SVM numéro 214 avril 2003 Page 150-151SVM numéro 214 avril 2003 Page 152-153SVM numéro 214 avril 2003 Page 154-155SVM numéro 214 avril 2003 Page 156-157SVM numéro 214 avril 2003 Page 158-159SVM numéro 214 avril 2003 Page 160-161SVM numéro 214 avril 2003 Page 162-163SVM numéro 214 avril 2003 Page 164-165SVM numéro 214 avril 2003 Page 166-167SVM numéro 214 avril 2003 Page 168-169SVM numéro 214 avril 2003 Page 170-171SVM numéro 214 avril 2003 Page 172-173SVM numéro 214 avril 2003 Page 174-175SVM numéro 214 avril 2003 Page 176-177SVM numéro 214 avril 2003 Page 178-179SVM numéro 214 avril 2003 Page 180-181SVM numéro 214 avril 2003 Page 182-183SVM numéro 214 avril 2003 Page 184-185SVM numéro 214 avril 2003 Page 186-187SVM numéro 214 avril 2003 Page 188-189SVM numéro 214 avril 2003 Page 190-191SVM numéro 214 avril 2003 Page 192-193SVM numéro 214 avril 2003 Page 194-195SVM numéro 214 avril 2003 Page 196-197SVM numéro 214 avril 2003 Page 198-199SVM numéro 214 avril 2003 Page 200-201SVM numéro 214 avril 2003 Page 202