SVM n°214 avril 2003
SVM n°214 avril 2003
  • Prix facial : 4 €

  • Parution : n°214 de avril 2003

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 202

  • Taille du fichier PDF : 178 Mo

  • Dans ce numéro : virus... prévenir, guérir et éradiquer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 126 - 127  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
126 127
tous nos tests bonne question PHOTOS J ACQ UES FE INE Acer TravelMate 800 Puissance, autonomie, finesse POUR La polyvalence, l'autonomie confortable, la puissance de la puce 3D, les 4 ports USB 2. CONTRE La qualité de finition perfectible, le prix élevé. L'architecture Centrino vue par Acer nous a convaincus ! Malgré nos efforts, nous n'avons pas réussi à essouffler ce TravelMate 800 à l'équipement très complet, doué en tout, et qui affiche une autonomie confortable de presque quatre heures et demie ! Acer intègre ici la version la plus puissante du Pentium-M, cadencé à 1,6 GHz, soutenu par 256 Mo de mémoire DDR sur notre modèle de test (512 Mo seront livrés sur la version finale). Le disque dur de 40 Go est complété par un combo lecteur de DVD-graveur de CD, et c'est la meilleure puce vidéo "mobile" du moment qui se charge de l'animation 3D. L'ATI Radeon 9000 et ses 64 Mo de mémoire se révèle bien plus performante pour les jeux récents que de nombreuses machines de bureau, d'autant que l'écran 15 pouces est à la hauteur de la carte et permet un affichage très net en 1 400 x 1 050. Côté communications, la liaison Wi-Fi fonctionne à merveille, une fois installé le pilote ad hoc (non certifié à ce jour), mais il faut pour l'instant se passer du Bluetooth. Malgré la densité de l'équipement, le Travel- Mate 800 dépasse à peine 2,6 kg. Il offre par ailleurs un confort de travail assez correct, malgré une qualité de finition légèrement inférieure à celle des Toshiba et autres Compaq. Env. 3 350 € TTC (22 000 F) Toshiba SatellitePro M10 Le poids des bonnes choses Toshiba mise résolument sur Centrino et propose pas moins de cinq ordinateurs portables basés sur la nouvelle plate-forme, dont ce SatellitePro M10, haut de gamme des modèles grand public de la marque. Dans un boîtier au design très soigné mais d'allure massive et plutôt lourd en raison de la taille de la batterie, Toshiba propose la même configuration Centrino que le TravelMate 800 d'Acer : un Pentium-M à 1,6 GHz, 512 Mo de mémoire DDR et une carte Wi-Fi 802.11b au format mini-PCI. Toshiba complète cette base puissante avec un disque dur d'excellente facture de 60 Go cadencé à 5 400 tours/min, qui contribue en partie aux remarquables performances de la machine, ainsi qu'un combo lecteur de DVD-graveur de CD plus classique, mais assez silencieux. Comme souvent chez Toshiba, le module de communication sans fil est installé en standard, tout comme le port infrarouge. Un soin tout particulier est apporté au système d'affichage, avec une puce GeForce4 420 Go et un POUR La polyvalence, l'autonomie confortable, l'écran TFT haut de gamme, les nombreux modules de communication. CONTRE Le poids et le prix plutôt imposants. 90 syrn Avril 2003 écran 15 pouces offrant une définition d'affichage peu commune de 1 600 x 1 200. Dommage, quand même, que l'angle de vision soit si fermé. L'autonomie, déjà satisfaisante (4 h 40 min), devrait rapidement progresser, grâce à l'intégration, sur les modèles commercialisés, d'une batterie Li-ion à 9 cellules pour remplacer le modèle à 6 cellules de/notre modèle de test. Env 3 600 € TTC (23 600 F) Ordinateur portable avec architecture Centrino, processeur Pentium-M à 1,6 GHz, 512 Mo de mémoire DDR-SDRam, disque dur de 40 Go, circuit graphique ATI Mobility Radeon 9000 LF 64 Mo, écran 15 pouces, combo graveur 24/10/24X et lecteur de DVD 8X, circuit son. Prises modem, réseau Ethernet, contrôleur Wi-Fi (802.11b), 4 USB 2.0, 1 Firewire, 1 VGA, 1 sortie TV. Livré avec Windows XP Pro. Autonomie mesurée : 4 h 26 min. Dimensions LxHx P : 33 x 2,9 x 27,2 cm. Poids : 2,7 kg. Ordinateur portable avec architecture Centrino, processeur Pentium-M à 1,6 GHz, 512 Mo de mémoire DDR-SDRam, disque dur de 60 Go 5 400 trs/min, circuit graphique nVidia GeForce4 420 32 Mo, écran 15 pouces, combo graveur de CD 24/10/24X et lecteur de DVD 8X, circuit son, lecteur SD Card. Prises modem, réseau Ethernet, contrôleurs Wi-Fi (802.11b) et Bluetooth, 2 USB 2.0, 1 Firewire, 1 VGA, 1 sortie TV. Livré avec Windows XP Pro. Autonomie mesurée : 4 h 40 min. Dimensions LxHxP : 33,4 x 3,5 x 29,3 cm. Poids : 3,3 kg.
requetes gratuites NUIOIOrrnallOn en t semaine pour Un oevetoppeur uocument non contractuel. Logiciel protessionnei aupport tecnniq WINDEV 7.5 est un Atelier de Génie Logiciel (AGL) professionnel. WINDEV est une plateforme de développement (IDE) totalement intégrée, tout en français, qui gère toutes les phases du développement, de la conception à la maintenance, en travail coopératif (équipes jusqu'à loo développeurs). TOUTES LES BASES DE DONNÉES - HYPEA FAEAS/400'- SOLSEtnette - MySQL* PosrGite - Wagon." - 18M DB2* NeTWARE SOL -'teins PaoGnss SOL8Asi FoxPoto - Pwnwoot - ACCESS - MeASE - ASCIl'- 8Tecve Excrt" Etc... WINDEV inclut en standard tous les modules nécessaires : Prototype, Analyse UML & Merise, Composants, Services.NET & J2EE, XML, Base de Données illimitée... WINDEV est doté d'un langage de 5° génération (L5G), le W-Langage, qui facilite la programmation. Générateurs inclus, proposant le même mode opératoire et partageant le même référentiel : RAD, IHM, Etats, Requêtes SQL, WL et langage naturel, Aide,.EXE, Composants, Installation pour déploiement, Maintenance, Dossier technique, Tests de non régression. Support d'Internet, des eMails, Export automatique Word/Excel, Multi-thread, Contrôle d'accès, Multilangue, Palm, Web Caméra, Multimédia... Lien avec les L3G et L4G : java, C++, C#, VB, Pascal, Fortan, Cobol... Hot Line gratuite`, Déploiement libre Déjà choisi par plus de 50000 développeurs professionnels en France Auto-formation en i semaine, manuel fourni DÉVELOPPEZ 10 FOIS PLUS VITE ihalZee "M'If Fournisseur Préparation'el de ympique NOUVEAU 111:0EV DEVELOPPEZ 10 FOIS PLUS VITE W ‘..nt d..., INTERNET,.NET, 12EE, XML... COMPOSANTS Utiliser un composant est aussi simple qu'utiliser une procédure ! Créer un composant est aussi facile que créer un EXE ! En utilisant des composants (ceux livrés par PC SOFT ou ceux créés par vos équipes), vos équipes ne perdront plus de temps, et amélioreront la qualité des logiciels. o www.pcsoft.fr Tél Province 04.67.032.032 Tél Paris 411 01.48.01.48.88 RAD Avec WINDEV, générez une application complète (menus, fenêtres, états.) en quelques clics. Vous pourrez ensuite la personnaliser à votre choix. HAUTE TECHNOLOGIE FACILE WINDEV 7.5 est ouvert à toutes les technologies d'aujourd'hui et de demain. Mais l'intérêt de WINDEV, c'est surtout la facilité avec laquelle ces technologies peuvent être implémentées dans vos logiciels. Vous êtes gagnant. Active) (Word xhu..N ET Excel.-i3pet. itS 232 de (}L 12Et..s.14e2M onc.> kets le dossier GRATUIT (par téléphone ou par internet) pour découvrir comment vous aussi vous développerez 10 fois plus vite ! complet 50 pages, en couleurs, en français, avec CD. (Gratuit) +100 témoignages de sociétés prestigieuses !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 214 avril 2003 Page 1SVM numéro 214 avril 2003 Page 2-3SVM numéro 214 avril 2003 Page 4-5SVM numéro 214 avril 2003 Page 6-7SVM numéro 214 avril 2003 Page 8-9SVM numéro 214 avril 2003 Page 10-11SVM numéro 214 avril 2003 Page 12-13SVM numéro 214 avril 2003 Page 14-15SVM numéro 214 avril 2003 Page 16-17SVM numéro 214 avril 2003 Page 18-19SVM numéro 214 avril 2003 Page 20-21SVM numéro 214 avril 2003 Page 22-23SVM numéro 214 avril 2003 Page 24-25SVM numéro 214 avril 2003 Page 26-27SVM numéro 214 avril 2003 Page 28-29SVM numéro 214 avril 2003 Page 30-31SVM numéro 214 avril 2003 Page 32-33SVM numéro 214 avril 2003 Page 34-35SVM numéro 214 avril 2003 Page 36-37SVM numéro 214 avril 2003 Page 38-39SVM numéro 214 avril 2003 Page 40-41SVM numéro 214 avril 2003 Page 42-43SVM numéro 214 avril 2003 Page 44-45SVM numéro 214 avril 2003 Page 46-47SVM numéro 214 avril 2003 Page 48-49SVM numéro 214 avril 2003 Page 50-51SVM numéro 214 avril 2003 Page 52-53SVM numéro 214 avril 2003 Page 54-55SVM numéro 214 avril 2003 Page 56-57SVM numéro 214 avril 2003 Page 58-59SVM numéro 214 avril 2003 Page 60-61SVM numéro 214 avril 2003 Page 62-63SVM numéro 214 avril 2003 Page 64-65SVM numéro 214 avril 2003 Page 66-67SVM numéro 214 avril 2003 Page 68-69SVM numéro 214 avril 2003 Page 70-71SVM numéro 214 avril 2003 Page 72-73SVM numéro 214 avril 2003 Page 74-75SVM numéro 214 avril 2003 Page 76-77SVM numéro 214 avril 2003 Page 78-79SVM numéro 214 avril 2003 Page 80-81SVM numéro 214 avril 2003 Page 82-83SVM numéro 214 avril 2003 Page 84-85SVM numéro 214 avril 2003 Page 86-87SVM numéro 214 avril 2003 Page 88-89SVM numéro 214 avril 2003 Page 90-91SVM numéro 214 avril 2003 Page 92-93SVM numéro 214 avril 2003 Page 94-95SVM numéro 214 avril 2003 Page 96-97SVM numéro 214 avril 2003 Page 98-99SVM numéro 214 avril 2003 Page 100-101SVM numéro 214 avril 2003 Page 102-103SVM numéro 214 avril 2003 Page 104-105SVM numéro 214 avril 2003 Page 106-107SVM numéro 214 avril 2003 Page 108-109SVM numéro 214 avril 2003 Page 110-111SVM numéro 214 avril 2003 Page 112-113SVM numéro 214 avril 2003 Page 114-115SVM numéro 214 avril 2003 Page 116-117SVM numéro 214 avril 2003 Page 118-119SVM numéro 214 avril 2003 Page 120-121SVM numéro 214 avril 2003 Page 122-123SVM numéro 214 avril 2003 Page 124-125SVM numéro 214 avril 2003 Page 126-127SVM numéro 214 avril 2003 Page 128-129SVM numéro 214 avril 2003 Page 130-131SVM numéro 214 avril 2003 Page 132-133SVM numéro 214 avril 2003 Page 134-135SVM numéro 214 avril 2003 Page 136-137SVM numéro 214 avril 2003 Page 138-139SVM numéro 214 avril 2003 Page 140-141SVM numéro 214 avril 2003 Page 142-143SVM numéro 214 avril 2003 Page 144-145SVM numéro 214 avril 2003 Page 146-147SVM numéro 214 avril 2003 Page 148-149SVM numéro 214 avril 2003 Page 150-151SVM numéro 214 avril 2003 Page 152-153SVM numéro 214 avril 2003 Page 154-155SVM numéro 214 avril 2003 Page 156-157SVM numéro 214 avril 2003 Page 158-159SVM numéro 214 avril 2003 Page 160-161SVM numéro 214 avril 2003 Page 162-163SVM numéro 214 avril 2003 Page 164-165SVM numéro 214 avril 2003 Page 166-167SVM numéro 214 avril 2003 Page 168-169SVM numéro 214 avril 2003 Page 170-171SVM numéro 214 avril 2003 Page 172-173SVM numéro 214 avril 2003 Page 174-175SVM numéro 214 avril 2003 Page 176-177SVM numéro 214 avril 2003 Page 178-179SVM numéro 214 avril 2003 Page 180-181SVM numéro 214 avril 2003 Page 182-183SVM numéro 214 avril 2003 Page 184-185SVM numéro 214 avril 2003 Page 186-187SVM numéro 214 avril 2003 Page 188-189SVM numéro 214 avril 2003 Page 190-191SVM numéro 214 avril 2003 Page 192-193SVM numéro 214 avril 2003 Page 194-195SVM numéro 214 avril 2003 Page 196-197SVM numéro 214 avril 2003 Page 198-199SVM numéro 214 avril 2003 Page 200-201SVM numéro 214 avril 2003 Page 202