SVM n°214 avril 2003
SVM n°214 avril 2003
  • Prix facial : 4 €

  • Parution : n°214 de avril 2003

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 202

  • Taille du fichier PDF : 178 Mo

  • Dans ce numéro : virus... prévenir, guérir et éradiquer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 120 - 121  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
120 121
tous nos tests avant-première PHOTOS JACQUES FEINE Le Memory - Stick fait sa mue Le Memory Stick Pro, ou MS Pro, est la toute nouvelle déclinaison des cartes de mémoire Flash de Sony. D'aspect extérieur identique au SONY nz 1 1GB 0 MS classique, il s'en distingue par des capacités plus importantes : les premiers modèles peuvent déjà contenir de 256 Mo (250 € 11 640 F) à 1 Go (1 000 E/6 560 F), le maximum MEMORY STICK PRO théorique étant de 32 Go. Il est doté d'accès en lecture haut débit : 160 Mbits/s, contre 20 Mbits/s pour les MS classiques ; mais la vitesse en écriture n'a presque pas changé : 15 Mbits/s au lieu de 12. MAG I C GATE Quant au Memory Stick Select, c'est un MS classique dont la mémoire est divisée en deux partitions égales, que l'utilisateur choisit grâce à un petit loquet (200 E/1 312 F) pour le modèle 2 x 128 Mo. ittnaut.m...b/2 iiiillailleleiteddint 111.1. Bonne question Portables Prise en main La panoplie Centrino : qu'est-ce qu'ils pour se mettre au Wi-Fi ont de plus ? page 88 page 94 troisième type Avec son nouveau Clié, Sony fait entrer les assistants numériques dans une nouvelle dimension. Et s'affirme comme le principal innovateur du secteur. Autant le dire tout de suite : le nouvel assistant numérique Clié PEG-NZ90 de Sony n'est pas un... assistant numérique. C'est bien plus que cela : une machine multimédia complète, dotée de fonctions d'assistant numérique. Presque un nouveau concept, tant les 84 svm Avril 2003 innovations et améliorations apportées à cet appareil sont nombreuses. A commencer par un véritable appareil photo, logé dans la charnière de l'assistant. Contrairement aux autres Clié, nous ne sommes plus ici dans le gadget. La lentille fournie atteint les 2 mégapixels, rien moins que l'équivalent d'un appareil photo d'entrée de gamme ! Cette fois, les photos bénéficient d'une haute définition, de 1 600 x 1 200 pixels, permettant la retouche et l'impression. Et on peut, bien entendu, prévisualiser l'image sur l'écran du Clié. Comme un flash complète le tout, vous pourrez mettre définitivement votre appareil photo habituel au placard... La prise en main est remarquablement bien conçue, puisque le déclenchement d'une photo peut se faire non seulement via un bouton logiciel, activé à même l'écran à l'aide du stylet, mais aussi, quand l'écran est replié sur le clavier, par un bouton "Capture" situé sur la tranche même de l'appareil ; on peut alors tenir l'appareil verticalement devant soi. La mise au point est automatique, et cinq niveaux de luminosité sont disponibles. On dispose aussi d'un zoom numérique 2x, d'effets visuels et même d'un dispositif pour éviter les yeux rouges. Vraiment tout comme un vrai appareil photo, on vous dit ! Et quel plai- sir aussi d'avoir pu retoucher les clichés immédiatement à l'écran : le logiciel fourni, Photo Stand, très complet, réagit au quart de tour, même sur des photos zoomées plusieurs fois. On regrettera juste que la lentille ne soit pas orientable, comme elle l'était sur les Clié précédents, et que le Jpeg soit le seul format supporté. Mais, fidèle à ce qui a fait le succès de la gamme, Sony propose toujours son écran tactile pivotant haute définition, de 320 x 480 pour 65 536 couleurs. La qualité de cette dalle et de son rétroéclairage est toujours aussi bluffante, et même en y regardant de près, les pixels sont quasi invisibles ; les images et les couleurs y gagnent un piqué et une précision rarement vus sur un PDA. Et c'est aussi un caméscope ! Ce n'est pas tout, car le NZ90 est aussi... un caméscope. En effet, il est capable d'enregistrer des films, au format Mpeg, avec son et image. Pour des raisons évidentes de taille or
É Nouveautés Les matériels et logiciels d'avril page 101 Sharewares Des logiciels et utilitaires à télécharger page 112 -telt rat -wvx -rra 1r, Face-à-face Deux logiciels pour copier ses DVD-vidéo page 114 Le PEG-NZ90 sous tous les angles La molette de défile- La lentille de l'objectif, ment est désormais qui ne pivote pas, est'prise en compte par munie d'un cache. tous les programmes. Excellente idée que cette batterie amovible ! Le port Memory Stick, compatible avec le Memory Stick Pro. Assistant personnel Clié PEG-NI90 (ouvert et fermé sur nos photos) sous Palm OS 5. Processeur Intel Xscale 200 MHz, 16 Mo de Ram, écran tactile TFT 320 x 480 en 65 536 couleurs, appareil photo 2 mégapixels, port Memory Stick Pro, infrarouge, Bluetooth, port Compact Flash pour option Wi-Fi, batterie amovible lithium-ion polymère, stylet métallique. Poids : 293 g. Env. 950 € (6 200 F). Le rangement du stylet n'est pas pratique du tout... Le bouton Capture, idéalement placé. mémoire, les vidéos tiennent à l'écran dans une fenêtre assez petite de 160 x 112 pixels. Mais l'image, sans être d'une qualité transcendante car un peu saccadée, reste satisfaisante. Enfin, vous pourrez à loisir contempler vos vidéos et photos directement sur un écran de télévision ou d'ordinateur, grâce à la sortie AV dont est munie la station d'accueil du Clié. Cette dernière est également dotée d'une sortie USB, destinée à connecter une imprimante. Notons au passage que ce socle n'est, malheureusement, pas du tout pratique. Trop léger, d'aspect trop toc, il a tendance **** POUR Lappareil photo, le Bluetootti, les logiciels fournis, le grand écran haute résolution, le clavier. CONTRE -irop peu de mémoire, pas de Memory Stick inclus, socle trop léger, pas de logiciel Mac inclus, pas d'accents sur le "vrai" clavier. Avril 2003 SVI11 85



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 214 avril 2003 Page 1SVM numéro 214 avril 2003 Page 2-3SVM numéro 214 avril 2003 Page 4-5SVM numéro 214 avril 2003 Page 6-7SVM numéro 214 avril 2003 Page 8-9SVM numéro 214 avril 2003 Page 10-11SVM numéro 214 avril 2003 Page 12-13SVM numéro 214 avril 2003 Page 14-15SVM numéro 214 avril 2003 Page 16-17SVM numéro 214 avril 2003 Page 18-19SVM numéro 214 avril 2003 Page 20-21SVM numéro 214 avril 2003 Page 22-23SVM numéro 214 avril 2003 Page 24-25SVM numéro 214 avril 2003 Page 26-27SVM numéro 214 avril 2003 Page 28-29SVM numéro 214 avril 2003 Page 30-31SVM numéro 214 avril 2003 Page 32-33SVM numéro 214 avril 2003 Page 34-35SVM numéro 214 avril 2003 Page 36-37SVM numéro 214 avril 2003 Page 38-39SVM numéro 214 avril 2003 Page 40-41SVM numéro 214 avril 2003 Page 42-43SVM numéro 214 avril 2003 Page 44-45SVM numéro 214 avril 2003 Page 46-47SVM numéro 214 avril 2003 Page 48-49SVM numéro 214 avril 2003 Page 50-51SVM numéro 214 avril 2003 Page 52-53SVM numéro 214 avril 2003 Page 54-55SVM numéro 214 avril 2003 Page 56-57SVM numéro 214 avril 2003 Page 58-59SVM numéro 214 avril 2003 Page 60-61SVM numéro 214 avril 2003 Page 62-63SVM numéro 214 avril 2003 Page 64-65SVM numéro 214 avril 2003 Page 66-67SVM numéro 214 avril 2003 Page 68-69SVM numéro 214 avril 2003 Page 70-71SVM numéro 214 avril 2003 Page 72-73SVM numéro 214 avril 2003 Page 74-75SVM numéro 214 avril 2003 Page 76-77SVM numéro 214 avril 2003 Page 78-79SVM numéro 214 avril 2003 Page 80-81SVM numéro 214 avril 2003 Page 82-83SVM numéro 214 avril 2003 Page 84-85SVM numéro 214 avril 2003 Page 86-87SVM numéro 214 avril 2003 Page 88-89SVM numéro 214 avril 2003 Page 90-91SVM numéro 214 avril 2003 Page 92-93SVM numéro 214 avril 2003 Page 94-95SVM numéro 214 avril 2003 Page 96-97SVM numéro 214 avril 2003 Page 98-99SVM numéro 214 avril 2003 Page 100-101SVM numéro 214 avril 2003 Page 102-103SVM numéro 214 avril 2003 Page 104-105SVM numéro 214 avril 2003 Page 106-107SVM numéro 214 avril 2003 Page 108-109SVM numéro 214 avril 2003 Page 110-111SVM numéro 214 avril 2003 Page 112-113SVM numéro 214 avril 2003 Page 114-115SVM numéro 214 avril 2003 Page 116-117SVM numéro 214 avril 2003 Page 118-119SVM numéro 214 avril 2003 Page 120-121SVM numéro 214 avril 2003 Page 122-123SVM numéro 214 avril 2003 Page 124-125SVM numéro 214 avril 2003 Page 126-127SVM numéro 214 avril 2003 Page 128-129SVM numéro 214 avril 2003 Page 130-131SVM numéro 214 avril 2003 Page 132-133SVM numéro 214 avril 2003 Page 134-135SVM numéro 214 avril 2003 Page 136-137SVM numéro 214 avril 2003 Page 138-139SVM numéro 214 avril 2003 Page 140-141SVM numéro 214 avril 2003 Page 142-143SVM numéro 214 avril 2003 Page 144-145SVM numéro 214 avril 2003 Page 146-147SVM numéro 214 avril 2003 Page 148-149SVM numéro 214 avril 2003 Page 150-151SVM numéro 214 avril 2003 Page 152-153SVM numéro 214 avril 2003 Page 154-155SVM numéro 214 avril 2003 Page 156-157SVM numéro 214 avril 2003 Page 158-159SVM numéro 214 avril 2003 Page 160-161SVM numéro 214 avril 2003 Page 162-163SVM numéro 214 avril 2003 Page 164-165SVM numéro 214 avril 2003 Page 166-167SVM numéro 214 avril 2003 Page 168-169SVM numéro 214 avril 2003 Page 170-171SVM numéro 214 avril 2003 Page 172-173SVM numéro 214 avril 2003 Page 174-175SVM numéro 214 avril 2003 Page 176-177SVM numéro 214 avril 2003 Page 178-179SVM numéro 214 avril 2003 Page 180-181SVM numéro 214 avril 2003 Page 182-183SVM numéro 214 avril 2003 Page 184-185SVM numéro 214 avril 2003 Page 186-187SVM numéro 214 avril 2003 Page 188-189SVM numéro 214 avril 2003 Page 190-191SVM numéro 214 avril 2003 Page 192-193SVM numéro 214 avril 2003 Page 194-195SVM numéro 214 avril 2003 Page 196-197SVM numéro 214 avril 2003 Page 198-199SVM numéro 214 avril 2003 Page 200-201SVM numéro 214 avril 2003 Page 202