SVM n°213 mars 2003
SVM n°213 mars 2003
  • Prix facial : 4 €

  • Parution : n°213 de mars 2003

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 166

  • Taille du fichier PDF : 182 Mo

  • Dans ce numéro : DivX, MP3, films, disques... téléchargez !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
TÉCEeCHARGEZ DivX, MP3, films, disques e- o 40 E Défi : pêcher les der Nous avons mis au défi l'un de nos journalistes. Sa mission : trouver sur le Net des films à peine sortis en salle, et récupérer un album audio complet au format MP3. Ses trois techniques, et ses conclusions. La plus grande médiathèque du monde à portée de main : films, disques, logiciels, le tout "gratuitement"... Mais comment récupérer ces trésors ? Nous avons voulu tester trois méthodes, dont les deux premières sortent un peu des sentiers battus. Elles sont certes plus compliquées à mettre en oeuvre que les traditionnels logiciels peer-to-peer, comme eMule que nous vous présentons ici, mais elles offrent des avantages. Sur les newsgroups, par exemple, on bénéficie de serveurs au débit bien plus élevé que celui des ordinateurs personnels des réseaux peer-to-peer. Encore faut-il trouver les bons. Le téléchargement Gratin - configuration wizard Type the name of vour Internet news (NNTP) server. News (NNTP) server. I newe net oleane net Trouver le derier album Eminem en P3 est aisée. "s la recherhe de films t plus ardue u'on croit. par IRC de notre deuxième méthode permet, quant à lui, l'accès à des contenus plus récents, voire des avantpremière. Ici, la condition est de disposer de bons contacts pour repérer les meilleurs canaux. newsgroups une pêche pas si miraculeuse... Aujourd'hui, j'ai décidé d'épater la galerie. Il faut absolument que je puisse montrer à mes amis le film dont tout le monde parle. Bien entendu, avant même sa sortie en salle en France et, si possible, le jour même de la sortie américaine. Et comme l'histoire des Etats-Unis me passionne, pourquoi pas tenter le coup avec Gangs Of New York ? J'ai entendu dire qu'il n'était pas très difficile de se le procurer, mais pas sur le Web. Non, il existe d'autres lieux que le Web sur l'Internet, des lieux plus anciens, plus âpres, moins conviviaux. Plus discrets, aussi. L'un d'eux s'appelle Usenet, entièrement dédié aux forums de discussion, ou newsgroups. Contrairement aux forums du Web, ceux de Usenet sont présentés en mode texte, avec une présentation proche de l'email, et doivent être lus avec un logiciel tel qu'Outlook Express 56 svm Mars 2003 r News (NNTP) server requires a username and password. I çancel Le logiciel Grabit se configure exactement comme un lecteur de newsgroup classique : en entrant le nom du serveur de news que vous aura transmis votre fournisseur d'accès lors de votre inscription. Bien sûr, si vous connaissez d'autres serveurs, libre d'accès ou payants, vous pourrez les rajouter plus tard dans le logiciel. ou Mozilla News. Sauf que les messages, au lieu d'arriver dans votre boîte à lettres, sont à consulter directement sur le serveur. L'intérêt est qu'il est possible d'attacher à ces messages des fichiers joints, qui pourront être rapatriés sur le disque dur de l'utilisateur lors de la consultation du message. Comme la taille d'un fichier joint est limitée, et qu'un film atteint couramment les 700 Mo, l'émetteur aura pris soin de le Cela dit, la course à la nouveauté exclusive n'est pas toujours rentable : tant qu'un film n'est pas sorti en DVD, les DivX que l'on trouve sont presque toujours des screeners, c'est-à-dire des copies en anglais faites à partir d'un film tourné clandestinement avec une petite caméra dans une salle de projection ! Pas de quoi se faire du home cinéma. Enfin, nous l'avons constaté lors de cette expérience, les plus belles pépites sont celles que l'on trouve par hasard, au fil de la quête, sans forcément s'obstiner à chercher un fichier précis, surtout en période de forte demande. N.R. couper en plusieurs segments avant de le poster, réparti sur plusieurs dizaines de messages. A moi de les ramener tous, puis de les rassembler, pour obtenir, au final, mon fichier unique, ce di peut être réalisé à l'aide des logiciels WinRAR ou Winzip. C'est parti ! Pour télécharger le plus efficacement possible les fichiers joints des newsgroups, et les rassembler automatiquement, chose qu'Outlook Express, habituellement utilisé pour parcourir les forums, ne sait pas faire, le mieux est d'utiliser le logiciel Grabit. Je renseigne donc ce programme avec les coordonnées du serveur de mon fournisseur d'accès ; ce dernier m'envoie la liste des forums qu'il propose. Aïe... il yen a des milliers. Mais seuls ceux dont le nom commence par "alt.binaries" contiennent des fichiers joints. Enfin, j'utilise le champ de recherche, avec des WINTER/IMAGE DIRECT/SIPA
niers films et MP3 te brx brde,C1 &4:m, 0,Wee..ffleme MI canon the.41, arvKa entblOPteCt... Parmi les milliers de groupes qu'héberge notre fournisseur, il est facile de filtrer ceux qui nous intéressent, puis de s'y abonner (bouton "Subscribe"), pour télécharger les en-têtes. Le chiffre en regard du nom du groupe indique le nombre de messages actuellement postés sur le groupe. Mais ne vous y fiez pas : ce ne sont que les en-têtes, et le corps du message est bien souvent purgé du serveur. mots-clés, pour filtrer les forums voulus. Parfait, les mots "divx french" et "movie french" m'indiquent déjà deux forums hébergeant des films en français, auxquels je m'abonne aussitôt. Apparaissent alors les en-têtes des messages du forum, sagement classés, avec le titre et le numéro de son segment. Mais, aussi loin que je puisse remonter dans le temps et dans la liste des messages, je ne trouve aucun film qui m'intéresse... Eh oui, les serveurs de mon FAI sont comme tous les serveurs du monde : pour d'évidentes raisons de place, ils ne stockent jamais bien longtemps les messages, guère plus de deux jours. Même en cliquant sur certains d'entre eux, pour essayer de télécharger une pièce jointe au hasard, impossible un avertissement 1 11, le* cour fee EU, Jee...m., d Mure, me, fe. ure,, me signale que le corps du message, ainsi que sa pièce jointe, ne sont plus disponibles sur le serveur. Sans parler des innombrables messages fantaisistes qui s'affichent... A tout hasard, j'essaye de m'inscrire aux autres forums, anglo-saxons, portant le mot "divx" ou "movie". C'est pire : encore plus de bruit, et des films auxquels il manque toujours des morceaux, impossible à réassembler. Pour réussir à attraper un film complet, G, » n› 11,7C. W.1.1,I,o1 rodenre. 11,11 ckgmead ve.o o1e#re 4tmor,.e.abere. 1111, La fenêtre Batch de Grabit vous renseigne sur les téléchargements en cours. Pour chaque morceaux de film sélectionné, il ramène donc, en tâche de fond, tout les "sous-messages" correspondants. Grabit peut gérer jusqu'à 8 téléchargements simultanés, en fonction des limites imposées par le serveur... naoro..0., tte.,e1E ev,11,e,, A,FOTerc Pte..., do, e5so,/t4De ro,-, erg, n Grabit présente de façon synthétique les messages, et, contrairement au logiciel de messagerie et de lecture de news Outlook Express, de Microsoft, il sait reconstituer tout seul les pièces jointes réparties sur plusieurs "sous-messages". Ce qui explique la présence de pièces jointes de 15 ou 20 Mo, alors que sur les newsgroups, la taille d'une pièce jointe est toujours limitée à 400 ou 700 Ko. il faudrait soit que je reste des journées entières à surveiller les arrivées, soit que je télécharge tout systématiquement et que je fasse le tri ensuite. Sans jamais avoir l'assurance de trouver le film voulu, même en demandant gentiment aux participants du forum. Seule solution : s'inscrire, en payant, à des serveurs de news qui garantiront une plus longue pérennité des fichiers sur le serveur, mais aussi des groupes plus pointus, et mieux k Pour télécharger Grabit www.shemes.com/grabit it Pour décompresser les fichiers Une fois récupérés, il faut encore recoller et décompresser les fichiers du film. La plupart utilisent le logiciel WinRAR, concurrent de Winzip, à télécharger sur : inannivrarlab.com fournis, mieux organisés, ainsi qu'une autorisation de téléchargement très large, de l'ordre du gigaoctet par jour. C'est le but d'une société comme Shemes, qui, en plus d'éditer le très bon Grabit, propose, pour 15 dollars par mois, un accès à des serveurs prioritaires, à haut débit, non censurés, et avec une limite de 3 Go par jour ! De quoi ramener deux ou trois films par jour, certes, mais pour moi, ce sera une autre fois... EMES PREMIUM NEWSSERV.CE Shemes, l'éditeur de Grabit, vient de lancer ses propres serveurs de news. Son principal intérêt est de garantir une longue présence des messages sur les serveurs. Les prix vont de 5 à 20 dollars par mois, en fonction du volume téléchargé par jour. Le paiement est sécurisé par le système Paypal, qui a largement fait ses preuves. Mars 2003 svm 57



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 213 mars 2003 Page 1SVM numéro 213 mars 2003 Page 2-3SVM numéro 213 mars 2003 Page 4-5SVM numéro 213 mars 2003 Page 6-7SVM numéro 213 mars 2003 Page 8-9SVM numéro 213 mars 2003 Page 10-11SVM numéro 213 mars 2003 Page 12-13SVM numéro 213 mars 2003 Page 14-15SVM numéro 213 mars 2003 Page 16-17SVM numéro 213 mars 2003 Page 18-19SVM numéro 213 mars 2003 Page 20-21SVM numéro 213 mars 2003 Page 22-23SVM numéro 213 mars 2003 Page 24-25SVM numéro 213 mars 2003 Page 26-27SVM numéro 213 mars 2003 Page 28-29SVM numéro 213 mars 2003 Page 30-31SVM numéro 213 mars 2003 Page 32-33SVM numéro 213 mars 2003 Page 34-35SVM numéro 213 mars 2003 Page 36-37SVM numéro 213 mars 2003 Page 38-39SVM numéro 213 mars 2003 Page 40-41SVM numéro 213 mars 2003 Page 42-43SVM numéro 213 mars 2003 Page 44-45SVM numéro 213 mars 2003 Page 46-47SVM numéro 213 mars 2003 Page 48-49SVM numéro 213 mars 2003 Page 50-51SVM numéro 213 mars 2003 Page 52-53SVM numéro 213 mars 2003 Page 54-55SVM numéro 213 mars 2003 Page 56-57SVM numéro 213 mars 2003 Page 58-59SVM numéro 213 mars 2003 Page 60-61SVM numéro 213 mars 2003 Page 62-63SVM numéro 213 mars 2003 Page 64-65SVM numéro 213 mars 2003 Page 66-67SVM numéro 213 mars 2003 Page 68-69SVM numéro 213 mars 2003 Page 70-71SVM numéro 213 mars 2003 Page 72-73SVM numéro 213 mars 2003 Page 74-75SVM numéro 213 mars 2003 Page 76-77SVM numéro 213 mars 2003 Page 78-79SVM numéro 213 mars 2003 Page 80-81SVM numéro 213 mars 2003 Page 82-83SVM numéro 213 mars 2003 Page 84-85SVM numéro 213 mars 2003 Page 86-87SVM numéro 213 mars 2003 Page 88-89SVM numéro 213 mars 2003 Page 90-91SVM numéro 213 mars 2003 Page 92-93SVM numéro 213 mars 2003 Page 94-95SVM numéro 213 mars 2003 Page 96-97SVM numéro 213 mars 2003 Page 98-99SVM numéro 213 mars 2003 Page 100-101SVM numéro 213 mars 2003 Page 102-103SVM numéro 213 mars 2003 Page 104-105SVM numéro 213 mars 2003 Page 106-107SVM numéro 213 mars 2003 Page 108-109SVM numéro 213 mars 2003 Page 110-111SVM numéro 213 mars 2003 Page 112-113SVM numéro 213 mars 2003 Page 114-115SVM numéro 213 mars 2003 Page 116-117SVM numéro 213 mars 2003 Page 118-119SVM numéro 213 mars 2003 Page 120-121SVM numéro 213 mars 2003 Page 122-123SVM numéro 213 mars 2003 Page 124-125SVM numéro 213 mars 2003 Page 126-127SVM numéro 213 mars 2003 Page 128-129SVM numéro 213 mars 2003 Page 130-131SVM numéro 213 mars 2003 Page 132-133SVM numéro 213 mars 2003 Page 134-135SVM numéro 213 mars 2003 Page 136-137SVM numéro 213 mars 2003 Page 138-139SVM numéro 213 mars 2003 Page 140-141SVM numéro 213 mars 2003 Page 142-143SVM numéro 213 mars 2003 Page 144-145SVM numéro 213 mars 2003 Page 146-147SVM numéro 213 mars 2003 Page 148-149SVM numéro 213 mars 2003 Page 150-151SVM numéro 213 mars 2003 Page 152-153SVM numéro 213 mars 2003 Page 154-155SVM numéro 213 mars 2003 Page 156-157SVM numéro 213 mars 2003 Page 158-159SVM numéro 213 mars 2003 Page 160-161SVM numéro 213 mars 2003 Page 162-163SVM numéro 213 mars 2003 Page 164-165SVM numéro 213 mars 2003 Page 166