SVM n°213 mars 2003
SVM n°213 mars 2003
  • Prix facial : 4 €

  • Parution : n°213 de mars 2003

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 166

  • Taille du fichier PDF : 182 Mo

  • Dans ce numéro : DivX, MP3, films, disques... téléchargez !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
acua es eC no ogies Les chiffres I 29 € par mois pour un accès à Internet par câble à 512 Kbits/s en réception et 128 Kbits/s en émission. Modem offert. Frais d'ouverture et d'installation gratuits. L'upload est limité à 500 Mo/mois pour les villes de province (sauf Toulon). 1 € C'est le coût supplémentaire à l'offre d'accès à 512 Kbits/s, pour l'abonnement télévisuel. 1" mars-31 mai C'est la période de souscription. L'offre est nationale et réservée aux nouveaux entrants. 1 an d'engagement exigé ; 40 € à payer en cas de résiliation. Portatifs HP-Compaq annonce neuf nouveaux modèles page 30 13 191e Edlt% MI Navigation Badineries liei http://ad.fr.dpublecicknetiaddbattom.svm.frImeg_homexatwmag ; p L 6rtnvenue ya.d. Navigateur Opera fait peau neuve avec sa version 7 page 31 Exclusif Noos casse le prix du haut débit ! Du haut débit par câble moins cher que n'importe quelle offre ADSL ! Avec un forfait à 29 euros, modem et tous frais offerts, Noos joue les nouveaux aiguillons du marché. 28 svrn Mars 2003 o z CÂBLE Jeudi matin, 20 février, les fournisseurs d'accès risquent de se lever du mauvais pied en ouvrant SVM : Noos, le premier câblo-opérateur français, a sorti l'artillerie lourde. Une offre surprise qui cloue tous les concurrents sur place : 29 € (190 F) par mois pour du haut débit (à 512 Kbits/s), modem offert (il restera la propriété de l'abonné), frais d'ouverture et d'installation à domicile également gratuits, accès au portail haut débit (Noos Broadband), et, pour 1 euro de plus, vous pouvez bénéficier de l'abonnement télévisuel de Noostv (un bouquet de 38 chaînes : cinéma, sport, infos, évasion, fiction, famille, musique...) ! Jacques Guerreau, directeur général adjoint et directeur marketing et commercial de Noos, ne cache pas son plaisir : "Nous avons retravaillé notre modèle de coûts, doublé la capacité de notre réseau, fait tous les efforts possibles pour séduire de nouveaux abonnés. Ce que nous proposons là, à 29 euros, tout compris, c'est du vrai haut débit, pas un Canada Dry ! " Top départ, le 1" mars. Toutes les zones couvertes par le réseau Noos en bénéficieront. Un lancement national qui n'avait pas été possible l'année dernière avec la promotion sur l'accès 64 Kbits/s pour 15 euros. En effet, le réseau Noos est schématiquement séparé en trois zones : la province, qui utilise le protocole CDLP de transport de données historique de Noos (sauf Polir sa nouvelle offre, Noos se démarque de la concurrence en cédant gratuitement le modem. Toulon), la banlieue parisienne qui est passée, fin 2001, à la norme Docsis (davantage adaptée à des services de haut débit), et
Téléphone Nokia s'attaque à la Gameboy page 32 Paris où coexistent les deux standards. "Nous avons entrepris des aménagements sur nos technologies, qui nous permettent aujourd'hui de proposer à toutes les prises reliées à notre réseau, à Paris et sa banlieue et en province, d'accéder au haut débit à 29 euros", explique le directeur général adjoint. Les souscriptions ne seront ouvertes que du 1" mars au 31 mai 2003. En outre, l'abonnement n'est valable que sur une durée d'un an, qui correspond aussi à la durée d'engagement exigée. Et il n'est proposé qu'aux nouveaux entrants — les anciens abonnés, eux, découvriront autour de la mi-mars les nouveaux forfaits que le câblo-opérateur leur a réservés. Autre atout de l'offre, sa compatibilité avec la Xbox Live : "Beaucoup d'internautes sont attirés par le jeu. Et chez nous, non seulement on trouve les meilleurs'ping'(temps de réponse sur le réseau, NDLR), mais en plus nous sommes partenaire de Microsoft sur le lancement en France de son service de jeu en réseau", révèle Jacques Guerreau. L'excitation est palpable chez le câblo-opérateur à la veille du lancement. Noos veut en découdre. L'ADSL a fait trop longtemps l'actualité, avec sa guerre des prix, ses promesses Sondage La musique sur Internet et vous page 34 Jacques Guerreau, direc-teur général adjoint et directeur marketing et commercial chez Noos. Le PDA grand luxe d'offres télé... "Sur le marché de l'accès, l'initiative est toujours au câble ! Quant à la télévision, Noos l'offre pour 1 euro, et ce n'est pas une expérimentation, c'est de la vraie télé, celle que tout le monde regarde ! ", réagit le directeur général adjoint. Du nerf qui devrait rassurer quant à la volonté de Noos d'exister en grand sur le marché, alors qu'un récent rapport de l'Autorité de régulation des télécoms sonnait l'alarme sur la mauvaise santé du câble en France (à lire sur www.art-telecomfr). Faible pénétration tant sur le marché des télécoms que sur l'audiovisuel, handicaps réglementaires... Voilà qui n'est guère plus rose que les débauchages récemment annoncés chez Noos. Heureusement, des chiffres émanant de l'Association française des fournisseurs d'accès (Ma) étaient porteurs d'une bonne nouvelle : en un an, le nombre d'abonnés au câble a progressé de 50%. Noos rappelle aussi que sa promotion à 15 euros de l'année dernière lui a valu 35 000 nouveaux abonnés. N'empêche, depuis septembre dernier, le câble avait dû se faire tout petit devant l'ADSL. Avec ce dernier coup, Noos reprend la main. Beau match, non ? Delphine Sabattier Seul Sony pouvait oser : son nouveau Clié réinvente la notion MUTANT d'assistant personnel ! A la fois PDA sous Palm OS 5, baladeur MP3 et dictaphone, le Clié PEG-NZ90 est aussi un véritable appareil photo de 2 mégapixels, avec flash, zoom numérique 2x, réglages automatiques et manuels, retardateur et même enregistrement vidéo. Il est servi par le plus bel - et le plus grand - écran de sa génération, pivotant et rabattable pour profiter du clavier. La connexion à Internet et la synchronisation de fichiers s'effectuent, bien sûr, sans fil, grâce à une liaison Bluetooth intégrée et à un emplacement pour carte Wi-Fi optionnelle. Le tout complété par un lecteur de cartes Memory Stick, une télécommande, un casque stéréo et une batterie lithium-ion assurant jusqu'à 10 jours d'autonomie. Même sa station d'accueil est étonnante, avec une sortie AV pour voir les photos sur un moniteur ou une télé et une prise USB pour les imprimer sans PC. Hors normes également, son poids et son prix : 293 grammes, et 950 € (env. 6 200 F). Un reproche ? Qu'il ne fasse pas aussi téléphone GPRS ! P.Z. Sur vos écrans DVD, jeux, Internet...toute l'actualité page 39 En direct du Net La chaîne hi-fi Streamium MC-i250 de Philips rajeunit le concept lancé l'an passé par son aînée, la MC-i200 : non contente de "capter" les radios Internet, elle le fait désormais sans fil grâce à une liaison Wi- Fi ! Elle lit aussi les CD audio gravés au format MP3 ou, plus compact encore, MP3 Pro. La MC-i250, avec ses deux enceintes de 50 W et son système RDS, devrait sortir au mois de juin au prix de 600 € TTC (3 935 F). Passport revu et corrigé La Commission européenne, soucieuse d'être conseillée sur le dossier très sensible de la protection des données, avait, il y a près d'un an, constitué un groupe de travail en charge de réfléchir spécifiquement aux systèmes d'authentification en ligne. Principalement visés par cette réflexion, le.Net Passport de Microsoft et le Liberty Alliance Project lancé à l'initiative de Sun Microsystems. Le groupe vient de remettre un document, plutôt dense et pas toujours très explicite, qui dresse le cadre dans lequel devront se couler à l'avenir les systèmes d'authentification. Microsoft a immédiatement consenti à modifier son système. Outre quelques modifications de forme, Microsoft s'est engagé, dans quelques mois, à demander l'autorisation de l'internaute avant de fournir son e-mail à une société tierce. Nous voilà prévenus : c'est désormais Microsoft qui va nous spammer ! Mars 2003 svm 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 213 mars 2003 Page 1SVM numéro 213 mars 2003 Page 2-3SVM numéro 213 mars 2003 Page 4-5SVM numéro 213 mars 2003 Page 6-7SVM numéro 213 mars 2003 Page 8-9SVM numéro 213 mars 2003 Page 10-11SVM numéro 213 mars 2003 Page 12-13SVM numéro 213 mars 2003 Page 14-15SVM numéro 213 mars 2003 Page 16-17SVM numéro 213 mars 2003 Page 18-19SVM numéro 213 mars 2003 Page 20-21SVM numéro 213 mars 2003 Page 22-23SVM numéro 213 mars 2003 Page 24-25SVM numéro 213 mars 2003 Page 26-27SVM numéro 213 mars 2003 Page 28-29SVM numéro 213 mars 2003 Page 30-31SVM numéro 213 mars 2003 Page 32-33SVM numéro 213 mars 2003 Page 34-35SVM numéro 213 mars 2003 Page 36-37SVM numéro 213 mars 2003 Page 38-39SVM numéro 213 mars 2003 Page 40-41SVM numéro 213 mars 2003 Page 42-43SVM numéro 213 mars 2003 Page 44-45SVM numéro 213 mars 2003 Page 46-47SVM numéro 213 mars 2003 Page 48-49SVM numéro 213 mars 2003 Page 50-51SVM numéro 213 mars 2003 Page 52-53SVM numéro 213 mars 2003 Page 54-55SVM numéro 213 mars 2003 Page 56-57SVM numéro 213 mars 2003 Page 58-59SVM numéro 213 mars 2003 Page 60-61SVM numéro 213 mars 2003 Page 62-63SVM numéro 213 mars 2003 Page 64-65SVM numéro 213 mars 2003 Page 66-67SVM numéro 213 mars 2003 Page 68-69SVM numéro 213 mars 2003 Page 70-71SVM numéro 213 mars 2003 Page 72-73SVM numéro 213 mars 2003 Page 74-75SVM numéro 213 mars 2003 Page 76-77SVM numéro 213 mars 2003 Page 78-79SVM numéro 213 mars 2003 Page 80-81SVM numéro 213 mars 2003 Page 82-83SVM numéro 213 mars 2003 Page 84-85SVM numéro 213 mars 2003 Page 86-87SVM numéro 213 mars 2003 Page 88-89SVM numéro 213 mars 2003 Page 90-91SVM numéro 213 mars 2003 Page 92-93SVM numéro 213 mars 2003 Page 94-95SVM numéro 213 mars 2003 Page 96-97SVM numéro 213 mars 2003 Page 98-99SVM numéro 213 mars 2003 Page 100-101SVM numéro 213 mars 2003 Page 102-103SVM numéro 213 mars 2003 Page 104-105SVM numéro 213 mars 2003 Page 106-107SVM numéro 213 mars 2003 Page 108-109SVM numéro 213 mars 2003 Page 110-111SVM numéro 213 mars 2003 Page 112-113SVM numéro 213 mars 2003 Page 114-115SVM numéro 213 mars 2003 Page 116-117SVM numéro 213 mars 2003 Page 118-119SVM numéro 213 mars 2003 Page 120-121SVM numéro 213 mars 2003 Page 122-123SVM numéro 213 mars 2003 Page 124-125SVM numéro 213 mars 2003 Page 126-127SVM numéro 213 mars 2003 Page 128-129SVM numéro 213 mars 2003 Page 130-131SVM numéro 213 mars 2003 Page 132-133SVM numéro 213 mars 2003 Page 134-135SVM numéro 213 mars 2003 Page 136-137SVM numéro 213 mars 2003 Page 138-139SVM numéro 213 mars 2003 Page 140-141SVM numéro 213 mars 2003 Page 142-143SVM numéro 213 mars 2003 Page 144-145SVM numéro 213 mars 2003 Page 146-147SVM numéro 213 mars 2003 Page 148-149SVM numéro 213 mars 2003 Page 150-151SVM numéro 213 mars 2003 Page 152-153SVM numéro 213 mars 2003 Page 154-155SVM numéro 213 mars 2003 Page 156-157SVM numéro 213 mars 2003 Page 158-159SVM numéro 213 mars 2003 Page 160-161SVM numéro 213 mars 2003 Page 162-163SVM numéro 213 mars 2003 Page 164-165SVM numéro 213 mars 2003 Page 166