SVM n°213 mars 2003
SVM n°213 mars 2003
  • Prix facial : 4 €

  • Parution : n°213 de mars 2003

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 166

  • Taille du fichier PDF : 182 Mo

  • Dans ce numéro : DivX, MP3, films, disques... téléchargez !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
forums " courrier I bonus Les projets Palladium et TCPA font froid dans le dos des internautes. Agression sécuritaire vos avis. Les initiatives lancées par Microsoft et les constructeurs de matériels informatiques pour sécuriser nos PC inquiètent. Vous êtes nombreux à penser qu'elles menacent nos libertés. quoi de neuf ? Microsoft doit présenter vers la fin mars les spécifications de sa technologie de sécurisation des programmes informatiques. Et a décidé de changer le nom de ce projet qui ne s'appellera plus "Palladium", mais "Next Generation Secure Computing Base". Une fois n'est pas coutume, Microsoft s'est engagé à rendre accessible le code source de cette plate-forme logicielle. Car depuis quelques mois, l'initiative est de plus en plus contestée. Ses détracteurs estiment qu'elle pourrait empêcher les utilisateurs d'accéder librement aux données stockées sur le disque dur de leur ordinateur. Cette technologie s'inscrit dans une vaste entreprise de sécurisation regroupant une centaine de sociétés au sein d'une alliance baptisée TCPA. sur nos forums tous nos forums Windows XP 550 contributions pratique Linux 711 contributions passionné Haut débit 521 contributions attentif Puissance 54 contributions polémique Xbox 54 contributions ludique 12 Mars 2003 Ce n'est pas tant Palladium qui compte que TCPA, cette alliance qui rallie près de 200 entreprises dont Intel, HP, IBM et d'autres grandes initiales de l'informatique... Cette alliance qui va inexorablement greffer une nouvelle puce au coeur même de nos PC... On assiste ici à une machiavélique transformation d'un ordinateur avec lequel nous pouvions, depuis des années, installer ce que bon nous semblait, copier, modifier, utiliser parfois quelques logiciels sans forcément les avoir achetés... Eh ben TCPA, c'est la disparition pure et simple de cette vision de l'informatique de "bidouilleur". TCPA, c'est l'AOLisation générale des utilisateurs, qui vont perdre le contrôle de leur machine, devenus de simples pions entre le PC et les fournisseurs de contenus, surfant sur des réseaux privés et 100% sécurisés pour y consommer du loisir en haute définition. Docteur Jeckyl et Mr Hyde Mais pourquoi diable des informaticiens s'amusent-ils à créer des virus ? C'est une sorte de jeu d'échecs pense 1-courni, à moins qu'ils ne cherchent, par ce moyen, à éprouver un sentiment de puissance. Donnez vos avis sur ce forum consacré aux virus. De Michaël > Ce que je trouve étonnant, c'est qu'il n'y ait pas eu un seul constructeur de matériel informatique qui se soit dit : "Tiens, je ne vais pas suivre l'alliance TCPA, comme ça je vais récupérer tout le marché des mécontents de Palladium pour moi tout seul et me faire ainsi un gros tas de pognon en me diversifiant (ou en faisant fabriquer par soustraitance) dans tous les domaines matériels (processeurs, cartes mères, cartes graphiques, disques durs...) et en laissant ces dynamiques petits gars du logiciel libre s'occuper de la partie logicielle." De Lofo Y'a sûrement des constructeurs qui n'en font pas partie, mais à mon avis, les fabricants évitent au maximum ce genre de pari. Ils sont finalement assez suivistes : les grands (Intel, Microsoft) définissent les normes, les petits suivent pour ne pas être mis à l'écart... Sauvés par le logiciel libre ? Tout dépend des fournis- Linux se dessine toujours Le projet d'interface graphique pour Linux entrepris par des piliers de notre forum avance bien. Aurélien62fr et ses camarades lui ont même peut-être trouvé un nom : Nuxanva. Captainlgloo travaille sur un sélecteur de
Les mouvetis (4w12eilx ot, Reree,q. vous emteogwl PKieit av 043L. tlfirdefi seurs de services... Notre PC TCPA collaborera étroitement avec des serveurs Internet. Si ceux-ci acceptent les logiciels libres, tant mieux, sinon, nous serons contraints d'employer les logiciels qu'ils voudront bien nous voir utiliser... De Chrismath > Vous savez ce qui m'effraie le plus, dans cette histoire ? C'est cette immense impression d'impuissance... C'est évident que Palladium/TCPA a des relents de Big Brother, oui c'est une "AOLisation" (j'aime bien cette image), tout cela est énervant, voire révoltant, et on fait quoi ? J'ai cette détestable impression que tous les messages de protestation que nous pourrons envoyer n'y changeront rien, car le pouvoir économique se moque de ce que pense l'utilisateur. De toute façon, nous n'aurons pas le choix : qui peut faire fléchir une alliance Microsoft-Intel-IBM-HP etc. ? Peut-être une volonté politique... Mais là, je m'égare : l'alliance dont programmes et Tex Linux s'occupe des fenêtres ainsi que des icônes. De nouvelles captures seront bientôt disponibles. Même pas peur ! Les problèmes éventuels de sécurité et de livraison ne font pas peur à Trichlorethylen qui je parlais se double d'une entente cordiale entre pouvoir économique et pouvoir politique, à tel point que parfois il est difficile de les dissocier (cf. la guerre du pétrole en Irak). Cela peut sembler hors sujet, mais je suis intimement persuadé que tout cela participe de la même manière d'envisager le monde et notre avenir (d'ailleurs, Palladium- TCPA est aussi présenté comme un système de lutte antiterroriste). Peut-être que Michael Moore pourrait trouver là le sujet de son prochain long-métrage. De Lofo > D'accord avec toi sur tous les points Chrismath. C'est David contre Goliath. Les quelques messages haineux par-ci par-là, sur les forums, ne changeront rien à l'affaire. Peut-être qu'outre-Atlantique, voire ici, certains groupes de défense des libertés individuelles pourront peser dans la balance, mais j'en doute fort. Et effectivement, pour moi aussi, TCPA s'ins- achète ses logiciels et son matériel informatique sur des sites de cybermarchands depuis trois ans. Il a toujours reçu ses commandes en bon état et dans les délais prévus. Un cas exceptionnel ? Apporter vos témoignages et partagez vos impressions sur ce forum dédié à l'achat en ligne. Quand l'informatique rejoint la politique, on assiste à des télescopages hasardeux. Ainsi, Bernard Ourghanlian, directeur technique chez Microsoft, cite, en vrac, l'évangile et le philosophe Hans Jonas dans sa lettre ouverte en réponse à un article du journal Le Monde à propos de Palladium. Les voies de Microsoft sont impénétrables. crit dans ce nouveau paradigme mondial prônant la sécurité à tout prix. Nous changeons d'ère ! De Fafa > Sécurité, j'ai entendu... Je ne pense pas que ce soit de la sécurité quand une personne que l'on ne connaît pas peut venir sur votre ordinateur pour voir ce qu'il y a sans vous demander la permission. Microsoft prône, avec Wmdows XP, la sécurité, mais qu'en est-il alors, puisque certaines personnes pourront passer outre les protections légalement et détruire certains de vos fichiers... Et les pirates qui auront tôt fait de casser le système et de s'en servir contre nous. Moi je n'appelle pas ça de la sécurité, n'en déplaise à Microsoft. Et les dérives... avec de l'argent, on peut tout acheter. Et qui nous dit que Microsoft ne viendra pas sur nos machines pour voir nos penchants et nous les vendre. Cela est déjà arrivé avec un certain Passport, au début... De Anonymous linux user > Les grands systèmes (Unix et dérivés) se sont dispensés de TCPA et marchent bien question sécurité. Ils veulent juste s'inventer de nouveaux marchés. J'ai lu un truc d'un type qui s'y est intéressé dans GNUI(Linwc & Hurd) Magazine France, selon lui, ils veulent, par exemple, créer un marché des logiciels de location ! Et c'est vrai que j'ai eu la même pensée quant à Big Brother. C'est super ! Bientôt, on aura des punitions en ligne parce qu'on aura osé critiquer une technologie propriétaire, ou on sera exilé pour avoir eu une idée. Cependant, je ne sais pas si Apple et Sun Microsystems font partie du mouvement. Réagissez sur nos forums : Svm. vnunet.fr L'Internet payant Le Web gratuit des premiers temps s'efface de plus en plus depuis la crise de la nouvelle économie. De nombreux services en ligne sont aujourd'hui payants. Cette évolution est-elle inéluctable ? Est-il encore possible de créer une économie solidaire sur le Net ? Mars 2003 svm 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 213 mars 2003 Page 1SVM numéro 213 mars 2003 Page 2-3SVM numéro 213 mars 2003 Page 4-5SVM numéro 213 mars 2003 Page 6-7SVM numéro 213 mars 2003 Page 8-9SVM numéro 213 mars 2003 Page 10-11SVM numéro 213 mars 2003 Page 12-13SVM numéro 213 mars 2003 Page 14-15SVM numéro 213 mars 2003 Page 16-17SVM numéro 213 mars 2003 Page 18-19SVM numéro 213 mars 2003 Page 20-21SVM numéro 213 mars 2003 Page 22-23SVM numéro 213 mars 2003 Page 24-25SVM numéro 213 mars 2003 Page 26-27SVM numéro 213 mars 2003 Page 28-29SVM numéro 213 mars 2003 Page 30-31SVM numéro 213 mars 2003 Page 32-33SVM numéro 213 mars 2003 Page 34-35SVM numéro 213 mars 2003 Page 36-37SVM numéro 213 mars 2003 Page 38-39SVM numéro 213 mars 2003 Page 40-41SVM numéro 213 mars 2003 Page 42-43SVM numéro 213 mars 2003 Page 44-45SVM numéro 213 mars 2003 Page 46-47SVM numéro 213 mars 2003 Page 48-49SVM numéro 213 mars 2003 Page 50-51SVM numéro 213 mars 2003 Page 52-53SVM numéro 213 mars 2003 Page 54-55SVM numéro 213 mars 2003 Page 56-57SVM numéro 213 mars 2003 Page 58-59SVM numéro 213 mars 2003 Page 60-61SVM numéro 213 mars 2003 Page 62-63SVM numéro 213 mars 2003 Page 64-65SVM numéro 213 mars 2003 Page 66-67SVM numéro 213 mars 2003 Page 68-69SVM numéro 213 mars 2003 Page 70-71SVM numéro 213 mars 2003 Page 72-73SVM numéro 213 mars 2003 Page 74-75SVM numéro 213 mars 2003 Page 76-77SVM numéro 213 mars 2003 Page 78-79SVM numéro 213 mars 2003 Page 80-81SVM numéro 213 mars 2003 Page 82-83SVM numéro 213 mars 2003 Page 84-85SVM numéro 213 mars 2003 Page 86-87SVM numéro 213 mars 2003 Page 88-89SVM numéro 213 mars 2003 Page 90-91SVM numéro 213 mars 2003 Page 92-93SVM numéro 213 mars 2003 Page 94-95SVM numéro 213 mars 2003 Page 96-97SVM numéro 213 mars 2003 Page 98-99SVM numéro 213 mars 2003 Page 100-101SVM numéro 213 mars 2003 Page 102-103SVM numéro 213 mars 2003 Page 104-105SVM numéro 213 mars 2003 Page 106-107SVM numéro 213 mars 2003 Page 108-109SVM numéro 213 mars 2003 Page 110-111SVM numéro 213 mars 2003 Page 112-113SVM numéro 213 mars 2003 Page 114-115SVM numéro 213 mars 2003 Page 116-117SVM numéro 213 mars 2003 Page 118-119SVM numéro 213 mars 2003 Page 120-121SVM numéro 213 mars 2003 Page 122-123SVM numéro 213 mars 2003 Page 124-125SVM numéro 213 mars 2003 Page 126-127SVM numéro 213 mars 2003 Page 128-129SVM numéro 213 mars 2003 Page 130-131SVM numéro 213 mars 2003 Page 132-133SVM numéro 213 mars 2003 Page 134-135SVM numéro 213 mars 2003 Page 136-137SVM numéro 213 mars 2003 Page 138-139SVM numéro 213 mars 2003 Page 140-141SVM numéro 213 mars 2003 Page 142-143SVM numéro 213 mars 2003 Page 144-145SVM numéro 213 mars 2003 Page 146-147SVM numéro 213 mars 2003 Page 148-149SVM numéro 213 mars 2003 Page 150-151SVM numéro 213 mars 2003 Page 152-153SVM numéro 213 mars 2003 Page 154-155SVM numéro 213 mars 2003 Page 156-157SVM numéro 213 mars 2003 Page 158-159SVM numéro 213 mars 2003 Page 160-161SVM numéro 213 mars 2003 Page 162-163SVM numéro 213 mars 2003 Page 164-165SVM numéro 213 mars 2003 Page 166