SVM n°212 février 2003
SVM n°212 février 2003
  • Prix facial : 4 €

  • Parution : n°212 de février 2003

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 166

  • Taille du fichier PDF : 168 Mo

  • Dans ce numéro : Smart Display et Media Center... enfin du nouveau dans la micro.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
a une al ENFIN DU NOUVEAU Windows Smart Display et Media Center Avec le nouveau Windows XP Media Center, Microsoft veut franchir une étape cruciale : transformer le PC en véritable composant hi-fi. Premiers tests de ce Windows, attendu chez nous avant la fin de l'année. c'est l'histoire d'une mutation. En 2003, le PC en forme de boîte beige risque fort de prendre un coup de vieux. Traditionnellement confiné sous nos bureaux, voilà qu'aujourd'hui l'ordinateur personnel tente le forcing pour s'imposer dans notre salon. Il se pare pour cela de ses plus beaux atours, nous drague avec de nouvelles lignes ainsi qu'une connectique et des systèmes d'exploitation susceptibles de le transformer en composant hi-fi, au même titre que notre chaîne stéréo ou notre télévision. Il suffit de regarder les modèles que nous vous présentons dans ce dossier pour s'en rendre compte : les boîtiers adoptent de nouvelles couleurs, les écrans s'aplatissent et les unités centrales maigrissent. Bref, ces nouveaux PC ont fière allure, mais pas seulement... idakono Tuesday, December 11 10:10 AM My TV My Music FM Radio Play DVD My Pictures My Videos Symboles de cette métamorphose, voici donc les PC "Media Center", terme inventé par Microsoft pour baptiser la nouvelle mouture de son cher Windows XP Pro. Fidèles lecteurs de SVM, vous connaissez déjà ce système d'exploitation : XP Media Center Edition, ex-Freestyle, propose une interface simplifiée pour Windows, que l'on peut commander à distance avec une télécommande. Un système particulier qui n'est commercialisé qu'avec un PC neuf, afin d'éviter tout risque d'incompatibilité avec certains matériels. Via cette nouvelle interface (voir ci-dessous nos captures d'écran), vous pouvez directement accéder à vos photos, vidéos, musiques, radios FM (dans la prochaine version 1.1) et films DVD, en manipulant simplement votre télécommande. Mais l'innovation la plus emblématique de ces Me- Une pression sur la touche centrale de la télécommande, et l'écran d'accueil de Windows XP Media Center apparaît pour zapper entre les contenus multimédias présents sur le PC, mais aussi pour écouter une radio FM, lire un DVD-Vidéo ou regarder et enregistrer une émission de télé. En arrière-plan, les logiciels Windows déjà lancés continuent de fonctionner (gravure de CD, téléchargement de fichiers sur le Net, Word, etc.). 48 svm Février 2003 SAMPLE PICTURES Play shde show Settings Sort by narre Sort by date My Pictures Shared Pictures 4—"e dia Center, qui scelle définitivement leur appartenance au monde des loisirs, c'est, sans conteste, l'apparition de la télé et d'un enregistreur numérique sous Windows, accessibles, eux aussi, via cette nouvelle interface. Les mauvaises langues diront cependant, et avec raison, qu'un PC doté d'une carte tuner peut profiter des mêmes fonctions, et que la gestion de la télé existe déjà dans la version américaine de Windows. Alors, quelles sont les principales différences entre un PC classique et un Media Center ? Bénéficiant d'un design léché, il s'agit essentiellement d'ordinateurs suréquipés : bâtis autour d'un processeur puissant et d'une Ram conséquente (de 256 Mo à 1 Go), ils ont aussi un gros disque dur (80 Go en règle générale, mais certaines machines vont jusqu'à 180 Go), indispensable pour stocker les émissions enregistrées à la télé. A cela s'ajoutent une carte graphique 64 Mo, ainsi que l'indispensable tuner TV et de nombreux accessoires, comme, selon les machines, un lecteur de carte 1 Ir Sueuet Wter mrel Dans le menu "Mes images", vous pouvez consulter toutes les photos stockées sur votre disque dur. Elles sont classées par dossiers, en respectant l'organisation du menu. A partir de l'interface, vous aurez la possibilité de lancer un diaporama dont la particularité est d'effectuer de jolis effets entre deux photos.
mémoire universel, un kit audio 5.1 ou un graveur de DVD. Au démarrage, rien ne distingue XP Media Center d'un autre Windows, mis à part de nouveaux raccourcis sur le Bureau. Pour lancer l'interface, il suffit d'appuyer sur le bouton vert de la télécommande fournie avec le PC, ou de passer par le menu démarrer. S'ouvre alors "l'écran d'accueil", à partir duquel on peut accéder à ses fichiers multimédias et aux fonctions TV Cette interface ne supprime pas le bureau classique de Windows XP, mais vient simplement en surimpression. Il est donc possible de conserver ouvert son document Word tout en écoutant un disque avec Media Center. Media Center fonctionne en étroite collaboration avec Windows Media Player, toujours en tâche de fond une fois l'interface lancée, et le dossier "Mes Documents". Les images, vidéos et musiques que Media Center diffuse doivent au préalable être enregistrées sur les dossiers dédiés ("Mes images", "Ma musique"...). Il est en revanche impossible de déplacer, copier ou effacer des fichiers depuis son interface, qui n'est qu'un simple outil de visualisation. A titre d'exemple, il faudra passer par Windows Media Play Shuffle View by list ROCK View by touer View Song% HO EXIT (US] Blondie roc FInters 44} aè 4. Frank Black* aJL. for, re No Doute Nobel (US] 18 of 31012 Le menu "Ma Musique" ouvre l'accès à la bibliothèque de Windows Media Player. L'interface permet d'utiliser les listes de lecture "intelligentes" du lecteur de Microsoft et d'afficher les albums avec leur pochette originale. On peut tout aussi bien déclencher une lecture aléatoire ou sélectionner les chansons une à une. Le salon en numérique sans PC ! Microsoft va devoir batailler ferme pour imposer son Media Center. Chez les fabricants d'électronique grand public, de nombreux appareils permettent déjà de se passer de PC pour lire et gérer des fichiers vidéo, en utilisant simplement sa télévision. Plus simples à installer et à appréhender qu'un PC, ils respectent généralement le format du magnétoscope. Parmi ceux-ci, il faut citer cet ovni qu'est le DP-450 de Kiss Technology (notre photo), première platine DVD à intégrer le format de compression DivX (versions 4 et 5), très prisé des utilisateurs de PC. La nouvelle génération de récepteurs satellites proposés par les services de télévision TPS et Canalsatellite peuvent aussi faire l'affaire, même s'ils ne disposent pas de lecteur DVD. TPS propose d'ores et déjà un récepteur équipé d'un disque dur, le Platinium fabriqué par Sagem, et Canalsatellite va lancer incessamment J Tue, Dec 24 4 KOMO 5 KING GUIDE 10:13 AM 10:00 AM 10:30 AM 1:00AM a Paid Programm The John Walsh Show Late Night With C Last Cali With Paid Progr. 6 KONG Guthy-Renker Paid Programm Paid Programm/KIRO The Late Late Sb Paid Prograll Paid Progr 8 KTBW Seattle Praise Tommy Tenney KCTS Wall Street We Serious Money Washington We. e-e=m MID son "Pilotime", boîtier conçu par Thomson Multimédia et pourvu, comme l'appareil de TPS, d'un disque dur de 80 Go. Nul besoin cependant d'être abonné à un bouquet satellite pour profiter de ce genre d'appareils. En effet, les enregistreurs à disque dur font discrètement leur apparition dans l'Hexagone. Dernier né, le DVD-H4OE de Samsung, doté d'un disque de 40 Go. Il lit les DVD, CD audio et d'images, et enregistre les DVD non protégés, les émissions de TV et les MP3 sur son disque dur. Bref, des fonctions très proches de celles du Windows Media Center, mais l'addition est salée : environ 1000 € (6 550 F). Change of Head Paid Programm Paid Programm CIO Paid Programming No information avallaote. 10:37 AM- 11:05 AM Media Center intègre un guide des programmes électronique, qui sert à sélectionner une chaîne et à planifier son enregistrement. Celui-ci propose une brève description de l'émission, ainsi que son horaire et la chaîne qui la diffuse. Une fois l'émission sélectionnée, il vous suffira d'appuyer sur le bouton d'enregistrement de la télécommande pour la programmer. On peut également rechercher un programme par mot-clé. Février 2003 svm 49



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 212 février 2003 Page 1SVM numéro 212 février 2003 Page 2-3SVM numéro 212 février 2003 Page 4-5SVM numéro 212 février 2003 Page 6-7SVM numéro 212 février 2003 Page 8-9SVM numéro 212 février 2003 Page 10-11SVM numéro 212 février 2003 Page 12-13SVM numéro 212 février 2003 Page 14-15SVM numéro 212 février 2003 Page 16-17SVM numéro 212 février 2003 Page 18-19SVM numéro 212 février 2003 Page 20-21SVM numéro 212 février 2003 Page 22-23SVM numéro 212 février 2003 Page 24-25SVM numéro 212 février 2003 Page 26-27SVM numéro 212 février 2003 Page 28-29SVM numéro 212 février 2003 Page 30-31SVM numéro 212 février 2003 Page 32-33SVM numéro 212 février 2003 Page 34-35SVM numéro 212 février 2003 Page 36-37SVM numéro 212 février 2003 Page 38-39SVM numéro 212 février 2003 Page 40-41SVM numéro 212 février 2003 Page 42-43SVM numéro 212 février 2003 Page 44-45SVM numéro 212 février 2003 Page 46-47SVM numéro 212 février 2003 Page 48-49SVM numéro 212 février 2003 Page 50-51SVM numéro 212 février 2003 Page 52-53SVM numéro 212 février 2003 Page 54-55SVM numéro 212 février 2003 Page 56-57SVM numéro 212 février 2003 Page 58-59SVM numéro 212 février 2003 Page 60-61SVM numéro 212 février 2003 Page 62-63SVM numéro 212 février 2003 Page 64-65SVM numéro 212 février 2003 Page 66-67SVM numéro 212 février 2003 Page 68-69SVM numéro 212 février 2003 Page 70-71SVM numéro 212 février 2003 Page 72-73SVM numéro 212 février 2003 Page 74-75SVM numéro 212 février 2003 Page 76-77SVM numéro 212 février 2003 Page 78-79SVM numéro 212 février 2003 Page 80-81SVM numéro 212 février 2003 Page 82-83SVM numéro 212 février 2003 Page 84-85SVM numéro 212 février 2003 Page 86-87SVM numéro 212 février 2003 Page 88-89SVM numéro 212 février 2003 Page 90-91SVM numéro 212 février 2003 Page 92-93SVM numéro 212 février 2003 Page 94-95SVM numéro 212 février 2003 Page 96-97SVM numéro 212 février 2003 Page 98-99SVM numéro 212 février 2003 Page 100-101SVM numéro 212 février 2003 Page 102-103SVM numéro 212 février 2003 Page 104-105SVM numéro 212 février 2003 Page 106-107SVM numéro 212 février 2003 Page 108-109SVM numéro 212 février 2003 Page 110-111SVM numéro 212 février 2003 Page 112-113SVM numéro 212 février 2003 Page 114-115SVM numéro 212 février 2003 Page 116-117SVM numéro 212 février 2003 Page 118-119SVM numéro 212 février 2003 Page 120-121SVM numéro 212 février 2003 Page 122-123SVM numéro 212 février 2003 Page 124-125SVM numéro 212 février 2003 Page 126-127SVM numéro 212 février 2003 Page 128-129SVM numéro 212 février 2003 Page 130-131SVM numéro 212 février 2003 Page 132-133SVM numéro 212 février 2003 Page 134-135SVM numéro 212 février 2003 Page 136-137SVM numéro 212 février 2003 Page 138-139SVM numéro 212 février 2003 Page 140-141SVM numéro 212 février 2003 Page 142-143SVM numéro 212 février 2003 Page 144-145SVM numéro 212 février 2003 Page 146-147SVM numéro 212 février 2003 Page 148-149SVM numéro 212 février 2003 Page 150-151SVM numéro 212 février 2003 Page 152-153SVM numéro 212 février 2003 Page 154-155SVM numéro 212 février 2003 Page 156-157SVM numéro 212 février 2003 Page 158-159SVM numéro 212 février 2003 Page 160-161SVM numéro 212 février 2003 Page 162-163SVM numéro 212 février 2003 Page 164-165SVM numéro 212 février 2003 Page 166