SVM n°212 février 2003
SVM n°212 février 2003
  • Prix facial : 4 €

  • Parution : n°212 de février 2003

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 166

  • Taille du fichier PDF : 168 Mo

  • Dans ce numéro : Smart Display et Media Center... enfin du nouveau dans la micro.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
dlp ******** 000 ** o 000000000 oo oo o oo o'« 0.. !!! ! ! 4,.. SMART DISPLAY ET MEDIA CENTER DU NOUVEAU 1%1 DANS LA MICRO Adieu télé, magnétoscope, chaîne hi-fi... votre PC va s'occuper de tout chez vous !
a micro ronronnait, voilà qu'elle se réveille ! Tout au long de l'année L2003, des ordinateurs et des produits grand public comme vous n'en avez jamais vus vont apparaître. Parmi eux, il y a de véritables nouveaux concepts, alléchants et plutôt bien pensés, qui ne manqueront pas de titiller les accros de techno... en attendant de faire craquer tous les autres. Un seul leitmotiv pour ces petits bijoux : les loisirs numériques et l'Intemet. Tout un monde à réinventer ! Car, la chose n'a pas pu vous échapper, en quittant le monde bien rodé de l'analogique pour aborder les rives incertaines du numérique, télés, films, radios, musiques, photos et vidéos doivent encore faire leur révolution. Et cela ne va pas sans heurts — les majors du disque et du film ne nous contrediront pas. Le départ a bel et bien été donné, mais les concurrents sont partis en ordre dispersé. Il reste à apprivoiser et à orchestrer la diffusion de tous ces contenus. Et à nous convaincre nous, grand public, d'adopter de nouveaux usages, de nouveaux appareils. Comment cela se fera-t-il et en combien de temps ? Une bonne dizaine d'années ne sera pas de trop, estime Bill Gates, dont le credo actuel est justement la "décennie numérique" (digital decade). Quant au comment... Une chose est sûre, Microsoft a tenu d'emblée à s'imposer comme l'un des maîtres d'oeuvre de ce défi. Jamais à court d'idées lorsqu'il s'agit de caser Windows et ses technologies connexes, sa grande force demeure son monopole, qui lui con- Mars 2003 Les Smart Displays débarri ! ! en EL. Des écrans plats nomades pour profiter, sans fil, des logiciels et de la connexion Internet du PC domestique sous Windows XP. tif fère un pouvoir de persuasion inégalé pour entraîner avec lui les fabricants de matériel. Objectif ultime : que le PC sous Windows soit la plaque tournante de tous les contenus numériques qui transitent dans les foyers. Un serveur multimédia, en somme. Mais la partie sera, cette fois, plus serrée. En plus du monde micro qui lui est presque entièrement acquis, voire soumis, il lui faudra aussi persuader les spécialistes de l'électronique grand public — fabricants de télés, de chaînes hi-fi, de magnétoscopes— d'intégrer les technologies Windows dans leurs produits. Banco pour une union sacrée ? Voire... Connaissant l'appétit gargantuesque de Microsoft, ces fabricants craignent qu'en se laissant passer la bague au doigt, ils se retrouvent avec la corde au cou. Pour l'instant, la plupart des grands noms de l'électronique grand public préfèrent faire cavalier seul. Quelques-uns, quoique timidement, ont pourtant choisi de tenter l'aventure avec Microsoft. On l'a vu en novembre avec les téléphones Orange fonctionnant sous Wmdows ou, plus récemment encore (voir nos pages Essentiel), avec ces appareils nomades ou de salon, sans oublier tous ces gadgets qui s'apprêtent à adopter les formats Windows Media. Même dans le monde micro, le géant du logiciel a préféré prendre son temps. Les machines à base de Windows dévoilées dans ce dossier ne seront pas lancées à coups de milliards de dollars de marketing, comme chaque grande version de Windows. Mais qu'on ne s'y trompe pas. Les technologies Microsoft s'af- Automne 2003 Un nouveau Windows XP Media Center Edition, s'installera sur des PC capables de capter la télé et la radio, d'enregistrer des émissions, de lire des DVD, faire défiler photos et vidéos... USÉ PAR Eric Le Bourlout, Amine Meslem, Delphine Sabattier et Patrick Zémour Fin 2004 Le successeur de Windows (nom de code : Longhorn) devrait fédérer Smart Display et Media Center pour offrir au PC domestique ses premiers galons de serveur multimédia. fanent pour doper les ordinateurs, réinventer leurs fonctions et même redéfinir nos rapports à la micro. Simplement, vu l'enjeu, le géant du logiciel préfère procéder par étapes pour nous convaincre. La première de ces étapes a pour nom Smart Display. Le départ en a été donné début janvier aux Etats- Unis, il le sera au mois de mars prochain en Europe. Smart Display, ce sont des écrans plats d'un genre nouveau, qui vous permettent de profiter, depuis n'importe quelle pièce de la maison, et sans fil à la patte, de tous les logiciels installés sur votre PC, connexion à Internet 1—PelegM.— FgeMMIefflilr'Dans les entrailles de l'écran mobile intelligent P.44 Gros plan sur les PC équipés du nouveau Windows 1 P.46 Télé, DVD, hi-fi... tous les usages de Media Center 1 P.48 Piloter son PC depuis le jardin ou le canapé 1 P.52 Plaidoyer pour des ordinateurs miniatures P.54 Comment les fabricants vont s'inviter dans votre salon 1 P.56 Février 2003 svni 43



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 212 février 2003 Page 1SVM numéro 212 février 2003 Page 2-3SVM numéro 212 février 2003 Page 4-5SVM numéro 212 février 2003 Page 6-7SVM numéro 212 février 2003 Page 8-9SVM numéro 212 février 2003 Page 10-11SVM numéro 212 février 2003 Page 12-13SVM numéro 212 février 2003 Page 14-15SVM numéro 212 février 2003 Page 16-17SVM numéro 212 février 2003 Page 18-19SVM numéro 212 février 2003 Page 20-21SVM numéro 212 février 2003 Page 22-23SVM numéro 212 février 2003 Page 24-25SVM numéro 212 février 2003 Page 26-27SVM numéro 212 février 2003 Page 28-29SVM numéro 212 février 2003 Page 30-31SVM numéro 212 février 2003 Page 32-33SVM numéro 212 février 2003 Page 34-35SVM numéro 212 février 2003 Page 36-37SVM numéro 212 février 2003 Page 38-39SVM numéro 212 février 2003 Page 40-41SVM numéro 212 février 2003 Page 42-43SVM numéro 212 février 2003 Page 44-45SVM numéro 212 février 2003 Page 46-47SVM numéro 212 février 2003 Page 48-49SVM numéro 212 février 2003 Page 50-51SVM numéro 212 février 2003 Page 52-53SVM numéro 212 février 2003 Page 54-55SVM numéro 212 février 2003 Page 56-57SVM numéro 212 février 2003 Page 58-59SVM numéro 212 février 2003 Page 60-61SVM numéro 212 février 2003 Page 62-63SVM numéro 212 février 2003 Page 64-65SVM numéro 212 février 2003 Page 66-67SVM numéro 212 février 2003 Page 68-69SVM numéro 212 février 2003 Page 70-71SVM numéro 212 février 2003 Page 72-73SVM numéro 212 février 2003 Page 74-75SVM numéro 212 février 2003 Page 76-77SVM numéro 212 février 2003 Page 78-79SVM numéro 212 février 2003 Page 80-81SVM numéro 212 février 2003 Page 82-83SVM numéro 212 février 2003 Page 84-85SVM numéro 212 février 2003 Page 86-87SVM numéro 212 février 2003 Page 88-89SVM numéro 212 février 2003 Page 90-91SVM numéro 212 février 2003 Page 92-93SVM numéro 212 février 2003 Page 94-95SVM numéro 212 février 2003 Page 96-97SVM numéro 212 février 2003 Page 98-99SVM numéro 212 février 2003 Page 100-101SVM numéro 212 février 2003 Page 102-103SVM numéro 212 février 2003 Page 104-105SVM numéro 212 février 2003 Page 106-107SVM numéro 212 février 2003 Page 108-109SVM numéro 212 février 2003 Page 110-111SVM numéro 212 février 2003 Page 112-113SVM numéro 212 février 2003 Page 114-115SVM numéro 212 février 2003 Page 116-117SVM numéro 212 février 2003 Page 118-119SVM numéro 212 février 2003 Page 120-121SVM numéro 212 février 2003 Page 122-123SVM numéro 212 février 2003 Page 124-125SVM numéro 212 février 2003 Page 126-127SVM numéro 212 février 2003 Page 128-129SVM numéro 212 février 2003 Page 130-131SVM numéro 212 février 2003 Page 132-133SVM numéro 212 février 2003 Page 134-135SVM numéro 212 février 2003 Page 136-137SVM numéro 212 février 2003 Page 138-139SVM numéro 212 février 2003 Page 140-141SVM numéro 212 février 2003 Page 142-143SVM numéro 212 février 2003 Page 144-145SVM numéro 212 février 2003 Page 146-147SVM numéro 212 février 2003 Page 148-149SVM numéro 212 février 2003 Page 150-151SVM numéro 212 février 2003 Page 152-153SVM numéro 212 février 2003 Page 154-155SVM numéro 212 février 2003 Page 156-157SVM numéro 212 février 2003 Page 158-159SVM numéro 212 février 2003 Page 160-161SVM numéro 212 février 2003 Page 162-163SVM numéro 212 février 2003 Page 164-165SVM numéro 212 février 2003 Page 166