SVM n°212 février 2003
SVM n°212 février 2003
  • Prix facial : 4 €

  • Parution : n°212 de février 2003

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 166

  • Taille du fichier PDF : 168 Mo

  • Dans ce numéro : Smart Display et Media Center... enfin du nouveau dans la micro.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
sur vos écrans V JEUX Le jeu d'aventure du routard Une version rénovée de Globetrotter qui vous fera visiter les villes du monde entier : quiz très diversifiés, épreuves d'adresse au fil des missions, et gestion de l'argent, de l'énergie et des "hasards". Pour PC Pentium Il, Windows 98 et +, 64 ou 128 Mo, carte graphique 4 Mo. Ed. Ubi Soft. Env. 40 € (260 F). Chessmaster 9000 Très fort (2 400 points Elo) et donc capable de battre la plupart des joueurs de club, ce jeu d'échec sait aussi s'adapter à tous les niveaux, avec un large éventail de modes de jeu, des cours donnés par un grand maître et une pléthorique banque de parties célèbres. Pour PC Pentium II, Windows 98 et +, 64 ou 128 Mo. Ed. Ubi Soft. Env. 46 € (300 F). Medal of Honor Débarquement allié : En formation Un add-on (possession du jeu original obligatoire) qui prolonge cet exceptionnel jeu d'action guerrière (plages de la Manche, Ardennes, Berlin). L'ambiance et la réalisation sont toujours au top, mais la durée de vie est étriquée. Pour PC Pentium III, Windows 95 ou +, 128 Mo, carte 3D 16 Mo. Ed. Electronic Arts. Prix : 33 € (220 F). 34 svm Février 2003 Combat Flight Simulator 3 La victoire dépend de toi ! lEg Pour ce troisième volet, Microsoft vous propose de plonger au coeur des dogfights (combats aériens à vue) qui ont embrasé le ciel de l'Europe pendant la Seconde Guerre mondiale. Au menu : 18 appareils, du Mustang au Thunderbolt, en passant par le Mosquito ou le Messerschmitt. Par un petit tour de passe-passe (prolongation virtuelle de la guerre), le joueur pourra même prendre les commandes des premiers chasseurs à réaction (Shooting Star, Vampire et autre Gotha Go). La campagne est dynamique, c'est-à-dire que la ligne de front et les missions dépendent des résultats des missions précédentes. Un moyen supplémentaire de majorer l'immersion. La simulation est fine, mais GRAPHISME reste accessible à tous JOUABILITE INTRIGUE grâce à un paramétrage EN Loin des affrontements "intimistes" d'un Warcraft 3, ce jeu de stratégie temps réel mise au contraire sur la démesure avec des combats pouvant rassembler jusqu'à 16 000 unités. Le joueur est plongé dans des batailles couvrant plus de trois siècles d'histoire, de la découverte de l'Amérique du Nord à la guerre d'Indépendance. Vous pourrez choisir votre camp (douze nations ou tribus), vous investir dans des campagnes de longue haleine ou préférer les missions en solo ou encore le mode multijoueur (jusqu'à sept participants). L'aspect gestion est présent (développement, arbre technologique, ressources), mais c'est surtout le combat qui est privilégié. Les unités sont d'une **** grande diversité (une cen- GRAPHISME JOUABILITÉ taine) et le INTRIGUE réalisme ajoute un Pour PC Pentium 4 1 GHz, Windows 98 et supérieurs, 128 Mo (256 Mo recommandés), carte 3D 16 Mo (32 Mo recommandés). Ed. Microsoft. Prix : 56 € (370 F). aisé de la difficulté. En revanche, un didacticiel aurait été le bienvenu pour les novices. La réalisation 3D est superbe, avec des paysages riches de nombreux éléments, des nuages plus vrais que nature, des cockpits fidèles et une modélisation poussée des avions. Mais pour en profiter pleinement, il faut disposer d'une machine puissante. J.H. American Conquest La démesure américaine Pour PC Pentium III 600 (1 GHz recommandé), Windows 95 et supérieurs, 64 Mo (256 Mo recommandés), carte graphique 16 Mo (32 Mo recommandés). Ed. Microsoft. Prix : 56 € (370 F). piment supplémentaire : gestion de la distance et des obstacles de tir, coordination entre unités complémentaires, etc. En dépit du gigantisme des forces en présence, les contrôles restent naturels et la réalisation est agréable. J.H.
e r fournisseur d'accès gratuit à Internet



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 212 février 2003 Page 1SVM numéro 212 février 2003 Page 2-3SVM numéro 212 février 2003 Page 4-5SVM numéro 212 février 2003 Page 6-7SVM numéro 212 février 2003 Page 8-9SVM numéro 212 février 2003 Page 10-11SVM numéro 212 février 2003 Page 12-13SVM numéro 212 février 2003 Page 14-15SVM numéro 212 février 2003 Page 16-17SVM numéro 212 février 2003 Page 18-19SVM numéro 212 février 2003 Page 20-21SVM numéro 212 février 2003 Page 22-23SVM numéro 212 février 2003 Page 24-25SVM numéro 212 février 2003 Page 26-27SVM numéro 212 février 2003 Page 28-29SVM numéro 212 février 2003 Page 30-31SVM numéro 212 février 2003 Page 32-33SVM numéro 212 février 2003 Page 34-35SVM numéro 212 février 2003 Page 36-37SVM numéro 212 février 2003 Page 38-39SVM numéro 212 février 2003 Page 40-41SVM numéro 212 février 2003 Page 42-43SVM numéro 212 février 2003 Page 44-45SVM numéro 212 février 2003 Page 46-47SVM numéro 212 février 2003 Page 48-49SVM numéro 212 février 2003 Page 50-51SVM numéro 212 février 2003 Page 52-53SVM numéro 212 février 2003 Page 54-55SVM numéro 212 février 2003 Page 56-57SVM numéro 212 février 2003 Page 58-59SVM numéro 212 février 2003 Page 60-61SVM numéro 212 février 2003 Page 62-63SVM numéro 212 février 2003 Page 64-65SVM numéro 212 février 2003 Page 66-67SVM numéro 212 février 2003 Page 68-69SVM numéro 212 février 2003 Page 70-71SVM numéro 212 février 2003 Page 72-73SVM numéro 212 février 2003 Page 74-75SVM numéro 212 février 2003 Page 76-77SVM numéro 212 février 2003 Page 78-79SVM numéro 212 février 2003 Page 80-81SVM numéro 212 février 2003 Page 82-83SVM numéro 212 février 2003 Page 84-85SVM numéro 212 février 2003 Page 86-87SVM numéro 212 février 2003 Page 88-89SVM numéro 212 février 2003 Page 90-91SVM numéro 212 février 2003 Page 92-93SVM numéro 212 février 2003 Page 94-95SVM numéro 212 février 2003 Page 96-97SVM numéro 212 février 2003 Page 98-99SVM numéro 212 février 2003 Page 100-101SVM numéro 212 février 2003 Page 102-103SVM numéro 212 février 2003 Page 104-105SVM numéro 212 février 2003 Page 106-107SVM numéro 212 février 2003 Page 108-109SVM numéro 212 février 2003 Page 110-111SVM numéro 212 février 2003 Page 112-113SVM numéro 212 février 2003 Page 114-115SVM numéro 212 février 2003 Page 116-117SVM numéro 212 février 2003 Page 118-119SVM numéro 212 février 2003 Page 120-121SVM numéro 212 février 2003 Page 122-123SVM numéro 212 février 2003 Page 124-125SVM numéro 212 février 2003 Page 126-127SVM numéro 212 février 2003 Page 128-129SVM numéro 212 février 2003 Page 130-131SVM numéro 212 février 2003 Page 132-133SVM numéro 212 février 2003 Page 134-135SVM numéro 212 février 2003 Page 136-137SVM numéro 212 février 2003 Page 138-139SVM numéro 212 février 2003 Page 140-141SVM numéro 212 février 2003 Page 142-143SVM numéro 212 février 2003 Page 144-145SVM numéro 212 février 2003 Page 146-147SVM numéro 212 février 2003 Page 148-149SVM numéro 212 février 2003 Page 150-151SVM numéro 212 février 2003 Page 152-153SVM numéro 212 février 2003 Page 154-155SVM numéro 212 février 2003 Page 156-157SVM numéro 212 février 2003 Page 158-159SVM numéro 212 février 2003 Page 160-161SVM numéro 212 février 2003 Page 162-163SVM numéro 212 février 2003 Page 164-165SVM numéro 212 février 2003 Page 166