SVM n°212 février 2003
SVM n°212 février 2003
  • Prix facial : 4 €

  • Parution : n°212 de février 2003

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 166

  • Taille du fichier PDF : 168 Mo

  • Dans ce numéro : Smart Display et Media Center... enfin du nouveau dans la micro.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 152 - 153  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
152 153
loisirs en étapes Soirée karaoke autour de votre PC ! Pourquoi ne pas profiter de votre PC pour vous lancer dans le karaoké et animer vos soirées ? Pour cela, il vous faudra un lecteur de fichiers Midi et Kar. Nous en avons dégoté un très complet sur le Web, Vanbasco, que nous utiliserons ici à titre d'exemple. Les fichiers Kar sont des fichiers Midi intégrant les textes des chansons. Le Installez et paramétrez le logiciel Rendez-vous sur www.vanbasco.com/download/vkaraoke.exe pour télécharger la dernière version (en anglais) du lecteur. Cliquez sur Enregistrer. Une fois le E s).0[11 Uil la â Sar En—pl—e Karaoke e dom mn tuner..% rypt y ! Il tape se des bernbous.kar Aisha.kar Ansisokil-louisChedid.md AlouetteNar Bele.kes Céline.kar Enreenes-moi.kar O tape sur des bambous.kar 7e sus né au Chi.kar Le dernière séanse.kar Le foule.ker Le blues du busnessman.kar Les siseees d'abesd.les.\,] çd S elcha.kar Ainsisoiti-LouisChedidrnid j Brick ; gleta lJ Enmenez-moi.kar - pJ *MM'Je suis né au Chili kar La foule.kar rires copal abord kar ellanuNar BLUES OU BUSINESSMAN Luc Plernorslon J Mdssl Berger 04:20 résultat sonore dépend de la qualité de votre carte son. Petite précision légale : la législation (assez floue) ne vous autorise pas à diffuser de tels fichiers sans l'accord de l'auteur et de l'éditeur, à l'exception des morceaux libres de droits. Même si ce type de fichiers pullule sur le Web, il vaut donc mieux vous contenter de soirées privées. Place à la musique ! — Etienne Thierry teléchargement effectué, double-cliquez sur sélectionnez Setup. L'onglet sur la fenêtre du lecteur et le fichier vkaraoke.exe MIDI, Output Device liste les (676 Ko) pour installer différentes options Midi de votre le logiciel. Suivez carte son. Testez-les d'un clic sur l'assistant en cliquant Appliquer ; la meilleure, celle à chaque fois sur mettant à profit les tables You and me : everlasting love. Suivant, puis sur d'ondes (fonction de Inde could Terminer. Toutes les la carte son), est en Fer Mmes anisyment. fenêtres de Vanbasco s'ouvrent. Le logiciel est livré avec une sélection de morceaux aux formats.kar et.mid. Dans la fenêtre du lecteur, lancez la lecture du morceau par défaut d'un clic sur PLAY. Puis cliquez droit Créez des listes de chansons Dans la fenêtre Playlist Window, définissez vos listes de lecture. La partie droite de la fenêtre liste les dossiers et leurs fichiers. Par défaut, la 152 SVM Février 2003 liste de lecture se nomme Sample Playlist. Cliquez sur le bouton new pour créer une nouvelle liste de lecture, puis sur le bouton rename pour la renommer. Double-cliquez sur chacun des titres dans la partie droite de la fenêtre pour les intégrer à la général en bas de liste. Fiez-vous à votre oreille. Dans l'onglet Karaoké, paramétrez la fenêtre où défilent les paroles. Choisissez une police de caractères (Display), pleeee chop » die eork.l,ellsee',4.1.14444. *7+ aSSIN enee guel gaga/gaga *Pa. aoten. ge p liste de lecture. (Touche Ctrl ou Maj enfoncée pour des sélections multiples). Les boutonsup et down permettent de modifier l'ordre des morceaux ; le bouton sort, de les trier par ordre alphabétique ; le bouton remove, de supprimer un morceau de la liste ; le bouton empty, de vider la liste de lecture. Sélectionnez un morceau dans la liste de lecture, cliquez sur play. A ce stade, il ne se pas- Pl Ak1 c:2 une taille de lettres (Font Width), le positionnement du texte (case Center Lyrics et liste Vertical position). La liste Karaoke Type permet de définir la façon dont les paroles apparaissent à l'écran, réglée par defaut sur quatre lignes (Four lines (swapped). Aidezvous de la zone d'aperçu. La case Show Song Name permet d'afficher le titre du fichier dans la fenêtre Karaoké. Validez par OK. sera rien, vous devrez aussi cliquer sur le bouton play de la fenêtre du Lecteur pour lancer la lecture. Pour que le morceau soit joué instantanément depuis la Playlist Window (commande play), cliquez sur le bouton Autoplay dans la fenêtre du Lecteur. Pour sélectionner une autre liste de lecture, dans Playlist Window, déroulez la liste à droite du bouton "erase", puis cliquez sur play pour lancer la lecture.
Créez vos propres fichiers karaoké Sur le Net, vous pourrez trouver de petits logiciels gratuits ou payants, comme Winkaraoke Creator couplé à WinKaraoke Player (www.francisli.org/wink) ou MIDIMaster Karaoke (www.blazeaudio.com/downl oads), permettant de créer vos propres fichiers karaoké à partir FÉri,ered es, epon 2 trombene ess 01. Jar., X huent. Var. 0ohs STANDARD eno I de fichiers Midi. Les fichiers Kar ne sont rien de plus que des fichiers Midi intégrant les paroles. Tout le travail de ces petits éditeurs consiste à ajouter les textes (bouton "Add Lyric" sur Winkaraoke Creator) et à les caler avec la musique. Un fichier Kar est donc parfaitement utilisable par tout éditeur Midi, il suffit juste de modifier son extension. Fixez les réglages de la partition musicale PMI !!! ¶ ! J !!! !!! !!! !!! !!! !!! M141 !!! !!! !!! Le logiciel s'organise autour de six fenêtres indépendantes. Le Lecteur regroupe les infos sur les pistes et les réglages. La fenêtre Karaoké affiche le -,Insevs=rs Ket1710.‹.-7 PLe » -tEr Everlast.kar 000 tram 00 00 03 34 000 SONG NIUE TOTAL 81.1 Mais c'est du pareil au môme Ce film en noir et blanc âmod0 cbus@O t1fic,b Cge d)lni erg a C défilement des paroles des chansons. Le Clavier joue la partition en temps réel. La fenêtre Midi Output détaille les pistes musicales (instruments joués). Le bouton bleu devant une piste permet de mettre en valeur un instrument ; Et puis... chantez maintenant ! eau » Une fois lancée la lecture de la liste, cliquez sur les boutons situés en bas du lecteur pour x fermer les fenêtres inutiles. Le bouton Shuffle permet de lire les morceaux de façon aléatoire ; Scan, de lire les dix ou vingt premières secondes de chaque morceau. Placez les fenêtres à la souris. Tirez sur les poignées de coin pour agrandir la fenêtre Karaoké. Double-cliquez sur celle-ci pour l'afficher en plein écran. Avec les der- le bouton rouge, de le faire taire. La fenêtre Playlist Window sert à créer des listes de lecture. Dans la fenêtre Control, les trois potentiomètres Tempo, Key et Vol sont à utiliser pour, respectivement, accélérer ou ralentir le rythme d'un morceau, moduler la tonalité, et enfin monter ou baisser le son du nières cartes son (Full Duplex), en branchant un micro au PC, vous pourrez amplifier votre voix et l'enregistrer. Rien ne vous empêche, par exemple, de vous servir du magnétophone de Windows pour garder un souvenir audio de votre prestation. Afin de faire plaisir au plus grand nombre et passer de plus belles soirées encore, étoffez votre discothèque en récupérant de nouveaux morceaux. Pour cela, connectezvous au Web et cliquez sur le bouton Recherche du Lecteur. Celui-ci permet d'atteindre la dans meure esprit Lire les karaoké sur votre télé L'écran de la télévision est souvent mieux adapté à une petite séance de Karaoké. Si votre carte graphique embarque une sortie vidéo (S-Vidéo), raccordez-la à l'entrée vidéo correspondante de votre téléviseur. Appelez ensuite les Propriétés d'affichage du PC (clic droit sur le fond d'écran, Propriétés) et cliquez sur l'onglet Paramètres. Cliquez sur le bouton Avancé et sélectionnez l'onglet adéquat (Affichage, Moniteur ou équivalent selon le pilote). Paramétrez les taille/position de l'écran. Contrôlez l'image sur le téléviseur. Pensez également à connecter les sorties de la carte son afin que le son provienne du téléviseur. Vous n'aurez plus qu'à lancer la lecture du karaoké et à chanter ! ZEM 10c Tit Nt PO X v Vol uee La p.% 6 Ave 11C7 1/0 1-101T 1 (morceau. Vous enregistrerez ensuite les nouvelles valeurs de ces trois paramètres et de ceux de la fenêtre Midi Output à l'aide du bouton Save to list. Quant à la case Use from list, vous devrez la cocher si vous voulez qu'au démarrage les derniers paramètres sauvegardés de la Playlist soient réutilisés. page de recherche de fichiers Midi et Kar du site de Vanbasco à l'adresse www.vanbasco.com/midisearch. html. Il vous suffit alors d'enregistrer les morceaux sur le disque dur de votre PC (clic droit et Enregistrer la cible sous) pour les utiliser dans le Lecteur. Petite astuce : un fichier au format.mid peut très bien intégrer des paroles comme un fichier.kar. A vous de jouer maintenant ! Février 2003 svm 153



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 212 février 2003 Page 1SVM numéro 212 février 2003 Page 2-3SVM numéro 212 février 2003 Page 4-5SVM numéro 212 février 2003 Page 6-7SVM numéro 212 février 2003 Page 8-9SVM numéro 212 février 2003 Page 10-11SVM numéro 212 février 2003 Page 12-13SVM numéro 212 février 2003 Page 14-15SVM numéro 212 février 2003 Page 16-17SVM numéro 212 février 2003 Page 18-19SVM numéro 212 février 2003 Page 20-21SVM numéro 212 février 2003 Page 22-23SVM numéro 212 février 2003 Page 24-25SVM numéro 212 février 2003 Page 26-27SVM numéro 212 février 2003 Page 28-29SVM numéro 212 février 2003 Page 30-31SVM numéro 212 février 2003 Page 32-33SVM numéro 212 février 2003 Page 34-35SVM numéro 212 février 2003 Page 36-37SVM numéro 212 février 2003 Page 38-39SVM numéro 212 février 2003 Page 40-41SVM numéro 212 février 2003 Page 42-43SVM numéro 212 février 2003 Page 44-45SVM numéro 212 février 2003 Page 46-47SVM numéro 212 février 2003 Page 48-49SVM numéro 212 février 2003 Page 50-51SVM numéro 212 février 2003 Page 52-53SVM numéro 212 février 2003 Page 54-55SVM numéro 212 février 2003 Page 56-57SVM numéro 212 février 2003 Page 58-59SVM numéro 212 février 2003 Page 60-61SVM numéro 212 février 2003 Page 62-63SVM numéro 212 février 2003 Page 64-65SVM numéro 212 février 2003 Page 66-67SVM numéro 212 février 2003 Page 68-69SVM numéro 212 février 2003 Page 70-71SVM numéro 212 février 2003 Page 72-73SVM numéro 212 février 2003 Page 74-75SVM numéro 212 février 2003 Page 76-77SVM numéro 212 février 2003 Page 78-79SVM numéro 212 février 2003 Page 80-81SVM numéro 212 février 2003 Page 82-83SVM numéro 212 février 2003 Page 84-85SVM numéro 212 février 2003 Page 86-87SVM numéro 212 février 2003 Page 88-89SVM numéro 212 février 2003 Page 90-91SVM numéro 212 février 2003 Page 92-93SVM numéro 212 février 2003 Page 94-95SVM numéro 212 février 2003 Page 96-97SVM numéro 212 février 2003 Page 98-99SVM numéro 212 février 2003 Page 100-101SVM numéro 212 février 2003 Page 102-103SVM numéro 212 février 2003 Page 104-105SVM numéro 212 février 2003 Page 106-107SVM numéro 212 février 2003 Page 108-109SVM numéro 212 février 2003 Page 110-111SVM numéro 212 février 2003 Page 112-113SVM numéro 212 février 2003 Page 114-115SVM numéro 212 février 2003 Page 116-117SVM numéro 212 février 2003 Page 118-119SVM numéro 212 février 2003 Page 120-121SVM numéro 212 février 2003 Page 122-123SVM numéro 212 février 2003 Page 124-125SVM numéro 212 février 2003 Page 126-127SVM numéro 212 février 2003 Page 128-129SVM numéro 212 février 2003 Page 130-131SVM numéro 212 février 2003 Page 132-133SVM numéro 212 février 2003 Page 134-135SVM numéro 212 février 2003 Page 136-137SVM numéro 212 février 2003 Page 138-139SVM numéro 212 février 2003 Page 140-141SVM numéro 212 février 2003 Page 142-143SVM numéro 212 février 2003 Page 144-145SVM numéro 212 février 2003 Page 146-147SVM numéro 212 février 2003 Page 148-149SVM numéro 212 février 2003 Page 150-151SVM numéro 212 février 2003 Page 152-153SVM numéro 212 février 2003 Page 154-155SVM numéro 212 février 2003 Page 156-157SVM numéro 212 février 2003 Page 158-159SVM numéro 212 février 2003 Page 160-161SVM numéro 212 février 2003 Page 162-163SVM numéro 212 février 2003 Page 164-165SVM numéro 212 février 2003 Page 166